Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/08/18 | La mobilité durable s'expose à Irun

    Lire

    Le Parc d’Expositions Ficoba à Irun, au Cœur de l’Eurorégion Euskadi-Navarre-Aquitaine, accueillera les 27 et 28 novembre le salon Go Mobility, la 1ère exposition industrielle du Sud de l’Europe sur la mobilité durable. Point de rencontre des professionnels, des territoires et des entreprises consacrées au secteur de la mobilité durable et au stockage d’énergie, il vise à encourager les échanges à forte valeur ajoutée et favoriser les projets innovants et la transformation industrielle du territoire. Au menu : une zone d’exposition, des conférences et tables rondes et une zone de test.l*

  • 18/08/18 | Jürgen Essel en concert à La Réole

    Lire

    Privilège pour La Réole qui accueille le 26 août à 16h l'organiste allemand de renommée internationale Jürgen Essel en résidence dans le Réolais. Accueilli par les Amis de l’Orgue de La Réole l'organiste donnera un concert exceptionnel. Jürgen Essel est organiste, compositeur et enseignant à la prestigieuse école de Stuttgart. Interprète et improvisateur son répertoire s’étend de la musique ancienne jusqu’à la création de musique contemporaine. A son actif vingt enregistrements sur CD et des productions conjointes avec de grandes chaînes de radio (Entrée:libre participation) www.orgueslareole.com

  • 18/08/18 | Charente-Maritime : 7 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Suite aux fortes pluies du premier semestre 2018, l'Etat a reconnu 7 communes sinistrées en état de catastrophe naturelle - pour inondations et coulées de boues - publié au Journal Officiel du 15 août 2018 : Fléac-sur-Seugne, Pons, Bazauges, Chaillevette, Champagne, Léoville, Saint-Seurin-de-Palenne. Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours, à compter du 15 août 2018, date de publication de l’arrêté, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance.

  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Régionales en Aquitaine: le PCF part à l'assaut

04/06/2015 | Une délégation des 3 régions du PCF a tenu une conférence de presse mercredi 3 juin. Ils y expliquaient leur volonté de monter au front pour les régionales

Une conférence régionale se tiendra le 27 juin prochain

Les délégations d'Aquitaine, Poitou-Charentes et Limousin du PCF sonnent le tocsin. Dans une conférence de presse qui s'est déroulée mercredi 3 juin en plein coeur du quartier Bacalan, à Bordeaux, les responsables ont affirmé leur volonté de mener un "important travail politique" en vue des prochaines élections régionales. Alors qu'ils se réuniront pour une "conférence régionale" le 27 juin prochain pour définir avec les responsables et les militants les principaux axes de la campagne qu'ils mèneront dans les prochains mois, ils comptent bien apporter une réponse concrète à un électorat de gauche "déboussolé".

"Le rapport sur les intercités, c'est ni plus ni moins que la mise en oeuvre de la loi Macron et de l'austérité". Ces mots sont signés Sébastien Laborde, Secrétaire départemental du PCF Gironde, visiblement très remonté contre le rapport sorti il y a quelques semaines. Réunis dans un café du quartier Bacalan, à Bordeaux, la délégation PCF des trois régions (Aquitaine, Poitou-Charentes et Limousin) a dévoilé quelques grandes lignes de son futur plan de bataille dans le cadre des élections régionales de décembre prochain. "Ce qu'on veut, c'est développer une politique régionale offensive, ambitieuse, notamment au niveau du service public". Sur ce point précis, un travail avec les organisations syndicales, les élus ruraux et les usagers sera entamé et discuté les 13 et 14 juin prochain à Guéret. 

Un travail de fond"Nous avons entamé un travail d'audition à la rencontre des forces vives du territoires et des acteurs locaux pour élaborer notre propre politique régionale. Un groupe de travail s'est mis en place, chargé d'élaborer des axes de campagne", affirme Sébastien Laborde. Ces axes, ce sont peu ou prou les mêmes que lors de leurs précédentes campagnes : les services publics comme dit plus haut, le développement économique équilibré, le tourisme, les transport de voyageurs et de frêt, le renforcement des filières agricoles et bois ou encore le renforcement des initiatives autour de l'économie sociale et solidaire. Tout cela sera réuni dans un "pacte régional pour le progrès" qui sera discuté le 27 juin prochain dans le cadre d'une conférence régionale. 

"Des quartiers entiers se sentent oubliés, encore aujourd'hui dans la métropole. L'Aquitaine veut se transformer en lander à l'allemande au service des financiers et du patronat et délaisser tout le reste de la région", dénonce Sébastien Laborde. Des propos que les élus vont avoir du mal à défendre : s'ils étaient quatre en Aquitaine en 2010, ils ne sont plus que deux aujourd'hui, contre six en Limousin. Cela ne semble pas pour autant les arrêter, comme le confirme Alain Baché, Conseiller régional et secrétaire départemental du PCF dans les Landes. "Aujourd'hui, beaucoup de socialistes partent sur la pointe des pieds. Nous, on tente de s'adapter à tout le monde, il y a des gens de gauche qui ne se reconnaissent plus dans la politique du gouvernement. On peut encore créer une réelle alternative".

Une vraie chance ? D'après les responsables, ce sera fin septembre que les membres du PCF auront une "bonne vision" de la future liste, qui comptera en tout 205 candidats dans la future Grande région. Pour autant, si les axes de développement sont définis, il n'y a pour l'instant que peu de mesures concrètes, pour "éviter l'effet catalogue" selon Sébastien Laborde. Quand à une éventuelle alliance avec d'autres partis en cas de défaite, là aussi les conditions sont claires. "Nous ne sommes pas disponibles uniquement pour récupérer les places laissées par le PS à l'issue du rapport de force", affirme-t-il. "Quelque soit la configuration, on continuera à porter nos idées politiques", souligne Brahim Jlalji, secrétaire général du PCF en Charente-Maritime.

Selon Patrick Alvarez, élu au Bouscat, le plan semble pourtant bien concret : "On travaille notamment sur la désindustrialisation et l'orientation des aides publiques, le rééquilibrage territorial, parce que les compétences de la région et de la Métropole se superposent dans la loi NOTRe. On souhaite enfin mettre l'accent sur la précarité, car on sait que la grande région impactera durablement les politiques et la vie des citoyens", déclare-t-il. En attendant, les responsables du PCF auront fort à faire face à des Verts qui risquent bien de monter une liste indépendante, une droite qui commence à monter et une gauche qui compte bien s'imposer. Si percée il y a, la campagne de décembre risque d'être moins atone que prévue... 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
8582
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
2 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Vincent | 08/06/2015

Le PCF avec ou sans Front de Gauche aux régionales ?

cyrilbordo | 15/06/2015

Sur la photo, on est en droit de se poser la question de savoir s'il y a des femmes aux responsabilités au PCF ? 5 responsables, 5 hommes ?

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !