Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/07/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques la tour sud de la cathédrale de Bayonne et la Chapelle des Prébendés, ainsi que le Château de Pau, le couvent des Récollets à Ciboure et l’Espace Jéliote à Oloron vont bénéficier du plan France relance pour leur rénovation

19/07/21 : Face à la montée en puissance du nombre de contaminations au Covid-19 en Charente-Maritime, le préfet a étendu l'obligation du port du masque dans tout espace public pour 45 communes, essentiellement littorales.

16/07/21 : Eté Jeunes est un nouvel agenda en ligne, à destination des jeunes Bordelais. Il permet d'accéder à l'ensemble de l'offre municipale et associative ainsi qu'à toute l'actualité culturelle, sportive et de loisirs proposée cet été à Bordeaux.+ d'info

13/07/21 : Du 15 juillet au vendredi 13 août inclus, l’Hôtel de ville de Poitiers fermera ses portes à 16 h 30 au lieu de 17 h 30. Sur cette période, du lundi au vendredi, l’accueil du public s’effectuera de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30

07/07/21 : Pyrénées-Atlantiques - 1 compagnie de CRS, 23 nageurs-sauveteurs CRS, 13 agents de police-secours et de BAC, 4 agents spécialisés dans l’investigation, 8 motards CRS soit 118 policiers vont cet été venir renforcer les forces de sécurité du département

07/07/21 : Saint-Médard-en-Jalles : le centre intercommunal de vaccination Covid 19 restera ouvert tout l’été, grâce à l'implication des 50 agents et 229 professionnels de santé des 6 communes partenaires qui s'y relaient. En 3 mois, 31000 doses ont été injectées

05/07/21 : Le PS de Dordogne dépose un recours devant le tribunal administratif après l'élection sur le canton de Perigueux 1. Le 27 juin, Laurent Mossion(LR) et Florence Borgella ont devancé de 19 voix le binôme socialiste composé d'Anne Marchand et Emeric Lavitola

05/07/21 : Le Port d'Agen bénéficie d'un nouveau ponton. A cette occasion, il sera inauguré le 6 juillet prochain en présence du président de la Région Nouvelle-Aquitaine ainsi que les partenaires touristiques du territoire.

05/07/21 : EthicDrinks, le négoce vert bordelais est lauréat du 1er prix du “Millésime 2021” organisé par l’Adelphe, éco-organisme à but non lucratif axé sur le recyclage des emballages ménagers des entreprises et notamment dans le secteur des Vins et Spiritueux.+ d'info

05/07/21 : Les inscriptions universitaires 2021-2022 de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour démarrent, de manière entièrement dématérialisée, mardi 6 juillet pour tous ses campus : Pau, Bayonne, Anglet, Mont-de-Marsan et Tarbes.+ d'info

01/07/21 : Mmes Albenga et Poulet, MM. Patin et Stambolis-Ruhstorfer, enseignants-chercheurs à l’Université Bordeaux Montaigne, ont été nommés membres de l'Institut Universitaire de France. La récompense la qualité scientifique de leurs activités universitaires.

01/07/21 : Ce samedi 3 juillet, à l'occasion de la 17ème édition de la Nuit des Musées, le Château de Pau propose aux visiteurs de découvrir un parcours ludique sur le thème de la nature dans les oeuvres. Entrée gratuite de 19h30 à 22h30.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/07/21 | Un Atlas de la biodiversité communale réalisé par Grand Poitiers

    Lire

    La Communauté urbaine de Grand Poitiers a été retenue pour réaliser un Atlas de la biodiversité communale. Cet Atlas va permettre d’établir une cartographie des enjeux de biodiversité et d’en tirer les enseignements afin de les intégrer dans les politiques publiques locales. Ce projet débute en ce mois de juillet pour une durée de 2 ans et il va permettre notamment de mieux tenir compte des enjeux liés à la biodiversité dans les différents projets et programmes de Grand Poitiers.

  • 23/07/21 | La Maison Rouge de Biarritz remet son prix littéraire

    Lire

    Créé en 2019, le prix littéraire Maison Rouge Biarritz récompense l’audace, l’originalité et la créativité d’un ouvrage. Pour cette 3ème édition, 12 livres ont été sélectionnés le 17 juillet dernier par le Président du jury Philippe Djian, entouré de Frédéric Beigbeder, Isabelle Carré, Claude Nori, Isabelle Hupert et la lauréate 2020 Dorothée Janin notamment. Le lauréat 2021 se verra remettre son prix le 25 août prochain.

  • 22/07/21 | Le Département de la Gironde recrute des médecins

    Lire

    Le Département de la Gironde vient de lancer un appel à recrutement pour compléter l’exercice des médecins par des activités de santé publique au travers de consultations médicales dédiées aux enfants de moins de 6 ans, des actions de prévention et de prise en charge des enfants en danger ou encore des consultations en santé sexuelle. Le Département propose également une mission d’accompagnement santé adultes pour les personnes dont les problématiques de santé peuvent être un frein à l’insertion.

  • 22/07/21 | Les interventions en été pour tapage nocturne explosent en Dordogne

    Lire

    Les gendarmes de la Dordogne sont intervenus 171 fois l'été 2019 pour "tapage nocturne". Ce nombre a augmenté de 59% pendant l'été 2020 avec 272 interventions. Les secteurs du département où se sont concentrés les appels sont le Sarladais avec 33 % des interventions et Périgueux avec 30 %. Pour la gendarmerie de la Dordogne, ce phénomène est dû à un relâchement après le confinement strict du printemps 2020.

  • 21/07/21 | Plus de 60 600 jeunes néo-aquitains bénéficiaires du Plan de relance

    Lire

    Lancé en septembre 2020, l'Etat a fait le point à fin juin du déploiement de son plan de relance (France relance) sur les territoires. En Nouvelle-Aquitaine, sur la question de l'insertion professionnel des jeunes le plan « 1 jeune, 1 solution » a permis de financer ou soutenir, 19 761 primes à l’embauche, 37 978 contrats d’apprentissage et 2874 aides aux contrats de professionnalisation.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Région: Cap budgétaire et politique 2019 au menu de la plénière d'octobre

18/10/2018 | C'est une fois encore un menu chargé qui attend les élus du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine à l'occasion de la prochaine séance plénière prévue en début de semaine prochaine

Andréa Brouille et Alain Rousset

Le budget 2019 du Conseil régional sera le premier à devoir prendre en compte, le contrat financier passé avec l'Etat qui vient plafonner l’évolution annuelle des dépenses de fonctionnement à 1,2%. Un élément extérieur en accord, cela dit, avec la stratégie budgétaire de la mandature visant également quant à elle à « une maîtrise de l'évolution des dépenses de fonctionnement ». Ce budget sera aussi le premier a marqué la fin du travail d'harmonisation entre les politiques et dispositifs des 3 anciennes régions. Deux éléments de contexte qu'Andréa Brouille, Vice présidente en charge du Budget ne manquera sans doute pas de souligner lundi lors de l'étape préliminaire à celle du vote du budget : la présentation aux élus des orientations budgétaires 2019. S'il est un gros dossier de la séance à venir, il loin d'être le seul.

La page de la fusion qui se tourne, le cadrage budgétaire posé par le contrat financier avec l'Etat, un périmètre de compétence qui évolue encore avec le retrait de la compétence formation aux Régions, mais une compétence sur l'orientation qui s'ouvre, avec la possibilité d'expérimentations dès 2019... Il y a en aura des choses à dire quant au contexte institutionnel de la présentation des orientations budgétaires 2019.
Du point de vue budgétaire et financier, l'exécutif régional ne varie pas d'un pouce et affirme poursuivre la stratégie budgétaire « rigoureuse, et non de rigueur, » posée dès 2016 au début de la mandature, « qui permet d’assurer tout à la fois une action régionale adaptée aux besoins d’aujourd’hui tout en préservant les capacités à agir de demain ». Et le rapport de la Cour des comptes sur les finances publiques locales du mois de septembre dernier, qu'Alain Rousset ne se privera pas de mettre en exergue face à ses opposants dans l'hémicycle, en est sans doute un encouragement supplémentaire. Celui-ci place en effet la Nouvelle-Aquitaine dans les 3 premières Régions de métropole en termes d’amélioration de l’épargne brute et dans les deux premières pour l’épargne nette.

La jeunesse au coeur des préoccupations de l'année à venir
Pour autant peu de chiffres livrés à ce stade budgétaire premier que sont les orientations budgétaires, si ce n'est que « le budget primitif pour 2019 est travaillé sur une hypothèse de stabilité des crédits d’investissement et d’une réduction des crédits de fonctionnement de 4 % à l’exception des dépenses liées au Programme d’Investissement des Compétences, aux fonds européens, à la culture dont le budget est sanctuarisé, et aux ressources humaines (effet naturel du GVT notamment) », pointe les responsables. Outre la stratégie financière globale, deux autres objectifs expliquent cette hypothèse de -4% des crédits de fonctionnements : « l'adaptation du budget à la capacité à faire au regard des taux de réalisation budgétaire effectifs depuis 2016 de chaque politique, et le choix de la prudence quant à la montée en puissance en cours d’année de nouveaux dispositifs ainsi que des intérêts de la dette selon la conjoncture économique ».
En terme de priorités politiques régionales, ce cadrage budgétaire tient à garder son cap sur l'emploi, en terme de soutien à la productivité et la compétitivité des entreprises, sur les compétences, mais aussi, sur les territoires (2019 marquera l'adoption par la Région de son SRADET), la culture (et la perspective de l'adoption d'un nouveau règlement d'intervention) ainsi que la biodiversité et la transition énergétique ou encore les mobilités avec notamment l'adoption d'une nouvelle convention TER avec la SNCF.
Enfin, point sur lequel a beaucoup insisté Alain Rousset lors de la conférence de presse précédent la plénière mercredi 17 octobre : la jeunesse, qui se veut au cœur des préoccupations de l'année à venir. Et le Président de citer plusieurs dispositifs déjà mis en place ou à venir dont l'augmentation de la rémunération des stagiaires professionnels « pour qu’il n’y ait plus de stagiaires ayant une rémunération inférieure au seuil de pauvreté » ou l'aide au permis B elle aussi réévaluée, passant de 600 € à 1125€ en moyenne afin de répondre de manière plus efficace aux besoins des jeunes et d'augmenter le nombre de bénéficiaires. Sur la jeunesse encore, Alain Rousset a souligné les actions menées en matière de logement étudiants posant notamment l'objectif de la création d'une production globale de 8 400 places d'ici 2030 dont 1500 spécifiquement destinées aux apprentis et jeunes en formation.

Une feuille de route "Alimentation, Agriculture et Territoires"
Mais à la table des matières de la prochaine plénière figure aussi la feuille de route « Agriculture, Alimentation et Territoires » qui vise à favoriser les circuits alimentaires locaux, l’ancrage territorial des filières alimentaires et l’accès au consommateur à une alimentation de qualité, saine et durable. Autant d'objectifs qui révèlent aussi l'enjeu pour l'exécutif régional de « la création de valeur supplémentaire par la diversification de l’exploitation et la meilleure valorisation de sa production ».
L'enseignement supérieur et la recherche seront également au cœur de plusieurs dossiers de cette plénière dont le vote d'un nouveau dispositif de consolidation de réseaux scientifiques d'acteurs dispersés sur le territoire régional. Autre sujet cher au Président Rousset : la mise au vote d'une convention entre le Conseil régional et la Fondation Tecnalia, qui est un centre de recherche appliquée, situé au Pays basque espagnol. Cette convention aura vocation à renforcer la compétitivité des PME et PMI de l’écosystème « science, technologie, industrie » régional, en leur faisant bénéficier des atouts de Tecnalia, acteur majeur de l'innovation au niveau européen dans la construction et les nouvelles technologies. Parmi ces atouts : l’obtention de crédits des programmes européens, ou encore une visibilité internationale accrue.
Enfin, autre « fierté » évoquée par le Président Rousset: la présentation à l'assemblée du vote final concernant la création d'un Parc Naturel Régional du Médoc, et la demande de classement au Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire. Un vote qui intervient 10 ans après que la Région ex-Aquitaine en a suggéré sa création.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4616
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !