Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

26/01/21 : La Rochelle: la compagnie aérienne britannique Jet2 va ouvrir une nouvelle ligne entre Birmingham et La Rochelle l’été 2022. Les 2 lignes actuelles avec Leeds-Bradford et Manchester seront desservies du 29/05 au 18/09 et du 3/07 au 18/09 - 1 vol/samedi.

22/01/21 : Charente-Maritime : Cédric Tranquard, 44 ans, a été élu ce matin président de la Chambre d'agriculture départementale. Il succède à Luc Servant, élu en décembre à la présidence de la Chambre régionale.

22/01/21 : La Rochelle : le Centre de vaccination de l’Espace Encan sera ouvert à partir du 25 janvier. Les vaccinations seront assurées par les professionnels de santé du lundi au vendredi, sur RDV, pour les résidents du territoire âgés de 75 ans ou plus.

21/01/21 : Charente-Maritime : Rémi Justinien, adjoint au maire de Tonnay-Charente, succède à Cyril Chappet, adjoint à Saint-Jean d'Angély, comme premier secrétaire fédéral du PS en Charente-Maritime, à l'issue d'un conseil fédéral mardi.

18/01/21 : Au 16 janvier, 34 689 vaccinations ont été réalisées en Nouvelle-Aquitaine, la plaçant parmi les régions ayant le plus vacciné. L’objectif national de 1 million de vaccinations à fin janvier, se traduit par un objectif régional de 100 000 vaccinations.

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/01/21 | Landes : 1 M€ pour réparer les dégâts des intempéries de 2020

    Lire

    Ce 25 janvier, le Conseil départemental des Landes réuni en séance plénière extraordinaire a voté une enveloppe d'1 M€ suite aux 4 épisodes de pluie et de crues connues en 2020, et particulièrement ravageuses sur le réseau et ouvrages d'art routiers. 500 000 € sont dédiés à la remise en état du réseau départemental et 500 000 € iront en soutien des collectivités locales dans leurs propres chantiers de réhabilitation. L'enveloppe globale pourra être revue à la hausse selon les besoins.

  • 26/01/21 | Tribord arrive à La Rochelle

    Lire

    Tribord, la marque de nautisme de Décathlon, a dernièrement quitté son siège de Hendaye pour s'installer à La Rochelle. L'équipe est en train d'emménager dans les locaux de l'ancienne Société des régates rochelaises, au niveau de la capitainerie du port des Minimes. Le site devrait être opérationnel en avril, pour une ouverture au public cet été. Ce laboratoire de recherche et de développement, le "Sailing Lab", aura vocation à développer de nouveaux produits du nautisme. 5 emplois seront créés.

  • 26/01/21 | Transition énergétique: la Région pactise avec les entreprises

    Lire

    Le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a conclu début janvier un contrat de partenariat "Compétitivité énergétique" avec l'entreprise Placoplatre, à Cherves-Richemont (Charente). Il s’agit du dixième de ce type. La volonté de la Région est de faire baisser de 30% sa consommation électrique sur l’ensemble du territoire néo-aquitain, dont 20% de celle-ci est représenté par le secteur de l’industrie. Avec ce dixième contrat, le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine atteint une économie d'énergie totale de plus de 500 GWh, ce qui correspond à la rénovation de 100 000 logements.

  • 26/01/21 | La voiture, moyen de transport préféré des Néo-Aquitains

    Lire

    Une récente étude de l'INSEE Nouvelle-Aquitaine montre que les Neo-Aquitains ont bien du mal à se séparer de leur voiture, même pour effectuer des déplacements courts. Sur 700 000 personnes habitant à moins de 5kms de leur travail, 72% prennent la voiture, contre 60% nationalement. Pour ceux qui habitent à plus de 5kms de leur travail, 16% s’y rendent en transports en commun et 11% en vélo. Les transports en communs sont davantage utilisés dans les zones fortement urbanisées. Là où le recours au vélo est aussi en hausse. Les résultats de l’enquête ici

  • 25/01/21 | Vienne: une visite guidée digitale de l'Abbaye de Saint-Savin !

    Lire

    L'abbaye de Saint-Savin (86) propose une visite virtuelle en partenariat avec la société Conférentia spécialisée dans l’organisation d’événements digitaux. Totalement gratuite, cette visite inédite se déroule ce lundi 25 janvier entre 18h30 et 20h et sera animée par 2 guides-conférenciers de l’abbaye. Le temps de cette visite atypique, le visiteur sera transporté de son salon jusqu’au au cœur du Moyen Âge, entre petite et grande histoire de France, à la découverte de l’abbaye et de lieux traditionnellement interdits d’accès ! Infos et inscription : www.conferentia.fr (onglet conférence gratuite)

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Recherche : priorités communes pour la région et le CNRS

21/03/2019 | La région Nouvelle-Aquitaine et le Centre National de la Recherche Scientifique ont signé un protocole de coopération, le premier passé avec une collectivité territoriale.

région CNRS

Ce mercredi 20 mars, la région Nouvelle-Aquitaine et le CNRS ont signé un protocole de coopération en vue de renforcer la coopération scientifique dans l'enseignement supérieur et la recherche (ESR) au niveau régional sur onze domaines prédéfinis pour les cinq années à venir. Malgré l'impact de la loi NOTRe sur les volumes d'investissements dans l'ESR, les régions prennent une place de plus en plus importante dans l'organisation de cet écosystème, et l'issue d'une entraide renforcée est clairement favorable pour les deux partis. Que contient cet accord ? Quels sont ces objectifs ? On vous dit tout.

Les onze commandements

C'est une première pour le Centre National de la Recherche Scientifique national, et c'est à Bordeaux qu'elle a eu lieu. Ce mercredi 20 mars, il a signé avec la région Nouvelle-Aquitaine un protocole de coopération visant à renforcer les liens avec le monde de l'enseignement supérieur et de la recherche régional et renforcer les capacités dans la recherche scientifique. Le protocole en lui-même est "sans incidence financière directe", c'est-à-dire qu'il n'a pas de financement spécifique dédié. Il a été établi pour une durée de cinq ans et aura un parcours soumis à une évaluation ainsi que plusieurs feuilles de routes et un état des lieux pour chaque domaine scientifique engageant cette coopération déjà active mais dont les deux partis souhaitent le renforcement. Les objectifs concrets et les moyens à donnés seront alors définis dans ces feuilles de route. Onze domaines de recherche ont été retenus par les deux structures : efficacité énergétique (stockage et usages), performance des matériaux et procédés avancés, lasers/photonique et opto-électronique, immunologie, sciences archéologiques, réseau et traitement de la donnée, chimie pour la santé et les agro-ressources et mathématiques et modélisation. 

Trio prioritaire

Les trois domaines manquants ont été définis comme des priorités pour cette première année de coopération : elles devraient voir arriver leur feuille de route dès cette année. Il s'agit des domaines des neurosciences et de la bio-imagerie, des questions du littoral, de la biodiversité et de l'écotoxicologie aquatique et enfin des études africaines. Comme le souligne Antoine Petit, le président directeur général du CNRS, "nous avons répertorié les sujets sur lesquels on travaille depuis longtemps mais on a aussi décidé de mettre l'accent sur ces trois là en particuliers, pas forcément pour mettre tous nos moyens dessus mais pour cibler. Elles ne sont pas là pour cinquante ans, on aura l'occasion de les faire évoluer au cours des années, mais elles sont importantes. On sait très bien que Bordeaux est une place forte des neurosciences et leur impact est très fort pour soigner les maladies de demain, grâce notamment au centre Broca". Inauguré en septembre 2017, ce centre, coeur central d'un plius vaste "Neurocampus", est notamment dédié à l'étude des mécanismes des neurones et des synapes du cerveau, de l'addiction et des maladies neuro-dégénéranives comme Alzheimer ou Parkinson). Les chercheurs y officiant ont notamment trouvé un mécanisme complexe pour soigner la dépendance au cannabis, qui concerne en France un million de personnes.

Pour ce qui est de ce premier partenariat avec une collectivité territoriale, l'organisme public ne s'interdit pas des "infidélités" et confirme qu'il devrait être le premier d'une plus vaste série. Les régions prennent en effet de plus en plus de place dans l'enseignement supérieur et la recherche en général. Selon les données fournies par le ministère de l'Enseignement supérieur, les collectivités territoriales ont flêché 1,6 milliard d'euros en direction de l'ESR en 2016 et 67% de ces collectivités étaient des régions. Si les région Ile-de-France et Auvergne-Rhône-Alpes représentaient à eux seuls quasiment le tiers de cette somme,, pour ce qui est du "transfer de technologie", la Nouvelle-Aquitaine complète le podium, suivie par l'Occitanie. L'intérêt d'un dialogue renforcé avec le CNRS est donc facile à comprendre, mais pas questions pour ce dernier de trop changer d'échelle. "Nous ne définissons pas de priorités par région mais les priorités nationales doivent être instanciées en fonction des territoires, c'est notamment le cas pour le sujet de la biodiversité intégrant notamment la question du littoral de la Nouvelle-Aquitaine", poursuit Antoine Petit. Pour ce qui est des "études africaines", le président de la région, Alain Rousset, prévient d'avance : "notre démarche n'est pas néo-coloniale. La force d'une région, c'est qu'elle ne porte pas la Françafrique. Elle porte une démarche d'égal à égal et elle a un besoin de connaissances considérables, c'est aussi pour ça que l'appui du CNRS est bienvenu. On ne peut pas détacher notre réflexion de l'Afrique, c'est le continent qui va exploser sur le plan démographique". "Nous avons un devoir collectif vis-à-vis de l'Afrique qui est un continent en pleine émergence. Même si les critères de masse critique utilisés d'habitude pour la politique internationale par le CNRS ne sont pas toujours là, il y a des individualités assez exceptionnelles et un fort potentiel", confirme le directeur du CNRS.

Nouvelles pistes

Le CNRS, qui dénombre pas moins 1300 permanents en Nouvelle-Aquitaine (et représente un volume financier d'environ 200 millions d'euros par an), compte en tout cas sur ce "protocole" pour "avoir un effet de levier sur l'ensemble des acteurs de l'enseignement supérieur et de la recherche régionaux. Nous partageons l'ambition que la science puisse avoir un impact important dans le domaine socio-économique, son rôle étant de faire avancer le fond des connaissances dans tous les domaines en mobilisant plusieurs disciplines sur un thème donné". La région, de son côté, a voté l'an dernier à l'élaboration d'un Schéma Régional de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (SRESRI) qui poursuit plusieurs ambitions importantes  : améliorer le potentiel régional en termes d'ESR (son volume de dépenses intérieures restant inférieur à la moyenne nationale selon les données de l'INSEE) en la structurant encore davantage (objectif auquel le protocole compte répondre, notamment via le grand chantier de nouveaux partenariats avec les universités dont celles de Bordeaux ayant acté son autonomie financière).

Il vise aussi à "lutter contre les inégalités territoriales et les très fortes disparités" (le protocole avec le CNRS souhaitant aussi être actif à La Rochelle, Poitiers, Limoges ou Pau) et enfin  assurer la promotion de "toutes les démarches de diffusion de la culture scientifique". Quant aux applications tangibles derrière cette collaboration, elles ne devraient pas voir le jour avant plusieurs années, à une exception près : "Ce matin, nous avons participé à une réunion pour lancer un premier réseau régional de recherche sur la biodiversité", a précisé Gérard Blanchard, vice-président du Conseil régional en charge de l'ESR. Il fera l'objet d'une délibération à venir pour acter sa création et le début de son financement et de sa coordination, avec l'objectif d'animer un travail d'émergence de projets de recherche autour de la question". Le rapport Acclimaterra rédigé par Hervé Le Treut et le récent comité régional des acteurs de la transition énergétique prouvent que les constats ne sont pas nouveaux. Tout l'enjeu est de savoir quelles connaissances concrètes ce nouveau partenariat compte en tirer.

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
3630
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
Ostavals, le bâtiment Politique | 26/01/2021

Ostavals, prochain "relais" de la Communauté basque sur le chemin de Compostelle

Session extraordinaire du Conseil départemental des Landes le 25 janvier 2021 Politique | 26/01/2021

Crise aviaire : Le Département des Landes soutient la filière à l'unanimité

Jean-Luc Gleyze avec les membres de la fédération ATENA Politique | 22/01/2021

Le département de la Gironde à l'écoute des étudiants en situation de précarité

 Sarah El Hairy au coté de Mickaël Hammel Politique | 22/01/2021

En Dordogne, Sarah El Hairy vante les "solutions jeunes" du gouvernement

Fabienne Buccio, préfète de la région Nouvelle-Aquitaine Politique | 22/01/2021

Crises sanitaires et relance : Les voeux entre prudence et optimisme de Fabienne Buccio, préfète de Région

Mission Locale de Limoges Métropole Politique | 21/01/2021

Limoges Métropole renforce son soutien en faveur de l’insertion

Jean-Claude Leblois, président du Conseil départemental de la Haute-Vienne Politique | 20/01/2021

Pour Jean-Claude Leblois, la crise sanitaire est « comme un jour sans fin »

Florence Jardin, présidente de Grand Poitiers, a présenté ses voeux à la presse ce 18 janvier 2021 Politique | 19/01/2021

Florence Jardin (présidente de Grand Poitiers) : renforcer la proximité et la solidarité 

Jean-Jacques Lasserre, président du Département des Pyrénées-Atlantiques Politique | 18/01/2021

Pyrénées-Atlantiques : Jean-Jacques Lassserre veut continuer à "jouer efficace et juste" en 2021

Remise des clés de la voiture par Jean-Luc Gleyze à GEIQ Industrie Politique | 15/01/2021

La Gironde cède 13 véhicules aux associations d'insertion

Pierre Hurmic lors de sa cérémonie de vœux Politique | 15/01/2021

Bordeaux : en 2021, priorité au social et à l’emploi

L'emplacement de la future école de la XVI à Limoges Politique | 15/01/2021

À Limoges, la caserne Marceau vitrine pour Action Cœur de Ville

Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement lors de sa visite à Bordeaux Politique | 15/01/2021

Bordeaux : Gabriel Attal au chevet des étudiants

Alain Rousset, le président de la Région Nouvelle-Aquitaine a présenté ses voeux à la presse mardi 13 janvier Politique | 15/01/2021

"Travailler encore plus sur le monde d'après ", une nécessité pour Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine

Léonore Moncond'huy, maire de Poitiers, lors des voeux 2021 à la presse Politique | 14/01/2021

Léonore Moncond’huy, maire de Poitiers : « Je fais de la politique pour Poitiers et les Poitevins ».