aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

29/09/16 : Alain Rousset:"je l'ai demandée depuis longtemps" après l'annonce de M.Valls qu'à compter du 1er janvier 2018, les régions au lieu de la DGF bénéficieront d'une "fraction de TVA dont l’effet dynamique garantira et pérennisera leurs moyens d’actions"

29/09/16 : Alors que les attaques de vautours sur le bétail augmentent dans les Pyrénées-Atlantiques, Bernard Layre, le président de la FDSEA demande que des tirs de prélèvement soient faits sur ces rapaces, "exactement comme c'est le cas ailleurs pour le loup"

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/09/16 | Fête des voisins à Cenon le 6 octobre

    Lire

    Fidaquitaine, cabinet d'expertise comptable organise lee 6 octobre la 3ème édition de la «Fête des Voisins du Travail » à Cenon (33). Son principe, basé sur la rencontre et l’échange professionnel, réunit salariés et chefs d'entreprises situés à proximité autour d’un midi festif. Cette année, la Ville présentera le portail des commerçants , qui recense les commerçants et artisans exerçant dans la commune en quelques clics! Les inscriptions pour les commandes des menus sont ouvertes jusqu'au 04 octobre. Rens: Fidaquitaine (Rémi Houbion, responsable marketing) au 05 56 40 54 74

  • 30/09/16 | Salon Horizon Vert, les 1er et 2 octobre au Parc des expos de Villeneuve/Lot

    Lire

    Ce rendez-vous dédié à l'écologie fait la part belle cette année à la biodiversité dans tous ses aspects. L'occasion de découvrir, à travers conférences, ateliers et autres animations, quelques exemples de tout ce qui peut être fait au quotidien pour protéger la biodiversité. L'inauguration se déroulera le samedi 1er octobre à 11h. Ce salon est ouvert de 10h à 19h, et le samedi jusqu'à 23h pour l'espace restauration/spectacle. Tarifs : 2,50 €/adulte - Gratuit pour les moins de 20 ans.

  • 29/09/16 | Une belle reconnaissance pour les Vignerons de Buzet!

    Lire

    Ils viennent d'obtenir le label Diversité. Un premier pas vers la double certification « égalité & diversité », proposée par la Région Aquitaine et le groupe AFNOR. Cette certification veille à la gestion équitable et impartiale de la richesse humaine, sans discrimination aucune. Les Vignerons de Buzet s'inscrivent là dans un projet pilote pour les PME, porté par la Région Aquitaine. Une démarche expérimentale et innovante qui évoluera au sein de la démarche RSE globale.

  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Régionales : le PCF veut entrer dans l'arène

09/09/2015 | L'objectif politique affiché pour Olivier Dartigolles, chef de file des communistes pour les élections régionales : faire une réelle percée dans l'électorat populaire.

Olivier Dartigolles et Sébastien Laborde

A quelques jours de la traditionnelle "Fête de l'Huma" (les 11-12-13 septembre), le PCF tire le bilan d'un été sur tous les fronts. Olivier Dartigolles, leur chef de file, a avalé les kilomètres ces deux derniers mois, dans un seul but : sonder la population et préparer le plan de bataille pour les régionales qui vont l'opposer au traditionnel duel PS/FN. Le PCF affine ses propositions et dévoile les grands axes d'une campagne qui devrait battre son plein d'ici le mois de novembre. Et même si elles n'excluent pas des alliances, les ambitions sont grandes.

8000 kilomètres à travers de nombreuses communes de la future grande région, voilà l'itinéraire qu'aura suivi Olivier Dartigolles, chef de file des communistes pour les élections régionales de décembre. Débuté en juin avec une interpellation sur le service public ferroviaire, ce périple n'a pas vraiment ressemblé à des vacances pour l'ancien co-directeur de campagne de Jean-Luc Mélenchon en 2012 et actuel conseiller municipal palois. L'élu aux racines aquitaines l'affirme, le principal bilan qu'il a pu tirer de ces rencontres, c'est "les nombreuses inquiétudes des élus locaux, des syndicalistes et des citoyens sur l'avenir de nos territoires". Pour autant, Olivier Dartigolles prétend "lutter contre le pessimisme : nous travaillons beaucoup sur la recherche de solutions d'intelligence politique". 

Une situation préoccupanteA l'heure de redéfaire les valises et de préparer les prochaines qui l'emmèneront au combat face aux deux poids lourds de la campagne (Alain Rousset et Virginie Calmels), Olivier Dartigolles reste toujours farouchement opposé à l'actuel redécoupage des régions prévu par la loi NOTRe. "Les parlementaires auront des comptes à rendre. Nous demanderons une chronique régulière des dysfonctionnements. La Creuse et la Vienne sont déjà très préoccupées. Alain Rousset et Virginie Calmels effectuent une fuite en avant vers la compétitivité, pour être plus gros et plus fort que le voisin", assène-t-il. Dans le courant de la troisième semaine de septembre, le PCF devrait d'ailleurs entamer un travail de mobilisation des collectivités locales, des mairies et des intercommunalités pour avoir des discussions plus profondes au sujet de l'avenir des 4500 communes de cette future région.

Le 19 septembre, la journée de mobilisation des maires devrait tenter d'apporter des conclusions à partir des réponses. Enfin, selon Olivier Dartigolles, c'est une "conférence semestrielle par département avec les élus locaux" qui devrait avoir lieu pour mesurer le réel impact de la loi sur la vie dans les territoires. Tout anti-pessimiste qu'il soit, Olivier Dartigolles lance tout de même un signal d'alarme aux différents responsables locaux : "Un maire m'a prédit que bientôt, il ne servirait plus qu'à déposer des gerbes lors des cérémonies officielles...". 

Le lanceur d'alerteOn sent bien que derrière ce sujet, c'est une "campagne d'alerte" qui se profile, et que la loi NOTRe devrait être au coeur du projet électoral du PCF lors de l'éllaboration de son projet régional, en octobre prochain. D'ailleurs, l'alerte a déjà commencé : le 4 septembre dernier, la communication du parti s'est emparée du sujet de la rentrée scolaire et du service public de l'éducation pour lancer un dispositif de "lanceurs d'alertes" : une adresse mail (lanceurs.alerte@alpc2015.fr) et un numéro de téléphone (06 68 52 11 11) pour permettre aux enseignants, élus,syndicalistes, parents d’élèves ou étudiants de dénoncer les problèmes dans leur commune, au moyen d'une carte interactive réalisée en interne. Le but non avoué : faire du citoyen un électeur potentiel. 

Des propositions plus concrètesLe volet des transports, qui a occupé le candidat tout l'été, vient s'ajouter à celui des aides publiques. Sur ce point, il s'est montré un peu plus précis sur les mesures à adopter pour lutter contre le "guichet unique des aides publiques aux entreprises que sont les Conseils régionaux". Le PCF compte donc envoyer un premier courrier aux douze préfets dès la semaine prochaine. L'objectif : leur demander concrètement le montant des aides versées par le CICE (Crédit d'Impôt pour la Compétitivité et l'Emploi) à l'échelle du département, et la liste précise des entreprises qui en ont bénéficié, "le tout pour vérifier que leur utilisation est bien vertueuse. Ce que nous voulons, c'est que ce soit la politique régionale qui contrôle et qui évalue l'utilisation de ces sommes, via la création d'une commission extra-régionale et une surveillance dans les différents comités de bassins d'emplois pour constater le comportement réel des entreprises". 

Enfin, le PCF se positionne également sur la crise de l'élevage, qui a secoué la France durant une grande partie de l'été. "Nous pouvons développer une économie circulaire qui permettra de remplir les assiettes de tous les lycéens de cette région", affirme Olivier Dartigolles. "Encore faut-il repérer les agriculteurs et éleveurs qui peuvent produire cette quantité, s'attaquer aux filières de transformation et aux lobbyings privés, développer un plan régional de politiques publiques pour aider les filières de transformation et pourquoi pas créer des abattoirs régionaux, et enfin assainir les marchés publics et les appels d'offres qui délivrent une conférence libre et faussée. En bref, il va falloir s'attaquer aux règles", précise le porte-parole du PCF, derrière qui on pressent une farouche envie de s'attaquer au monde de la finance. 

Rassembler les sensibilitésDerrière toutes ces propositions, on sent également une volonté politique : celle de ne plus faire de la figuration. "On a loupé le coche en 2005 après le référendum sur le traité constitutionnel européen. En 2012, on avait réussi à réveiller l'imaginaire collectif, mais nous n'avons pas su retrouver ça depuis. Pour nous, les régionales ne doivent pas être une campagne de témoignage. Notre objectif politique, c'est réellement de gérer la région". Tandis que François Coutant, tête de liste des verts, battait la campagne ce lundi à la rencontre d'une éleveuse à Arveyres, le PCF a réitéré son appel. "Nous continuons à tendre la main à EELV (Europe Écologie Les Verts). Je croise sans cesse des militants sincères de l'écologie politique. Même s'il y a encore débat sur le chemin à prendre, nous pouvons être une terre d'expérimentation de la transition énergétique". Et peu importe si "Francoise Coutant veut avoir une liste composée d'une seule force", le "périmètre de rassemblement" semble bien être un appel du pied des rouges à se mettre au vert. Pas uniquement puisque le PCF a assuré avoir noué de récents contacts avec le parti MRC (Mouvement Républicain et Citoyen), une preuve de plus que toutes les voix et les sensibilités seront bonnes à prendre avant la grande mobilisation et la présentation de campagne de novembre prochain. 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
1286
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 3 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !