Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

16/04/19 : Emmanuel Macron au 20 heures ce 16 avril: "Je vous le dis ce soir avec force : nous sommes ce peuple de bâtisseurs. Nous avons tant à reconstruire. Nous rebâtirons Notre-Dame plus belle encore. Je veux que ce soit achevé d'ici cinq années"

16/04/19 : Patrick Bobet, président de Bordeaux métropole, frappé par la tragédie qui touche Paris et les français va demander au Conseil de métropole de participer, par le versement d’une subvention, à l’effort de reconstruction de la cathédrale Notre Dame.

12/04/19 : Pierre Camani, président du Conseil départemental de Lot-et-Garonne depuis 2008, a annoncé aujourd'hui sa démission aux membres de la majorité départementale. Démission qui sera effective à la fin du mois.

10/04/19 : Les Chambres d’agriculture de Lot-et-Garonne, Haute-Vienne et Vienne, estampillées Coordination rurale, ont créé, le 9 avril, l’Association des Chambres d’agriculture de Nouvelle Aquitaine pour le développement agricole et rural

10/04/19 : Le Comité Régional de Vigilance Ferroviaire appelle "celles et ceux qui refusent, que l'avenir du ferroviaire se fasse sous le seul prisme de l’austérité budgétaire", à manifester le vendredi 12 avril à 10h30 devant la Gare Saint-Jean à Bordeaux.

03/04/19 : La Rochelle : l'association de l'organisation du Grand Pavois vient de dévoiler son invité d'honneur 2019. Ce sera L'Andhra Pradesh, une région de l'Inde. 250 nouveautés sont attendues pour cette 47e édition, qui se tiendra du 18 au 23 septembre.

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/04/19 | Châtelaillon-Plage célèbre le cerf-volant ce week-end

    Lire

    C'est un rendez-vous incontournable des amoureux du cerf-volant. Le festival du vent de Chatelaillon-Plage attend ses 70 0000 visiteurs durant ces trois jours de week-end de Pâques. Au programme : démonstrations de cerf-volants, des combats de rokkakus, compétitions, exposition de cerf-volants revisités par des artistes, dont ceux du dessinateur BD américain Scott Hampton, en avant-première en France. Un nouvel espace est dédié aux mobilités, aux nouvelles énergies et à des expériences en 3D.

  • 19/04/19 | Bordeaux : du mouvement à la MÉCA

    Lire

    La Maison de l'Économie Créative en Nouvelle-Aquitaine sera inaugurée le 28 juin prochain. En attendant cette échéance, le site béglais de l'ALCA (Agence Livre, Cinéma et Audiovisuel) Nouvelle-Aquitaine, s'installe à la MÉCA à partir de fin avril. Les équipes de l'ALCA - site de Bègles conservent leurs lignes téléphoniques le temps du déménagement. Les professionnels du livre et de l'audiovisuel pourront s'y rendre sur rendez-vous uniquement.

  • 19/04/19 | Pau : 10 ans de logement solidaire !

    Lire

    L'association paloise Presse Purée fête cette année son dixième anniversaire. Une décennie d'alternatives à la crise du logement des jeunes et de lutte contre l'isolement des personnes âgées. En effet, Presse Purée compose des "duos" ou "trios" de jeunes et de séniors. Ces derniers proposent un hébergement gratuit à des jeunes en échange de services du quotidien (acheter le pain, etc.) et d'une présence rassurante, notamment le soir. En dix ans, Presse Purée a accompagné 350 personnes.

  • 19/04/19 | Le Tour de France des Hôpitaux en Charente-Maritime

    Lire

    Les hôpitaux de La Rochelle et Rochefort seront mis à l'honneur. Dans le cadre du "Tour de France des Hôpitaux" lancé par la promotion Albert Camus de l'École de Directeur ou directrice d'Hôpital, les centre hospitaliers de Rochefort et La Rochelle-Ré-Aunis sont mis en vidéo par des étudiants stagiaires. Ces clips de 140 secondes font partie d'un documentaire réalisé à partir des différents tournages, dévoilé à la fin du Tour de France des Hôpitaux.

  • 19/04/19 | Les Landes s'engagent auprès des agriculteurs

    Lire

    Le département des Landes se classe en 2019 parmi les départements ayant le plus de productions sous signes officiels de qualité. Il va donc, avec Agrilocal40, consacrer 1.7M€ à la préservation des exploitations agricoles familiales et 2.3M€ pour inciter les agriculteurs à des pratiques plus respectueuses de l'environnement, tout en développant l'ancrage territorial de l'alimentation, entre espaces tests agricoles et circuits-courts.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Régionales : Virginie Calmels guigne les voix du FN

06/12/2015 | Le candidat socialiste Alain Rousset, président sortant de la région Aquitaine, arrive en tête des suffrages de la grande région avec 31,5%. Détails.

Le président sortant a obtenu plus de 30% des voix

Le socialiste Alain Rousset arrive en tête dans la future région Aquitaine-Limousin Poitou-Charentes au soir du premier tour, avec 31,5% des suffrages devant la candidate Virginie Calmels et sa liste de la droite et du centre (28,9%) et le Front National (et sa tête de liste Jacques Colombier avec 22,8%, contre 8% en 2010). Plus loin derrière, on retrouve la liste des verts menée par Françoise Coutant (5,2% selon les dernières estimations) et le Front de Gauche d'Olivier Dartigolles (4%). Les dernières réactions à commencer par les appels du pied de Virginie Calmels aux électeurs du FN

 Un coude à coude pour la droite...Pour la tête de liste de la droite et du centre, c'est un "coude à coude". "Les électeurs ont osé déjouer les pronostics de la gauche qui annonçait sa très large victoire depuis des mois. Ils ont osé choisir une équipe d’une nouvelle génération avec à sa tête une femme qui vient d’arriver en politique. ils ont osé dire non aux sirènes du FN qui a utilisé ici toutes les manoeuvres et les ficelles du populisme sans réellement faire campagne et sans réel projet pour notre grande région, simplement pour tenter de conserver son siège d’opposition obtenu il y a près de 30 ans. Ils ont osé dire non aux politiciens socialistes confortablement installés depuis des décennies et prêts à poursuivre la même politique avec la même absence de résultats économiques, s’enfermant dans la reconduction du système qu’ils ont créé, étant prêts à tout y compris à renoncer à leurs idées pour garder leurs places et conserver leurs sièges", a notamment déclaré Virginie Calmels dans son local de campagne.

