17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

17/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient vivre le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

  • 13/10/17 | A 63: travaux de maintenance en Gironde

    Lire

    En raison de travaux de maintenance de la signalisation sur l'A63, les mesures suivantes vont être mises en œuvre : fermeture de la bretelle d’accès des aires de Lugos Est et Ouest du dimanche 15 à 22h au lundi 16 octobre 17h,la fermeture des bretelles d’accès et de sorties de l’échangeur 21 (Salles), le lundi 16 de 8h à 17h, la fermeture de la bretelle d’accès et de sortie de l’échangeur 20 (Belin-Béliet), le mardi 17 de 8h à 17h. Déviations locales prévues pour les usagers souhaitant rejoindre Salles ou Belin-Béliet depuis l'A 63 ou une entrée d'autoroute depuis Salles ou Belin-Béliet.

  • 12/10/17 | Le maire de Captieux démissionne

    Lire

    Denis Berland, maire de Captieux depuis 2015 suite à l’élection de Jean-Luc Gleyze à la présidence du Conseil Départemental de la Gironde, a présenté par courrier au préfet de la Gironde sa démission. Celui qui a été premier adjoint jusqu’en 2015 n’a pas encore indiqué les raisons de son départ.

  • 11/10/17 | Une Landaise élue Miss Aquitaine

    Lire

    C'est au Théâtre Quintaou d'Anglet ce week-end qu'a été décernée l'écharpe 2017 de Miss Aquitaine en vue de succéder à la Lot-et-Garonnaise Axelle Bonnemaison. Le jury -avec l'aide du public- a désigné la Landaise Cassandra Jullia, 18 ans, du Comité Béarn-Landes ,domiciliée à Orthevielle. Étudiante en BTS esthétique, option management à Mont-de-Marsan. Elle qui représentera l'Aquitaine au concours Miss France de décembre. Pour la petite histoire, le Poitou-Charentes a son propre comité de miss régional.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Régionales: l'agriculture de proximité au menu girondin de Françoise Coutant (EELV)

08/09/2015 | Ce 7 septembre, Françoise Coutant et Nicolas Thierry étaient à Arveyres, près de Libourne. Au programme de l'après-midi girondine: un thème d'actualité, l'agriculture.

Campagne régionale 2015 - Françoise Coutant et Nicolas Thierry, sur la visite de l'exploitation de Bérénice Walton (au centre)

Après avoir participé ce dimanche à des portes ouvertes dans une ferme bio en Charente, Françoise Coutant, la tête de liste EELV pour les élections régionales de décembre a continué, ce lundi, les visites autour de la thématique agricole sur l'exploitation de Bérénice Walton, jeune éleveuse de Bazadaise à Arveyres. Pour cette visite de terrain, elle était accompagnée de Nicolas Thierry, tête de lise départementale en Gironde, et organisateur de cette rencontre ainsi que de quelques colistiers et militants d'EELV en Aquitaine, dont Monique de Marco, actuelle vice-Présidente de la Région en charge de l'Environnement et adaptation au changement climatique. Un programme agricole guidé en partie par l'actualité récente, donnant ainsi l'occasion au groupe d'un échange avec la jeune agricultrice et à la candidate de développer quelques unes de ses grandes convictions et propositions.

Installée depuis un peu plus de 4 ans, à la suite de son père, Bérénice Walton est une jeune agricultrice qui en veut. A la tête d'un troupeau de 160 bêtes, sur 200 ha de prairie, elle a fait de la vente directe et du circuit court son unique mode de commercialisation. Une commercialisation et un mode de production différents des choix effectués par son père avant elle mais aux résultats payants. En 4 ans, elle a développé le troupeau et le nombre de vêlages, le tout en parvenant à conserver l'emploi du salarié agricole déjà présent sur l'exploitation à son arrivée et en commençant à pouvoir se dégager un salaire pour elle-même depuis quelques mois. Elle bénéficie même désormais d'une certaine visibilité de trésorerie puisque les commandes passées par les particuliers, sont d'ores et déjà bouclées pour les trois prochains mois. Au total, son projet de « vivre de sa petite production, en gardant un niveau local sur la commercialisation, et avec un souci de bonne qualité des produit », est bel et bien en passe d'être réussi.

Focus sur les petites exploitations aux pratiques vertueusesAu fil d'une discussion sur les grandes questions agricoles, de l'installation au prix de la viande, en passant par le gap des générations entre agriculteurs, ou l'art de l'engraissement des bœufs bazadais, la visite a donné le sourire à l'équipe d'EELV. Et pour cause, l'exploitation, est peu ou prou à l'image du type d'agriculture que la candidate d'EELV, Françoise Coutant défend, et veut promouvoir dans l'objectif de la campagne régionale : « une agriculture de qualité plus respectueuse de l'environnement et de la santé des agriculteurs et des consommateurs », explique-t-elle.

« Plutôt que de donner 3 milliards aux acteurs du modèle agro-industriel, comme vient de le faire le Gouvernement, j'aurais préféré que cet argent aille vers des producteurs aux pratiques vertueuses, aux circuits courts et aux productions locales. D'autant qu'il existe une demande très forte pour ses produits, que pour l'instant, on a du mal à juguler. » Pour ce faire, elle propose plusieurs axes visant notamment l'installation et le foncier: « il faut aider les jeunes à s'installer, réorienter les aides pour maintenir les petites exploitations aux pratiques vertueuses, mais c'est aussi une question d'aménagement du territoire, en terme d'entretien du paysage,... » Là encore, le projet de Bérénice Walton séduit dans les rangs de ses visiteurs du jour. En effet, en partenariat avec l'association CISTUDE, elle participe à l'entretien de 80 ha de zones humides protégées appartenant à l'association environnementale, en y faisant pâturer son troupeau...

Les veaux de race bazadaise nés sur l'élevage de Bérénice Walton à Arveyres


Le levier de la formationFrançoise Coutant compte d'ailleurs bien également agir sur les pratiques agricoles en elles-mêmes, « il faut diminuer voire supprimer les intrants chimiques et produits phytosanitaires ! ». Au delà de l'interdiction, et d'incitations financières pour encourager le développement de pratiques vertueuses, Françoise Coutant en est persuadée, c'est sur le levier de la formation, notamment dans les lycées agricoles, qu'elle considère que la Région peut et doit intervenir. « Le bio ne doit pas être seulement une option de l'enseignement agricole. C'est vrai que la région n'a pas véritablemement compétence à agir sur les programmes, mais je suis sûre, que l'on peut faire pression en ce sens sur le Ministère de l'agriculture ». Un attachement à des pratiques vertueuses, qu'elle lie directement avec la santé des personnes et de l'environnement, que ce soit en terme de pollution de l'air ou de l'eau. Pour autant, précise-t-elle, « je ne veux jeter la pierre à personne, mais il faut savoir ce que l'on veut comme projet de société: se souhaiter « bon appétit » ou « bonne chance » en début de repas ! », plaisante-t-elle moitié. Enfin, dernière argument cher la candidate en faveur de l'approvisionnent aux consommateurs locaux, « c'est aussi un enjeu en terme de réduction des gaz à effet de serre, et plus globalement de climat. »

Un sujet du climat repris par Nicolas Thierry, tête de liste pour la Gironde. Il souligne en effet que de ce point de vue là, « la grande région, première région agricole d'Europe sera à la fois une chance et une grande responsabilité pour les gestionnaires, puisqu'elle est aussi la région la plus soumise au réchauffement climatique. » En d'autres termes, avec la Cop 21 de décembre, dont l'accord (si accord, il y a), devra être mise en œuvre sur les territoires des futures régions, « cette région peut être un laboratoire extraordinaire, et l'agriculture fait partie des solutions. Si on réussit ici, c'est qu'on peut réussir partout. Décembre est un double rendez-vous très important pour nous, et à ne pas râter ».

EELV: Séparation au sommet, "pas un battement de cil" sur les régionalesA l'occasion de cette visite, Françoise Coutant et Nicolas Thierry, ont reconnu que les décisions de Jean-Vincent Placé et François de Rugy de quitter EELV traduisant des "ambitions ou particularités personnelles", n'étaient « pas une bonne nouvelle », d'autant plus en cette période de campagne. Mais, elles n'ont, selon eux, pas eu pour l'heure de conséquence en ce qui concerne les élections régionales à l'échelle d'Aquitaine, Poitou-Charentes et Limousin. De même, l'annonce de Jean-Vincent Placé ce dimanche 6 septembre, de vouloir présenter des listes dans certaines régions « n'a pas provoqué un battement de cil » sur la Gironde. Département pour lequel, Nicolas Thierry a confirmé qu'aucune défection n'avait eu lieu parmi les candidats pressentis pour compléter la liste départementale à sa suite. Une liste qui sera définitivement validée ce samedi en assemblée générale.

Site EELV pour les régionales: www.projet-ecolo-coutant-2015.fr

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2257
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !