Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/10/18 : Charente-Maritime : Pole emploi et le Département 17 organisent un forum des emplois saisonniers hivernaux, le 16 octobre DE 9h à 16h30 à la Maison de la Charente-Maritime, 85 boulevard de la République à La Rochelle. Entrée libre.

15/10/18 : Yves Foulon, maire d'Arcachon, a été élu ce week-end en tant que nouveau président du parti LR en Gironde. Il succède à Alain Juppé dans un scrutin dans lequel il était le seul candidat avec 100% des voix et 55,73% de participation.

15/10/18 : Dans le cadre du cycle de ses conférences-débats #europedémocratique2019, la Maison de l'Europe Bordeaux Aquitaine reçoit le 19/10 à 19h, Pascal Durand, eurodéputé Ecologiste sur le thème “L’Europe face au glyphosate: un signal d’alerte?”

15/10/18 : Dominique Bussereau, président du Conseil départemental de Charente-maritime et de l'ADF ( Départements de France) rencontre ce mardi 16 à l'Elysée Emmanuel Macron en présence du premier ministre et du président du Sénat.

11/10/18 : Ligne Ter Bordeaux-Agen : comité de ligne, lundi 15 octobre à 17h45, salle F. Mauriac, à Langon. Cette réunion est ouverte aux usagers et vise à échanger sur l'actualité de la ligne notamment sur les horaires prévus à partir du 9 décembre 2018.

11/10/18 : Plongez dans le monde des robots les samedi 13 et dimanche 14 octobre de 14 h à 19 h à Cap Sciences où expositions, ateliers, démonstrations, défis, conférences, spectacles vous permettront de mieux appréhender cet univers.

11/10/18 : Venue de Nathalie Loiseau, ministre chargée des affaires européennes, le 12 octobre à Bordeaux, à l’invitation d’Alain Juppé, pour participer notamment à une consultation citoyenne sur les attentes des jeunes vis-à-vis de l’UE organisée par Kedge BS

11/10/18 : A Bordeaux, rassemblement pour le climat le 13 oct. à 14 h, place Pey-Berland. Débutant par une prise de parole, la mobilisation se poursuivra par la remise officielle du rapport du GIEC au Maire de Bordeaux et psdt de BM pour cheminer jusqu'à Darwin

11/10/18 : Du 19 au 29 octobre : prévention contre les AVC dans la Métropole bordelaise soit 1 000 prises de tension, 10 000 tensiomètres offerts, 8 conférences, sensibilisation sur les marchés, places publiques, galeries marchandes et dans le tram AVC.

11/10/18 : La Maison de l’Europe de Bordeaux organise une grande consultation citoyenne sur « Quel projet européen pour quelle unité européenne ? » le lundi 15 octobre à 19 h à la ME 1 place Jean Jaurès, à Bordeaux. Entrée gratuite.

11/10/18 : Tour de France : la fédération est venue visiter la Charente-Maritime il y a peu, annonce aujourd'hui le président du Département Dominique Bussereau. La Charente-Maritime saura si elle fait partie des étapes du tour 2019 mi-octobre...

11/10/18 : Dans les Landes, samedi 13 Octobre, un rassemblement, statique, est prévu à Dax dans le cadre de la Marche pour le climat de 10h30 à 13h, place Roger Ducos, devant la Cathédrale

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 15/10/18 | Ford Blanquefort : nouveau coup d'arrêt

    Lire

    Ce lundi 15 octobre, le ministre de l'économie Bruno Le Maire était à nouveau en Gironde. A l'occasion d'une nouvelle réunion avec les élus locaux et les syndicats de l'usine Ford, à Blanquefort, il a annoncé avoir tenu une discussion la semaine dernière avec le président de Ford. Ce dernier a manifesté une intention claire de fermer l'usine définitivement plutôt que d'appuyer une reprise par l'industriel belge Punch, un temps envisagé. Bruno Le Maire a affirmé être "en total désaccord" avec cette décision. La dernière consultation du comité d'entreprise sur le plan social de l'usine de Blanquefort est toujours prévu pour le 18 décembre.

