Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

28/10/21 : Rive Droite - La Nuit Verte 2022 se prépare déjà: Geörgette Power, artiste invité de cette 6e Nuit Verte est en résidence à Cenon. Objectif : s’immerger dans le territoire afin de proposer une œuvre in situ, conçue pour l'évènement.

28/10/21 : Bordeaux - Pour la Journée mondiale des AVC, 250 tensiomètres sont offerts ce vendredi place de la Victoire par l'asso AVC Tous concernés. Au menu aussi : détections de la tension artérielle, dépistage de l’arythmie cardiaque et contrôle de la glycémie

22/10/21 : Après avoir été retenue pour devenir centre de préparation aux Jeux Olympiques dans 17 disciplines, la ville de Pau vient également d'être adoubée pour 3 nouvelles disciplines : le skateboard, le basketball 3*3 et le breakdance.

20/10/21 : Après un arrêt forcé en mars 2020 en raison de la crise sanitaire, Chalair annonce la reprise de la ligne Bordeaux-Montpellier à partir du lundi 15 novembre 2021, à raison de 4 fréquences hebdomadaires

19/10/21 : Pau Béarn Pyrénées Mobilités et ses Partenaires Engagés lancent la 3ème campagne d’Aide à l’achat Vélos, dont l'offre est doublée cette année. Cette 3ème session d’instruction des demandes aura lieu du lundi 1er novembre au mardi 30 novembre 2021.

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 28/10/21 | Un mois dédié à Jean Lacouture

    Lire

    Jean Lacouture, hommes de lettres régional et ancien journaliste disparu en juillet 2015, aurait fêté ses 100 ans le 9 juin dernier. A l'occasion de cet anniversaire, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de lui consacrer le mois de novembre. Ainsi le « Mois Lacouture » sera ponctué de débats, rencontres ainsi que d'une exposition au sein de l'Hôtel de Région. Tout le programme est à découvrir le site de la Région Nouvelle-Aquitaine

  • 28/10/21 | Le Concours des Saveurs revient

    Lire

    L'Agence de l'Alimentation de Nouvelle-Aquitaine et le Département des Deux-Sèvres organisent ce jeudi une nouvelle session du Concours des Saveurs Nouvelle-Aquitaine à Celles-sur-Belle. Ce Concours permet de récompenser les meilleurs produits et recettes dans 28 catégories, mettant en lumière le savoir-faire des producteurs et artisans locaux. Pour cette nouvelle session 250 produits sont proposés par 70 producteurs et artisans.

  • 28/10/21 | U2P à Brive : de la fabrication de pain à sa distribution automatique

    Lire

    Initialement U2P en Corrèze fabrique des pains en gros volume à destination des collectivités et restaurants d'entreprises. Avec la crise sanitaire et les fermetures dues au confinement, la société a décidé de tourner sa production vers la fabrication de pain pour un parc de machines de distribution automatique de baguettes, conditionnées sous atmosphère protectrice, sur Brive. La société vient d'acquérir des équipements afin de répondre à cette demande grandissante et ainsi produire de nouvelles gammes de produits.

  • 28/10/21 | Limoges : Les 1000 visages de la Covid-19

    Lire

    Ce soir à 19h, l'Université de Limoges organise à la BFM une conférence sur le thème : « COVID-19 : L'ennemi invisible aux mille visages ». Cette conférence permet à tous de mieux comprendre les représentations en jeu dans la crise sanitaire que ce soit de l'image scientifique aux configurations émotionnelles. Cette conférence s'inscrit dans le cycle de conférences grand public interactives mis en place par l'Université.

  • 27/10/21 | Tolkien se tisse à Aubusson

    Lire

    La Cité internationale de la tapisserie d'Aubusson en Creuse a signé un partenariat afin de réaliser en 4 ans une série exclusive de 14 tapisseries et 2 tapis à partir de l'oeuvre graphique originale de J.R.R Tolkien. Le 22 octobre, elle a dévoilé la 12ème œuvre et la 1ère issue du livre du Seigneur des Anneaux : « Moria Gate ». D'environ 8m2, elle a nécessité plus de 1000h de travail.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Régime de choc du Conseil départemental 64 face au Covid

08/04/2020 | Face à l'adversité le Département, Jean-Jacques Lasserre, président en tête et ses services, fait front et se mobilise pour obtenir tests de dépistage et masques

1

C'est par visioconférence qu'en fin de matinée, depuis le siège du Conseil départemental à Pau, que Jean-Jacques Lasserre a décliné les moyens humains et techniques en matière de fonctionnement, de dépistage et de dotation de masques. Ils sont destinés aux personnels et personnes prioritaires, dont les EHPAD. Deux commandes de 500 000 et 246 000 masques chirurgicaux et 50 000 FFP2 viennent d'être en partie livrés. Le Conseil s'appuie sur ses structures pour poursuivre dans les meilleures conditions son fonctionnement.

"Nous avons évidemment adopté le télétravail pour assurer le fonctionnement de l'institution. Sur 2300 personnes, 1200 collaborateurs sont ainsi dotés d'ordinateurs pour cela, a dit en préambule le président du Conseil général Jean-Jacques Lasserre, grâce à un effort déployé par les ressources humaines afin d'assurer la continuité du service public. Nous avons par exemple "recentralisé" des ordinateurs mis à disposition dans les collèges vers les collaborateurs. À ce jour nous n'avons pas de cas avérés de Covid parmi les collaborateurs, pourtant souvent en contact avec le public, pas plus que parmi les élus. Et l'institution doit continuer de fonctionner, notamment en direction des associations, des groupes qui attendent du Conseil départemental, le traitement de dossiers qui continuent à affluer pendant cette période extrêmement critique comme les masques, les dépistages, etc..."
Pour les élus un dispositif a été mis en place avec le recours de la vidéo conférence, notamment pour les réunions des commissions qui ont démarré lundi dernier et c'est par ce moyen aussi que se tiendra la commission permanente  la semaine prochaine, le 17 avril. "Nous sommes convenus d'un accord sans aucune difficulté avec tous les membres de l'assemblée, et notamment les responsables de groupes, pour qu'elle réunisse la totalité de ses membres et elle aura un caractère décisionnel grâce à l'entente des chefs de groupe".

Douze mille test à destinations des personnes et personnels prioritaires

"Avec 2000 collaborateurs, nous avons une force de frappe assez exceptionnelle, ajoute le président du 64 et, sur le terrain, des organisations très localisées : l'ensemble des collèges bien entendu, dont certains serviront pour des collaborateurs pris par des tâches obligatoires, 7 Services Départementaux des Solidarités et de l'Insertion (SDSEI), et 6 unités techniques départementales, qui sont un peu les réceptacles des moyens en travaux publics.  Avec l'ensemble, en outre des collaborateurs qui sont disséminés sur le territoire, nous avons une présence physique sur l'ensemble du département. C'est la caractéristique, nous pouvons assurer un service que je pourrais qualifier d'irremplaçable, notamment pour la logistique de la distribution des masques."
Et de poursuivre: "Pour ce concerne, les dépistages et l'évolution nous le confirme, il ne faudra pas lésiner en  matière. Aussi avons-nous commencé à lancer certaines opérations de façon significative en direction du public et à destination d'une douzaine de milliers de personnes qui travaillent dans des organisations sociales, bien entendu, les EHPAD, les services d'aide à l'enfance, à domicile, salariés ou en relation très directe avec le Département. Avoir sous les yeux la réalité de la situation est quelque chose d'extrêmement important, le meilleur moyen pour le déclenchement des opérations futures, et nous l'avons fait 48 heures avant que le gouvernement corrobore cela en impulsant les mêmes initiatives. Cela se fera avec un laboratoire départemental qui a les capacités techniques d'engager ces opérations; pour ce qui concerne les prélèvements, nous allons trouver des solutions en interne. Nous allons trouver un cadencement qui sera basé sur le volontariat, notamment dans les Ehpad mais également les situations identifiées d'urgence au niveau de ces dernières afin de donner une logique dans la mise en place de ces opérations."
Comme le précisera  Éric Moratille, directeur général des services du Département, dès jeudi, les personnes qui auront été testés au préalable non porteur du Covid commenceront. "Nous allons rôder le dispositif parce que c'est un chantier important qui nécessite de la rigueur à la fois de sécurité sanitaire et de suivi des situations. C'est quelque chose d'inédit. On est un peu l'expérimentateur dans le cadre du partenariat avec l'État, car le ministre l'a souligné les Départements étaient induits dans cette vaste opération sanitaire". Trente agents se sont portés volontaires et c'est nécessaire pour lancer la formation de ces personnels: "On a commencé par des équipes de douze personnes qui vont constituer des binômes et nous permettre ainsi d'en avoir six qui vont pouvoir intervenir sur le territoire chaque jour. Nous monterons ensuite en puissance en au fur et à mesure des capacités à la fois du labo et des sollicitations des établissements et de la coordination que l'on aura avec l'Agence Régionale de Santé".

Deux commandes de 500 000 et 246 000 masques chirurgicaux

Pour ce qui concerne les masques, le Département s'est mis en quête d'en récupérer pendant le mois de mars: "À force de petites recherches qui se sont accumulées, explique Jean-Jacques Lasserre, nous avons réussi à récupérer 100 000 masques que nous avons distribués aux Ehpad, services à domiciles, résidence d'autonomie  et Maisons de l'enfance à caractère social. Mais aussi les banques alimentaires dont il faut également souligner le travail. Puis fin mars, l'ensemble des départements de la Région avec l'Agglomération de Pau et la Métropole de Bordeaux, nous avons commandé 500 000 masques chirurgicaux et 50 000 masques FFP2 et une nouvelle commande de 246 000 masques à destination des EPCI (établissements publics de coopération intercommunale) du département. Je sais qu'il y a eu quelques sujets de discussion avec les préfectures de Région à propos d'éventuelles réquisitions. Ce que je peux vous dire s'agissant de notre département, c'est que nous n'avons pas de souci de dialogue, de discussion, il y a une parfaite entente sur la redistribution des masques avec le préfet et l'ARS. Les 500 000 masques chirurgicaux et les 50 000 FFP2 seront attribués sur les critères que nous avions imaginé lors de la première distribution et s'il fallait bien entendu inclure dans cette réflexion les besoins manifestés par les hôpitaux, nous en parlerions et on trouvera évidemment des solutions. Pour ce qui concerne les livraisons, une partie de la première commande a été livrée ce matin, (NDLR: mercredi) le solde le sera la semaine prochaine. Pour ce qui est de la deuxième commande, la moitié arrivera ce jeudi et le solde la semaine prochaine. La distribution se fera grâce au concours des services du Conseil départemental et  les points de livraison, les structures citées plus haut." Dernier point sur le sujet, la distribution de masque à la population. "Je travaille sur le sujet avec Claude Olive le maire d'Anglet qui souhaiterait que nous lancions des initiatives au niveau du Département et nous allons étudier la question".
Et Éric Moratille de conclure: "Pour les services à domicile, l'Agence régionale de santé nous alloue chaque semaine, un certain nombre de masques à distribuer. Il y a un véritable partenariat. La semaine dernière nous n'avions pas reçu la commande des masques chirurgicaux et nous avons quand même pu assurer la distribution parce que l'ARS nous a fourni 35 000 masques. Avec les 250 000 masques reçus ce matin on va pouvoir lancer accompagner l'ensemble de nos partenariat et lancer une attribution hebdomadaire."

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : FD

Partager sur Facebook
Vu par vous
9143
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !