Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

10/04/19 : Les Chambres d’agriculture de Lot-et-Garonne, Haute-Vienne et Vienne, estampillées Coordination rurale, ont créé, le 9 avril, l’Association des Chambres d’agriculture de Nouvelle Aquitaine pour le développement agricole et rural

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/04/19 | Obligation vaccinale : on en parle en Gironde du 24 au 30 avril

    Lire

    Pour remédier à l’insuffisance de la couverture vaccinale en Nouvelle-Aquitaine, l'Agence régionale de santé et ses partenaires organisent la Semaine de la vaccination. Objectif, rappeler à l'ensemble de la population, l'importance de la vaccination à tout âge de la vie. Des stands d'information seront installés du 24 au 30 avril au CHU Pellegrin de Bordeaux et à l'Hôpital Robert Piqué de Villenave d'Ornon et un Village Info Vaccination sillonnera les routes de la région (arrêts à Bordeaux, Limoges et Poitiers).

  • 22/04/19 | La rame de tramway baptisée en espagnol

    Lire

    En présence des élus du Bouscat, Saint-Aubin-du-Médoc, Martignas-sur-Jalle et du maire espagnol de Redován, la rame du tramway sera baptisée « Redován / Saint-Aubin de Médoc » mardi 23 avril ; scellant ainsi le jumelage amorcé en 2017 de Saint-Aubin du Médoc avec Redován. Ces dernières développeront des échanges autour de la jeunesse et de la culture. Cela portera à 61, sur la centaine en service, le nombre de rames baptisées, depuis 2002, par le nom de villes jumelées avec les communes de la métropole.

  • 22/04/19 | De la randonnée dans les Landes de Gascogne

    Lire

    La quatrième édition du Parc à Pied se déroule le dimanche 19 mai prochain. La boucle de cette année est située aux alentours d'Escaudes, dans le Sud Gironde. Les marcheurs peuvent ainsi arpenter le Parc Régional Naturel des Landes de Gascogne autour d'Escaudes en passant par la Vallée du Ciron. Deux parcours sont prévus pour le Parc à Pied, l'un de 10km avec un départ à 9h. L'autre boucle, de 6,5km démarre à 14h30. La journée est gratuite, mais l'inscription est obligatoire.

  • 21/04/19 | Gestion de l'eau : la Charente-Maritime prend ses premières mesures anti-sécheresse

    Lire

    Avec les chaleurs de ces derniers jours, la préfecture de Charente-Maritime a préféré anticiper une éventuelle sécheresse en limitant d'ores et déjà l'usage de l'eau à des fins agricoles, concernant les forages, cours d’eau, plans d’eau en communication ou alimentés par une nappe souterraine ou un cours d’eau, plans d’eau établis sur un cours d’eau. Le bassin du Curé-Sèvre, sur le périmètre de l’OUGC Etablissement Public du Marais Poitevin, passe en alerte de printemps à compter du 22 avril, 8h.

  • 19/04/19 | Châtelaillon-Plage célèbre le cerf-volant ce week-end

    Lire

    C'est un rendez-vous incontournable des amoureux du cerf-volant. Le festival du vent de Chatelaillon-Plage attend ses 70 0000 visiteurs durant ces trois jours de week-end de Pâques. Au programme : démonstrations de cerf-volants, des combats de rokkakus, compétitions, exposition de cerf-volants revisités par des artistes, dont ceux du dessinateur BD américain Scott Hampton, en avant-première en France. Un nouvel espace est dédié aux mobilités, aux nouvelles énergies et à des expériences en 3D.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Région: Priorité sur l'agriculture et l'aménagement du territoire

07/04/2017 | Ce sont deux jours de plénière qui attendent les élus régionaux les 9 et 10 avril. Programme chargé.

Alain Rousset, Président du Conseil régional de la Nouvelle-Aquitaine

Les élus régionaux Les Républicains et CPNT vont être déçus. Leur requête auprès du Président de la région, en date du 23 mars dernier, de faire voter l'hémicycle en faveur d'une action judiciaire contre Ségolène Royal et Jean-François Macaire, les deux anciens Présidents de Poitou-Charentes, et contre l’ancien directeur des finances de l'ex Région, Daniel Parizot, ne figure pas à l'ordre du jour de la prochaine séance plénière du Conseil régional qui se tient ces 10 et 11 avril. Cela promet sans doute quelques échanges vifs entre les bancs de l'assemblée et la tribune de l’exécutif... Quant aux dossiers soumis aux votes des élus, il sera beaucoup question d'agriculture et d'aménagement du territoire. Deux politiques désormais affirmées comme « priorités régionales» par le Président Rousset.

Si la requête portée par les élus LR et CPNT, n'apparaît pas à l'ordre du jour de la prochaine plénière c'est d'abord parce que « en matière d'action judiciaire, l'Assemblée plénière m'a délégué la compétence », précise Alain Rousset. Quant à la requête en elle-même d'agir contre les anciens responsables politiques et administratifs, Alain Rousset répond qu' « on a fait le job ». Il détaille : « D'abord, c'est moi qui est levé le couvercle sur la situation de Poitou-Charentes, on a procédé à des audits, il y a eu le rapport de la Cour régionale des Comptes, et on a saisi le Président de la Cour régional des Comptes qui est le seul à pouvoir saisir le Parquet financier et la Cour de discipline budgétaire. Sur la partie pénale, l'UDI a déposé une plainte, et une enquête est en cours à Poitiers. Les Républicains se sont fait dépassé par l'UDI et ils veulent remonter au filet. » Bref, selon lui, cette demande, et la menace de se substituer au Conseil régional si celui-ci ne porte pas plainte, est « une démarche purement politique ». Si le président a encore 2 mois pour répondre sur le fond à la requête, il dit également prendre en compte une autre considération : « Je le mesure auprès des acteurs de Poitou-Charentes, tout le monde a envie que l'on passe à autre chose ». A tout le moins, ce ne sera pas pour lundi.

"Permettre une agriculture qui soit durable et plus rentable pour les agriculteurs"Sur les délibérations qui seront quant à elles bien présentées au vote des conseillers régionaux, Alain Rousset pointe deux dossiers de l'action régionale : l'agriculture, « qui doit être la priorité de la Région », selon son Président et l'aménagement du territoire. « Concernant l'agriculture, nous sommes la première région agricole, nous avons pris de l'avance avec les Signe de Qualité et d'Origine, mais, l'agriculture et les agriculteurs souffrent. » Une souffrance qu'il met sur le dos du modèle agricole actuel basé sur la compensation. Un modèle dont la logique se fonde sur l'aide à l'hectare. « Il y a beaucoup de crédits de l'Etat et de l'Europe, mais pour autant on ne s'en sort pas. Il faut rompre avec ce modèle et passer à une agriculture d'innovation, et constituer une vraie chaîne de valeur, de l'exploitation jusqu'à l'assiette, tout en mettant les agriculteurs au cœur de cette stratégie ». Une politique qui se veut donc bâtie dans la co-construction avec les organisations professionnelle agricole, avec un accompagnement de la région pour la sortie des intrants et perturbateurs endocriniens. « Notre objectif est de développer l'agroécologie et permettre une agriculture qui soit durable et plus rentable pour les agriculteurs ». Et de citer en exemple le centre de Chizé, visité au début du mois de mars. En ce sens un partenariat avec les chambres d'agriculture sera mis au vote, afin de développer leur appui technicien auprès des agriculteurs autour de deux dispositifs : la certification AREA (Agriculture respectueuse de l'environnement et le PCAE (Plan de Compétitivit et d'Adaptation des Exploitation Agricoles).

"Le choix d'une vraie discrimination en faveur des zones les plus fragiles"Sur l'aménagement du territoire, « si le sujet peut faire débat au sein de l'Assemblée, notre position est très tranchée », affirme Alain Rousset. La stratégie de la Région qui sera présenté ce lundi aux élus, est « d'aider tout le monde, via la politique contractuelle, mais d'aider plus fortement soit sur le plan de l'ingénierie, soit sur les taux de subvention, les territoires qui en ont le plus besoin pour leur développement. C'est le choix d'une vraie discrimination en faveur des zones les plus fragiles. » A ce jour 75 contrats existent au sein des 3 ex régions, le projet de la Nouvelle-Aquitaine propose de réduire leur nombre à 51. Après une phase de co-construction de 6 à8 mois, c'est en décembre que ces contrats seront approuvés. Aménagement du territoire encore, sera également voté une délibération visant à valider les modalités de l'élaboration Schéma Régional d'Aménagement Durable et d'Egalité des Territoires (SRADDET) par la conertation. Un document à valeur prescriptive dans le sens où il pourra s'imposer aux documents d'urbanisme tels que les SCOT ou PLU « y compris en matière de transition énergétique ou de foncier face à la problématique majeure de l'étalement urbain.», souligne le Président de la Région.

Avec au total 34 dossiers à l'ordre du jour, les élus auront aussi à connaître à travers notamment des démarches d'harmonisation de politiques de délibérations touchant au tourisme, au soutien à la recherche, à la transition enregétique, à la jeunesse ou encore au transport, avec par exemple la poursuite de l'harmonisation des tarfis régionaux, plus particulièrement à destination des moins de 28 ans, sans achat de carte de réduction préalable.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
5040
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !