Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

  • 13/08/18 | L’Afrique de retour en Sud-Gironde

    Lire

    Grâce à l’engagement de la mairie de Noaillan la 4ème édition du festival Africa Ciron aura lieu le 25 août à la maison Dubernet. Différentes activités comme de la danse, des contes, un concert, des expositions ou une projection nous permettront d’enrichir notre culture africaine. Safiatou Faure, qui a créé le festival du Sahel de Saint-Médard-en-Jalles sera mise à l’honneur. Entrée gratuite. Programme : https://dubernet.noaillan.fr 

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Raz-de-marée pour François Bayrou à Pau

30/03/2014 | C’est plus qu’une victoire. C’est un plébiscite. Avec près de 63% des suffrages, le Modem François Bayrou conquiert la ville détenue depuis 43 ans par le PS, avec un score sans appel

François Bayrou conquiert Pau au PS, avec un score incontestable

Pari gagné. François Bayrou avait décidé de faire campagne en dehors des formations politiques, et de ne pas constituer une liste qui se situerait dans la logique traditionnelle du « camp contre camp", mais « dans laquelle les grandes sensibilités de la ville se reconnaitraient ». Ce qui englobait, entre autres candidats, des adjoints au maire socialistes dissidents, et des militants locaux de l’UMP ayant choisi la fusion afin de ravir la ville à la gauche. Cette vision du débat public, ajoutée à sa notoriété,a fait sens auprès des électeurs. Même si elle n’explique pas tout.

Une chose est sûre. Le candidat Modem ne boude pas son plaisir. « Le soutien extraordinaire, massif, de 62,95 % des électeurs a une signification extraordinaire, très émouvante, qui nous honore et nous engage » a-t-il confié lors de la soirée de victoire organisée au parc des expositions.  Avant de rappeler que sa liste l’a emporté, sans coup férir, dans les 55 bureaux de vote répartis en ville.  Autrement dit qu’elle a bénéficié d’un soutien qui réunit « toutes les opinions, toutes les classes sociales et toutes les origines ».

L'exemple paloisSelon François  Bayrou, un tel score ne peut s’expliquer que parce que la capitale du Béarn « a des attentes très importantes ». Mais aussi parce qu’elle a très mal vécu les dernières années de gestion municipale, et qu’elle exprime « un immense besoin d’écoute ». Cette pierre jetée dans le jardin de Martine Lignières-Cassou, la députée-maire socialiste sortante, n’a échappé à personne.

Pau va-t-elle être la ville où le patron du Modem va mettre en pratique ce qu’il prône sur le plan national ? Le nouveau maire, dont l’élection devrait avoir lieu dans les jours qui viennent, ne présente pas les choses sous cet angle.  La « crise de déception de la politique » ressentie par les citoyens a plongé notre pays dans « un enlisement très profond » explique-t-il. Et c’est désormais du terrain que doivent émerger les réponses. Les élus de base ont donc, selon lui, un rôle essentiel à jouer pour renouer les liens, et rétablir une confiance perdue. Même si les enjeux dépassent largement le seul périmètre de leur cité. »

Quant à savoir si ce candidat n’ayant eu de cesse de répéter qu’il serait « un maire à 100% » a totalement perdu de vue l'Elysée. « Personne ne peut dire aujourd’hui ce qu’il en est de l’élection présidentielle » dit-il. « Actuellement, nous vivons l’épuisement d’un système qui, depuis des années, ne réussit pas à relever les défis auxquels notre pays est confronté. La seule réponse qu’on peut lui apporter est celle qui viendra du bas. » Et l’action qui sera menée sur Pau pourra avoir valeur d’exemple. Bref, l'affaire est toujours à suivre.

"La démocratie n'est pas la guerre"Chez son concurrent de gauche, l’espoir s’était amenuisé au fil des sondages qui donnaient François Bayrou gagnant. Aujourd’hui, le drapeau noir flotte clairement sur la marmite. Ce qui n’empêche pas le fair-play.  Après avoir remercié les électeurs qui lui ont fait confiance, et salué la qualité de son équipe, le député socialiste David Habib a adressé un message de félicitation à la tête de liste Modem. Puis il a déclaré qu’il lui souhaitait « beaucoup de bonheur et de chance dans ses fonctions ». Car « la démocratie n’est pas la guerre », et que c’est aussi de bonheur et de chance dont ont besoin les Palois. Chacun prendra la formule comme il l’entend. 

« Aux Palois, je dis : soyez exigeants » a ajouté le candidat malheureux. Car si Pau ne manque pas d’atouts, on y rencontre également la désespérance sociale de beaucoup de familles. "Des réponses doivent leur être apportées."

Le fruit des divisionsL’intéressé n’est pas du genre à s’épancher. Mais hier soir, David Habib – qui a quitté la ville de Mourenx et un bassin de Lacq où il était très bien implanté – devait sans doute également mesurer l’ampleur de l’échec subi à Pau. Un combat dans lequel il aura beaucoup perdu, et qui pourrait avoir d’autres conséquences dans un Béarn où des villes importantes (Oloron et Orthez) ont été perdues par la gauche.

La désapprobation manifestée par l’électorat vis-à-vis de la politique menée par le gouvernement a bien sur joué dans sa défaite. Mais le séisme trouve également son origine au sein du PS local. Partagé dans un premier temps sur le soutien à apporter à un candidat venu d’ailleurs, sans doute craint,  et auquel les coups n’ont pas été épargnés au sein de son propre camp, celui-ci récolte en fait les fruits de ses divisions. Tout comme il subit , par ricochet, les conséquences d’un éloignement ressenti par la population avec la députée-maire sortante. L’absence d’union au premier tour, ainsi que le refus des Verts de participer à un rassemblement à gauche au second, n'ont rien arrangé au climat ambiant.

Comme aurait pu le dire Molière : "Mais qu'allait-il donc faire dans cette galère ?"

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : Aqui.fr

Elections municipales - 2014Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
1201
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !