Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/06/18 : Ce 19 juin, l’état de catastrophe naturelle, a été reconnu pour les communes de Salies-de-Béarn et des Eaux-Bonnes (Gourette) pour les inondations des 12 et 13 juin 2018. Les autres demandes seront examinées le 3 juillet prochain.

19/06/18 : La Rochelle : Raphaël Glucksmann, Directeur du Nouveau magazine littéraire, sera au Musée maritime samedi 23 juin à 14h30 pour une rencontre avec le public sur le thème des relations entre océan et climat et les impacts du changement climatique.

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

Arte Flamenco 2018 - du 2 au 7 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 20/06/18 | Carte judiciaire : échappée Paloise

    Lire

    La Cour d'appel de Pau échappera visiblement au recalibrage de la carte des cours d'appel sur celles des régions administratives prévues dans le projet de loi de programmation pour la justice, examiné au Sénat en octobre, selon une information délivrée par une délégation du ministère de la Justice. Traduction : elle continuera à traiter les affaires des Hautes Pyrénées, des Landes et des Pyrénées Atlantiques. Le tribunal d'instance d'Oloron, lui, fusionnera et deviendra une chambre délocalisée de Pau, perdant ainsi l'autonomie de sa juridiction.

  • 20/06/18 | Marché et pique-nique de producteurs à Lormont

    Lire

    Dimanche 24 juin de 10h à 17h les producteurs du Drive Fermier Gironde organisent leur 2ème marché au Château de Valmont: vente directe de produits fermiers locaux, restauration dans un esprit pique-nique, baptêmes de poneys (10h-12h) et animaux de la ferme (14h-16h)! Au menu : canard ou burgers de la Ferme Gauvry, assiettes de légumes et samoussas du Jardin des Demoiselles, salades de pâtes et sandwiches de la Ferme de Fontaud, pâtisseries de la Ferme de Martineaux, cerises et jus de fruits des Coteaux des Fargues, bières et limonades de la Brasserie Saint-Léon et les vins du Château Marceaux.

  • 20/06/18 | Un nouveau topoguide de randonnée pour la Charente-Maritime

    Lire

    Charente Maritime Tourisme vient d'éditer une nouvelle version de son topoguide de randonnée. Avec la Fédération française de randonnée, elle a sélectionné 37 chemins les plus emblématiques du département, sur les 350 circuits existants (soit 3500 km balisés). Le territoire est notamment traversé par 5 itinéraires de Grandes Randonnées (GR), les GR36, 360, 4 et 655, ce dernier étant une chemin de Compostelle. Le GR8, de l'Estonie au Portugal, y sera bientôt prolongé.

  • 20/06/18 | Pyrénées-Atlantiques: des mesures pour les agriculteurs sinistrés

    Lire

    Suite aux intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques, plusieurs mesures sont mises en œuvre à destination des agriculteurs: ouverture des démarches de reconnaissance de calamité agricole et catastrophe naturelle, numéro vert pour permettre aux agriculteurs en grande difficulté de se faire connaître (0 800 620 069), évaluation des sinistres auprès des 7 500 éleveurs du département et des organismes de défense des signes officiels de qualité, ou encore organisation de missions d’enquête pour établir et reconnaître les sinistres. Infos : www.pa.chambagri.fr

  • 19/06/18 | Thalys : de nouvelles lignes au départ de Bordeaux

    Lire

    C'est la compagnie ferroviaire Thalys qui l'a annoncé directement ce mardi 19 juin : un aller-retour par semaine, sans arrêt, entre Bordeaux et Bruxelles tous les samedi sera proposé à partir du mois de juin 2019. Deux autres allers-retours quotidiens ont aussi été annoncés à des échéances plus courtes. À compter d'avril 2019, vous pourrez donc voyager en Thalys au départ de Bordeaux vers Amsterdam, Rotterdam, Anvers, Bruxelles, Roissy et Marne-la-Vallée. Enfin, Thalys a annoncer la révision de ses 26 rames à horizon 2022.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Conseil régional d'Aquitaine: des ambitions budgétaires ressérées pour 2014

22/10/2013 | Sans visibilité claire sur ses ressources à venir, le Conseil régional n'a guère d'autre choix que de "se recentrer sur son coeur de compétences": le développement économique

Débat sur les orientations budgétaires 2014 au Conseil régional d'Aquitaine

Comme le veut la coutume institutionnelle, la séance plénière d'octobre du Conseil régional, tenue ce lundi 21, s'est en grande partie consacrée au débat sur les orientations budgétaires de la Région pour 2014. Un préalable obligatoire au vote du budget prévu en décembre. L'occasion pour l'exécutif régional d'avertir des difficultés à venir pour le prochain exercice. En cause notamment, des ressources en baisse à commencer par les dotations de l'Etat, au nom de la participation des Régions au redressement des comptes publics. Un retrait de l'Etat estimé, mais non confirmé, à environ 10M€, auquel s'ajoute le risque de repli du produit de la CVAE, et la stagnation de la fiscalité automobile.

Le constat d'Alain Rousset est sans appel: «les recettes de fonctionnement vont diminuer de dizaine de millions d'euros jusqu'en 2015. Sur la CVAE (ancienne taxe professionnelle, ndlr), les régions reçoivent la part la plus faible, et depuis l'arrêt de la prime à la casse, la baisse sur les cartes grises est sensible, moins 11% environ». Conséquence sur le budget 2014 à venir: «Sur certaines actions nous allons devoir étaler les investissements, voire renoncer à certaines grandes opérations, en attendant un retour à bonne fortune», prévient le Président du Conseil régional. Un retrait de l'Etat, «regretté» par un Alain Rousset moins vindicatif à l'égard du gouvernement actuel qu'il n'avait pu l'être dans les mêmes circonstances sous le gouvernement précédent. Un constat que n'aura pu s'empêcher de noter le banc de l'opposition UMP.
Avec cette baisse des moyens financiers, la Région choisit de «se recentrer sur son cœur de compétences», posant comme priorité «l'emploi, et donc les entreprises». Convaincu que la compétitivité passe et passera par la modernisation des outils industriels, Alain Rousset annonce d'ores et déjà qu'en 2014 le Conseil Régional va ré-abonder les crédits TPE et PME contribuant à cette modernisation des outils. Dans le même sens, «la formation professionnelle va être renforcée par 1500 parcours supplémentaires».
Il y aura également «une poursuite des efforts sur la recherche et le monde universitaire», ainsi que «sur le logement des jeunes». Maintien aussi des efforts en direction des lycées «tant sur l'investissement que sur leur fonctionnement». Enfin, un effort supplémentaire sera fait sur l'économie sociale et solidaire, et sur le numérique en soutenant plusieurs initiatives dans ce domaine, «dont une douzaine de projets autour du télétravail, en Dordogne et Lot-et-Garonne notamment», précise le Président.

Les recettes 2014: "la grande inconnue"En outre, Alain Rousset, «propose que le Conseil régional continue de participer au financement de la LGV», précisant qu'il a eu «des assurances de la part du Gouvernement que le côté Bordeaux-Toulouse se fera concomitamment avec la poursuite de la ligne de Bordeaux jusqu'à Dax», avant 2030 donc. Et dans le même temps, «un programme d'intérêt général poursuivrait les études jusqu'à Hendaye». Des assurances gouvernementales qui l'amènent à considérer que, pour lui, «le dossier est sauvé».
Pour autant, dans un contexte d'absence de visibilité des ressources, il souligne que la collectivité régionale devra être prudente sur l'emprunt, même s'il s'empresse de rappeller que l'Aquitaine reste «la région la moins endettée avec un encours de la dette de 146€ par habitant, un des plus faibles de France».
Des orientations budgétaires accueillies sans heurts par les élus de l'opposition. L'UMP, par la voix de Michel Diefenbacher, a salué le choix de l'exécutif «d'abandonner certaines politiques, et de réorienter les politiques d'intervention» comme un écho à ce que le groupe «dit depuis des années». Mais il interroge tout de même sur les critères, et la méthodologie des choix de ces réorientations.
Sur les bancs de Forces Aquitaine, la priorité sur l'emploi et la compétitivité est approuvée par Geneviève Darrieussecq, qui reconnaît quant à elle «la difficulté d'établir un Budget dans le contexte actuel de grande inconnue sur les ressources». «L'Etat, ne nous donne pas de cap», ajoute-t-elle. Elle souligne également «le renouveau de la politique contractuelle notamment en direction notamment du croissant de déprise aquitain» annoncé par les Orientations Budgétaires 2014. Une intention dans laquelle elle reconnaît à son tour, une suggestion plusieurs fois renouvelée par son groupe lors de vote de budgets précédents.

"Un bon signe" pour Bordeaux-DaxMais cette séance plénière a également été marqué par le vote d'une Décision Modificative du Budget 2013 prévoyant 53M€ de dépenses nouvelles dont 31,1 M€ seront versés à RFF au 31 décembre 2013 pour la LGV Tours-Bordeaux. Un versement en avance de l'échéance, initialement prévue pour 2014, qui se veut du même coup, «un bon signe» à l'intention du gouvernement. D'ailleurs dans cet esprit de bonne volonté, Alain Rousset a appelé «à la reprise des versements des collectivités» pour la LGV Bordeaux-Tours, au regard des ces précédentes annonces concernant la LGV «Bordeaux-Dax».

Concernant toujours les infrastructures de transports, deux motions concernant l'A65 ont été déposées l'une par le Groupe Ecologie les Verts, l'autre par le groupe Aquitaine Ecologie et Front de gauche. Elles ont toutes deux été rejetées par l'Assemblée régionale. Au nombre des considérations justifiant le vote négatif de ces motions, est notamment ressortie, «la déchéance hautement improbable et juridiquement très compliquée» de la société A'lienor, en raison de l'existence de différentes options envisageables pour la société autoroutière avant une éventuelle déchéance. Parmi elles sa recapitalisation par ses actionnaires, un compte de réserve de 83 M€ (cela dit déjà en partie déjà bien entamé) ou encore la renégociation de sa dette en 2017. Il a également été rappelé que le choix de l'A65 s'était justifié par l'impossibilité de sécuriser la Nationale entre Langon et Pau sans y laisser des sommes considérables sur un temps de réalisation de 50 ans au regard des capacités de financement de l'époque des collectivités.


Sur l'A65 lire aussi l'édito de Joël Aubert : L'A65 cette autoroute Langon-Pau qui ne décolle pas

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
953
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !