aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

29/09/16 : Alain Rousset:"je l'ai demandée depuis longtemps" après l'annonce de M.Valls qu'à compter du 1er janvier 2018, les régions au lieu de la DGF bénéficieront d'une "fraction de TVA dont l’effet dynamique garantira et pérennisera leurs moyens d’actions"

29/09/16 : Alors que les attaques de vautours sur le bétail augmentent dans les Pyrénées-Atlantiques, Bernard Layre, le président de la FDSEA demande que des tirs de prélèvement soient faits sur ces rapaces, "exactement comme c'est le cas ailleurs pour le loup"

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 29/09/16 | Une belle reconnaissance pour les Vignerons de Buzet!

    Lire

    Ils viennent d'obtenir le label Diversité. Un premier pas vers la double certification « égalité & diversité », proposée par la Région Aquitaine et le groupe AFNOR. Cette certification veille à la gestion équitable et impartiale de la richesse humaine, sans discrimination aucune. Les Vignerons de Buzet s'inscrivent là dans un projet pilote pour les PME, porté par la Région Aquitaine. Une démarche expérimentale et innovante qui évoluera au sein de la démarche RSE globale.

  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Régionales: Alain Rousset garde la première place du podium girondin

14/12/2015 | Au second tour, la liste PS remporte la victoire en Gironde en creusant l'écart. Alain Rousset s'impose dans de nombreuses communes, y compris Bordeaux.

Régionales: Alain Rousset garde la première place sur le podium girondin

Si les chiffres de la mobilisation Girondine (56,46% de votants), n'atteignent pas tout à fait ceux de la grande région (57,78% de votants), ils font un bon de près de 7 points par rapport au premier tour. Signe que la réaction républicaine face à la montée du FN était au rendez-vous en Gironde comme ailleurs dans la grande région. Une mobilisation dont auront certes profité droite et gauche, mais avec l'avantage pour Alain Rousset d'un report de voix bien supérieur à celui de sa concurrente. Résultat des courses : un confortable 46,77% des suffrages pour la liste portée par Alain Rousset, 13 points devant celle de Virginie Calmels qui obtient exactement 33% des voix. Jacques Colombier et ses colistiers ont quant à eux su séduire 20,23% d'électeurs.

Contrairement au premier tour qui a pu, un temps de la soirée, laisser planer un petit doute sur l’ordre d’arrivée des candidats, il n’en a pas été de même ce 13 décembre. Dès 20 h 5, les écarts affichés par les résultats partiels, plaçaient Alain Rousset dans une avance confortable, et Jacques Colombier en troisième position et déjà assez distancé par Virginie Calmels à la seconde place de ce tiercé électoral. Un classement qui ne fera que se confirmer au fur et à mesure de la soirée et plus encore au fil de l’arrivée des résultats des votes urbains confortant Alain Rousset en tête, et un Front national moins présent, avec des scores loin d’être anodins tout de même.

Jacques Colombier en tête à Lesparre-MédocDes chiffres urbains, qui, en négatif, confirment bien, la tendance frontiste plus marquée, de certains territoires ruraux « en déprise ». Et le focus sur certains d’entre eux le démontre, laissant Jacques Colombier bien souvent en deuxième position sur trois, souvent derrière Alain Rousset, voire en maintenant sa première place. C’est notamment le cas sur la commune de Lesparre Médoc, dans le Médoc, où, bien que le chef de file FN passe de 42 à 37,5 % des voix entre les 2 tours, et qu’Alain Rousset quant à lui gagne 9 points supplémentaires, c’est Jacques Colombier qui reste devant. Quant aux autres territoires auxquels, il conviendra aux « partis républicains » de droite et de gauche, de rester attentifs, on peut citer l’Estuaire, l’Entre-deux mers ou encore certaines communes du libournais ou du Castillonais, où le FN arrive fréquemment en seconde position, et ce même si ces territoires sont ceux qui se sont les plus remobilisés pour aller aux urnes ce dimanche.

Virginie Calmels : quelques succès... trop raresQuant au reste de la Gironde, Alain Rousset a profité de cet entre-deux tours, pour engranger des voix, notamment du côté d’EELV par la fusion des listes, mais aussi du Front de gauche, et au-delà, et ainsi renforcer son avance sur la candidate de l’Union de Doirte et du Centre. Bien qu’elle fasse quelques jolies premières places, sur le Bassin d’Arcachon notamment avec 56,54 % des voix à Arcachon même, ou encore à Bouliac (46,22 %) ou Le Bouscat (47,19 %) pour des exemples métropolitains, elles n’auront été que trop rares pour espérer emporter le morceau. En manque arithmétique de réserves de voix, l’appel aux votes frontistes du 7 décembre n’aura donc pas convaincu les principaux intéressés, et pourquoi pas aussi rebuté quelques abstentionnistes repentis ou électeurs du centre... Si la candidate peut se prévaloir de ces quelques succès, sa campagne d’entre deux tours n’aura en tout cas pas réussi à mobiliser les Bordelais.

Alain Rousset et Françoise Coutant (eelv) réunis lors du meetieng d'entre deux tours des élections régionales à Mérignac (décembre 2015)


La Métropole renforce son choix roseAprès un premier round acquis la semaine dernière par leur adjointe au maire, avec 36,84 % des voix, les 41,51 % des voix obtenues ce dimanche, n’auront pas fait le poids face à la remontée en flèche d’Alain Rousset, passant quant à lui de 32, 40 % des suffrages à 48,70 %...
Une Métropole qui dans sa globalité reste fidèle à son choix rose du premier tour, voire le renforce. A noter quelques scores, particulièrement importants du candidat socialiste : Bègles, qui le plébiscite à 64,34 % des voix, idem pour Cenon, à 63 %, ou encore, Pessac, Floirac et Lormont où il dépasse les 58 %. Sur le reste de ses victoires métropolitaines (25 communes sur 28), ses scores sont également très bons, frôlant souvent les 50 % et les dépassant régulièrement.
Une avance souvent répétée sur l’ensemble du département qui se traduit donc par la victoire de la liste girondine d’Alain Rousset, certes moins brillante qu’en 2010 (où elle avait obtenu 59,40 %), mais à tout le moins incontestable.

Réaction de Jean-Luc Gleyze, Président du Conseil départemental de Gironde
« Ce scrutin est riche d’enseignements.
La participation s’améliore par rapport au premier tour, mais plus de 40 % des électeurs ont boudé les urnes.
C’est le signe fort d’un désintérêt persistant pour la représentation démocratique.
Le vote FN progresse.
Nous sommes désormais entrés en résistance : le vote-rejet en sa faveur est devenu vote d’adhésion.
Alain Rousset et son équipe l’emportent avec un bel écart.
C’est une chance pour la grande Région, dont seul un Président d’envergure peut porter le projet d’avenir. »


Réaction de Gilles Savary, député de la Gironde
« Le résultat de dimanche est un soulagement, mais il faut avoir la victoire modeste ! Il est le résultat d’un sursaut républicain du même ordre que celui d’avril 2002 ! Les Français n’en attendent pas moins un profond renouvellement de l’offre politique dans leur pays, dans le fond comme dans la forme ! La victoire d’Alain Rousset confirme et amplifie son remarquable résultat du premier tour ainsi que l’ancrage républicain de la grande Région ! Il la doit à la conjonction d’excellents reports à gauche, mais aussi à son bilan et à un comportement politique ouvert et tolérant, aux antipodes du sectarisme exécrable de Mme Calmels ! »

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Elections régionales - 2015Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
4681
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !