Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Véronique Chabreyrou et Jacques Ranoux, candidats de gauche, soutenus par la majorité sortante, sont en tête avec 37,80 %, devant le binôme RN Pascale Léger et Serge Muller à 23,80 %.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Sur le canton de la vallée de la Dordogne, Germinal Peiro (PS) le président du conseil départemental sortant est réélu avec 64,96 % dès le premier tour. Il est associé à Patricia Lafon-Gauthier.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : le binôme socialiste composé de Marie-Lise Marsat et Serge Mérillou est réélu sur le canton de la Lalinde.

20/06/21 : Régionales en Dordogne : Sur le canton de Saint-Astier, Alain Rousset (PS) est en tête avec 30,39 % des voix devant la candidate RN Edwige à 23 %. L'écologiste Nicolas Thierry est en 3e position à 10,51 %.

20/06/21 : En Dordogne, l'abstention estimée pour les élections départementales et régionales en Dordogne est de 66,2%. C'est la participation la plus faible de toutes élections confondues dans le département.

20/06/21 : En Haute-Vienne, le taux de participation à 17h était de 28,54% en forte baisse par rapport à 2015 où on avait enregistré 52,36 % de votants à la même heure.

20/06/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques, après un taux de participation à midi s'élevant à 14,5%, ce même taux s'affichait à 31,37 % pour le double scrutin des élections régionales et départementales du 20 juin 2021.

20/06/21 : A 17h, le taux de participation aux élections régionales et départementales s'élève à 25,68%. En 2015, il était de 45,09% pour les régionales et 44,78% pour les départementales, soit une baisse de près de vingt points.

20/06/21 : Dans la Vienne, la baisse de la participation aux élections régionales et départementales se confirme. À 17h, le taux était de 26,07% contre 43,77% pour les départementales en 2015 et 44,87% pour les régionales en 2015.

20/06/21 : En Dordogne, le taux de participation au premier tour des élections départementales et régionales estimé à 17 h est de 33,78 %, en baisse par rapport aux scrutins de 2015.

20/06/21 : Dans la Vienne, le taux de participation aux élections départementales et régionales de 2021 a atteint 10,99% à midi. Il est en baisse par rapport aux scrutins de 2015 : les taux étaient de 15,43% pour les départementales et 16,53% pour les régional

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/06/21 | A La Rochelle, le 2e tour se jouera avec les anciens candidats aux municipales

    Lire

    La Rochelle 1, le binôme falorniste/PS Christophe Bertaud et Marylise Fleuret-Pagnoux passe au 2e tour avec 28,83% des voix devant les écologistes (20,87%). A La Rochelle 2, ce sont les fountainistes Dominique Guégo et Marie Nedellec qui sont en tête avec 32% des voix contre 24,13% pour la liste LR. Sur La Rochelle 3, le duo EELV Marion Pichot - Jean-Marc Soubeste, ex candidat aux municipales se distingue parmi les 7 listes en lice avec 28,19% des voix.

  • 21/06/21 | Départementales : le RN en recul en Charente-Maritime

    Lire

    En 2015, le RN était au 2e tour dans 12 cantons sur les 19 que compte la Charente-Maritime. Le scénario ne se renouvellera pas en 2021, car il est en net recul. Sauf sur le canton de La Tremblade, où la déléguée départementale du RN Séverine Werbrouck se retrouve au coude à coude, avec 31,54% des voix, avec le binôme arrivé en tête, Fabienne Labarrière et Jean Prou (32,18%).

  • 21/06/21 | Départementales en Charente : le président sortant en tête pour le 2e tour

    Lire

    L'ancien président du Département et sénateur, François Bonneau est en tête avec Marie-Henriette Beaugendre, maire de Saint-Saturnin, dans le Val-de-Nouère avec 58,60% des voix. Au deuxième tour ils affronteront Michel Germaneau maire de Linars et Isabelle Moufflet maire de Vindelle (41,40%).

  • 21/06/21 | Elections départementales : coup dur pour Lionel Quillet sur l'île de Ré

    Lire

    Parti favori, le premier vice-président du Département, également président de la Cdc de l'île d'Oléron, Lionel Quillet (LR) se retrouve au 2e tour avec un écart de 435 voix face au maire de Rivedoux Patrice Raffarin et sa colistière, en tête avec 43,50%. Un résultat qui surprend mais n'inquiète pas le président sortant du Département Dominique Bussereau, qui compte sur la bonne position des candidats de droite à Montguillon, Saintes ou encore Saujon pour atteindre 40 élus de droite au 2e tour.

  • 18/06/21 | Tapisserie Manufacture Pinton de Felletin... à Hong Kong !

    Lire

    Spécialisée dans le tissage des tapis, tapisseries et moquettes, la manufacture Pinton dans la Creuse est l’une des entreprises les plus importantes du secteur de la tapisserie d’Aubusson. Afin de se développer, notamment vers l’international elle va construire un nouveau bâtiment moderne et écologique à Felletin et elle va moderniser ses équipements afin d’améliorer sa productivité, sa qualité et sa réactivité. Pour consolider sa présence à l’international elle va également ouvrir une filiale à Hong Kong.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Pyrénées-Atlantiques: Etat et Département alliés contre la pauvreté

18/06/2019 | Dans le 64, Etat et Département font combat commun contre la pauvreté. C'est ce qui ressort de la signature ce lundi à Pau du Plan départemental de lutte contre la pauvreté.

Véronique Moreau, Directrice départemntale de la cohésion sociale, Eric Spitz, Préfet des pyrénées-Atlantiques, Jean-Jacques Lasserre, Président du Département, Anne-Marie Bruthe, conseillère départementale

Alors que la France compte 8,8 M de personnes pauvres, le département des Pyrénées-Atlantiques observe un taux de pauvreté à 12,1% (chiffre INSEE 2015). Il fait ainsi un peu mieux que la moyenne nationale, et s'inscrit avec le département des Landes dans le haut du tableau régional quant à la « non pauvreté » de ses habitants. Pas de quoi bien sûr s'en satisfaire pour la collectivité locale et l'Etat qui viennent de signer, ce lundi 17 juin un plan départemental de lutte contre la pauvreté. Ce document, qui est en réalité la déclinaison territoriale de la Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté présenté en septembre dernier par Emmanuel Macron, a été travaillé « en concertation et co-construction entre les services de l'Etat, et du Département ainsi qu'avec les différents partenaires locaux de l'Emploi et de l'Insertion », indique Eric Spitz, préfet des Pyrénées-Atlantiques. Objectif de ce plan : flécher des financements nationaux sur les politiques départementales de solidarité et surtout d'insertion.

Au niveau national ce sont 8,5 Mds € qui sont promis dans le cadre de la Stratégie de lutte contre la pauvreté. Du point de vue départemental, l'apport de l'Etat dans la mise en œuvre territoriale de cette stratégie s'élève à 558 728 €. Cette enveloppe globale est répartie entre 4 grands objectifs partagés entre Etat et Département que sont l'accueil social de proximité, l'insertion des bénéficiaires du RSA, la mise en place d'un référent de parcours pour les personnes en difficultés, et l'accompagnement des jeunes sortant de l'aide sociale à l'enfance, afin d'éviter les sorties dites « sèches » de la structure. A cela s'ajoute un 5ème axe qui permet à l'Etat de soutenir des actions ou des modalités d'intervention innovantes mises en place par le département des Pyrénées-Atlantiques dans le domaine de la prévention et de la lutte contre la pauvreté.

Un Plan départemental d'Insertion dans les clous du plan contre la pauvreté
Pour Jean-Jacques Lasserre, Président du Conseil départemental 64, « c'est sans aucune difficulté que nous avons accepté d'être partenaires de cette opération. Ce sujet de la lutte contre la pauvreté et pour l'insertion entre non seulement dans nos compétences mais dans la culture de notre département. Pour preuve majorité et opposition y trouvent des points de rencontres. Et cela correspond malheureusement aussi à une situation départementale qui connaît des phénomènes de pauvreté, en partie aussi en raison de l'attractivité de notre territoire. »
Un département des Pyrénées-Atlantiques qui a d'ailleurs profité de la réforme territoriale pour mettre en place de nouveaux modes de faire et une nouvelle organisation de sa politique d'action sociale, précise Anne-Marie Bruthe, conseillère départementale déléguée à l'insertion. Le Programme Départemental d'Insertion (PDI) en est d'ailleurs l'émanation et sa déclinaison en Pactes Territoriaux Locaux d'Insertion, sa concrétisation sur les territoires du département. Avec pour axe fort l'alliance entre insertion sociale et insertion professionnelle, ce PDI entre dans les clous du plan départemental de lutte contre la pauvreté signé lundi à la préfecture de Pau.


« Donner une perspective d'émancipation par le travail »
En effet, concernant l'accueil inconditionnel de proximité (axe 1 du plan départemental de lutte contre la pauvreté) le Département consacre déjà près de 1,5M€. L'apport de l'Etat, à hauteur de 110 000€ par an permettra notamment au département d'assurer une formation des agents sur cet accueil de personnes en difficultés afin de leur fournir le plus en amont possible conseils et orientation adaptée. Une enveloppe permettant aussi à la collectivité locale d'expérimenter un nouveau logiciel facilitant les contacts et prises de rendez-vous.

Sur la mise en place d'un "référent de parcours" qui aura vocation à garantir aux personnes le nécessitant un accompagnement social global de qualité et sans rupture entre les différents interlocuteurs, l'Etat viendra abonder de 80 000 € l'enveloppe départementale de 3,7M € dédiée au personnel assurant cette mission.
Sur le volet relatif à l'insertion des bénéficiaires du RSA, le plan de lutte contre la pauvreté a pour objectif de permettre une prise en charge rapide (dans le mois) des nouveaux bénéficiaires et de renforcer leur accompagnement global afin notamment « de donner une perspective d'émancipation par le travail à chaque personne en situation de pauvreté ». Sur cet item, le PDI a inscrit une charge de 6M€ pour le Département qui se verra désormais accompagné par l'Etat à hauteur de 197 950€ par an.

Mise en exergue de nouvelles façons de faire
Enfin, sur la question de la prévention des sorties sèches de l'Aide Sociale à l'Enfance ( qui concerne près de 200 jeunes majeurs dans les Pyrénées-Atlantiques en 2019), un dispositif est pré-existant dans le Département. Celui-ci permet, tout comme le prévoit le plan de lutte contre la pauvreté, un accompagnement des jeunes sortant de l'ASE sur l'ensemble des aspects de leur vie quotidienne, à travers les contrats jeunes majeurs (pour un coût de 5 M€ pour le département) et un accompagnement par l'Association départementale d'entraide des personnes accueillies en protection de l'enfance des Pyrénées-Atlantiques, subventionnée par la collectivité départementale à hauteur de 40 000 €. A ces deux enveloppes, l'Etat apporte un soutien de 77 200 € au regard du nombre de jeunes confiés à l'ASE ayant atteint ou allant atteindre la majorité en 2019.

Quant au volet relatif à l'accompagnement des initiatives départementales, c'est une enveloppe de 94 000 € que l'Etat confie au Département de Jean-Jacques Lasserre. Sont visées ici, des expérimentations d'actions innovantes sur les différents territoires des Pyrénées-Atlantiques telles que « des ateliers collectifs de technique et recherche d'emploi sur le territoire » pratiqués par le SDSEI (Services Départementaux des Solidarités et de l'Insertion) de l'agglo de Pau, « un bus social itinérant » qui couvre le périmètre du SDSEI Pays des Gaves ou encore « le Rallye pour l'emploi » développé dans le Haut-Béarn. De nouvelles façons de faire territoriales ainsi mises en exergue et qui pourront être généralisées sur l'ensemble du département si elles font preuve de leur efficacité.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4058
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
Hôtel de Région Nouvelle Aquitaine  9 mars 2017 Politique | 16/06/2021

Elections régionales: Quels candidats pour quelles compétences ?

La gauche espère conserver la majorité à l'assemblée départementales Politique | 15/06/2021

Départementales en Dordogne : la gauche espère conserver la majorité

Illustration urne Politique | 15/06/2021

Elections départementales en Charente : la droite mise sur ses têtes d'affiche

Les candidats rochelais issus du parti du maire Jean-François Fountaine, présenté le 29 avril Politique | 14/06/2021

Départementales en Charente-Maritime : on reprend (presque) les mêmes…

Le politologue Jean Petaux Politique | 14/06/2021

Départementales en Gironde: "Si instabilité il doit y avoir, elle sera plutôt à Bordeaux qu’en zone rurale" selon le politologue Jean Petaux

Jean-Jacques Lasserre, président du Département des Pyrénées-Atlantiques Politique | 11/06/2021

Pyrénées-Atlantiques : l'union droite-centre, déjà en route pour le second tour des Départementales ?

La salle du conseil du Conseil Départemental de la Haute-Vienne Politique | 11/06/2021

Elections départementales : Cinq listes se disputeront les suffrages des haut-viennois

Présentation du nouveau site internet de Limoges Métropole Politique | 03/06/2021

Limoges Métropole se dote d'un nouveau site Internet

Le collectif Pour que vivent nos langues est vent debout contre le Conseil Constitutionnel et compte manifester Politique | 28/05/2021

Loi Molac : des associations demandent la révision de la Constitution

Signature de la convention entre la Banque des territoires, l'Etat le Département de la Dordogne Politique | 25/05/2021

La Banque des territoires poursuit ses investissements en Dordogne

Dominique Bussereau lors de son dernier conseil à la Maison du Département Politique | 25/05/2021

Dominique Bussereau fait ses adieux à la politique

Bruno le Maire à l'usine Catalent à Limoges Politique | 07/05/2021

Bruno Le Maire chez Catalent à Limoges : "La France a trop délocalisé"

Bernard Louis Blanc, adjoint au maire en charge de l’urbanisme résilient, Pierre Hurmic, maire de Bordeaux;  Stéphane Pfeiffer, adjoint au maire en charge du service public du logement et de l’habitat Politique | 04/05/2021

Urbanisme et habitat à Bordeaux : Pierre Hurmic dessine la ville de demain

Charline Claveau, Présidente de l'Office public de la langue occitane Politique | 27/04/2021

Charline Claveau : « La loi Molac est un texte fort pour sauver nos langues régionales »

darrieussecq et boudié une Politique | 23/04/2021

Régionales : Florent Boudié mènera la liste de Geneviève Darrieussecq en Gironde