aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Rapport de la cour des comptes : comment les collectivités locales aquitaines vont-elles pouvoir réduire leurs dépenses ?

16/10/2013 | Lundi 14 octobre, la cour des comptes a rendu son premier rapport sur les finances des collectivités locales

La Chambre des comptes Aquitaine-Poitou-Charentes

Pour la première fois, la Cour des comptes vient de rendre un rapport sur les finances des collectivités locales. Il apparaît que la dette cumulée des collectivités représente "seulement 9,5% seulement de l’endettement public". Mais, "à périmètre constant", les dépenses ont bien augmenté de 1,38 point de PIB, soit près de 30 milliards d’euros en trente ans. Dans le contexte budgétaire actuel, il devient urgent de lutter contre cette "dérive". Mais, comment ? C'était tout l'enjeu d'un débat organisé mardi 15 octobre par la Chambre des comptes Aquitaine-Poitou-Charentes.

"Les collectivités locales ont des marges de manoeuvre pour réduire leurs dépenses", a rappelé Franc-Gilbert Banquey, président de la Chambre régionale des comptes d'Aquitaine-Poitou-Charentes, en préambule de ce débat sur les finances locales dans les locaux de la Chambre. Dans son rapport, la Cour des comptes pointe du doigt la dérive des dépenses de personnel qui pèsent 54,8 milliards d’euros. Leurs dépenses de fonctionnement sont celles qui ont le plus progressé au sein des administrations publiques : 3,1 % en plus de l'inflation chaque année en moyenne depuis 1983. Pour freiner la hausse, elle suggère de mieux surveiller l’évolution des effectifs, les primes... "Il faut renforcer la gouvernance des finances, mutualiser les services, des politiques d'achat plus efficientes", a précisé Franc-Gilbert Banquey. Le président de la Chambre régionale des comptes d'Aquitaine-Poitou-Charentes note que, par rapport à il y a deux ou trois ans, les mentalités ont évolué. "Aujourd'hui, les collectivités sont prêtes à participer à l'effort de redressement des comptes publics". Ainsi, dans sa mairie à Gujan-Mestras, le maire UMP, Marie-Hélène des Esgaulx a stoppé la politique de recrutement et a essayé de développer ses ressources propres en faisant venir des parcs d'attraction et un casino.

Mieux diagnostiquer et mutualiser les services, les clés pour réduire les dépenses de fonctionnement des collectivités L’État table sur une augmentation des dépenses locales limitée à 0,5 % sur la période 2015-2017, conformément aux engagements européens pris récemment, mais n’a aucun moyen de l’imposer aux maires, présidents de conseils généraux ou régionaux, comme l'a rappelé Alain Pariente, maître de conférences à l'Université de Bordeaux. La Cour des comptes propose donc la création d’un "dispositif de gouvernance" permettant à l’État et aux collectivités de prendre des "engagements fermes et réciproques" en matière de fiscalité et de dépenses. L’idée risque de heurter les collectivités, très attachées à la "libre administration" que leur accorde la Constitution. D'autant, "qu'il y a des transferts de compétences "masqués" comme la réforme des rythmes scolaires", a dénoncé Marie-Hélène des Esgaulx. Elle a aussi pointé le coût de l'absentéisme élevé du personnel dans les collectivités locales. De son côté, Alain Anziani, sénateur PS et adjoint aux finances à la Ville de Mérignac, a fait remarquer qu'un "grand arbitre" remettrait en cause la décentralisation. En outre, il a souligné que le partenariat public-privé n'était pas une "solution" dans cette période de restriction budgétaire et ne se justifiait pas pour des projets en dessous de 10 millions d'euros. "Il faut donc optimiser les achats, mutualiser", a-t-il poursuivi, indiquant au passage que d'importantes économies peuvent être réalisées sur la gestion du patrimoine, de bâtiments. A cet effet, le cabinet bordelais C5P, conseil en partenariats public-privé, a mis en avant la nécessité que les collectivités locales se posent systématiquement la question des coûts induits, mais aussi de l'évolution du coût (entre le lancement du projet et la fin des travaux), en citant plusieurs "mauvais exemples", qui ne sont pas des cas si isolés. Autre piste, la mutualisation des services, qui est vivement encouragée par l'Etat. "10 % de la dotation d'intercommunalité seront répartis, à compter de 2015, en fonction d'un coefficient intercommunal de mutualisation", a mis en avant Maître Eric Vidal, du cabinet Fidal. Pour aider les collectivités à renforcer leur capacité de diagnostic, la fiabilité de leurs comptes, plus que jamais indispensables comme l'a rappelé Alexandra Audouard du cabinet Mazars, la sénatrice Marie-Hélène Des Esgaulx a suggéré la mise en place d'une certification annuelle de la Chambre régionale des comptes, plutôt que des contrôles ponctuels. Preuve, que les collectivités locales ont pris conscience de la nécessité de mieux maîtriser leurs dépenses. Même si cela impose des choix douloureux comme l'abandon ou le report de projets, jugés non prioritaires et susceptibles d'accroître l'endettement.

Nicolas César
Par Nicolas César

Crédit Photo : NC

Partager sur Facebook
Vu par vous
394
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !