Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/04/19 : Le pont d'Aquitaine sera fermé à la circulation pour travaux dans la nuit du 24 au 25 avril entre les échangeurs 2 et 4 ainsi que les échangeurs 4 et 5 et dans la nuit du 25 au 26 avril entre les échangeurs 4 et 4a en intérieur et 5 et 4 en extérieur.

23/04/19 : Après Jo-Wilfried Tsonga, ex n°1 français et ex n°5 mondial, Lucas Pouille 32ème joueur mondial, n°10 en 2018, vient de confirmer sa participation au tournoi bordelais BNP ParisBas Primrose qui démarre le 29 avril sur les cours de la villa Primrose

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/04/19 | Commerce : la Nouvelle-Aquitaine excédentaire

    Lire

    La balance commerciale régionale a été dévoilée ce mercredi 24 avril. Tandis que la France dégrade son déficit, la Nouvelle-Aquitaine dégage un excédent commercial de 600 millions d'euros. L'analyse des données publiées par la Douane est réalisée l'Observatoire régional des échanges internationaux, co-pilotée par la Région et la Chambre du Commerce et de l'Industrie Nouvelle-Aquitaine. Les trois plus importantes destinations de l'export régional sont les États-Unis, l'Espagne et l'Allemagne. Les 9 553 entreprises exportatrices de la Nouvelle-Aquitaine dont 1 406 sont des primo exportateurs (14,7%) ont réalisé 23,4 milliards d'euros d'exportations en 2018.

  • 24/04/19 | Le Misanthrope à Pau

    Lire

    Dans le cadre de "Théâtre à Pau", le théâtre Saint-Louis accueille les mardi 30 avril et mercredi 1er mai à 20h, deux représentations du Misanthrope de Molière. C'est le comédien Gilles Privat qui va prêter ses traits et sa voix à Alceste avec une mise en scène et une scénographie d'Alain Françon qui introduira lui-même son spectacle une heure avant chaque représentation.

  • 24/04/19 | Bordeaux : un master dédié au luxe !

    Lire

    Le nouveau cursus proposé par l'ESSCA Bordeaux ouvre à partir de septembre. L'école de management a choisi d'ouvrir le master "Luxury Services Management" afin de répondre aux profondes mutation que connaît le secteur. Le Groupe ESSCA a choisi le territoire bordelais en raison de sa forte attractivité économique et de la présence de plusieurs stations balnéaires ou établissements prestigieux. Les inscriptions au concours sont ouvertes jusqu'au 13 mai prochain.

  • 24/04/19 | La LPO et Pessac s'associent pour des Refuges LPO au coeur de la ville

    Lire

    La LPO et la ville de Pessac s'associent dans le cadre de l'Agenda des Solutions Durables pour développer les jardins écologiques au coeur de la ville qui reconnait ainsi la préservation de la nature comme un enjeu prioritaire. Appelés les Refuges LPO, ces terrains publics ou privés accueillent la biodiversité de proximité.

  • 24/04/19 | Ouverture des réservations pour Bordeaux Fête le Fleuve

    Lire

    Du 20 au 23 juin, les quais de la Garonne vont accueillir Bordeaux Fête le Fleuve. Durant ces 4 jours, la majorité des évènements sont gratuits. Néanmoins, pour pouvoir visiter Le Sedov ou Le Kruzenshtern, déguster lors de la Fête des vins blancs ou participer au banquet La Table du Paysage, des réservations sont nécessaires. Pour cela, rendez-vous à l’Office du Tourisme ou sur leur site internet

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Région ALPC : Un budget sous contrainte mais dynamique

26/05/2016 | Débat budgétaire ce 27 mai à l'Assemblée de la Grande Région qui garde le cap sur l'investissement malgré les retombées des impayés de Poitou-Charentes

Andréa Brouille et Alain Rousset

En préambule à la session plénière de ce 27 mai, consacrée au budget, Alain Rousset, avec à ses côtés Andrea Brouille, élue issue du Limousin, qui en sera le rapporteur, en a présenté les grandes lignes à la faveur d'une conférence de presse. Un budget sur lequel pèse évidemment la nécessité d'assumer les impayés de l'ancienne Poitou-Charentes. Toutefois par le biais de redéploiement de certains crédits d'une part et d'un recours à l'emprunt d'autre part, la nouvelle Région maintient le cap sur une politique d'investissements légèrement en hausse quand on la compare à la somme des investissements du budget 2015 ( 925,5 millions d'euros contre 922,48). L'impact de ces choix relève à un peu moins de 4% le niveau de la dette contre 2,3 % avant l'épisode picto-charentais mais la gestion, jusque là sérieuse de la Région, lui permet de ne pas déraper

Le rappel des retards de paiement de Poitou-Charentes, à hauteur de 128 millions, et l'obligation pour la nouvelle collectivité de rééquilibrer certains budgets à hauteur de 69 million,  plombent les finances de celle-ci au niveau de 197 millions. Une situation par définition exceptionnelle; la Région n'a pas renoncé pour autant à une augmentation de 116 millions de son budget. Cependant, la dépense supplémentaire qu'elle devait prendre en charge était estimée à 215 millions ; elle a donc du réaliser un effort propre de 99 millions d'euros qui s'est traduit par des redéploiments de crédits dans les trois régions d'origine ; « des efforts d'économie imposés par le contexte' » note Alain Rousset. Des efforts qui ont fait et peuvent faire polémique, par exemple la suppression des Nuits Romanes mais le président de la Région rappelle que celle-ci finance quand même quelques 143 festivals.

Dépenses de fonctionnement  en hausseCe budget 2016, nonobstant le coup dur de Poitou-Charentes, avait de toute façon l'obligation de regarder une autre réalité en face. En effet, au nom des efforts demandés par l'Etat pour contribuer au redressement des Finances publiques la DGF ( Dotation Globale de Fonctionnement) de la la région ALPC, diminue de 40 milions d'euros et baissera encore du même montant en 2017. D'autre part, des augmentations de dépenses pour le service public du TER (10 millions) et pour faire face à l'impact ( 8 milions) de l'ancienneté des personnels (GVT) ne pouvaient être évitées.

Quant aux dépenses de fonctionnement qui, hors dette, passent de 1448 millions d'euros à 1601, elles vont devoir impérativement être revues à la baisse dans le budget 2017. On a bien compris que telle était l'intention d'Alain Rousset qui, face à des interrogations ou des demandes, a évoqué la nécessité d'analyser le régime social dans les trois régions et d'avoir une négociation globale tout en se voulant rassurant : «  je comprends l'inquiétude qu'il peut y avoir à Poitiers et à Limoges où les personnels se trouvaient à proximité des éxécutifs élus. »

"Modération fiscale"En tout cas, il saute aux yeux que la Région a l'obligation de renforcer durablement son épargne surtout qu'elle ne renonce aucunement à mettre en œuvre une dynamique politique d'investissement. Elle revendique le choix « d'avoir décidé de recourir de façon modérée aux derniers leviers fiscaux qui lui restent en harmonisant la fiscalité régionale sur l'ensemble du territoire. » Cela se traduirait, pour la taxe sur les cartes grises, par l'instauration d'un taux unique de 41 € le cheval vapeur (36 jusqu'à présent en Aquitaine et 42 € en Limousin et 41,80 en Poitou-Charentes ) Le produit attendu de cette nouvelle donne est de 7 millions d'euros pour le second semestre 2016 et le double en 2017. La taxe intérieure de consommation sur les produits énérgétiques (TICPE) entraînerait une hausse de 2,5 centimes le litre de supercarburant, permettant à la Région d'obtenir une recette supplémentaire de 23 millions cette année et le double l'an prochain. Ces mesures fiscales qui seront débattues, ce 27 mai, par l'assemblée, ne peuvent pas ne pas être mises en parallèle avec une décision annoncée en faveur des jeunes conducteurs. La Région a choisi, en effet, de supprimer la taxe sur les permis de conduire qui continuait de s'appliquer en Limousin (26,60€) et Poitou-Charentes (25 €) alors qu'elle avait été supprimée, en 2009, en Aquitaine. Un coup de pouce en manière de clin d'oeil.

la rédaction
Par la rédaction

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
7602
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !