aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

24/02/17 : Charente-Maritime : le nombre de demandeurs d'emploi (toutes catégories) s'établit à 56 370 fin janvier 2017, soit + 1% par rapport à décembre. Mais le nombre de demandeurs d'emploi sans aucune activité à baissé de 3,4% en un an. Ils sont 33 530 .

23/02/17 : Après sa rencontre avec Emmanuel Macron François Bayrou va « tout faire pour aider » le candidat d’En marche ! dans sa campagne présidentielle. L’ancien ministre de l’économie a salué ce « rassemblement des progressistes qui dépasse les clivages »

22/02/17 : Le carnaval béarnais repart de plus belle à partir du jeudi 23 février à Pau avec, notamment, sa fameuse nuit de l'ours. Il poursuivra ses défilés, concerts, rires et délires jusqu'au dimanche 26 février.+ d'info

22/02/17 : Charente-Maritime : la préfecture organise une réunion publique au sujet du projet d'éolien offshore prévu au large de l'île d'Oléron, le lundi 27 février à 18h30 au complexe Eldorado à Saint-Pierre d'Oléron.

21/02/17 : C'est Le Dorat, localité de 1800 habitants, dans la Haute-Vienne qui doit recevoir en juillet 2019, le Mondial de la tonte des moutons. L'évènement doit rassembler 300 concurrents d'une trentaine de pays, 5000 ovins et attirer 30 000 visiteurs.

20/02/17 : C'est le Californien -et ancien résident d'Anglet- Tom Curren, triple champion du monde WSL et triple champion du monde ISA, 52 ans, qui sera le parrain des championnats du monde de surf des nations(ISA), qui auront lieu du 20 au 28 mai à Biarritz.

20/02/17 : La LGV Tours-Bordeaux sera inaugurée à Villognon, en Charente, le 28 février, sur la base de maintenance de Mesea. Le président François Hollande est attendu sur l'événement, mais son éventuelle venue ne sera confirmée qu'au dernier moment.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/02/17 | Nouvelle Aquitaine: le chômage en légère baisse

    Lire

    Fin janvier, en Nouvelle-Aquitaine, il y avait 294 580 demandeurs d'emploi de catégorie A ( sans aucune activité) soit -0,3 % sur 3 mois ( –980 personnes) -0,1 % sur un mois et -2,8 % sur un an. France: -0,3 % sur 3 mois et -2,5 % sur un an. Par âge: -0,3 % pour les moins de 25 ans (–0,1 % sur un mois et –7,3 % sur un an), -1,0 % pour ceux de 25 à 49 ans (–0,3 % sur un mois et –3,9 % sur un an) et + 1,3 % pour les 50 ans ou plus (+0,4 % sur un mois et + 2,3 % sur 1 an, le total des demandeurs A, B, C - 498 210 - augmente de 0,5 % sur 3 mois, de 0,4 % sur 1 mois et de 0,9 % sur 1 an..

  • 24/02/17 | Mort de Robert Boulin: vers la déclassification du secret défense?...

    Lire

    Le combat de la fille de Robert Boulin, l'ancien ministre et maire de Libourne, retrouvé mort en 1979 dans un étang de la forêt de Rambouillet va peut être connaître une étape décisive. En tout cas le juge d'instruction a demandé la déclassification de documents « secrets défense » et le ministre de l'Intérieur, Bruno Le Roux, pourrait accéder à cette requête après avis de la commission ad hoc.

  • 24/02/17 | Une nouvelle maison d'arrêt va être construite à Pau

    Lire

    Une nouvelle maison d'arrêt pouvant recevoir 500 détenus va être construite dans un quartier nord-est de Pau, à l'entrée de la ville. C'est ce qu'a indiqué Jean-Jacques Urvoas, le ministre de la Justice. La future prison, dont l'emplacement a en particulier été choisi en raison de ses facilités d'accès et des services urbains qui seront offerts au personnel pénitentiaire, devrait être édifiée au plus tard en 2025. En dépit de sa vétusté, l'actuelle maison d'arrêt située en centre ville, ne sera pas fermée pour autant.

  • 24/02/17 | La Rochelle : J. Marchand laisse sa place à la tête de La Coursive

    Lire

    Le directeur de la scène nationale La Coursive à La Rochelle, Jackie Marchand, laisse sa place à Franck Becker, actuel directeur du Théâtre de Cornouailles, scène nationale de Quimper. Le ministère de la Culture a validé jeudi matin ce choix du conseil d'administration de La Coursive, qui a auditionné 5 candidats parmi 25 candidatures. Franck Becker, 50 ans, a notamment dirigé la scène national du Jura. C'est son projet au plus près de l'esprit de La Coursive, qui a séduit le jury.

  • 23/02/17 | L'AOC Bordeaux veut sortir des pesticides

    Lire

    Au cours de sa dernière assemblée générale, le Syndicat de Bordeaux et Bordeaux Supérieur a voté une série de mesures (cinq en tout) favorisant une sortie définitive des pesticides. Une interdiction de désherbage chimique pour l'ensemble de ses vignes, et l'obligation pour chacune des exploitations de mesurer un "indice de fréquence de traitement" font notamment partie des mesures. C'est le premier AOC de Bordeaux à l'acter.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Rencontre avec Hervé Kempf à l'Utopia

13/02/2011 |

Hervé Kempf

C'est au cinéma l'Utopia (5 place Camille Julian à Bordeaux) qu'avait lieu vendredi la présentation de « L'oligarchie ça suffit, vive la démocratie », le nouveau livre d'Hervé Kempf, journaliste du Monde et spécialiste de l'environnement. Organisée conjointement par la librairie la Machine à Lire et l'Utopia cette rencontre-débat était animée par Martine Alcorta (conseillère régionale Europe Ecologie-Les Verts), Jean Sireyjol (Président de TACA, association de lutte contre le réchauffement climatique) et Hugo Fourcade (Président de l'Université Populaire de Bordeaux). Au programme de ces deux heures d'échanges différents thèmes sont abordés : le pouvoir des lobbies financiers, la puissance des médias, mais aussi la culpabilisation des classes populaires vis-à-vis de la crise écologique.

La salle est pleine, plus de deux cents personnes sont venues assister au débat. Avec quelques minutes de retard les protagonistes prennent place et la discussion s'engage. Vive et passionnée, elle n'oublie aucun aspect de la question environnementale qui est le fil rouge du travail d'Hervé Kempf depuis des années, que ce soit dans ses articles à Courrier International, à la Recherche puis au Monde ou dans ses précédents livres (« Pour sauver la planète, sortez du capitalisme » ou encore « Comment les riches détruisent la planète »). En effet, avec Hervé Kempf on ne se limite pas à l'aspect écologique du développement durable mais on aborde également les enjeux politiques, médiatiques et sociaux qui y sont directement liés. Car si le titre de l'ouvrage qu'il est venu présenter, « L'oligarchie ça suffit, vive la démocratie » fait plus référence à ces autres dimensions qu'au développement durable à proprement parler, le débat environnemental est omniprésent.

Combattre l'oligarchie en réinventant la démocratie
L'essentiel de l'analyse d'Hervé Kempf repose sur un constat simple selon lequel nos sociétés occidentales ne fonctionnent plus sur un système démocratique, mais sur un système oligarchique. Du fait de l'importance prise par l'argent et la finance, le pouvoir appartient à des lobbies qui dictent indirectement les lois, contrôlent les médias et imposent leur vision. L'objectif de cette minorité de décideurs, maintenir leurs privilèges au mépris des urgences sociales et écologiques. Face à cette situation, il convient selon Kempf de remettre au goût du jour une « démocratie vivante », avec la participation de chacun. Une démarche que doivent impérativement mener les occidentaux afin de « sortir du capitalisme tout-puissant » pour « partager le monde » avec les autres.
Une fois que cette critique du système est posée, la discussion s'oriente vers les moyens d'action pour lutter contre cette « caste des puissants». Après plusieurs minutes de débat, une solution principale ressort : la responsabilisation de chacun. Une responsabilisation qui implique de prendre du recul sur ce qu'on nous montre et d'accepter de voir ce qui ne va pas pour agir en conséquence.
Loin de culpabiliser, le discours d'Hervé Kempf rassemble et fédère car il met l'homme au centre du débat environnemental et en fait l'acteur principal du changement. Pour illustrer ce rôle majeur que doit jouer le citoyen, ce sont les exemples récents des révolutions populaires en Tunisie et en Egypte qui sont utilisés. Présentés comme des exemples de prises de conscience d'un peuple par rapport à un régime autoritaire, ils prouventque la puissance des lobbies ne vaut finalement que si elle est acceptée de manière inconsciente.

La première étape du refus de l'oligarchie c'est donc selon Kempf la prise de conscience des risques écologiques et sociaux que le capitalisme comporte. D'où l'importance de l'accès à l'information grâce aux contres pouvoirs et du développement personnel. Un combat pour la culture et l'ouverture d'esprit auquel Hervé Kempf et d'autres écrivains,journalistes, artistes ou acteurs du monde associatif participent au quotidien.


« L'oligarchie ça suffit, vive la démocratie », Hervé Kempf, Editions du Seuil

Crédit Photo : Jean-Luc Henry

 Aymeric Bourlot

 

Partager sur Facebook
Vu par vous
1368
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !