Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

13/08/19 : En Dordogne, la Chambre de Métiers et de l'artisanat sera exceptionnellement fermée le vendredi 16 août. Les agents seront de retour dès le 19 août au matin.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 17/08/19 | 7 histoires d’estuaire sur les rives de la Gironde

    Lire

    La Communauté d’Agglomération de Royan Atlantique, la communauté de communes de Haut-Saintonge et le CdC de l’Estuaire proposent jusqu’au 28 août des spectacles nocturnes gratuits autour du thème de l’estuaire intitulé "7 histoires d’estuaire". Ce spectacle itinérant mêle musique, danse et vidéo et est présenté au bord ou à proximité du fleuve. Le metteur en scène Eric Le Collen s’inspire des paysages, de l’histoire et du patrimoine pour composer une fresque poétique. Rdv les 19, 21, 26 et 28 août à 21h30.

  • 17/08/19 | Grand-Angoulême : levée de fonds pour Seven Shapes

    Lire

    7 entreprises du monde de l'industrie sont entrées au capital de Seven Shapes. L'objectif de cet investissement est d'accélérer la commercialisation de son école digitale du "Lean". Ce dernier est une méthode de travail adoptée dans les plus grands groupes reposant sur l'écoute du client, la lutte contre le gaspillage, la réduction des stocks et l'intelligence collective. Certaines grandes entreprises nationales comme Enedis ou Schneider Electrics bénéficient déjà de la Seven Shapes School.

  • 17/08/19 | Guéret : réédition d'un festival de musique soutenu par la Région !

    Lire

    La deuxième édition du Check-in Party se déroule du 22 au 24 août prochains à l'aérodrome de Guéret. Plusieurs noms de la musique française et internationale seront présents, à l'image de Jeanne Added, Clara Luciani ou encore Patti Smith. Avec un tel évènement, la Région souhaite rappeler son engagement auprès des festivals en tous genres, notamment en période estivale, à l'image des 106 festivals de musiques soutenus en 2018 à hauteur de 1,7 million d'euros

  • 16/08/19 | Environnement : la Région au Pays Basque avant le G7

    Lire

    La Région Nouvelle-Aquitaine participera à Pavillon Océan, organisé du 20 au 23 août au Pays Basque par Surfrider Foundation Europe. Ainsi, dans le cadre de la feuille de route "Neo Terra", trois élus régionaux, dont Alain Rousset, participeront aux débats de Pavillon Océan, dont l'objectif est que l'environnement et la protection des océans fassent partie intégrante des négociations du G7 (24-26 août).

  • 16/08/19 | La filière cuir se donne rdv dans la Vienne

    Lire

    Du 27 au 29 septembre, la filière cuir se donne rendez-vous à Saint-Junien (87) pour la 7ème édition des Portes du Cuir. Autour du thème « la responsabilité environnementale des entreprises », 57 exposants seront présents pour des démonstrations, des ateliers d’initiation et des temps d’échange avec les professionnels.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Rapport Spinetta: les silences de la Ministre ne rassurent pas la Région

20/02/2018 | Mardi 20 février les présidents et/ou vice-présidents des Régions ont rencontré Elisabeth Borne à Paris, suite à la publication du rapport Spinetta la semaine dernière.

TER Régiolis en gare de Bordeaux Saint-Jean

Renaud Lagrave Vice-président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine en charge des transports, a participé à la rencontre organisée ce mardi entre la Ministre des transports et la délégation d'élus représentant les Régions de France, suite à la publication du rapport Spinetta. Mais, à l'image de ses collègues des autres régions françaises, il semble être resté sur sa faim ce mardi matin. « Nous avons exprimé de nombreuses attentes sur l'avenir des mobilités sur nos territoires » pour, au final, « peu de réponses » obtenues, regrette-t-il. Celles-ci devraient arriver lundi prochain, en même temps que la présentation du calendrier, de la méthode, et du contenu d'une future loi sur la mobilité, examinée au mois avril. « Un délai pour le moins rapide », note Renaud Lagrave qui ne semble pas, bien au contraire, s'en rassurer.

Si la Ministre a tenté de rassurer les élus régionaux en indiquant que le rapport Spinetta « n'engage que son auteur », et que l'engagement de l'Etat sera tenu dans le cadre des contrats de plan, ceux-ci ont pour autant fait part de leurs inquiétudes en la matière. Renaud Lagrave pointe en effet, que « même avec le scénario 2 du rapport Duron, il n'y a pas assez de financement de l'Etat par rapport à ses engagements dans les CPER 2015. A cela elle nous répond qu'elle est encore en cours d'arbitrage... donc on n'en sait pas plus. »
Si les représentants des régions ont bien évidemment insisté sur leur souhait de ne pas voir disparaître les lignes 7 à 9, la Ministre en a « bien pris note », rapporte le vice président Néo-Aquitain. Pour autant, les propos d'Elisabeth Borne évoquant « une réponse au cas par cas » n'ont pas dissipé les craintes du vice-président de la Région, qui rappelle, comme il l'a fait auprès d'elle, que « ces ''petites lignes'', comme ils disent, représentent 55% du réseau ferré de Nouvelle-Aquitaine. Si demain on doit procéder à leurs fermetures, c'est la moitié du réseau de la Nouvelle-Aquitaine qui serait par terre. »

Déception et inquiétude
Autre sujet « évidemment » abordé par Renaud Lagrave ce mardi matin: le dossier GPSO. Mais là encore : « Je n'ai pas eu de réponse, ce qui en dit long sur la suite de ce dossier... Partant de là, nous avons été plusieurs à également interpeller la Ministre sur les lignes capillaires, les lignes de fret, car ça n'a pas vraiment l'air d'être dans les radars de la loi mobilité, ni dans les différents rapports présentés ces dernières semaines. » Pas vraiment de réponse non plus en la matière, « ce qui est globalement inquiétant pour la région », note Renaud Lagrave.
Au total l'élu, à l'image des autres représentants des régions qui ont assisté à cette réunion, marque une certaine déception. « J'attendais plus de retour sur ces questions qui sont complètement liées aux Régions aujourd'hui, puisqu'elles sont chefs de file sur les infrastructures et les transports ; de même que sur les méthodes de travail qui vont être mises en place. Sans doute, il y aura des réunions de travail qui vont se tenir, en vue de la préparation du projet de loi sur les mobilités. Mais comme celui-ci doit être présenté en avril, j'ai tendance à penser que ça va être un peu court... On participera évidemment mais ça me paraît quand même assez réduit comme délai ».
Enfin, dernier point qui n'est pas, non plus, pour rassurer l'élu, « aujourd'hui, il n'y a aucun nouveau financement qui est annoncé de la part de la Ministre sur l'entretien du réseau, ou encore sur la reprise de la dette de la SNCF... C'est quand même relativement inquiétant. Sauf évidemment à ce qu'elle n'ait pas encore les arbitrages qui seront rendus lundi. ». Attendre donc.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

La LGV Sud-OuestCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
16632
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
hyppolite canasson | 21/02/2018

Il serait judicieux de ne plus exploiter les lignes désertées par les usagers genre Libos > Belvès qui sont un scandale économique à la charge du contribuable

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !