Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/09/21 | Coquelicontes en Creuse et en Corrèze

    Lire

    La 24ème édition du festival Coquelicontes se déroulera du 28 septembre au 10 octobre. Itinérant entre la Creuse et la Corrèze, ce sont près de 74 rendez-vous dans 57 communes qui attendent les spectateurs. Au programme : des balades, des goûters ou encore des veillées autour du conte. L'inauguration se fera le 28 septembre à 20h à la Cité de la Tapisserie d'Aubusson avec le spectacle « Chroniques des bouts du monde » de Kwal. Programme

  • 27/09/21 | Une soirée pour découvrir la Jeune Chambre Economique

    Lire

    Le 28 septembre à 19h30, la Fédération des Jeunes Chambres Economiques de Nouvelle-Aquitaine organise une soirée de présentation de l'association à destination des jeunes de 18 à 40 ans. A Agen, Bergerac, Bordeaux et Niort, la soirée se fera en présentielle mais elle aura également lieu en version dématérialisée. Billetterie et inscription

  • 27/09/21 | Girl's day à Bressuire (79)

    Lire

    Dans le cadre du plan « 1jeune, 1solution » et à l'occasion de la journée de la mixité dans l'emploi, la maison de l'emploi du Bocage dans les Deux-Sèvres, en partenariat avec la SNCF, organise mardi 28 septembre un « Girl's day : journée de la mixité ». Lors de cette journée, toutes les femmes sont invitées à la Cité de la Jeunesse et des Métiers pour découvrir les métiers de la SNCF notamment techniques, souvent considérés comme des métiers « masculins ».

  • 24/09/21 | Salon de l'agriculture de Nouvelle-Aquitaine 2022 : 1ères infos !

    Lire

    Lors de la rentrée de la Chambre régionale d'agriculture, Bruno Millet, Commissaire général du Salon de l'agriculture Nouvelle-Aquitaine a révélé que si Bordeaux sera le centre physique de la manifestation, des événements auront aussi lieu sur l'ensemble des territoires, en partenariat avec les établissements d'enseignement agricole. Autre "nouveauté" issue de l'expérience de la crise sanitaire, les débats pourront être suivis à distance sur Agriweb tv. Enfin, les animaux seront désormais présents sur toute la durée du Salon, soit du 21 au 29 mai 2022, de même que le Marché de producteurs !

  • 24/09/21 | Le CHU de Bordeaux 2ème meilleur hôpital de France

    Lire

    Selon un palmarès du Point paru le 23 septembre, le CHU de Bordeaux se classe comme 2ème meilleur hôpital public de France. 31 des spécialités du CHU se classe dans les 5 premières places dont 12 relatives à la prise en charge des cancers. Le palmarès s'est appuyé sur une enquête menée auprès d'un millier d'établissements publics ou privés à but non lucratif et d'établissements privés à but commercial. Signe d'excellence, cette position dans le top 3 des hôpitaux français est tenue depuis 19 ans !

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Région : les élus font le bilan de la mandature

30/03/2021 | Les élus régionaux se sont réunis en assemblée ce lundi pour ce qui aurait dû être la dernière séance plénière de la mandature 2015-2021.

1

A trois mois, théoriquement, des élections régionales, les élus de Nouvelle-Aquitaine se sont réunis ce 29 mars pour la dernière fois. Ou presque. En effet, dans le cadre de l’étude du Contrat de plan État-Région 2021-2027, une ultime plénière doit se dérouler le vendredi 2 avril, malgré l’opposition des élus écologistes. Outre cette passe d’armes entre les Verts et Alain Rousset, chaque président de groupe a eu la parole pour effectuer « son » bilan de la mandature.

« Il s’agit là d’un déni de démocratie manifeste ! ». Le mot, à destination d’Alain Rousset, est lâché par Maryse Combres, tête de liste Europe-Écologie les Verts aux côtés de Nicolas Thierry pour les élections régionales de 2021. La lot-et-garonnaise est venue au secours de sa consœur écologiste Christine Seguinau. Dans l’hémicycle néo-aquitain, la girondine s’interroge sur le report au 2 avril, « adopté comme ça » - comprendre « à la dernière minute » - des débats sur la contractualisation État-Région (CPER) 2021-2027.

Qu'il soit prévu le 29 mars ou le 2 avril, Christine Seguinau s’interroge globalement sur la temporalité de ce vote sur le CPER. « Il est incohérent d’engager un plan d’une telle ampleur, qui engage la Région sur sept ans, à trois mois des élections régionales », lance-t-elle. Selon elle, mieux vaut privilégier une contractualisation sur le court terme, afin de laisser de la marge de manœuvre à la mandature suivante, « quelle qu’elle soit ». Alain Rousset justifie le choix de reporter le débat : « Lors de la réunion des présidents de groupe – le 26 mars – de l’assemblée, le report a été demandé sur consensus général. Les groupes n'ayant pas eu le temps d'étudier le texte correctement (celui-ci ayant été acté entre l'Etat et l'exécutif régional le 25 mars, ndlr). L’État nous pousse à signer rapidement le CPER afin de débloquer les crédits le plus vite possible », rétorque le président de Région, avec à son appui Matthias Fekl, président du groupe PS faisant remarquer qu'EELV fait partie des groupes qui ont demandé ce report. La scission dans la majorité est bel et bien consommée, et Pascale Requena (Modem), tout comme Jacques Colombier (RN) s’amusent de cet échange entre les écologistes et Alain Rousset. « C'est dur d'avoir de tels alliés ! », raille ce dernier.

Faillite de la « méga région » ?

Après 6 ans et plus de 13 000 délibérations déposées sur la table des élus régionaux, les présidents de groupe font le bilan de cette mandature, marquée notamment par la fusion des ex-régions qui composent aujourd’hui la Nouvelle-Aquitaine. Ils sont plusieurs à fustiger ce qu’ils qualifient tantôt de « mastodonte administratif » (Jacques Colombier) ou de « méga région », pour Eddie Puyjalon (Mouvement de la Ruralité), qui demande un retour aux anciennes régions. Les Républicains et l’UDI émettent aussi quelques réserves sur la grande région. « Les ex-capitales régionales ont été gravement impactées par cette fusion, notamment sur le volet de l’emploi et en particulier des fonctionnaires », affirme Guillaume Guérin (LR). Dans la majorité régionale, Mathias Fekl (PS), absent annonce-t-il des prochaines élections, décrit une « région très diverse mais de plus en plus unie et forte ». Initialement contre la fusion des régions, Alain Rousset souligne le travail effectué par l'assemblée. « Quand je vois ce que nous avons pu faire, tous ensemble, dans le Limousin et le Poitou-Charentes, il y a de quoi être fier. L'amertume et la rancœur de la fusion semblent s'être calmées, nous avons désormais une nouvelle collectivité, plus puissante dans la lutte contre la centralisation ».

Outre la question de la fusion, les présidents de groupe ont évoqué l’action du Conseil régional de manière générale. « J’ai quelques regrets sur la lenteur de l’exécutif sur les dossiers de l’éolien, des perturbateurs endocriniens et des stations d’épuration », raconte Eddie Puyjalon. « A vouloir contenter tout le monde, vous ne contentez plus personne », assène Guillaume Guérin, en référence à la dissidence des élus écologistes sur certains dossiers, dont le CPER ce lundi matin.
Du côté des radicaux de gauche, celui qui est aussi député européen Benoît Biteau a annoncé qu’il ne serait pas candidat aux régionales et appelle de ses vœux l’assemblée régionale « à ne plus faire l’autruche » sur les questions du climat et de la biodiversité. Un appel partagé par Christine Seguinau (EELV). A cette plénière du 29 mars qui devait être la dernière occasion pour les élus régionaux de se retrouver avant les élections, prévues en juin prochain s'ajoutera donc un ultime rappel, vendredi 2 avril prochain pour le vote du CPER, qui se fera sans la présence des élus EELV a précisé la présidente du groupe.

Yoan Denéchau
Par Yoan Denéchau

Crédit Photo : 4111111111111111

Partager sur Facebook
Vu par vous
5815
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !