Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/10/18 : Un salon gratuit sur la maladie de Crohn, la rectocolite hémorragique, la Polyarthrite et les rhumatismes inflammatoires chroniques est organisé samedi 20 octobre, à la maison des associations de Mérignac.Au menu: conférences, stands d'info, ateliers+ d'info

19/10/18 : Le Festival Garorock et Olympia production, filiale de Vivendi, ont annoncé ce 18 octobre la conclusion d'un accord d'acquisition du premier par le second. La finalisation de cette acquisition devrait intervenir d’ici la fin de l’année.

18/10/18 : En 2018, le Festival Musicalarue organisé à Luxey (40) a accueilli 49 110 personnes. Combien seront-elles pour l'édition des 30 ans ? Les dates viennent d'être dévoilées : le rendez-vous est donné les 15, 16 et 17 août 2019 !

16/10/18 : Des opposants au projet du contournement de Beynac ont bloqué ce mardi à Vézac, les véhicules qui participaient à une visite de presse du chantier organisée par le Département. Sur décision de la préfecture, les gendarmes ont délogé les manifestants.

16/10/18 : Christelle Dubos, secrétaire de la commission des affaires économiques de l'Assemblée Nationale et députée girondine, a été nommée ce mardi secrétaire d'Etat auprès de la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn.

16/10/18 : Remaniement - Christophe Castaner : ministre de l'Intérieur ; Marc Fesneau (MoDem) : secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement ; Franck Riester (Ex-LR) : ministre de la Culture ; Didier Guillaume (ex-PS) : ministre de l'Agriculture

16/10/18 : Remaniement suite - Jacqueline Gourault (MoDem) : ministre de la Cohésion des Territoires et des Collectivités Locales ; Marlène Schiappa : secrétaire d'Etat à l'Egalité Femmes-Hommes et à la lutte contre les discrimination

16/10/18 : Le 17 octobre à 11h15, un coaching des demandeurs d'emploi est organisé à la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Poitiers en vue de les accompagner avant le Forum emploi qui aura lieu le lendemain.

16/10/18 : Le Conseil municipal de Biarritz a voté par 20 voix pour, face à 15 contre, le projet de gestion du Palais proposé par le maire Michel Veunac à l'issue d'une réunion très tendue. Une conseillère municipale, Virginie Lannevère a démissionné

15/10/18 : A l'occasion de ses 25 ans, l’Université de La Rochelle propose une exposition sur l'histoire de l’établissement, « Histoire d’avenirs, chronique d’une université en mouvement », exposée du 16 octobre au 30 décembre au Cloître des Dames Blanches.

15/10/18 : Charente-Maritime : Pole emploi et le Département 17 organisent un forum des emplois saisonniers hivernaux, le 16 octobre DE 9h à 16h30 à la Maison de la Charente-Maritime, 85 boulevard de la République à La Rochelle. Entrée libre.

15/10/18 : Yves Foulon, maire d'Arcachon, a été élu ce week-end en tant que nouveau président du parti LR en Gironde. Il succède à Alain Juppé dans un scrutin dans lequel il était le seul candidat avec 100% des voix et 55,73% de participation.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/10/18 | Une proposition de loi pour le revenu de base

    Lire

    La conseil départemental de Gironde et 17 autres départements ont choisi le 17 octobre, journée mondiale du refus de la misère, pour déposer une proposition de loi d'expérimentation du revenu de base. Deux modèles ont été retenus : un premier scénario avec une fusion du RSA et de la Prime d'activité (550 euros minimum) et un deuxième où se rajoutent les APL (740 euros minimum). L'expérimentation durerait trois ans sur un échantillon de 60 000 personnes. Les groupes socialistes de l'Assemblée Nationale et du Sénat insèreront la proposition dans leur niche parlementaire les 17 janvier et 6 mars prochain.

  • 19/10/18 | Nouvelle visite pour COM&VISIT

    Lire

    Bienvenueencoulisses.com propose une 8ème visite dont la 1ère aura lieu le 20 octobre de 9h à 10h30. Au cours de cette balade d’1h30 redécouvrez le quartier Ginko, son histoire et son évolution afin de mieux comprendre le contexte de sa création, le parti-pris de l’aménageur, des architectes et paysagistes. Durant les vacances, plus de 10 visites sont organisées pour découvrir ou redécouvrir le patrimoine économique de Bordeaux et de mieux comprendre le développement du territoire. Réservations obligatoires

  • 19/10/18 | Un berger au parc des Coteaux

    Lire

    Si vous êtes berger (ou bergère), sachez que le Grand Projet de Ville Rive Droite cherche des candidats pour gérer un troupeau de 80 moutons et chèvres pour concourir à un vaste plan de gestion écologique du parc des Coteaux soixante hectares. Les potentiels candidats pour ce contrat de 24 mois ont jusqu'au 21 novembre pour se manifester. A noter qu'une visite du parc partira du Rocher de Palmer le 7 novembre prochain à 14 heures. Le ou la candidate présélectionné(e) fin novembre débutera sa mission en janvier 2019.

  • 19/10/18 | Rochefort : une application pour visiter le patrimoine local

    Lire

    A l'occasion des Journée nationales de l’Architecture (du 19 au 21 octobre), Rochefort lance une nouvelle application de visites (libres ou guidées) de la ville et de son Arsenal : Visite Patrimoine. Téléchargeable sur tous les smartphones, elle entraîne le visiteurs à travers 18 lieux emblématiques de la ville, présentés au moyen d’anecdotes, d’indications historiques et pratiques. Visite patrimoine est né d’une collaboration entre les musées de la région et l'université de La Rochelle.

  • 19/10/18 | Laurent Nuñez en visite à Hendaye ce vendredi

    Lire

    Laurent Nuñez, secrétaire d’État auprès du ministre de l'Intérieur, ancien sous préfet de Bayonne revient au pays et effectuera ce vendredi 19 octobre une visite à Hendaye qui débutera par une visite du Centre de rétention administrative (CRA) d'Hendaye, pour une présentation des missions de la police aux frontières. Elle se poursuivra par celle du Centre de coopération policière et douanière d'Hendaye, accompagnée d’une présentation de ses missions et activités. Elle se terminera au péage frontalier de Biriatou.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Régionales: Alain Rousset, un programme «pour une région bienveillante, solidaire et protectrice»

26/11/2015 | C'est entouré de nombreux alliés, colistiers et soutiens, qu'Alain Rousset a présenté son programme ce 26 novembre au Bouscat.

Alain Rousset, entouré de Jean-François Macaire, président sortant de Poitou-Charentes et Gilles Savary, "conseiller spécial" pour cette campagne

C'est à la table de l’Hippodrome au Bouscat, qu'Alain Rousset a choisi de présenter son programme à la presse. Un lieu choisi car à la fois emblématique d'une dynamique de l'apprentissage forte, et où « le patron se sert en produits locaux via les circuits courts », explique le candidat. Avant d'entrer dans le vif du sujet, Alain Rousset a pris le temps d'une remise en contexte sur la rédaction de son programme de plus de 100 pages. Un programme « qui ne sort pas du chapeau mais qui est issu d'une expérience non négligeable et indispensable » souligne-t-il. La sienne, et celle des deux autres présidents sortants, Jean-François Macaire, et Gérard Vandenbroucke, celle issue de sa campagne et des « 40 000km parcourus à travers la grande région » à cette occasion, ainsi que celle des 206 colistiers et 300 experts et professionnels de multiples domaines, afin « d'allier hauteur de vue et pragmatisme des propositions ».

« Mon projet c'est une région bienveillante, solidaire et protectrice, un projet mettant l'humain au centre » a répété Alain Rousset à plusieurs reprises ce jeudi. Une ambition humaniste affichée lui permettant de glisser, à l'attention de ses concurrents des listes Front national et de l'union de la droite et du centre, « qu'avoir un projet, ça n'est pas construire un programme sur la peur, pas plus que sur le clientélisme et la démagogie »... Et d'ajouter, dans un autre tacle, plus particulièrement dédié à la candidate Virginie Calmels, « l'action publique, ce n'est pas un business plan et gouverner ça n'est pas manager. Mon projet ça n'est pas un plan social de 500 fonctionnaires. Nous avons besoin de réformer le service public de la région, pas de le détruire.» Autre attaque sur le programme présenté ce mardi par sa principale adversaire, l'équilibre budgétaire qu'elle propose entre investissement et fonctionnement. « Vouloir faire croire que l'on peut réduire les dépenses de fonctionnement à 40% du budget (qui sont actuellement de 60% dans le budget de la région Aquitaine, ndlr) c'est de la démagogie... Ca reviendrait à fermer des lycées, à arrêter l'accompagnement de CFA et d'apprentis ou arrêter la circulation de certains TER. Il faut arrêter de faire croire que le budget de fonctionnement se réduit au fameux « train de vie » de la Région. C'est insultant. »

"Faire région ensemble"De son côté, le candidat Rousset propose d'augmenter les investissements à hauteur de 45% du budget, là où ils sont en Aquitaine à 40%, revoyant donc légèrement à la baisse le budget de fonctionnement à 55%. « Ca veut dire être la première région de France en budget d'investissement. Et nous garderons le taux de désendettement le plus faible de France, à environ 3% », assure-t-il.

Sur le contenu de son projet, la centaine de pages du programme s'organise en quatre grands enjeux. Le premier d'entre eux vise à « Faire région ensemble et créer de la proximité », autrement dit un chapitre traduisant sa volonté de mettre en place davantage de méthodes concertées sur le territoire. Dans ce sens, son programme imagine « une consultation large, tant des élus que des réseaux socio-professionnels, pour la construction des politiques régionales », « une contractualisation sur mesure avec tous les territoires », la mise en place d' « un élu référant par territoire », « la création d'un observatoire de la fusion » pour assurer de la transparence de l'action régionale ou encore de « nouvelles formes de participation citoyenne » notamment sur les sujets les plus difficiles.

«Mettre l'excellence médicale au service des territoires ruraux»Deuxième enjeu du programme porté par le PS et le PRG intitulé « Construire la région », se dédie plus spécifiquement à l'aménagement du territoire et aux infrastructures. Sur le transport, « la priorité est au TER, il faut trouver sa cohérence avec la LGV ». Les transports, « c'est le POLT aussi, qui n'est pas opposé au Poitiers-Limoges », dans l'esprit du candidat. Autre axe de cette thématique : « développer les desserts transversales de liaison intra-régionales », le candidat s'engageant au passage sur « un Limoges-Bordeaux en 2h-2h15, d'ici un an ou un an et demi ». Ils insiste aussi sur son souhait d'aller vers la gratuité des transports scolaires pour les familles en difficulté, ou encore l'amélioration de la sécurité en gare.
Coté numérique, il s'engage sur le très haut débit « partout où les opérateurs ne vont pas », et sur la connexion à la fibre optique publique de 600 000 foyers en zone blanche. Sur l'accès à la santé, il promet d'encourager à l'installation de médecins en zones fragiles, notamment par une politique forte de création de maisons de santé ou encore de prime à l'installation en milieu rural. Toujours au chapitre santé, il ambitionne de « mettre l'excellence médicale au service des territoires ruraux », notamment par le développement de la médecine connectée et télémédecine, et insiste sur la création « d'un programme de prévention santé spécifique pour les jeunes et les chômeurs ».

"Le tryptique du R-F-A"Troisième axe de son programme : la dimension économique et sociale par la formation et l'emploi. Plusieurs types  de mesures sont proposées par le candidat : le soutien aux TPE/PME et artisans avec notamment « 10 000 TPE aidées pour leur transition numérique, le soutien à toutes les formes de l'Economie sociale et solidaire, un accompagnement à la reprise et à la transmission » ou encore, diverses mesures visant au développement de l'agriculture et l'agroalimentaire.
Portant l'ambition de faire de la Grande région, « la 1ère région de France pour la création d'entreprises », il souhaite, au chapitre de l'innovation et de la compétitivité, « la création de 20 000 nouveaux emplois dans les énergies renouvelables et 8 000 nouveaux emplois dans le tourisme », et plus globalement « faciliter le développement des entreprises par le « tryptique du R-F-A : R comme R&D dans les entreprises, F pour Formation et élévation des compétences, et A pour Accompagnement au développement à l'export, en équipements ,etc... » Sur la formation des jeunes, il vise une augmentation de 50% du nombre d'apprentis, pose « le devoir, dans ce mandat, de régler le problème d'accès au logement pour tous les jeunes en formation ou à l'université ».

Enfin sur le quatrième enjeu, celui du développement durable, Alain Rousset vise à ce que « la grande région devienne la région de référence en matière d'énergies renouvelables », et assure, s'il est élu, généraliser les dispositifs de soutien à la rénovation énergétique des bâtiments, de même qu'il s'engage à ce que 100% des nouveaux bâtiments régionaux soient à énergie positive. Enfin, au titre de la qualité de vie, le programme prévoit la sanctuarisation des budgets culturels, un soutien à la vie associative ainsi qu'à l'entretien et à la rénovation du patrimoine.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
5347
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
Le CESER Nouvelle-Aquitiane Politique | 19/10/2018

Orientations budgétaires, alimentation, formation... Le CESER a rendu ses avis

Hôte du Palais Politique | 18/10/2018

Biarritz: le maire parvient à franchir une marche du Palais

Hôtel de Région Nouvelle Aquitaine Politique | 18/10/2018

Région: Cap budgétaire et politique 2019 au menu de la plénière d'octobre

Jean-Luc Gleyze aux côtés du président Georges Méric de Haute-Garonne Politique | 17/10/2018

Fusion département-métropole : « La Gironde est un tout »

Politique | 14/10/2018

Gironde: Le département mobilise contre la métropolisation

Nathalie Loiseau Politique | 12/10/2018

Consultations citoyennes : Nathalie Loiseau défend l'Europe à Bordeaux

Politique | 07/10/2018

Tribune libre - Jean-Marie Darmian: La métropolisation, une étape supplémentaire de la recentralisation forcée

Yves d'Amécourt, conseiller régional LR Nouvelle-Aquitaine Politique | 07/10/2018

Tribune Libre - Yves d'Amécourt: Monsieur le Président : ne séparons pas les Bordelais des Girondins !

Délégation sénégalaise à la mission locale d'Agen Politique | 03/10/2018

La mission locale d’Agen experte auprès du Sénégal pour l’emploi des jeunes

Jean-Luc Gleyze, président du Conseil Départemental Politique | 03/10/2018

Départements en danger de métropolisation : « Pas sans nous »

Jean-François Fountaine (archives) Politique | 27/09/2018

La Rochelle : une rentrée à la reconquête de l'emploi

Pierre Camani président du CD47 Politique | 26/09/2018

« Une rentrée politique sous de très bons auspices ! » Pierre Camani président du CD47

Quinze acteurs de Grand Poitiers (présidents d'association, directeurs d'entreprise, etc.) se sont succédés sur scène pour partager leur expérience Politique | 25/09/2018

Grand Poitiers : Un projet de territoire pour exister en Nouvelle-Aquitaine

Colloque Europa ''métropoles et villes intermédiaires" le 21 septembre à Pau Politique | 24/09/2018

Métropoles et villes intermédiaires, de l'Europe... aux Pyrénées-Atlantiques

Régis Laurent, adjoint au Maire de Pau en charge de la Jeunesse, entouré de Malissa et de Margaux, deux volontaires en Service Civique au sein des services municipaux. Politique | 24/09/2018

A Pau, la Ville suscite et récompense l'engagement citoyen des jeunes