Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/10/18 : Dans le cadre du cycle de ses conférences-débats #europedémocratique2019, la Maison de l'Europe Bordeaux Aquitaine reçoit le 19/10 à 19h, Pascal Durand, eurodéputé Ecologiste sur le thème “L’Europe face au glyphosate: un signal d’alerte?”

15/10/18 : Dominique Bussereau, président du Conseil départemental de Charente-maritime et de l'ADF ( Départements de France) rencontre ce mardi 16 à l'Elysée Emmanuel Macron en présence du premier ministre et du président du Sénat.

11/10/18 : Ligne Ter Bordeaux-Agen : comité de ligne, lundi 15 octobre à 17h45, salle F. Mauriac, à Langon. Cette réunion est ouverte aux usagers et vise à échanger sur l'actualité de la ligne notamment sur les horaires prévus à partir du 9 décembre 2018.

11/10/18 : Plongez dans le monde des robots les samedi 13 et dimanche 14 octobre de 14 h à 19 h à Cap Sciences où expositions, ateliers, démonstrations, défis, conférences, spectacles vous permettront de mieux appréhender cet univers.

11/10/18 : Venue de Nathalie Loiseau, ministre chargée des affaires européennes, le 12 octobre à Bordeaux, à l’invitation d’Alain Juppé, pour participer notamment à une consultation citoyenne sur les attentes des jeunes vis-à-vis de l’UE organisée par Kedge BS

11/10/18 : A Bordeaux, rassemblement pour le climat le 13 oct. à 14 h, place Pey-Berland. Débutant par une prise de parole, la mobilisation se poursuivra par la remise officielle du rapport du GIEC au Maire de Bordeaux et psdt de BM pour cheminer jusqu'à Darwin

11/10/18 : Du 19 au 29 octobre : prévention contre les AVC dans la Métropole bordelaise soit 1 000 prises de tension, 10 000 tensiomètres offerts, 8 conférences, sensibilisation sur les marchés, places publiques, galeries marchandes et dans le tram AVC.

11/10/18 : La Maison de l’Europe de Bordeaux organise une grande consultation citoyenne sur « Quel projet européen pour quelle unité européenne ? » le lundi 15 octobre à 19 h à la ME 1 place Jean Jaurès, à Bordeaux. Entrée gratuite.

11/10/18 : Tour de France : la fédération est venue visiter la Charente-Maritime il y a peu, annonce aujourd'hui le président du Département Dominique Bussereau. La Charente-Maritime saura si elle fait partie des étapes du tour 2019 mi-octobre...

11/10/18 : Dans les Landes, samedi 13 Octobre, un rassemblement, statique, est prévu à Dax dans le cadre de la Marche pour le climat de 10h30 à 13h, place Roger Ducos, devant la Cathédrale

10/10/18 : La Rochelle : Pierre Larrouturou donnera une conférence publique sur le Pacte Finance-climat 2020, mardi 16 octobre à 18h30 au Musée maritime.Inscriptions : climat.ocean@ville-larochelle.fr ou 05 46 28 03 00

09/10/18 : Le pont d'Aquitaine sera fermé dans les 2 sens de circulation pour des travaux de maintenance entre les échangeurs 2 et 4a de 21h à 6h les 10 et 11 octobre ainsi que le 12 de 22h jusqu'au 13 18h entre les sorties 2 et 4.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 15/10/18 | L’accès au numérique pour tous dans le Marmandais

    Lire

    Vendredi 12 octobre, le Conseil Territorial du Numérique (CTN) Garonne Guyenne Gascogne s’est réuni à Marmande pour aborder l’avancée du Plan Numérique Territorial et travailler des actions visant à l’accès au numérique pour tous. Et notamment en proposant un accompagnement individualisé assuré par un « aidant numérique » et des cours collectifs sur le numérique dans des lieux proches des habitants. A terme, une charte « Territoire d'action pour un numérique inclusif » verra le jour.

  • 15/10/18 | Conseil municipal à hauts risques ce soir à Biarritz

    Lire

    Ce soir lundi 15 octobre, le Conseil municipal se réunira avec une seule question à l'ordre du jour: le financement des travaux de l'Hôtel du Palais et son futur mode de gestion. Un sujet essentiel qui vise le patrimoine de la ville et son impact touristique et qui, en quelques mois, a créé un climat de haute tension parmi les élus de la ville impériale. Notamment le financement d'indispensables travaux dont le coût varie de 65 à 85 millions d'euros, le choix des partenaires mais aussi, tout simplement, l'avenir du contrôle du palace, aujourd'hui propriété de la ville.

  • 15/10/18 | Tailleur de pierre, un métier à découvrir à Limoges

    Lire

    Suite aux travaux de réhabilitation qui ont débuté en septembre au Jardin d’orsay, la Ville de Limoges, l’entreprise Blanchon et la Fédération compagnonnique des métiers du bâtiment proposent des démonstrations des métiers de taille de pierre et de maçonnerie tous les mercredis après-midi du 17 octobre jusqu’à la fin novembre de 14h à 17h. Ces démonstrations gratuites, commentées par des professionnels, s’adressent à tous et notamment aux jeunes souhaitant découvrir ces métiers.

  • 15/10/18 | Le rugby pour toutes avec l’UBB !

    Lire

    L’Union-Bordeaux-Bègles rencontre l’USAPerpignan, au stade Chaban-Delmas, dans le cadre de la Challenge Cup, le samedi 20 octobre à 19 h. A l’occasion d’Octobre rose, la mairie de Bordeaux invite les Bordelaises à venir assister à ce match. Invitations à retirer de 9 h 30 à 18 h du lundi au vendredi à l’Hôtel de ville (entrée 4). Seules les femmes pourront accéder au stade, munies de ce billet (un code est intégré au ticket).

  • 14/10/18 | Elus pour des "Assises départementales de la décentralisation"

    Lire

    Ils n'ont pas participé au rassemblement girondin mais considérant que "le débat sur le fonctionnement et le rôle des collectivités locales est légitime" et que "le modèle lyonnais ne peut s'appliquer à l'identique à la Gironde les conseillers départementaux Jacques Mangon, Agnès Verspuy, Xavier Loriaud, Géraldine Amouroux et Pierre Lothaire appellent à l'organisation d'"Assises départementales de la décentralisation" sous l’égide conjointe des Président de Bordeaux Métropole et du Conseil Départemental associant toutes les collectivités locales de Gironde pour "faire émerger un modèle girondin."

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Régionales : Alain Rousset dévoile sa liste girondine au fil de l'eau

08/10/2015 | A maintenant huit semaines du début des hostilités pour les élections régionales, Alain Rousset a présenté officiellement ce jeudi 8 octobre sa liste girondine

Alain Rousset en présence de la liste girondine des prochaines régionales

47. Ils sont 47 noms (dont 23 femmes, soit une quasi-parité) à être inscrits sur la liste girondine du candidat socialiste Alain Rousset, dévoilée ce jeudi à bord d'un bateau qui a sillonné les eaux de la Garonne. Un enjeu fort pour le président sortant à huit semaines d'un premier tour incertain (même si un sondage de juin plaçait le candidat PS devant son adversaire, Viriginie Calmels, avec respectivement 30% et 29% des intentions de votes. Et c'est peu de dire que si quelques nouveaux rajoutent leurs noms au cortège, on retrouve beaucoup de visages connus de l'agglomération bordelaise. Détails.

A nouvelle région, nouvelle élection. A deux mois du début des régionales, Alain Rousset, derrière un slogan accrocheur ("Voyons plus grand ensemble") a pris le large ce jeudi 8 octobre à bord d'un bateau pour sillonner les bords de la Garonne, entre Bègles et Bordeaux. Il n'était pas seul, puisque les 46 collistiers de la toute nouvelle liste girondine étaient aussi à la marche. Tandis que deux noms appartenant au Parti Radical de Gauche devraient se rajouter pour le premier tour, on voit déjà les principaux axes de cette nouvelle liste départementale. 

Alain Rousset et la liste Gironde

Des noms connusOn y retrouve certains collaborateurs de longue date du président sortant, notamment Catherine Veyssy, Vice-présidente du Conseil régional en charge de la formation professionnelle, Isabelle Boudineau Vice-présidente du Conseil régional en charge des Finances ou encore Naïma CharaÏ, conseillère régionale depuis 2004 déléguée aux solidarités depuis 2010. D'autres se lancent dans la bataille, comme Anne Cadiot-Feidt, actuelle batonnière du barreau de Bordeaux, Lydia Heraud, adjointe au maire de Marcillac. Surtout, quelques noms attirent l'attention plus que d'autres. C'est notamment le cas de Jean-Louis Nembrini, ancien recteur d'académie de Bordeaux ou Vincent Feltesse, ancien président de la Communauté urbaine de Bordeaux, actuellement conseiller du Président de la République ou encore Henri Sabarot, maire de Carcans et président de la fédération départementale des chasseurs. On retrouve enfin une certaine diversité en matière de représentation territoriale, dont Nathalie Le Yondre, Vice-Présidente du SIBA (Syndicat Intercommunal du Bassin d'Arcachon, Laurence Harribey, suppléante du député Gilles Savary, maire de Noaillan dans le sud Gironde ou Dominique Astier, adjoint au maire de Cenon ne sont que quelques exemples. 

Peu d'adhérents PS"Il y a toujours une forme d'inquiétude face à ces grandes régions, les gens sont inquiets de perdre une part de leur identité. Le but de cette campagne, c'est avant tout de les rassurer. Il faut rappeler les compétences de la région, nous avons un travail civique à faire. Il faut avoir une certaine forme de rigueur afin de représenter tous les territoires, d'où le renouvellement de cette liste et son ouverture à la société civile", a assuré Alain Rousset, affirmant que 70% des 47 noms présents sur la liste étaient de nouveaux candidats provenant autant du Blayais que de Mérignac ou de l'Entre-Deux Mers. Pourtant, on retrouve dans la liste très peu d'adhérents du Parti Socialiste mais pour l'actuel président de région, cela ne semble pas être un problème. "A partir du moment où tout le monde a sa place, qu'il soit adhérent du PS ou pas ne change rien. La gauche doit apprendre à s'ouvrir, la fin des partis politiques, c'est lorsqu'ils tournent sur eux-mêmes". 

Un bilan comme socleLors de son premier grand meeting de campagne, qui s'est tenu à Limoges samedi dernier, Alain Rousset a beaucoup insisté sur l'aménagement du territoire (pas un hasard puisque c'est l'une des premières interrogations des électeurs lors de ces régionales, et que les nouvelles compétences de la grande région sont un sujet de discussion des politiques depuis des mois). Lors du prochain meeting à Mérignac ce samedi 10 octobre, il insistera sur l'emploi, l'un de ses fers de lance (on retrouve d'ailleurs dans la liste des entrepreneurs comme Saadia Moatacim, présidente de deux sociétés spécialisées dans la biotechnologie, notamment Genius Therapeutic, qui développe des "technologies innovantes pour le traitement du cancer"). Et peu importe si, comme ses adversaires le lui reprochent parfois, le bilan de la dernière mandature d'Alain Rousset est largement mis en avant dans ses tracts de campagne. Les propositions, elles, viendront d'ici la fin du mois d'octobre. La liste girondine, elle, avec ses 23 femmes et ses nombreux membres de la fameuse "société civile" (dont les benjamins ont minimum 26 ans), entre fidèles et rattachés, devra batailler dur dans les prochaines semaines au service d' une politique commune cohérente. 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
3114
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !