Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

  • 13/08/18 | L’Afrique de retour en Sud-Gironde

    Lire

    Grâce à l’engagement de la mairie de Noaillan la 4ème édition du festival Africa Ciron aura lieu le 25 août à la maison Dubernet. Différentes activités comme de la danse, des contes, un concert, des expositions ou une projection nous permettront d’enrichir notre culture africaine. Safiatou Faure, qui a créé le festival du Sahel de Saint-Médard-en-Jalles sera mise à l’honneur. Entrée gratuite. Programme : https://dubernet.noaillan.fr 

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Quand Philippe Madrelle défend la parité au sein des départements Gironde en tête

21/01/2013 | Un Philippe Madrelle offensif lors de ses voeux à la presse en défenseur de la parité prévue par le projet de loi débattu au Parlement

Philippe Madrelle, Président du Conseil général de Gironde, lors de ses voeux à la presse le 21/01/2013

Le sénateur, président du Conseil général de la Gironde, du temps des années Sarkozy, était un défenseur intransigeant des départements menacés d'extinction par la réforme territoriale qui créait un conseiller à double casquette département-région. Autant dire que la victoire de sa famille politique et le maintien des prérogatives du département le renforcent dans ses convictions. Le conseil général qui va devenir conseil départemental doit devenir l'un des nouveaux bastions de la parité puisque le projet de loi en débat au Parlement crée un binôme homme-femme dans chaque canton. A suivre.

"Cette réforme qu'on a commencé à débattre au Sénat a jusqu'ici été mal enclenchée car certains de nos collègues masculins ont des progrès à faire (1)." Philippe Madrelle pointe du doigt ces élus de droite mais aussi communistes ou radicaux qui ont voté contre le projet de loi au Sénat. Mais, après le passage devant l'Assemblée nationale, le temps des navettes épuisé, la parité devrait être officialisée. Le nombre des cantons serait divisé par deux mais le nombre des élus maintenu en l'état par le biais de la parité totale. Une réforme qui a pu faire sourire et le fera encore mais qui réjouit l'homme de gauche ; "nous n'avons pas de leçons à recevoir, les rares femmes de notre assemblée sont de gauche"... Mais il est un autre sujet de préoccupation et de vigilance pour Philippe Madrelle, le respect de l'équilibre entre cantons urbains et ruraux. A partir du moment où le nombre des cantons passe de 63 à 32 - pourquoi pas 33 suggère le président ? - les périmètres des nouveaux cantons devront être redessinés avec le souci de l'équité. Un chantier que les préfets au nom de l'Etat engagent mais dont on comprend bien qu'il se fera sous l'oeil vigilant et proactif des départements eux-mêmes; un chantier dont on va sûrement parler souvent dans l'année qui s'ouvre, les prochaines cantonales ayant été reportées en 2015 qui sera aussi l'année des élections régionales.

Le débat institutionnel sur la nouvelle étape de la décentralisation en préparation convainc Phlippe Madrelle du rôle, à ses yeux irremplaçable, du département dans une France touchée par la crise économique et sociale. Et de rappeler les compétences transférées par l'Etat qui confèrent aux départements des missions de solidarité, à la fois budgétairement lourdes et socialement irremplaçables: le RSA par exemple 14 millions d'euros par mois en Gironde, la Prestataion Handicap, la Prestation autonomie l'APA... L'espoir d'une plus grande prise en charge de la dépendance par l'Etat habite Phillippe Madrelle mais la partie est loin d'être gagnée même s'il parie sur la compréhension de François Hollande, ancien président du Conseil général de Corrèze... En attendant la Gironde égrène ses motifs de satisfaction: un plan d'équiment haut débit de grande ampleur réalisé en partenariat avec France Télécom, le développement du covoiturage avec l'ouverture d'une quarantaine d'aires cette année, la réussite du réseau de transport Transgironde avec une progression du trafic de 71% au bout de trois mois, le programme des Maisons de la Solidarité, celui de la création et la modernisation des collèges qui vont bénéficier d'un programme d'investissements de 190 millions d'euros en trois ans... Interrogé sur quelques sujets de portée régionale, la LGV notamment et en particulier l'avenir du GPSO, le projet des lignes Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Hendaye, Philippe Madrelle a d'abord rappelé que le département s'était engagé à apporter 145 millions d'euros pour la réalisation de Tours-Bordeaux avant d'apporter son soutien à Gilles Savary, son vice-président dont on sait qu'il a émis au grand dam d'Alain Rousset, président du Conseil régional d'Aquitaine, des doutes sur la capacité à financer le GPSO: " ce qu'il dit, il ne l'invente pas, ça me paraît trés crédible."

1. Le Sénat en première lecture a rejeté par 166 voix contre 142 le projet présenté par Manuel Valls, la droite UMP et UDI ayant voté contre, les communistes s'étant abstenus et les Radicaux ( RDSE) soutien de la majorité sénatoriale n'ayant pas pris part au vote.

Joël Aubert
Par Joël Aubert

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
782
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !