Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/10/21 : Pau Béarn Pyrénées Mobilités et ses Partenaires Engagés lancent la 3ème campagne d’Aide à l’achat Vélos, dont l'offre est doublée cette année. Cette 3ème session d’instruction des demandes aura lieu du lundi 1er novembre au mardi 30 novembre 2021.

18/10/21 : Mardi 19 octobre a lieu la 15ème édition du Forum Emploi de Cenon, de 9h à 14h au Rocher de Palmer. Sécurité, commerces, restauration, logistique, sanitaire & social, hygiène, BTP, Industrie, de nombreux postes et formations seront proposées à tous

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

07/10/21 : Du 1er au 10 octobre, partout en Nouvelle-Aquitaine, la Fête de la science permet à toutes et tous de découvrir la science et les scientifiques avec des rencontres, conférences, cafés-sciences, expositions, ateliers, etc.+ d'info

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale

01/10/21 : Randonnées découverte en journée ou en soirée de la faune, de la flore, de la géologie, balades contées, expositions, jeux de piste… Ces 2 et 3 octobre, la Région Nouvelle-Aquitaine organise les "48h Nature". Tout le programme sut 48hnature.fr+ d'info

30/09/21 : Jusqu'au 13 octobre, l’asso SOLINUM organise une expo photo à la Halle des Douves à Bordeaux “Clichés d’une hébergée” consacrée au dispositif d’hébergement solidaire Merci pour l’invit destiné aux femmes sans-abri, à travers le parcours de 2 d'entre elles+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/10/21 | La sûreté de tous au cœur de Kéolis Bordeaux Métropole

    Lire

    Début octobre, Kéolis Bordeaux Métropole et la direction départementale de la sécurité publique de la Gironde (DDSP 33) ont signé une convention de partenariat destinée à faire de TBM un réseau sûr. Au travers de cela, elles vont mettre en place des actions communes pour agir contre la fraude et les incivilités sur le réseau et ainsi rassurer voyageurs et salariés de TBM. Des actions de prévention dans les établissements scolaires et associations seront également menées.

  • 19/10/21 | Entreprises: Oser Reso en Vienne

    Lire

    Le 20 octobre, la CCI de la Vienne organise au Futuroscope, en partenariat avec les Clubs d'Entreprises de la Vienne, la 10ème éditions des Rencontres Economiques des dirigeants de la Vienne. 110 entreprises seront présentes au cours de cette journée qui s'inscrit dans le Plan de Relance des entreprises. Pour la 1ère fois les services Achats seront présents et notamment ceux du CHU, de Sorégies ou de Grand Poitiers.

  • 19/10/21 | Royan Atlantique fête le vélo

    Lire

    Le 24 octobre, l'agglomération de Royan organise le 8ème fête du vélo. Sur un parcours de 50km au départ de Talmont-sur-Gironde, les petits et les grands pourront se balader sur un parcours adapté à tous les âges. De 9h à 10h15, des départs sont prévus toutes les 15 mn. A mi-parcours, à Epargnes, un lieu de pique-nique attend les cyclistes. Les participants peuvent s'inscrire à partir du 8 octobre et jusqu'au 21 sur le site de l'agglomération

  • 18/10/21 | Christophe Bonno, nouveau directeur général de Maïsadour

    Lire

    Le Groupe coopératif Maïsadour annonce la nomination de Christophe Bonno au poste de Directeur Général à compter du 18 octobre 2021. Diplômé d'AgroSup Dijon, il passe par Jean Caby, puis Madrange avant de rejoindre le Groupement Les Mousquetaires-Intermarché en 1999. Dernièrement, il y occupait le poste de Directeur des relations institutionnelles agricoles. Spécialiste des filières agricoles, de l’industrie et de la distribution alimentaire, sa mission sera "d’accélérer le retour à la croissance et de poursuivre la transformation engagée par le Groupe pour répondre aux attentes sociétales et à ses enjeux sectoriels".

  • 18/10/21 | Le "génie écologique" des Pyrénées-Atlantiques récompensé

    Lire

    Le Département 64 a obtenu la mention spéciale "Génie écologique" du concours 2021 "Infrastructures pour la Mobilité, Biodiversité & Paysage". Organisé par l’Institut des Routes des Rues et des Infrastructures pour la Mobilité, il récompense les meilleures initiatives en faveur de la préservation, de la restauration et de la valorisation des écosystèmes et de la biodiversité par les acteurs impliqués dans les projets de requalification et d’exploitation des infrastructures de mobilité. Salué notamment, le programme ANIMO qui vise à protéger certaines espèces animales (sangliers, lièvres, hérissons…) et éviter des collisions avec les véhicules.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Qui est Christelle Pieuchot, la nouvelle présidente de la Maison de la Nouvelle-Aquitaine ?

25/08/2020 | Conseillère régionale PS, la charentaise-maritime Christelle Pieuchot a été élue à la tête de la Maison début juin

1

Il ne faut pas se fier à son air angélique et à sa blondeur enfantine. A seulement 39 ans, la nouvelle présidente de la maison de la Nouvelle-Aquitaine a du bagage et du bagou. A La Rochelle, Christelle Pieuchot s’est d’abord imposée comme avocate avant de grimper les échelons du monde politique. Après être passée par les campagnes les municipales, les cantonales et les régionales, son élection en juin à la tête de la Maison de la Nouvelle-Aquitaine semble une suite logique dans son parcours.

La politique, elle n’y avait jamais réellement songé durant ses études de Droit, de La Rochelle à Poitiers. Aujourd’hui encore, elle ne s’envisage pas comme une femme politique. « Pour moi, un vrai politique, c’est celui qui construit une stratégie de carrière en pensant toujours au coup d’après. Je me vois plutôt comme une citoyenne au service d’une majorité politique et d’un territoire », explique-t-elle. C’est André Bonnin qui lui met le pied à l’étrier. L’ex conseiller départemental PS du canton de Rochefort, lui-même avocat, embarque son ex-salariée dans les élections municipales de 2014. « Je ne me voyais pas lui dire non alors qu’il m’avait tendu la main à une époque où j’en avais besoin. Je lui ai demandé de me positionner en toute fin de liste. Ca l’a fait rire », se souvient la trentenaire. La Ville de Rochefort leur passe sous le nez mais Christelle acquiert une solide expérience de campagne. « J’ai découvert le travail d’équipe, l’engagement collectif, l’esprit de cohésion et la proximité avec le public », raconte-elle. Une approche qu’elle saura mettre en application pour les élections cantonales. « On a fait beaucoup de porte à porte. Ca m’a conforté dans l’importance de la relation humaine. En réunion publique, on est moins dans l’immédiateté qu’un contact sur le terrain, qui est un échange sans filtre. Quand vous allez sur les marchés, dans la rue ou chez les gens, vous êtes confrontés à des réalités diverses et immédiates », analyse-t-elle.

Le manque de représentation de la femme en politique l’interpelle. C’est pour cette raison qu’elle dit oui au parti socialiste venu la chercher en 2015 pour briguer le canton de Rochefort avec Pierre Feydeau. « Quand on regarde bien la situation, on se dit que dans le fond, il n’y a personne pour mettre les mains dans le cambouis à votre place, et qu’on peut rester longtemps assis sur son siège à regarder ce que font les autres ». La passivité du commentateur, très peu pour elle ! La campagne de 2015 est pourtant rude. Christelle Pieuchot découvre les coups bas et les petites mesquineries entre candidats qui jalonnent la plupart des élections politiques. L’ambiance électorale est délétère et sa liste doit s’incliner pour une poignée de voix face au duo Pons/Campodavre (LR), mais qu’importe ! « Il s’est passé quelque chose durant cette campagne, en terme de prise de conscience, de sensibilité à l’importance de la chose publique », explique-t-elle. La trentenaire rempile sans ciller l’année suivante pour les régionales.

"Faire sens" auprès des Néo-aquitains

2016 est son année. La jeune femme est élue en 4e position sur la liste d’alliance PS-PRG-EELV menée par le rochelais Gérard Blanchard (PS). On lui confie une délégation au tourisme, auprès de Sandrine Derville. Elle planche sur des thématiques fortes en matière d’évolution du territoire, comme le schéma de développement  touristique, sur les politiques de contractualisations et d’accompagnement des agglomérations à enjeux touristiques, comme le contrat CARO/CARA/Pays Marennes-Oléron ; le projet de Territoire à énergie positive (TEPOS) de la CdC d’Oleron ; le schéma des Parcs Naturels régionaux ; le Grand projet de marais de Brouage ou encore le projet de l’Arsenal des Mers de Rochefort.

Très vite, Christelle Pieuchot devient la secrétaire de l’association de la Maison de la Région. Elle accompagne la fusion de la Maison de l’Aquitaine et de celle du Limousin. Elle y constate que l’alliance des régions « n’a pas toujours été bien vécue par les départements de Poitou-Charentes et du Limousin ». La jeune femme travaille donc sur l’identité et l’attractivité nouvelles du territoire. Pour elle, il est important « de faire sens » auprès des habitants, pas seulement en terme politique mais aussi culturel, patrimonial et « de vivre ensemble ».  Elle affirme partager la vision d’Alain Rousset de faire de la Nouvelle-Aquitaine un « grand territoire » attractif, touristique et économique. « Il a une conception de chef d’entreprise, au sens de vouloir œuvrer pour tous, avec une politique d’effets leviers sur les accompagnements portés par la Région », estime-t-elle.

Eviter l'écueil du tropisme bordelais

Travailler sur l’attractivité du territoire est pour elle autant « un défi » qu’une nécessité : « Un territoire qui n’est plus attractif périclite. La Nouvelle-Aquitaine a globalement une bonne image auprès de ses habitants comme à l’extérieur, mais c’est un travail constant. Il faut convaincre ceux qui y vivent de rester et ceux qui n’y sont pas de venir ». Elle a conscience du tropisme bordelais, notamment auprès des Parisiens, toujours plus nombreux à vouloir s’installer dans la préfecture de Région. « Il est important de rééquilibrer l’image des autres territoires par rapport à Bordeaux. L’idée n’est pas d’attirer de nouveaux habitants dans les bassins de vie déjà saturés, mais plutôt de leur montrer tout l’intérêt de vivre dans des villes comme Angoulême ou Niort. Nos territoires sont complémentaires ».

Pour elle, la Maison de la Nouvelle-Aquitaine est la première vitrine de cette attractivité. « La Maison n’est pas un Comité régional de tourisme (CRT) bis. L’objectif est de travailler auprès de la diaspora parisienne originaire de Nouvelle-Aquitaine pour les faire revenir sur le territoire et créer du réseau entre Paris et la région », estime-t-elle.  Déjà sur les rails, l’idée d’en faire un centre d’affaires est toujours là. Reste à mettre en place un dispositif de conférences, de réunions d’affaires et de rencontres entre anciens élèves d’écoles néo-aquitaines et chefs d’entreprises. Christelle Pieuchot imagine une sorte de conciergerie « qui servirait d’intermédiaire entre les différents acteurs du territoire : chefs d’entreprises, collectivités et EPCI. Il reste à travailler sur le comment ».  

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
15044
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !