Devenez actionnaire d'aqui.fr

12/01/22 : Ce 12 janvier, le centre de vaccination de Pau ouvre 2 lignes de vaccination pour les enfants de 5 à 11 ans. Soit une capacité de 60 rendez-vous pédiatriques journaliers. La présence d'un des 2 parents est obligatoire pour répondre au questionnaire médica+ d'info

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge crues depuis hier. Les tronçons du Gave d'Oloron, Gave de Pau Béarnais ou encore du Saison risquent de vivre ce lundi des crues comparables voire supérieures à celles, record, de décembre 2021.

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge pluies et inondations depuis hier. Entre dimanche et lundi, on attend des cumuls de 50 à 80 mm en plaine, 100 à 130 mm sur les premiers contreforts, vallées et piémont, 150 à 250 mm en montagne.

07/01/22 : Football: le Bergerac Périgord Football club, dernier club aquitain en lice, devra se délocaliser pour recevoir l’AS Saint-Étienne en 8es de finale de la Coupe de France. Le match aura lieu au stade Francis-Rongiéras de Périgueux, le 30 janvier.

06/01/22 : START-UP : Les acteurs technologiques et innovants de Nouvelle-Aquitaine ont levé plus de 280 millions d'euros en 2021. Un record historique confirmé au 4ème trimestre avec 11 opérations et un peu plus de 28M€ levés.

06/01/22 : Le musée des Beaux-Arts de Libourne annonce une bonne nouvelle en ce début d'année : l'exposition "Toulouse-Lautrec, la naissance d’un artiste" qui aurait du s'achever au 9 janvier, joue les prolongation jusqu’au 16 janvier 2022 ! A voir!+ d'info

06/01/22 : Pyrénées-Atlantiques - Céline Dumerc, manager générale et ancienne capitaine de l’équipe de France féminine de basket vient d'être nommée Chevalier de l'ordre national de la Légion d'honneur au titre de la promotion civile du 1er janvier 2022.

02/01/22 : Coupe de France : Bergerac est en huitièmes de finales de Coupe de France de football. Les Bergeracois ont remporté leur match face à Créteil aux tirs au but (5 à 4). Au tour précédent, ils avaient battu Metz pensionnaire de ligue 1 aux tirs au but.

20/12/21 : En concertation avec les Maires, la préfète de Gironde rend obligatoire le port du masque dans les centres-villes des communes touristiques d’Arcachon et de Saint-Emilion durant les vacances scolaires de Noël, tous les jours de 12H00 à 19H00.

16/12/21 : Suite aux intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques et les Landes, Alain Rousset, président de la Région Nouvelle-Aquitaine, se rend ce jeudi à Laruns, puis à Peyrehorade et Hastingues pour rencontrer les acteurs locaux, exprimer le soutien de la Région.

10/12/21 : Alors que l'alerte ROUGE vigilance crues et inondations est en cours à Bayonne, l’autoroute A63 est coupée entre les sorties 6 de Bayonne Nord et 5 de Bayonne Sud vers Espagne, et entre les sorties 5 Bayonne Sud et 7 d’Ondres, dans l'autre sens.

09/12/21 : Le département des Pyrénées-Atlantiques est placé en vigilance météo ORANGE pluie-inondation, à compter de ce jeudi 9 décembre 2021 à 15h00 jusqu’au vendredi 10 décembre 2021 à 10h00 au moins. La préfecture appelle à la vigilance.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/01/22 | Brive lit la nuit !

    Lire

    Le 22 janvier de 17h à 22h, la médiathèque de Brive participe aux Nuits de la lecture sur le thème « Aimons toujours ! Aimons encore ! ». Au cours de cette nuit, les enfants dès 3 ans pourront participer à un atelier autour de la découverte des émotions, des quizz, un blind test musical mais aussi assister au spectacle « La potion de Pétram ». Ce conte médiéval-fantastique mêle théâtre et magie.

  • 17/01/22 | Marquage routier photoluminescent : le Département des Landes demande l’avis des usagers

    Lire

    Depuis le 13 octobre 2021, un dispositif de marquage routier photoluminescent est installé sur la route départementale 29, entre Dax et Saint-Pandelon, afin d’être expérimenté. Pour évaluer au mieux ce marquage à la fois sécuritaire et éco-durable, le Département des Landes a publié un questionnaire à l’attention des usagers, disponible du 10 janvier au 4 février sur landes.fr.

  • 15/01/22 | H5N1 : L'épizootie se poursuit dans les Landes

    Lire

    L’influenza aviaire hautement pathogène de type H5N1 continue de progresser à partir de foyers apparus dans la commune de Malaussanne (64) puis Mant (40). Au 14 janvier, 110 foyers ont été confirmés H5N1 et 33 suspicions d’influenza aviaire sont en attente de confirmation de leur caractère hautement pathogène par le Laboratoire National de Référence. À ce jour, près de 170 000 volailles et 115 000 palmipèdes ont été abattus au sein des exploitations, auxquels il faut ajouter 260 000 palmipèdes et 60 000 volailles euthanasiés au titre du dépeuplement préventif.

  • 14/01/22 | Dès le printemps, destinations soleil depuis Limoges

    Lire

    A partir du 27 mars et jusqu'au 26 octobre, Ryanair va desservir au départ de l'Aéroport de Limoges les mercredis et dimanches Marrakech. En outre, l'Aéroport va proposer 2 vols par semaine à destination d'Ajaccio entre avril et octobre avec la compagnie Volotéa. Les billets pour ces destinations sont d'ores et déjà disponibles sur le site des compagnies.

  • 14/01/22 | Une nouvelle exposition au Musée d’Ethnographie de l’université de Bordeaux

    Lire

    À partir du 17 janvier, et jusqu'en mai 2023, « la Fabrique des Innovations, les coulisses de la recherche en santé » ouvre ses portes au sein du MEB, rue Élie Gintrac à Bordeaux. L’exposition se consacre aux mécanismes amenant à l’émergence des innovations médicales expliqués grâce à des vidéos, des objets scientifiques, des intervenants, des exemples concrets, des ouvrages et un jeu géant. Du lundi au jeudi de 14h à 18h et le vendredi de 10h à 12h. Renseignements et réservation : 05.57.57.31.61.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Région : dernière plénière et contrat de plan séchés par EELV

03/04/2021 | Les élus régionaux se sont réunis pour une seconde seance plénière de la semaine, la dernière normalement, de la mandature

1

Comme il en avait été convenu en début de semaine, lors de la plénière du 29 mars, c'est ce vendredi 2 avril qu'aura été présenté aux élus régionaux, le Contrat de Plan Etat - Région (CPER) pour 2021-2027. Ce document cadre vient définir les grands axes stratégiques et les engagements financiers correspondants tels que contractualisés entre l'Etat et la collectivité régionale. Une séance plénière, théoriquement la dernière de la mandature, à laquelle les élus EELV, comme ils l'avaient annoncé, n'ont pas assisté. Une « politique de la chaise vide », « posture » ou « mise au vert » que les élus de l'opposition n'auront pas oublié de souligner au fil de leurs interventions au cours des débats.

Si cette séance plénière s’annonçait, sauf nouveau report des élections régionales, comme la dernière de la mandature, le débat du jour a marqué en quelque sorte l'acte 1 de la mise en œuvre du nouveau Contrat de plan Etat Région 2021 – 2027. Ou, en d'autres termes l'engagement financier programmatique des deux partenaires autour des thèmes de l'enseignement supérieur , de la recherche et l'innovation, de la cohésion sociale et territoriale, de l'appareil productif et des filières et enfin, pour 42% des financements portés par le document, de la transition écologique et énergétique.

Côté chiffres ce CPER porte un engagement total d'1,9 Md € (dont 55% de crédits régionaux) auxquels peuvent être ajoutés les 1,5 Md € (dont 62% de crédit régionaux) dédiés à la régénération des petites lignes ferroviaires, comptés dans un protocole additionnel au CPER. Protocole qui lui-même vient en partie faire exception aux nouvelles moutures de ces contrats de plan qui jusque-là comprenaient « par nature » un volet mobilité. Pour le reste des projets d'infrastructures routières et ferroviaires, le document de planification dédié devra en effet attendre 2022, de même c'est en fin d'année 2021 que l'acte 2 du CPER qui viendra détailler et individualiser en projets chaque grandes thématiques des différents axes du cadre voté ce vendredi. Et ce malgré les efforts de la Région, face à l'Etat, "d'avoir voulu être le plus précis possible" dès ce document, répète à plusieurs reprises Alain Rousset face aux critiques de l'opposition.
Au total, une complexité calendaire à laquelle il faut d'ores et déjà prendre en compte certains projets (y compris d'infrastructures de transports) financés dans le plan de relance Etat-Région et ses 2,7 Mds € votés en fin d'année 2020...

"EELV n'a pas compris comment se passe l'action publique"
Toujours est-il que ce CPER cadre reste un document engageant pour les années à venir. A tel point que c'est d'ailleurs au nom de cet engagement sur l'avenir, à quelques mois des élections régionales et donc potentiellement d'une nouvelle donne politique, que les élus EELV ont décidé de ne pas siéger ce vendredi. Leur argument exprimé dès lundi dernier : le vote d'un tel document en fin de mandature est un « déni de démocratie ».
Concédant pour sa part, que « le temps a été long », entre concertation avec les territoires et « discussions difficiles » avec l'Etat, Alain Rousset tient tout de même à répondre à la critique : « A ceux qui s'imaginent qu'on peut reporter ces décisions, je dis que ce n'est pas possible. Nous n'aurions pas été à la hauteur de nos responsabilités, ça aurait été perdre 6 mois d'action publique. EELV n'a pas compris comment se passe l'action publique, sur le temps long pour anticiper les souhaits de la société, mais avec des urgences locales et collectives, et notamment sur un sujet qui leur est cher comme à moi, la transition écologique ».

Cette absence d'une composante importante de la majorité régionale a logiquement aussi été pointée par les élus de l'opposition. C'est Pascale Requenna (Modem) qui la première aura ouvert le bal des critiques ciblant dans cette absence « un comportement invraisemblable pour un parti qui présente un candidat à l'élection [...] Les postures seules ne peuvent faire un combat », estime-t-elle.
« Une posture qui en dit long » suggère à son tour Guillaume Guérin. Le président du groupe LR tient d'ailleurs à rappeler au Président socialiste sous office de bon conseil : « Gardez-moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge ». Eddy Puyjalon pour le Mouvement de la Ruralité raille sur la « camisole verte » à offrir au Président de la Région « pour paraître plus vert que vert ». Après s'être amusé de « la mise au vert » des élus EELV sur le débat du CPER.
Quant à Aurélien Sebton, pour l'UDI, s'il reconnaît que « sur le fond on peut être d'accord qu'il est soit trop tôt, soit trop tard pour voter ce CPER, je ne comprends pas la position du déni de démocratie [...] elle est ici la démocratie, dans cette assemblée... Quand on souhaite exercer des responsabilités il faut avoir une attitude responsable envers la démocratie ».

Des absents si présents 

Au-delà de ces circonstances et considérations surtout électorales, le CPER aura finalement été adopté par le reste des élus de la majorité régionale. Parmi les votes ''contre'', le Mouvement de la ruralité, pointant " une politique totalement aveugle asservie à la politique des Verts », ou encore celui du Rassemblement national considérant, à travers la voix d’Edwige Diaz que « ce plan ne met pas l'argent là où il faut et le met là où il ne le faut pas », visant particulièrement « un texte pollué du dogme '' tout écolo '' ». En opposition aussi au texte, LR dont le président de groupe pointe un « sentiment de pataugeage » à l'analyse du document autant qu'il se plaît à y lire le diagnostic d'un « syndrome de Stockholm » developpé par Alain Rousset, « otage » de ses alliés verts. Des absents décidément bien présents, dans les esprits au moins.

Côté Modem et UDI, c'est le choix de l'abstention qui l'a emporté. Les uns regrettant « un inventaire des politiques publiques, sans grandes orientations fortes plan sans conviction ni certitude », les autres regrettant la présence formalisée d'un volet sur la transition énergétique et écologique, « là où l'écologie devrait être la ligne conductrice de toutes nos politiques » .
Observation commune aux deux partis centristes : l'absence de référence au GPSO dans le document. « GPSO est plus qu'un projet de mobilité, c'est un projet globalement structurant, nous aurions aimés qu'il soit inscrit au CPER, comme l'a fait Carole Delga en Occitanie ». Réponse d'Alain Rousset : « il n'y a pas d'engagements financiers sur GPSO dans le CPER Occitanie, seulement trois lignes. Le problème c'est que si les CPER ce ne sont que des mots alors ça ne sert à rien. »

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Capture d'écran www.nouvelle-aquitaine.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
11460
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
Pierre Hurmic, maire de Bordeaux a présenté ses voeux à la presse le 11 janvier 2022 Politique | 13/01/2022

Bordeaux, « une ville toujours plus solidaire et ouverte au monde » en 2022

Xavier Fortinon, président du Département des Landes Politique | 12/01/2022

Santé, élevage, foncier : des voeux landais sous le signe de la gestion de crises

François Bayrou a adressé ses voeux aux corps constitués dans une vidéo en direct depuis le Palais Beaumont Politique | 11/01/2022

François Bayrou porteur de bonnes nouvelles pour l'hôpital de Pau en 2022

Alain Rousset lors de ses voeux à la presse le 7 janvier 2022 Politique | 10/01/2022

Alain Rousset pose les transitions, la réindustrialisation et la justice sociale au menu de 2022

Germinal Peiro, président du Conseil départemental de la Dordogne Politique | 07/01/2022

Le Département de la Dordogne veut renforcer son attractivité

Jean-Luc Gleyze, président du conseil départemental de Gironde lors de la présentation de ses voeux à la presse pour 2022 Politique | 06/01/2022

Gironde : La participation citoyenne "grande cause départementale" en 2022

Vote à main levée du plan de financement du GPSO conseil régional de Nouvelle-Aquitaine Politique | 15/12/2021

"Délibération historique" : la Nouvelle-Aquitaine dit Oui au plan de financement du GPSO

vote budget primitif département 2022 une Politique | 15/12/2021

Gironde: Jean-Luc Gleyze a présenté sa feuille de route pour le mandat 2021-2028

Conférence de presse pré-plénière Alain Rousset Sandrine Derville Politique | 13/12/2021

GPSO, orientations budgétaires : Jours de plénière au Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine

A Pau, les acteurs de la sécurité ont signé le 6 décembre 2021 leur nouvelle stratégie locale de la prévention de la délinquance 2021-2024 Politique | 09/12/2021

Pau : L' "exemplaire coordination" des acteurs, clé du succès de la prévention de la délinquance

Membres du Conseil des Sages en présence du maire de Cenon Jean-François Egron Politique | 02/12/2021

Cenon : Installation du Conseil des Sages, symbole de démocratie participative locale

Jean-Sébastien Lamontagne, nouveau préfet de la Dordogne Politique | 24/11/2021

Jean-Sébastien Lamontagne est le nouveau préfet de la Dordogne

Signature du Plan d'Actions Régional pour l'Entrepreneuriat des Femmes (PAREF) par Elisabeth Moreno, ministre chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l'égalité des chances, lors d'une visite d'une pépinière d'entreprises Politique | 30/10/2021

La Ministre Elisabeth Moreno à Bordeaux pour soutenir l'entrepreneuriat féminin

Fabienne Balussou, nouvelle préfète de la Haute-Vienne, a rencontré les représentants de la presse Politique | 28/10/2021

La nouvelle préfète de la Haute-Vienne a pris ses fonctions

La LGV GPSO en débat au Conseil départemental des Landes, en présence de Guy Kauffman et André Bayle Politique | 22/10/2021

La LGV GPSO en débat au Conseil départemental des Landes