Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/07/18 : Michèle Delaunay ancienne ministre et députée de la Gironde promue au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur au titre du ministère des Solidarités et de la Santé avec mention de ses " 49 ans de services"

14/07/18 : Charente-Maritime: à partir du 16/07, un arrêté interdit le remplissage et la remise à niveau des mares de tonnes (chasse au gibier d'eau), sur la Curé-Sèvre Niortaise, le Mignon, les marais de Rochefort nord et sud et le marais bord de Gironde nord.

13/07/18 : Les 26, 27 et 28 juillet, le Tour de France fait étape dans le 64. Toutes les infos pratiques liés à ces 3 jours de présence ( accès, parking, circulation, accueils camping-car, passage de la caravane,etc )sont à retrouvées sur www.infotour64.com+ d'info

12/07/18 : Fierté au sein d'Aérocampus Aquitaine: la structure compte 100% de réussite à tous les BAC et BTS avec plus de 87% de mentions dont 56% de mentions B et TB. Parmi eux: Alisson Armatte est la major de France en BTS Aéronautique. Félicitations!

12/07/18 : Suite aux nouvelles analyses effectuées, l'ARS a autorisé la réouverture immédiate de la baignade à la Base de Loisirs du Marsan ce 12 juillet. La filtration naturelle du plan d'eau a suffit pour endiguer ce phénomène ponctuel.

11/07/18 : Sur demande de l'ARS, le lac de baignade de la base de loisirs du Marsan est fermé jusqu'à nouvel ordre. Des analyses ont révélé un taux de bactéries coliformes supérieur à la limite autorisée. De nouvelles analyses sont en cours.

11/07/18 : Au 1er semestre 2018 l'Aéroport de Bordeaux passe les 3M de voyageurs (+6,2%). Nouveau record en juin avec 669.000 passagers (+6,5%): +17,4% pour les vols internationaux (384.500 voyageurs) et pour le low cost. Le trafic national perd 5,5% et Paris 26,8%

07/07/18 : La visite du président de la République, Emmanuel Macron, en Dordogne, ce sera jeudi 19 juillet.Le chef de l’État devrait faire une halte à Périgueux avant de se rendre dans une commune rurale pour y parler du maintien des services publics.

06/07/18 : La Rochelle : les inscriptions sont ouvertes à l'université, au Technoforum, 23 av. A.Einstein, jusqu'au jeudi 19 juillet de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00, et ce samedi de 9h à 16h30. Reprise des inscriptions le 23 août jusqu’au 14 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/07/18 | Gironde: moins d'accidents mais plus de tués sur les routes

    Lire

    Au 16 juillet, 46 personnes sont décédées en 2018 sur les routes de la Gironde. L’analyse de l’accidentologie du 1er semestre 2018 en Gironde révèle que 53% des accidents mortels ont eu lieu en solo (un seul véhicule impliqué). On compte moins d’accidents et de blessés que l’an dernier sur la même période: 615 accidents contre 770 (-20%) et 180 blessés contre 240 (-25%). On dénombre en revanche plus de tués: 43 contre 37 (+16%). Les automobilistes représentent 63% des victimes. Les causes principales des accidents mortels sont la vitesse (12 cas), l’alcool (12 cas) et l’inattention (11 cas).

  • 18/07/18 | AVC tous concernés fait la tournée des plages

    Lire

    La 2ème édition du « Tour des plages pour prévenir les AVC auprès des vacanciers » aura lieu du 24 juillet au 4 août. Durant ces 12 jours, des stands de prévention, informations, des distributions de flyers présentant les facteurs de risques et les symptômes d’un AVC seront sur 12 plages de la région Nouvelle-Aquitaine entre la Charente-Maritime et le Pays-Basque. Infos : www.avc-tousconcernes.org

  • 18/07/18 | Le CCAS de Marmande et le CHD de la Candélie, partenaires

    Lire

    Une convention de partenariat baptisée «pour une inclusion sociale des personnes en situation de handicap psychique à travers un parcours résidentiel adapté» sera signée entre la ville de Marmande et le Centre hospitalier départemental de la Candélie le 19 juillet prochain. Le but : permettre aux patients de réaliser un séjour en logement temporaire. Et, après une période d’évaluation et d’adaptation, un logement définitif selon une procédure de gestion locative adaptée leur sera proposé.

  • 18/07/18 | Périgueux: Emmanuel Macron perturbe la circulation

    Lire

    Déjà perturbée par les travaux en cours, la circulation dans le centre de Périgueux va être rendue délicate à partir de mercredi soir en raison de la venue d’Emmanuel Macron. Les secteurs à éviter sont le quartier du commissariat, le secteur de la préfecture, de mercredi 20 h à jeudi 15 h, les quais, Le Toulon, jeudi matin à partir de 6 heures, les quais. Des navettes gratuites sont mises en place pour accéder à la Nuit gourmande qui se déroulera comme d'habitude à partir de 19 h. Plus d'infos: http://perigueux.fr/

  • 17/07/18 | Charente-Maritime : des marchés fermiers 100% locavores cet été

    Lire

    La Chambre d'agriculture organise cet été trois marchés fermiers 100% dédiés aux producteurs locaux du 17. Le premier se tiendra à Chaniers, près de Saintes, le 19 juillet à partir de 19h, sur les berges de la Charente. RDV le 1er août à Le Thou, entre La Rochelle et Surgères, et le 8 septembre à Arvert, près de Royan. Déjeuner locavore et animations musicales sont au programme. D'autres marchés sont prévus en basse saison: le samedi 27 octobre à La Rochelle puis les 15 et 16 décembre à Périgny.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Régionales : Virginie Calmels guigne les voix du FN

06/12/2015 | Le candidat socialiste Alain Rousset, président sortant de la région Aquitaine, arrive en tête des suffrages de la grande région avec 31,5%. Détails.

Le président sortant a obtenu plus de 30% des voix

Le socialiste Alain Rousset arrive en tête dans la future région Aquitaine-Limousin Poitou-Charentes au soir du premier tour, avec 31,5% des suffrages devant la candidate Virginie Calmels et sa liste de la droite et du centre (28,9%) et le Front National (et sa tête de liste Jacques Colombier avec 22,8%, contre 8% en 2010). Plus loin derrière, on retrouve la liste des verts menée par Françoise Coutant (5,2% selon les dernières estimations) et le Front de Gauche d'Olivier Dartigolles (4%). Les dernières réactions à commencer par les appels du pied de Virginie Calmels aux électeurs du FN

 Un coude à coude pour la droite...Pour la tête de liste de la droite et du centre, c'est un "coude à coude". "Les électeurs ont osé déjouer les pronostics de la gauche qui annonçait sa très large victoire depuis des mois. Ils ont osé choisir une équipe d’une nouvelle génération avec à sa tête une femme qui vient d’arriver en politique. ils ont osé dire non aux sirènes du FN qui a utilisé ici toutes les manoeuvres et les ficelles du populisme sans réellement faire campagne et sans réel projet pour notre grande région, simplement pour tenter de conserver son siège d’opposition obtenu il y a près de 30 ans. Ils ont osé dire non aux politiciens socialistes confortablement installés depuis des décennies et prêts à poursuivre la même politique avec la même absence de résultats économiques, s’enfermant dans la reconduction du système qu’ils ont créé, étant prêts à tout y compris à renoncer à leurs idées pour garder leurs places et conserver leurs sièges", a notamment déclaré Virginie Calmels dans son local de campagne.

Barrage au FN "Les tractations avec les verts et le Front de gauche ont déjà débuté. En nous plaçant au coude à coude, la victoire dimanche prochain est possible", a-t-elle continué, s'adressant aux électeurs du Front National pour faire barrage à son adversaire socialiste. ""Je veux m’adresser à tous les électeurs du FN : leur dire que le Front National n’a ici aucune chance de gagner l’élection. S’ils votent FN au deuxième tour, ils feront élire le candidat socialiste élu depuis 18 ans. Il faut que ces électeurs comprennent que le Front National n’a aucune chance, donc mieux vaut qu’ils se déterminent", à demandé l'actuelle adjointe d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux. Pour ce qui est du coude à coude, il est assez réel dans l'ensemble, même si l'UMP et le MoDem, avec des listes concurrentes, avaient réussi à culminer à plus de 32% en 2010 (24,66% pour l'un, 7,57% pour l'autre). La candidate de droite est tout de même devant Alain Rousset dans la Creuse, en Corrèze ou encore dans les Deux-Sèvres, en Charente et Charente-Maritime. En revanche, elle se retrouve nettement derrière dans les Landes (35% à gauche, 26% à droite) et dans les Pyrénées-Atlantiques, pourtant dirigé par la droite et le centre. Le FN la devance même en Dordogne, où elle termine en troisième position (23,5%). 

...une "action de fond" pour la gaucheDe son côté, Alain Rousset est resté sobre, non sans dénoncer un "manque d'affection" de sa principale adversaire, qui n'a pour l'heure aucun bilan pour elle. "J’ai souhaité rassembler à la fois les formations politiques et celles et ceux, malgré leur non-engagement en politique, qui ont envie de s’occuper de la chose publique. On a essayé de faire en sorte que notre liste ait le visage de cette grande région et que j’engage dans cette bataille, dans cette responsabilité, les hommes et les femmes qui l’aiment. Je note que certaines candidates n’ont pas formulé d’affection à l’égard de cette région. Quand vous voulez faire de l’action publique et de la politique sérieusement dans une région, il faut aimer les hommes et les femmes qui y habitent. L’action de fond qu’on a mené a été de rassembler", a déclaré le président sortant.

Il a également lourdement insisté sur l'urgence du deuxième tour. Tandis que Virginie Calmels dénonçait quelques minutes plus tôt des "tractations" déjà en cours, Alain Rousset a préféré insister sur le rassemblement... et la ruralité, pour se démarquer de son adversaire. "Ce deuxième tour pour moi, sera encore du rassemblement, mais aussi du projet et des idées. Cette grande région a des forces énormes sur l’agro-alimentaire, sur l’agriculture, mais les éleveurs souffrent. Il faut qu’on ait très vite une feuille de route, nous allons rapidement créer un conseil permanent de l’agriculture en Aquitaine pour se préoccuper de toutes les niches de production qui existent et qui font la vie de nos villages et de cette ruralité".  

Entre union et boycottDu côté des autres formations, les réactions sont moins enthousiastes. Françoise Coutant, tête de liste d'Europe Ecologie les Verts, s'est désolée de son faible score (un peu plus de 5% selon les dernières estimations). "C'est interessant de passer le cap des 5 %, mais vu notre projet aurions pu faire mieux si le débat pas cristallisé au niveau national... Cela nous laisse la possibilité de siéger si nous arrivons à un accord avec le PS, ce qui n'est pas encore acquis. J'ai mis des points incontournables, qui ont été repris par Alain Rousset, comme le sujet de la LGV, des Conseil citoyens, etc...Il a repris ces points dans ses interventions mais nous n'avons pas encore eu de négociations. J'attends d'abord le retour de mes militants, pour savoir si nous négocions ou pas. Pour l'heure, il ressort des premiers retours plutôt un avis positif, ce qui ne veut pas dire que ce soit fait. Nous avons listé des (sujets) incontournables dans notre projet, ce sont ces incontournables que nous allons présenter ce soir à Alain Rousset", a déclaré la candidate des verts au micro de TV7. 

Jacques Colombier, lui, a préféré se féliciter des résultats sur un plan plus national. "Le renouvellement est en marche entre 2 vieux partis. Ce soir c'est une leçon politique très claire, une montée extrêmement importante du FN dans une région qui ne lui est pourtant pas favorable. Je note que pas un seul département n'est en dessous de 20%. C’est un vote d’adhésion et non pas de désespérance et de protestation", a-t-il affirmé. Face à cette situation d'envergure nationale, François Bayrou, président du Modem a appelé dans un communiqué au retrait pur et simple des listes en troisième position. "Si (les) états-majors étaient responsables, ils devraient adopter une ligne de conduite lisible par les Français: le retrait pur et simple de la liste arrivée en troisième position pour permettre, en regroupant les voix, un ressaisissement démocratique", a-t-il écrit. 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Elections régionales - 2015Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
4777
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !