Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/08/18 | La mobilité durable s'expose à Irun

    Lire

    Le Parc d’Expositions Ficoba à Irun, au Cœur de l’Eurorégion Euskadi-Navarre-Aquitaine, accueillera les 27 et 28 novembre le salon Go Mobility, la 1ère exposition industrielle du Sud de l’Europe sur la mobilité durable. Point de rencontre des professionnels, des territoires et des entreprises consacrées au secteur de la mobilité durable et au stockage d’énergie, il vise à encourager les échanges à forte valeur ajoutée et favoriser les projets innovants et la transformation industrielle du territoire. Au menu : une zone d’exposition, des conférences et tables rondes et une zone de test.l*

  • 18/08/18 | Jürgen Essel en concert à La Réole

    Lire

    Privilège pour La Réole qui accueille le 26 août à 16h l'organiste allemand de renommée internationale Jürgen Essel en résidence dans le Réolais. Accueilli par les Amis de l’Orgue de La Réole l'organiste donnera un concert exceptionnel. Jürgen Essel est organiste, compositeur et enseignant à la prestigieuse école de Stuttgart. Interprète et improvisateur son répertoire s’étend de la musique ancienne jusqu’à la création de musique contemporaine. A son actif vingt enregistrements sur CD et des productions conjointes avec de grandes chaînes de radio (Entrée:libre participation) www.orgueslareole.com

  • 18/08/18 | Charente-Maritime : 7 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Suite aux fortes pluies du premier semestre 2018, l'Etat a reconnu 7 communes sinistrées en état de catastrophe naturelle - pour inondations et coulées de boues - publié au Journal Officiel du 15 août 2018 : Fléac-sur-Seugne, Pons, Bazauges, Chaillevette, Champagne, Léoville, Saint-Seurin-de-Palenne. Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours, à compter du 15 août 2018, date de publication de l’arrêté, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance.

  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | 1er tour régionales : Derrière Rousset et Calmels, le FN monte sur le podium serré des résultats girondins

07/12/2015 | Si la vague bleu Marine est loin d'avoir tout emporté en Gironde, il n'en reste pas moins que le Front national fait une percée historique partout dans le département.

Alain Rousset arrive en tête en Gironde pour le premier tour des régionales 2015

Avec un taux de participation de 50,29%, la participation girondine (dans la moyenne nationale) est en hausse de 3 points au regard du premier tour des dernières élections régionales de 2010. Mais, sur le reste des résultats, à l'issue de ce premier tour, la comparaison est difficilement tenable. Si Alain Rousset et sa liste PS arrivent, comme il y a 5 ans, en tête du vote départemental, les cartes sont en réalité totalement rebattues : son score est bien moindre, et, phénomène majeur de ce 6 décembre 2015, la Gironde n'échappe pas à la percée frontiste qui touche le pays; Jacques Colombier bénéficie de l'impressionnante montée du FN. Entre Rousset et Colombier, Virginie Calmels pour l'union de la droite et du centre, se place à environ 32600 voix derrière le Président sortant, et 26100 voix devant le FN. Un équilibre ténu sur les 526 498 votants dans le département.

Ce n'est qu'aux alentours de minuit que les résultats définitifs pour la Gironde ont été connus en Préfecture : Alain Rousset en tête avec 33,83% des votes, Virginie Calmels suit avec 27,43% des voix, Jacques Colombiers (FN) pas loin derrière avec 22,32% des voix et la liste EELV de Françoise Coutant passe tout juste la barre des 5%. La liste d'Olivier Dartigolles (FdG) n'aura quant à elle pas réussi ce pari, réunissant 4,05% des votes girondins.
Malgré une première place obtenue pour Alain Rousset, le Président sortant est loin des confortables 40,55% obtenus à l'issue du premier tour des régionales 2010. Un recul de la gauche qui est d'ailleurs également visible dans les chiffres obtenus par EELV : en 2010, la liste conduite par Monique de Marco, obtenait 10,56% en Gironde, soit le double du score de ce 1er tour 2015...

Le vote métropolitain a rarement préféré Virginie Calmels à Alain RoussetQuant à la seconde place du classement général girondin, ce n'est qu'à partir de 21h30 que la candidate Virginie Calmels a réussi à s'y installer définitivement. En effet, jusque là, le coude à coude entre sa liste et celle du FN, plaçait Jacques Colombier sur la deuxième place du podium. Un inversement des tendances qui s'est affirmé au fil de l'arrivée des votes urbains, dont les bureaux ont fermé plus tardivement. Bordeaux, par exemple, place son adjointe au maire, en tête à 36,8% devant Alain Rousset (32, 40%) ou encore Arcachon, où Virginie Calmels a reçu le soutien de plus de 50% des suffrages.
Pour autant, si le vote urbain, et principalement métropolitain, lui a permis de monter et conserver la 2ème place du podium, il ne l'a que rarement préféré à Alain Rousset... A noter par exemple, les villes de Talence et Villenave d'Ornon, dont les municipalités sont à droite de longue date, ont toutes deux voté Alain Rousset, et largement, puisqu'il obtient 38,43% à Talence et 39,35% à Villenave d'Ornon.
De même, des municipalités conquises par la droite en mars 2014, en sont revenues ce 6 décembre, à leurs premières amours socialistes. C'est notamment le cas de Saint-Médard-en-Jalles, qui crédite Virginie Calmels de 31,57% des voix contre 34,21% pour Alain Rousset ou encore Pessac qui a plébiscité son ancien maire socialiste à 45,82%, contre 25,64% à Virginie Calmels...
Et les exemples dans la métropole, dont les mairies sont pourtant majoritairement à droite, sont nombreux. Mais si le Ps et l'union droite et centre ont pris un peu d'avance dans les centres urbains, le FN n'est pas absent, loin de là, avec des scores flirtant souvent avec les 18% et dépassant les 20% parfois, comme à Cenon, Floirac, Artigues-Près Bordeaux ou encore Blanquefort... Des scores frontistes dans la métropole bordelaise qui ne tombent pas en dessous des 11%.

Canton de l'Estuaire: 2 voix d'écart entre Rousset et ColombierCette montée du FN est également très perceptible dans le reste de la Gironde ; que ce soit dans le Médoc, avec des scores importants, comme à Pauillac, où Jacques Colombier obtient 29,16% des voix, (devant Alain Rousset (26,89%) et Virginie Calmels qui n'obtient pas 20%) ou encore à Lesparre Médoc où 42 % des votes sont exprimés en sa faveur. Sur le canton de l'Estuaire, le candidat FN arrive second, avec seulement 2 voix d'écart avec Alain Rousset.
Même constat du côté du Libournais, jusqu'au Castillonnais, où le candidat bleu Marine réalise de bons scores, se plaçant le plus souvent en deuxième position du choix des électeurs, avec des suffrages autour des 25% et au delà (26% à Libourne, derrière Alain Rousset à 33% et devant Virginie Calmels à 25,4% , ou encore 30,86% des votes pour le FN à Castillon la Bataille). Au total en Gironde, Jacques Colombier, réunit donc 22,32% des voix à l'issue de ce premier tour. En 2010, il était à 8,69 %. Le FN qui avait disparu de l'assemblée régionale en 2010, se prépare donc à y revenir, et Jacques Colombier le premier.


Réaction de Jean-Luc Gleyze Président du Département de la Gironde (ps)
"L’enseignement de ce premier tour, c’est que la liste d’Alain Rousset arrive en tête dans notre nouvelle grande Région.  Bien qu’en deçà des résultats nationaux inquiétants, le Front National enregistre une poussée dans la Grande Aquitaine. Je note aussi que la liste  de Virginie Calmels est loin des exploits annoncés ces dernières semaines.
Derrière l’agitation du Front National, le choix massif du repli et de la préférence nationale, et une course à la présidentielle du pays qui est, à cet instant, hors sujet. Ne confondons pas scrutin national et scrutin local. Cette élection est une élection de proximité, une élection du quotidien : elle n'a pas pour fonction de traiter les questions de terrorisme, de sécurité ou d'immigration. Une Région a pour compétences les lycées, l'économie, la formation, les transports. Si nous sommes appelés à voter en Aquitaine, c'est pour la liste d'un Président qui, précisément, œuvre déjà avec force dans ces domaines."

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Elections régionales - 2015Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
5276
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !