aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

  • 16/09/16 | L'Aragon et la Nouvelle Aquitaine réunis sur la liaison Pau-Canfranc-Saragosse

    Lire

    Alain Rousset, le président du Conseil régional, et Javier Lambán Montañés, le président du gouvernement d'Aragon, se rencontreront le 21 septembre à Pau pour travailler à la réouverture de la liaison ferroviaire Pau-Canfranc-Saragosse. Dossier dont ils iront souligner l'urgence le 18 octobre à Bruxelles. Un groupe de travail réunissant l'Aragon et la Nouvelle Aquitaine sera constitué et dédié au dossier transeuropéen de transport RTE-T tandis qu'une structure permanente de coopération sera mise en place sur le sujet.

  • 15/09/16 | Eric Morvan nouveau préfet des Pyrénées Atlantiques

    Lire

    L'histoire se répète au Pays Basque: Eric Morvan, directeur de cabinet adjoint auprès du ministre de l'Intérieur va succèder à Pierre-André Durand à la préfecture des Pyrénées Atlantiques. En effet, les deux hommes ont tous deux été sous préfet de Bayonne, le second entre 2008 et 2010. Ce dernier va hériter du dossier d'intercommunalité unique Pays basque (EPCI) mis en place par son prédécesseur. Avec sur son bureau un recours -a priori suspensif- déposé par des maires opposants de l'intercommunalité Côte-Basque Adour.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Rencontre avec Hervé Kempf à l'Utopia

13/02/2011 |

Hervé Kempf

C'est au cinéma l'Utopia (5 place Camille Julian à Bordeaux) qu'avait lieu vendredi la présentation de « L'oligarchie ça suffit, vive la démocratie », le nouveau livre d'Hervé Kempf, journaliste du Monde et spécialiste de l'environnement. Organisée conjointement par la librairie la Machine à Lire et l'Utopia cette rencontre-débat était animée par Martine Alcorta (conseillère régionale Europe Ecologie-Les Verts), Jean Sireyjol (Président de TACA, association de lutte contre le réchauffement climatique) et Hugo Fourcade (Président de l'Université Populaire de Bordeaux). Au programme de ces deux heures d'échanges différents thèmes sont abordés : le pouvoir des lobbies financiers, la puissance des médias, mais aussi la culpabilisation des classes populaires vis-à-vis de la crise écologique.

La salle est pleine, plus de deux cents personnes sont venues assister au débat. Avec quelques minutes de retard les protagonistes prennent place et la discussion s'engage. Vive et passionnée, elle n'oublie aucun aspect de la question environnementale qui est le fil rouge du travail d'Hervé Kempf depuis des années, que ce soit dans ses articles à Courrier International, à la Recherche puis au Monde ou dans ses précédents livres (« Pour sauver la planète, sortez du capitalisme » ou encore « Comment les riches détruisent la planète »). En effet, avec Hervé Kempf on ne se limite pas à l'aspect écologique du développement durable mais on aborde également les enjeux politiques, médiatiques et sociaux qui y sont directement liés. Car si le titre de l'ouvrage qu'il est venu présenter, « L'oligarchie ça suffit, vive la démocratie » fait plus référence à ces autres dimensions qu'au développement durable à proprement parler, le débat environnemental est omniprésent.

Combattre l'oligarchie en réinventant la démocratie
L'essentiel de l'analyse d'Hervé Kempf repose sur un constat simple selon lequel nos sociétés occidentales ne fonctionnent plus sur un système démocratique, mais sur un système oligarchique. Du fait de l'importance prise par l'argent et la finance, le pouvoir appartient à des lobbies qui dictent indirectement les lois, contrôlent les médias et imposent leur vision. L'objectif de cette minorité de décideurs, maintenir leurs privilèges au mépris des urgences sociales et écologiques. Face à cette situation, il convient selon Kempf de remettre au goût du jour une « démocratie vivante », avec la participation de chacun. Une démarche que doivent impérativement mener les occidentaux afin de « sortir du capitalisme tout-puissant » pour « partager le monde » avec les autres.
Une fois que cette critique du système est posée, la discussion s'oriente vers les moyens d'action pour lutter contre cette « caste des puissants». Après plusieurs minutes de débat, une solution principale ressort : la responsabilisation de chacun. Une responsabilisation qui implique de prendre du recul sur ce qu'on nous montre et d'accepter de voir ce qui ne va pas pour agir en conséquence.
Loin de culpabiliser, le discours d'Hervé Kempf rassemble et fédère car il met l'homme au centre du débat environnemental et en fait l'acteur principal du changement. Pour illustrer ce rôle majeur que doit jouer le citoyen, ce sont les exemples récents des révolutions populaires en Tunisie et en Egypte qui sont utilisés. Présentés comme des exemples de prises de conscience d'un peuple par rapport à un régime autoritaire, ils prouventque la puissance des lobbies ne vaut finalement que si elle est acceptée de manière inconsciente.

La première étape du refus de l'oligarchie c'est donc selon Kempf la prise de conscience des risques écologiques et sociaux que le capitalisme comporte. D'où l'importance de l'accès à l'information grâce aux contres pouvoirs et du développement personnel. Un combat pour la culture et l'ouverture d'esprit auquel Hervé Kempf et d'autres écrivains,journalistes, artistes ou acteurs du monde associatif participent au quotidien.


« L'oligarchie ça suffit, vive la démocratie », Hervé Kempf, Editions du Seuil

Crédit Photo : Jean-Luc Henry

 Aymeric Bourlot

 

Partager sur Facebook
Vu par vous
859
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !