Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

28/10/20 : Le Festival international du Film d’Histoire de Pessac annonce l'annulation de sa 31ème édition aux dates initialement prévues du 16 au 23 novembre. Des réflexions sont en cours sur les modalités de valorisation des films sélectionnés en compétition.

28/10/20 : Le département des Landes est placé en état de vigilance jaune "Vagues Submersion" pour l’ensemble des communes du littoral du 28 octobre 13h00 au 29 octobre 18h00, entre forte houle, vagues puissantes, érosion dunaire et submersions locales...

28/10/20 : "Priorité à la protection sanitaire". Alors que le Festival Novaq devait s'ouvrir demain à la Rochelle, la Région Nouvelle-Aquitaine, organisatrice de cet évènement dédié à l'innovation, annonce son annulation. Un nouveau format est en réflexion.

26/10/20 : Dominique Bussereau président du département de Charente-Maritime et de l'ADF vient d'annoncer que le Congrès des Départements de France qui devait avoir lieu lieu les 5 et 6 novembre à La Rochelle est ajourné compte tenu de la situation sanitaire

24/10/20 : En raison du couvre-feu, la maire de Biarritz, Maïder Arosteguy a décidé d'instituer un stationnement de la ville gratuit en surface dès 18 heures, afin d'inciter les clients des restaurants de venir plus tôt dans ces établissements de la ville.

22/10/20 : Ce 22 octobre Jean Castex a annoncé 38 nouveaux départements et une collectivité d’Outre-mer la Polynésie soumis au couvre-feu de 21h à 6h dès demain soir. En Nouvelle-Aquitaine, Haute-Vienne et Pyrénées-Atlantiques sont concernés.

22/10/20 : Le Pôle Expérimental Métiers d’Art du Périgord-Limousin organise un marché des métiers d’art en plein air, sur la Place Alfred Agard à Nontron, le samedi 24 octobre de 10h à 18h, en remplacement du Salon de la Rue des métiers d'art, qui est annulé.

22/10/20 : La Rochelle : Michel Carmona, adjoint au maire depuis 2014, est décédé dimanche. Ses obsèques auront lieu vendredi à 15h30 au crématorium de Mireuil.

22/10/20 : Charente-Maritime : en plus d'une obligation de porter le masque dans 52 commune du département, le préfet de Charente-Maritime a pris un arrêté interdisant les buvettes et certaines restaurations dans les établissements sportifs.

21/10/20 : Le Conseil scientifique Covid 19 a dans un communiqué rendu public l'avis favorable donné au gouvernement le 19 octobre pour la prorogation du régime transitoire de l'urgence sanitaire jusqu'au 16 février et son prolongement jusqu'au 1° avril 2021.

20/10/20 : Municipales :A Saint Astier, en Dordogne, l'élection municipale, remportée par la maire sortante Elisabeth Marty (DVD) avec 17 voix d’avance, a été annulée ce mardi 20 octobre par le tribunal administratif de Bordeaux.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 28/10/20 | TBM: la fausse gratuité du tram

    Lire

    Surprise d'un certain nombre d'usagers du tram à Bordeaux qui, accédant aux rames, ont découvert ce 28 octobre, collés sur les valideurs, des stickers reprenant un visuel de TBM annonçant la gratuité des transports. Dans un communiqué Kéolis Bordeaux Métropole rappelle « que la validation reste obligatoire dans tout le réseau TBM »  et précise que « les contrôleurs face aux voyageurs sans titre de transport n'ont pas verbalisé, privilégiant le dialogue et expliquant qu'il s'agissait d'une information frauduleuse suite à une action revendiquée par le collectif « extinction rébellion » Keolis Bordeaux Métropole va porter plainte auprès de la Police.

  • 28/10/20 | Intempéries de mai : 14 communes en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Dans un arrêté paru au Journal Officiel du 24 octobre, l'état de catastrophe naturelle a été reconnu dans 14 communes girondines suite aux violents épisodes de pluie survenus du 9 au 11 mai. En effet, des inondations et coulées de boues ont eu lieu dans les communes de Cadaujac, Romagne, Saint-Aubin de Branne, Saint Médard d'Eyrans, Gradignan, Targon, Ludon-Médoc, Le Pout, La Sauve, Coirac, Lanton, Saucats et Le Turan. Les sinistrés ont jusqu'au 3 novembre pour se rapprocher de leur compagnie d'assurance.

  • 28/10/20 | Charente-Maritime : Isabelle Blesson installée au conseil départemental

    Lire

    A l'occasion de l'ouverture de sa session d'automne, ce 26 octobre, le conseil départemental de la Charente-Maritime a introduit une nouvelle élue dans son assemblée : Isabelle Blesson. Jusqu'alors suppléante de la conseillère départementale Brigitte Favereau, cette pharmacienne basée à Saintes remplacera l'élue jusqu'aux prochaines élections départementales. Brigitte Favreau est décédée le 22 septembre dernier des suites d'une longue maladie.

  • 28/10/20 | 482 400 € pour l'ouverture d'une 1° année de Parcours d'Accès Spécifique Santé à Périgueux

    Lire

    La Région apportera 482 400 euros pour la première année de Parcours d'Accès Spécifique Santé (PASS) à Périgueux. Pour l'année universitaire 2020-21, les besoins sont les suivants : deux grandes salles permettant la diffusion des cours magistraux aux étudiants, des travaux de câblage pour les réseaux informatiques et deux salles immersives de manière à assurer l'ensemble des enseignements et tutorat délocalisés. La première promotion de 30 étudiants a fait sa rentrée en septembre.

  • 28/10/20 | Pour une meilleure connaissance des abeilles en Corrèze

    Lire

    Dans le cadre de l’appel à projets « Nature et transitions », l’association CPIE de la Corrèze souhaite s’engager dans un projet d’amélioration des connaissances sur les abeilles sauvages et souhaite mobiliser les acteurs locaux pour faire émerger des solutions concrètes de gestion des milieux en faveur de la pollinisation. Ce projet, nourrit de la richesse des compétences en matière d’animation territoriale, de création d’outils pédagogiques ou d’expertise scientifique bénéficie d’une aide de 18 135 euros de la Région Nouvelle-Aquitaine.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Régime de choc du Conseil départemental 64 face au Covid

08/04/2020 | Face à l'adversité le Département, Jean-Jacques Lasserre, président en tête et ses services, fait front et se mobilise pour obtenir tests de dépistage et masques

lasserre visio conférence covid 19

C'est par visioconférence qu'en fin de matinée, depuis le siège du Conseil départemental à Pau, que Jean-Jacques Lasserre a décliné les moyens humains et techniques en matière de fonctionnement, de dépistage et de dotation de masques. Ils sont destinés aux personnels et personnes prioritaires, dont les EHPAD. Deux commandes de 500 000 et 246 000 masques chirurgicaux et 50 000 FFP2 viennent d'être en partie livrés. Le Conseil s'appuie sur ses structures pour poursuivre dans les meilleures conditions son fonctionnement.

"Nous avons évidemment adopté le télétravail pour assurer le fonctionnement de l'institution. Sur 2300 personnes, 1200 collaborateurs sont ainsi dotés d'ordinateurs pour cela, a dit en préambule le président du Conseil général Jean-Jacques Lasserre, grâce à un effort déployé par les ressources humaines afin d'assurer la continuité du service public. Nous avons par exemple "recentralisé" des ordinateurs mis à disposition dans les collèges vers les collaborateurs. À ce jour nous n'avons pas de cas avérés de Covid parmi les collaborateurs, pourtant souvent en contact avec le public, pas plus que parmi les élus. Et l'institution doit continuer de fonctionner, notamment en direction des associations, des groupes qui attendent du Conseil départemental, le traitement de dossiers qui continuent à affluer pendant cette période extrêmement critique comme les masques, les dépistages, etc..."
Pour les élus un dispositif a été mis en place avec le recours de la vidéo conférence, notamment pour les réunions des commissions qui ont démarré lundi dernier et c'est par ce moyen aussi que se tiendra la commission permanente  la semaine prochaine, le 17 avril. "Nous sommes convenus d'un accord sans aucune difficulté avec tous les membres de l'assemblée, et notamment les responsables de groupes, pour qu'elle réunisse la totalité de ses membres et elle aura un caractère décisionnel grâce à l'entente des chefs de groupe".

Douze mille test à destinations des personnes et personnels prioritaires

"Avec 2000 collaborateurs, nous avons une force de frappe assez exceptionnelle, ajoute le président du 64 et, sur le terrain, des organisations très localisées : l'ensemble des collèges bien entendu, dont certains serviront pour des collaborateurs pris par des tâches obligatoires, 7 Services Départementaux des Solidarités et de l'Insertion (SDSEI), et 6 unités techniques départementales, qui sont un peu les réceptacles des moyens en travaux publics.  Avec l'ensemble, en outre des collaborateurs qui sont disséminés sur le territoire, nous avons une présence physique sur l'ensemble du département. C'est la caractéristique, nous pouvons assurer un service que je pourrais qualifier d'irremplaçable, notamment pour la logistique de la distribution des masques."
Et de poursuivre: "Pour ce concerne, les dépistages et l'évolution nous le confirme, il ne faudra pas lésiner en  matière. Aussi avons-nous commencé à lancer certaines opérations de façon significative en direction du public et à destination d'une douzaine de milliers de personnes qui travaillent dans des organisations sociales, bien entendu, les EHPAD, les services d'aide à l'enfance, à domicile, salariés ou en relation très directe avec le Département. Avoir sous les yeux la réalité de la situation est quelque chose d'extrêmement important, le meilleur moyen pour le déclenchement des opérations futures, et nous l'avons fait 48 heures avant que le gouvernement corrobore cela en impulsant les mêmes initiatives. Cela se fera avec un laboratoire départemental qui a les capacités techniques d'engager ces opérations; pour ce qui concerne les prélèvements, nous allons trouver des solutions en interne. Nous allons trouver un cadencement qui sera basé sur le volontariat, notamment dans les Ehpad mais également les situations identifiées d'urgence au niveau de ces dernières afin de donner une logique dans la mise en place de ces opérations."
Comme le précisera  Éric Moratille, directeur général des services du Département, dès jeudi, les personnes qui auront été testés au préalable non porteur du Covid commenceront. "Nous allons rôder le dispositif parce que c'est un chantier important qui nécessite de la rigueur à la fois de sécurité sanitaire et de suivi des situations. C'est quelque chose d'inédit. On est un peu l'expérimentateur dans le cadre du partenariat avec l'État, car le ministre l'a souligné les Départements étaient induits dans cette vaste opération sanitaire". Trente agents se sont portés volontaires et c'est nécessaire pour lancer la formation de ces personnels: "On a commencé par des équipes de douze personnes qui vont constituer des binômes et nous permettre ainsi d'en avoir six qui vont pouvoir intervenir sur le territoire chaque jour. Nous monterons ensuite en puissance en au fur et à mesure des capacités à la fois du labo et des sollicitations des établissements et de la coordination que l'on aura avec l'Agence Régionale de Santé".

Deux commandes de 500 000 et 246 000 masques chirurgicaux

Pour ce qui concerne les masques, le Département s'est mis en quête d'en récupérer pendant le mois de mars: "À force de petites recherches qui se sont accumulées, explique Jean-Jacques Lasserre, nous avons réussi à récupérer 100 000 masques que nous avons distribués aux Ehpad, services à domiciles, résidence d'autonomie  et Maisons de l'enfance à caractère social. Mais aussi les banques alimentaires dont il faut également souligner le travail. Puis fin mars, l'ensemble des départements de la Région avec l'Agglomération de Pau et la Métropole de Bordeaux, nous avons commandé 500 000 masques chirurgicaux et 50 000 masques FFP2 et une nouvelle commande de 246 000 masques à destination des EPCI (établissements publics de coopération intercommunale) du département. Je sais qu'il y a eu quelques sujets de discussion avec les préfectures de Région à propos d'éventuelles réquisitions. Ce que je peux vous dire s'agissant de notre département, c'est que nous n'avons pas de souci de dialogue, de discussion, il y a une parfaite entente sur la redistribution des masques avec le préfet et l'ARS. Les 500 000 masques chirurgicaux et les 50 000 FFP2 seront attribués sur les critères que nous avions imaginé lors de la première distribution et s'il fallait bien entendu inclure dans cette réflexion les besoins manifestés par les hôpitaux, nous en parlerions et on trouvera évidemment des solutions. Pour ce qui concerne les livraisons, une partie de la première commande a été livrée ce matin, (NDLR: mercredi) le solde le sera la semaine prochaine. Pour ce qui est de la deuxième commande, la moitié arrivera ce jeudi et le solde la semaine prochaine. La distribution se fera grâce au concours des services du Conseil départemental et  les points de livraison, les structures citées plus haut." Dernier point sur le sujet, la distribution de masque à la population. "Je travaille sur le sujet avec Claude Olive le maire d'Anglet qui souhaiterait que nous lancions des initiatives au niveau du Département et nous allons étudier la question".
Et Éric Moratille de conclure: "Pour les services à domicile, l'Agence régionale de santé nous alloue chaque semaine, un certain nombre de masques à distribuer. Il y a un véritable partenariat. La semaine dernière nous n'avions pas reçu la commande des masques chirurgicaux et nous avons quand même pu assurer la distribution parce que l'ARS nous a fourni 35 000 masques. Avec les 250 000 masques reçus ce matin on va pouvoir lancer accompagner l'ensemble de nos partenariat et lancer une attribution hebdomadaire."

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : FD

Partager sur Facebook
Vu par vous
6905
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
Conseil Municipal de Bordeaux Octobre 2020 Politique | 27/10/2020

Covid-19 : « Bordeaux est épargnée, pour le moment »

une aide alimentaire aux étudiants Politique | 27/10/2020

Crise sanitaire : la Région dresse le bilan du dispositif d'urgence destiné aux étudiants

Illustration médecine Politique | 27/10/2020

Comment la Charente-Maritime compte lutter contre la désertification médicale

Léonore Moncond’huy a été élue maire de Poitiers le 28 juin 2020 avec 42,83% des suffrages exprimés. Après un peu plus de 100 jours, elle dresse un premier état des lieux. Politique | 19/10/2020

Grand entretien : Léonore Moncond'huy, maire de Poitiers "Il faut que l'on reprenne notre destin en main"

Noël Mamère, Maryse Combres, Nicolas Thierry et Léonore Moncond'huy Politique | 16/10/2020

Régionales 2021 : les écologistes entrent en campagne

Macron 16 mars 2020 Politique | 15/10/2020

Covid 19: Urgence sanitaire, Macron remonte en première ligne

Alain rousset, Lydia Héraud et Bernard Farges, président du CIVB Politique | 14/10/2020

La Région débloque 5 millions d’euros pour soutenir la relance de la filière viticole

Delphine Labails, maire de Périgueux Politique | 13/10/2020

Delphine Labails, maire de Périgueux "Nous avons des choses à construire avec Bordeaux, Limoges et Poitiers"

Yves d'Amécourt, conseiller régional  Nouvelle-Aquitaine Politique | 11/10/2020

Tribune libre - Yves d'Amécourt: Nouvelle-Aquitaine : s'appuyer sur les villes moyennes pour aménager le territoire

A Limoges, Frédérique Vidal, ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, a visité deux laboratoires de l Institut de Recherche sur les Céramiques. Politique | 09/10/2020

A Limoges, Frédérique Vidal veut « conserver la chaîne de valeurs »

Frédérique Vidal a été accueillie à l'Université de Pau et des Pays de l'Adour par son Président Mohamed Amara Politique | 09/10/2020

Frédérique Vidal à Pau : Entre compassion et annonces pour le monde universitaire

La séance plénière du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine du 5octobre 2020 a vu l'adoption du Plan rebond Nouvelle-Aquitaine Politique | 06/10/2020

Conseil Régional : la campagne démarre à pas feutrés...

Jean-Luc Gleyze avant la séance plénière du 05 octobre Politique | 05/10/2020

Gironde : les dossiers de la plénière du Département du 05 octobre

Alain Rousset a visité le 2 octobre le site de maintenance du technicentre de Saintes Politique | 05/10/2020

Ferrocampus : une étape franchie vers la concrétisation

L'hémicycle régional à l'occasion de la plénière de décembre 2019 Politique | 02/10/2020

Rebond économique, hydrogène, éducation et numérique, la Région s'adapte et anticipe