Barrage au FN "Les tractations avec les verts et le Front de gauche ont déjà débuté. En nous plaçant au coude à coude, la victoire dimanche prochain est possible", a-t-elle continué, s'adressant aux électeurs du Front National pour faire barrage à son adversaire socialiste. ""Je veux m’adresser à tous les électeurs du FN : leur dire que le Front National n’a ici aucune chance de gagner l’élection. S’ils votent FN au deuxième tour, ils feront élire le candidat socialiste élu depuis 18 ans. Il faut que ces électeurs comprennent que le Front National n’a aucune chance, donc mieux vaut qu’ils se déterminent", à demandé l'actuelle adjointe d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux. Pour ce qui est du coude à coude, il est assez réel dans l'ensemble, même si l'UMP et le MoDem, avec des listes concurrentes, avaient réussi à culminer à plus de 32% en 2010 (24,66% pour l'un, 7,57% pour l'autre). La candidate de droite est tout de même devant Alain Rousset dans la Creuse, en Corrèze ou encore dans les Deux-Sèvres, en Charente et Charente-Maritime. En revanche, elle se retrouve nettement derrière dans les Landes (35% à gauche, 26% à droite) et dans les Pyrénées-Atlantiques, pourtant dirigé par la droite et le centre. Le FN la devance même en Dordogne, où elle termine en troisième position (23,5%). 

...une "action de fond" pour la gaucheDe son côté, Alain Rousset est resté sobre, non sans dénoncer un "manque d'affection" de sa principale adversaire, qui n'a pour l'heure aucun bilan pour elle. "J’ai souhaité rassembler à la fois les formations politiques et celles et ceux, malgré leur non-engagement en politique, qui ont envie de s’occuper de la chose publique. On a essayé de faire en sorte que notre liste ait le visage de cette grande région et que j’engage dans cette bataille, dans cette responsabilité, les hommes et les femmes qui l’aiment. Je note que certaines candidates n’ont pas formulé d’affection à l’égard de cette région. Quand vous voulez faire de l’action publique et de la politique sérieusement dans une région, il faut aimer les hommes et les femmes qui y habitent. L’action de fond qu’on a mené a été de rassembler", a déclaré le président sortant.

Il a également lourdement insisté sur l'urgence du deuxième tour. Tandis que Virginie Calmels dénonçait quelques minutes plus tôt des "tractations" déjà en cours, Alain Rousset a préféré insister sur le rassemblement... et la ruralité, pour se démarquer de son adversaire. "Ce deuxième tour pour moi, sera encore du rassemblement, mais aussi du projet et des idées. Cette grande région a des forces énormes sur l’agro-alimentaire, sur l’agriculture, mais les éleveurs souffrent. Il faut qu’on ait très vite une feuille de route, nous allons rapidement créer un conseil permanent de l’agriculture en Aquitaine pour se préoccuper de toutes les niches de production qui existent et qui font la vie de nos villages et de cette ruralité".  

Entre union et boycottDu côté des autres formations, les réactions sont moins enthousiastes. Françoise Coutant, tête de liste d'Europe Ecologie les Verts, s'est désolée de son faible score (un peu plus de 5% selon les dernières estimations). "C'est interessant de passer le cap des 5 %, mais vu notre projet aurions pu faire mieux si le débat pas cristallisé au niveau national... Cela nous laisse la possibilité de siéger si nous arrivons à un accord avec le PS, ce qui n'est pas encore acquis. J'ai mis des points incontournables, qui ont été repris par Alain Rousset, comme le sujet de la LGV, des Conseil citoyens, etc...Il a repris ces points dans ses interventions mais nous n'avons pas encore eu de négociations. J'attends d'abord le retour de mes militants, pour savoir si nous négocions ou pas. Pour l'heure, il ressort des premiers retours plutôt un avis positif, ce qui ne veut pas dire que ce soit fait. Nous avons listé des (sujets) incontournables dans notre projet, ce sont ces incontournables que nous allons présenter ce soir à Alain Rousset", a déclaré la candidate des verts au micro de TV7. 

Jacques Colombier, lui, a préféré se féliciter des résultats sur un plan plus national. "Le renouvellement est en marche entre 2 vieux partis. Ce soir c'est une leçon politique très claire, une montée extrêmement importante du FN dans une région qui ne lui est pourtant pas favorable. Je note que pas un seul département n'est en dessous de 20%. C’est un vote d’adhésion et non pas de désespérance et de protestation", a-t-il affirmé. Face à cette situation d'envergure nationale, François Bayrou, président du Modem a appelé dans un communiqué au retrait pur et simple des listes en troisième position. "Si (les) états-majors étaient responsables, ils devraient adopter une ligne de conduite lisible par les Français: le retrait pur et simple de la liste arrivée en troisième position pour permettre, en regroupant les voix, un ressaisissement démocratique", a-t-il écrit. 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Elections régionales - 2015Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
5090
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !