13/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES - Dans la 3ème circonscription, David Habib député socialiste sortant critique sur la NUPES, est candidat à sa succession en son nom propre face à un candidat LFI /NUPES. Alain Rousset vient de lui apporter son soutien.

12/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription, Cyril Mouquet , candidat Nouvelle Donne se désiste au profit du candidat investi par la Nupes, l'écologiste Nicolas Thierry, au nom de "l'intérêt général premier avant tout" tweete Cyril Mouquet.

11/05/22 : GIRONDE. La sortante Christelle Dubos (LREM), 46 ans, lâche la 12e circonscription. Elue en 2017, secrétaire d'Etat de 2018 à 2020, elle a créé le service public du versement des pensions alimentaires. Son suppléant, Pascal Lavergne devient candidat.

11/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Le Hendayais Tom Dubois-Robin, 29 ans, portera les couleurs de la NUPES dans la 6e circonscription. Ex gilet jaune, il a aussi interpellé, en tant que riverain, les pouvoirs publics sur le sort des migrants à la frontière basque.

10/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6e circonscription, le sortant Vincent Bru, majorité présidentielle, se représente. L'ex-maire de Cambo et ex-conseiller départemental est concurrencé par l'adjoint au commerce de Biarritz, Fabrice-Sebastien Bach (LR).

10/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription de Bordeaux, le leader EELV au conseil régional, Nicolas Thierry annonce sa candidature au poste de député face à Catherine Fabre (LREM), élue en 2017 après avoir battu Michèle Delaunay (PS) et Pierre Hurmic(EELV).

10/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Colette Capdevielle, députée PS de 2012 à 2017, ne se présente pas dans la 5e circonscription, réservée à LFI par l'accord politique NUPES. "Nous entendons le message qui demande à la gauche de se réunir" indique la section du PS.

05/05/22 : LIMOUSIN. Après l’accord entre LFI, PC, EELV et PS, un seul candidat PS pourra se présenter dans l’ancienne région, sur la 2ème circonscription de la Haute-Vienne détenue par le député LREM Pierre Venteau. Six socialistes avaient été élus en 2012.

05/05/22 : HAUTE-VIENNE. Sur la 2ème circonscription, le député LREM Pierre Venteau, qui avait remplacé Jean-Baptiste Djebbari en novembre 2019 nommé secrétaire d'État aux transports, annonce qu’il ne sollicitera pas l’investiture aux élections législatives.

27/04/22 : DORDOGNE- L'épizootie aviaire se poursuit: au 26 avril, 52 foyers sont confirmés, soit 7 foyers de plus en 3 jours. 2 suspicions de foyers sont encore en cours d'analyse. Le dépeuplement préventif des élevages frôle les 500 000 volailles abattues.

26/04/22 : A l'heure de la déclaration fiscale des revenus, l'Ordre des avocats de Bordeaux proposent conseils et assistance gratuite aux contribuables du lundi 2 mai au vendredi 6 mai de 10h à 13h au 05-24-99-39-76.

20/04/22 : Dans le sud de la Haute-Vienne, un second élevage a été touché par l’épizootie d’influenza aviaire sur la commune du Chalard. Les 12.000 canards ont été abattus.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/05/22 | Gironde : des micro-algues face aux champignons de la vigne

    Lire

    Fermental, spécialisée dans la recherche et l'exploitation bio-industrielle des micro-algues, souhaite proposer des solutions durables contribuant à l'élaboration de produits sains, naturels et performants. Pour ce faire, elle pilote le projet de recherche Valbiovi (en partenariat avec Immunrise Biocontrol France, une start-up située à Cestas, et l’Institut de la Vigne et du Vin à Villenave-d’Ornon) qui a pour objectif la production de biomasse d’une micro-algue marine pour lutter contre les champignons de la vigne, tels que le mildiou.

  • 16/05/22 | Dordogne : l'intelligence artificielle au service de la santé les aides à domicile

    Lire

    Pour faire face au déficit de personnel dont souffre le secteur de l'aide à domicile, la société Odyssio, basée à Périgueux, souhaite apporter une solution à la fois globale et personnalisée au problème de troubles musculo-squelettiques rencontrés dans le secteur et contribuer à préserver les ressources humaines. Elle va développer une tenue professionnelle connectée qui mesurera les mouvements effectués, analysera la posture et à terme anticipera les troubles musculo-squelettiques. La Région octroie 100 000 € d'aide à ce projet, au croisement de la silver économie et de l'attractivité des métiers de l'autonomie.

  • 16/05/22 | La filière caprine dévoile son programme 2022

    Lire

    A Mignaloux-Beauvoir, en Vienne, le Bureau Régional Interprofessionnel du Lait de Chèvre porte le programme 2022 du Cluster REXCAP pour les actions de développement de la filière caprine au travers de 12 actions. Parmi elles, l’engagement du Syndicat du Chabichou du Poitou et du Syndicat du Mothais sur feuille dans la démarche AOP laitière durable ou l’accompagnement, le développement de la production fermière régionale par la Fédération régionale caprine ou encore l'expérimentation d'améliorations technico-économiques en élevage pâturant.

  • 13/05/22 | Des travaux pour favoriser l'écoulement du gave d'Ossau

    Lire

    La Communauté de communes de la vallée d'Ossau assure la compétence de Gestion des Milieux Aquatiques et de Prévention des Inondations sur le bassin versant du gave d'Ossau. Le 10 décembre 2021, une crue majeure du gave et de plusieurs affluents ont entraîné l'érosion de berge et l'accumulation de végétation entravant le libre écoulement des eaux. Des travaux vont être menés sur 39 sites pour enlever les embâcles accumulés et rétablir les sections d'écoulement.

  • 13/05/22 | 108 entreprises viticoles à la réouverture du salon Prowein

    Lire

    Après 2 ans d'absence, le salon professionnel viticole ProWein à Düsseldorf revient du 15 au 17 mai. L'objectif pour les 108 entreprises de la région présentes va être de recréer du lien avec les acheteurs internationaux. Pour offrir plus de visibilité aux acheteurs étrangers, l'AANA a créé un annuaire numérique référençant près de 200 vins et spiritueux régionaux. L'annuaire est disponible sur le site Prowein.aana.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Région : Un budget de sortie de crise trop "prudent" selon l'opposition

08/02/2022 | A l'heure du vote du budget régional "de sortie de crise", les oppositions ont mis en lumière le difficile équilibre entre rebond offensif et prudence... Tout est question de point de vue.

Les élus du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine réunis en séance plénière

Ce 7 février en séance plénière du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, alors que Sandrine Derville vice présidente aux Finances du Conseil régional présentait un budget « ambitieux, d'engagement et de responsabilité » de 3,3Mds €, les élus de l'opposition, de tout bord, n'y ont pas lu les même ambitions. Ils ont dans l'ensemble préféré un autre vocabulaire : « attentiste », « frileux », « prudent » allant jusqu'à le qualifier de « plan-plan »... Ecologiste, RN, LR, Centre et Indépendants, les groupes et intergroupes de l'assemblée régionale ont tous voté contre le budget primitif 2022 proposé par l'exécutif socialiste et apparentés (PCF et Radicaux de Gauche).

Là où la vice-présidente aux Finances met en avant, en termes de traduction des lignes comptables du budget primitif 2022, « le choix du respect de l'engagement politique de l'éco-responsabilité de la Région, l'accompagnement des entreprises, la transition agroécologique et énergétique, les transports durables, [...] les lycées et les projets de territoire emblématiques, dont le Ferrocampus et le très haut débit », les oppositions ont pourtant bien du mal à y retrouver « le budget offensif », que défend quant à lui Alain Rousset.

"La traduction de mauvais choix politiques"

Le RN d'abord, à travers la voix de Julie Rechagneux, focalise sur « la gravité de l'encourt de la dette », et distille quelques suggestions d'économies « de bons sens ». Parmi elles : la coopération européenne et internationale, la « très coûteuse politique de la ville qui ne sert strictement à rien » ou encore la « rééducation écolo »... Selon l'intervenante donc, ni « offensif », ni « plan plan, », le document présenté est surtout d'abord « la traduction de mauvais choix politiques ».

Un budget « Attentiste » regrette pour sa part Nicolas Florian. Le qualificatif n'a pas vraiment plu à Alain Rousset, d'autant plus faussement « peiné » que le chef de file du groupe LR est le Président de la commission des finances de la Région. Un président de commission, qui aurait aimé lire dans le budget 2022, « un effort supplémentaire sur la maîtrise des dépenses de fonctionnement (+ 0,11% à périmètre constant, ndlr). On hypothèque notre avenir », appuie-t-il. Et d'insister, aussi, sur son regret de « la perte d'autonomie fiscale de la Région » qui voit ses recettes désormais quasiment entièrement indexées sur l'impôt indirect qu'est la TVA. Un fait qui ne relève en rien de l'exécutif régional admet-il, mais qui ne vient pas servir non plus ce qui est cette fois un reproche direct à l'équipe d'Alain Rousset : « le budget ne sert pas une politique offensive du rebond en sortie de crise ! ».


« On ne peut pas faire du "quoi qu'il en coûte" »
L'élu LR rejoint la vision d'un « budget un peu plan plan » de Geneviève Darrieussecq pour l'inter-groupe « Centre et indépendants ». Reconnaissant tout de même « un effort renforcé d'investissement, aidé par l'Europe » et « des ratios dégradés mais acceptables », le programme budgétaire régional 2022 manque selon l'élue landaise, « d'orientations et d'ambitions nouvelles ». Avec les habituelles critiques de son groupe sur le manque d'investissement sur la route, « l'absence de prise de position affirmée sur l'eau et l'irrigation » , ou la reconnaissance « d'ambitions, mais pas de traduction budgétaire, sur la production d'énergies renouvelables », le jugement final est tout de même sans appel : « ce n'est pas un budget de circonstance dans un moment de relance et de dynamique. On reste sur notre faim ».

« Ce n'est surtout pas un budget d'affichage. On ne peut pas toujours faire du "quoi qu'il en coûte", on l'a déjà fait pendant deux ans », rétorque Alain Rousset à la Secrétaire d'Etat. « C'est un budget anticipateur et solide », appuie-t-il en réponse aussi aux critiques du groupe LR. Et de citer des projets en matière de réacquistion de compétences électroniques et sur les principes actifs des médicaments, de "one health", d'hydrogène ou encore de biosécuirité, dont la plainière du jour avait à son programme la présentation de la feuille de route régionale.



Plus de lisibilité sur un budget vert
Le groupe écologiste ne cautionne pas davantage ce budget. Nicolas Thierry, son président, pointe tout de go une « utilisation de l’argent public déconnectée de la crise écologique et des besoins de notre population. Ce budget envoie un terrible signal en affichant rien de moins que des lourdes baisses des dépenses d’investissement pour l’eau et le littoral, la biodiversité et les Parcs Naturels Régionaux. » Une critique reprise par Marilyne Forgeneuf qui dénonce « un budget frileux sur les ambitions affichées par Néo Terra », et craint que  « la réduction de l'endettement au détriment du fonctionnement, risque d'impacter la qualité du service public ».

A sa demande d'un plus grand besoin de lisibilité sur les traductions budgétaires de la feuille de route Néo Terra, sorte de budget vert, Sandrine Derville a indiqué qu'un travail est en cours en interne et au niveau national sur ce point, promettant déjà des facilités de lecture dans ce sens pour le budget 2023.

 

Lire aussi : LGV GPSO : la Région lève la barrière du financement

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : CRNA

Partager sur Facebook
Vu par vous
7646
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
Boris Vallaud, Gérald Dahan, Jean-Yves Lalanne font partie des élus investis par la NUPES Politique | 12/05/2022

Candidatures de la Nupes: le PS trébuche en Charente avec Jérôme Lambert

Jean Lassalle Politique | 02/05/2022

LEGISLATIVES: L’iconique député béarnais, Jean Lassalle, ne se représente pas

lgv une Politique | 29/04/2022

GPSO : les lignes LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax contestées pour cause de surcoût

Carte électorale et  tampon ''à voté'' Politique | 25/04/2022

Présidentielle: en Nouvelle-Aquitaine les zones urbaines s'opposent aux territoires ruraux

L'hôtel de ville de La Rochelle était aux couleurs du drapeau français pour ces élections Politique | 25/04/2022

Présidentielle en Charente-Maritime : une fracture entre zones rurales et zones urbaines

A Poitiers, Emmanuel Macron arrive devant Marine Le Pen avec 75,16% des suffrages exprimés Politique | 25/04/2022

Présidentielle : Emmanuel Macron arrive en tête mais Marine Le Pen gagne du terrain dans la Vienne

Panneau d'affichage pour le 2nd tour de l'élection présidentielle de 2022 Politique | 25/04/2022

Présidentielle : En Haute-Vienne Emmanuel Macron l’emporte avec plus de 59 % des suffrages

Emmanuel Macron, le président sortant arrive en tête en Dordogne Politique | 24/04/2022

Présidentielle: En Dordogne, Emmanuel Macron devant Marine Le Pen

2em tour Politique | 24/04/2022

Présidentielle : la Gironde confirme son choix pour Emmanuel Macron

Election présidentielle 2022 : Emmanuel Macron versus Marine Le Pen Politique | 24/04/2022

Présidentielle dans les Pyrénées-Atlantiques : Macron domine, Le Pen progresse

Illustration urne Politique | 11/04/2022

Présidentielle: Marine Le Pen en tête dans trois départements sur douze

A Poitiers, Jean-Luc Mélenchon arrive en tête devant Emmanuel Macron et Marine Le Pen Politique | 11/04/2022

Présidentielle dans la Vienne : Poitiers vote Mélenchon quand la Vienne vote pour Macron

C'est Jean Luc Mélenchon qui arrive en tête en Dordogne, lors du premier tour Politique | 11/04/2022

Présidentielle en Dordogne, Marine Le Pen vire en tête

Panneau d'affichage Politique | 10/04/2022

Présidentielle en Haute-Vienne : le résultat conforme au national qualifie Emmanuel Macron et Marine Le Pen pour le second tour

Carte électorale et  tampon ''à voté'' Politique | 10/04/2022

Présidentielle dans les Pyrénées-Atlantiques : les résultats du 1er tour mettent Emmanuel Macron en tête