  • 15/10/18 | Esprit critique et numérique à Mont-de-Marsan

    Lire

    Pour la 3e édition de #cybergener@ctions, le Bureau Information Jeunesse de Mont-de-Marsan et ses partenaires associatifs et institutionnels locaux proposent jusqu'au 25 octobre une programmation riche pour sensibiliser jeunes et moins jeunes, à une éducation critique au numérique. Durant 10 jours, expositions, ateliers, ciné-débat, mais aussi parcours numérique, hackathon et conférences, tant à destination des enfants et adolescents que des parents et professionnels de l'encadrement, se succèdent. Infos et inscriptions : http://m2j.montdemarsan.fr/

  • 15/10/18 | L’accès au numérique pour tous dans le Marmandais

    Lire

    Vendredi 12 octobre, le Conseil Territorial du Numérique (CTN) Garonne Guyenne Gascogne s’est réuni à Marmande pour aborder l’avancée du Plan Numérique Territorial et travailler des actions visant à l’accès au numérique pour tous. Et notamment en proposant un accompagnement individualisé assuré par un « aidant numérique » et des cours collectifs sur le numérique dans des lieux proches des habitants. A terme, une charte « Territoire d'action pour un numérique inclusif » verra le jour.

  • 15/10/18 | Conseil municipal à hauts risques ce soir à Biarritz

    Lire

    Ce soir lundi 15 octobre, le Conseil municipal se réunira avec une seule question à l'ordre du jour: le financement des travaux de l'Hôtel du Palais et son futur mode de gestion. Un sujet essentiel qui vise le patrimoine de la ville et son impact touristique et qui, en quelques mois, a créé un climat de haute tension parmi les élus de la ville impériale. Notamment le financement d'indispensables travaux dont le coût varie de 65 à 85 millions d'euros, le choix des partenaires mais aussi, tout simplement, l'avenir du contrôle du palace, aujourd'hui propriété de la ville.

  • 15/10/18 | Tailleur de pierre, un métier à découvrir à Limoges

    Lire

    Suite aux travaux de réhabilitation qui ont débuté en septembre au Jardin d’orsay, la Ville de Limoges, l’entreprise Blanchon et la Fédération compagnonnique des métiers du bâtiment proposent des démonstrations des métiers de taille de pierre et de maçonnerie tous les mercredis après-midi du 17 octobre jusqu’à la fin novembre de 14h à 17h. Ces démonstrations gratuites, commentées par des professionnels, s’adressent à tous et notamment aux jeunes souhaitant découvrir ces métiers.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Pyrénées-Atlantiques : cet électorat FN qu'il faut convaincre

08/12/2015 | L’appel lancé dimanche par Virginie Calmels à une partie de l’électorat FN a été jugé maladroit, sans pour autant être incompris. En Béarn, des élues Modem réagissent

Dans les Pyrénées-Atlantiques,  le Front National a totalisé 18,5% des voix

Dès que les résultats des régionales ont été connus, Virginie Calmels, la candidate de la droite et du centre, a lancé un appel aux abstentionnistes. Tout en demandant aux électeurs du FN de ne pas apporter leur voix au second tour à Jacques Colombier. Ce dernier n’a en effet aucune chance de l’emporter et un tel vote reviendrait à donner la victoire aux socialistes, a-t-elle expliqué. La petite phrase a fait jaser. « C’était une réaction à chaud. Je m’adresse à tous les électeurs» tempère aujourd’hui la candidate. Une explication que ses alliés Modem admettent dans les Pyrénées-Atlantiques. Même si la formule était mal venue.

Maire de Mazères-Lezons et tête de liste départementale, Monique Semavoine n’a pas entendu Virginie Calmels ce soir-là. «Je ne pense pas qu’elle ait voulu récupérer les gens du FN » dit-elle. « Par contre, on ne va pas s’empêcher de parler aux électeurs qui ont apporté leur voix à ce parti ».

« Par colère ou par rejet »La formation d'extrême droite comprend son lot « de xénophobes et de racistes » , reconnait Monique Sémavoine. Mais le Front  National a également attiré à lui des personnes vivant pour certaines d'entre elles dans des situations très précaires. 

Monique Semavoine, maire Modem de Mazères-Lezons :

« Elles ont voté FN par colère, par  rejet. Loin de les juger, leurs difficultés me font mal au cœur » explique l’élue locale, bien placée pour mesurer dans ses permanences les galères dans lesquelles se retrouvent certains de ses administrés.
« Il nous faut essayer de convaincre les abstentionnistes, tout comme ceux qui ont fait un vote de refus » poursuit-elle. «  Car une chose est sûre, ce n’est pas au FN qu’ils vont trouver la solution à leurs problèmes. Nous devons mieux expliquer pour mieux être entendus ».

Les fins de mois qui ressemblent aux débuts de moisImplantée de longue date dans les quartiers palois, Josy Poueyto, première adjointe de François Bayrou, estime pour sa part que les propos tenus par la candidate girondine ont été « maladroits ». Mais elle comprend elle aussi l’intention.

 « Il y a ceux qui votent FN par conviction, et les autres qui vivent parfois au quotidien des situations désespérées. Des personnes pour lesquelles les fins de mois ressemblent aux débuts de mois ».

« Je peux comprendre qu’à un moment, on ne fasse plus confiance aux partis traditionnels et que l'on exprime son désespoir. Même s’il  est étonnant de voir que ces électeurs ne trouvent plus refuge dans des partis de gauche ou même d’extrême-gauche. Toute la question est là : une partie de ceux qui ont voté FN est allée vers la seule formation qu’elle n’a jamais essayée. La seule qui lui apparaisse sortir des logiques d’appareils et des magouilles politiciennes ».

« Il faut leur dire que le FN n’est pas la solution »« Ces gens-là ne sont pas ancrés dans le Front National. Il faut leur tendre la main. Il faut leur dire que le FN n’est pas la solution. Car au passage, je trouve effrayant que l’on puisse confier à Marion Maréchal-Le Pen, âgée de 26 ans, une région de la taille de Provence-Alpes-Côte d’Azur. Il faut vraiment avoir écoeuré les gens pour en arriver là ».

Josy Poueyto :

Que ce soit avec Virginie Calmels ou Alain Rousset, l’Aquitaine possède des candidats « responsables », qui ont fait leurs preuves, poursuit Josy Poueyto. Sans pour autant afficher de tendresse particulière pour le sortant  socialiste qui, tout en défendant la LGV, vient de passer un accord avec les écologistes, adversaires du projet. « Comment voulez-vous que les gens s’y retrouvent ? Virginie Calmels, elle, est claire dans son propos et ne cherche pas à raccrocher les wagons ».

« On voit bien le ras-le-bol »Selon elle, ce type de confusion vient s’ajouter à d’autres incompréhensions, plus générales (« Pourquoi a-t-on laissé la jungle de Calais se développer autant ? »). Sans rien régler au mal être ambiant.

« A Pau, François Bayrou a institué des rendez-vous avec les habitants. On voit que certaines personnes sont en attente, qu’elles en ont ras-le-bol ou qu'elles ont envie d’être violentes. Il faut bien qu’à un moment donné, on les prenne en compte. Le problème, c’est que l’Etat n’y arrive plus et qu’en raison de la baisse des dotations, les collectivités sont financièrement à bout de souffle. Au Conseil départemental, on a  8,5 millions d’euros de RSA en plus cette année ! ».

Un même constat de carence est établi pour le monde associatif. « Autrefois, il était le creuset de la démocratie, l’endroit où l’on refaisait le monde tout en gardant les pieds sur terre. Aujourd’hui, les bénévoles n’ont plus le temps d'être bénévoles et les jeunes ne viennent plus dans les associations. Ils discutent sur leurs tchats, leurs blogs ou sur Facebook et ne sont plus obligés de sortir pour aller au contact des autres. Ils restent enfermés avec eux-mêmes et avec leurs problèmes ».

« Ce jeune qui cherche du boulot partout »Dans le quartier populaire de Saragosse, Josy Poueyto prend ainsi l’exemple de plusieurs habitants qui  lui ont confié avoir opté pour le FN. « Ce sont des personnes qui vivent petitement, à qui on a par exemple refusé un dossier pour un problème de handicap. Il y a aussi ce jeune qui cherche du boulot partout, sans parvenir à en trouver, et qui en a marre. Sa mère est encore plus en galère. Elle passe au centre communal d’action sociale pour avoir de l’aide. Mais elle se sent complètement bafouée. Ces gens-là votaient habituellement à gauche ».

Un espoir : « Ils m’ont dit que, dimanche prochain, ils ne renouvelleraient pas leur vote au FN ». Iront-ils pour autant déposer un bulletin dans l’urne ?  « Je n’en suis pas certaine ».

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : Aqui

Elections régionales - 2015Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
8004
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !