aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

30/04/16 : Une ancienne MDSI dans le quartier Saint-Michel est devenue le nouvelle "Maison du mouvement" de Nuit Debout. Ouverte par des membres de plusieurs collectifs, elle doit accueillir des débats. La mairie s'est donnée trois jours de délais avant de négocier.

28/04/16 : A ce jour, l'EPCI, l'intercommunalité unique Pays basque a obtenu le vote favorable de 64 communes pour et 19 contre sur 158, c'est à dire représentant 149 390 habitants sur 258 298, c'est à dire qu'elles représentent plus de 50% de la population.

26/04/16 : La Cour Régionale des Comptes a annoncé un déficit annuel d'exploitation de 1,6 millions d'euros pour l'Auditorium de Bordeaux, une charge supplémentaire de 1,3 millions d'euros pour l'Opéra. En 2015, la mairie avait diminué sa subvention annuelle d'1M€

25/04/16 : Martine Alcorta, conseillère régionale EELV déléguée à l'innovation sociale, a annoncé l'ouverture ce lundi d'un comité de pilotage pour l'étude de faisabilité d'un revenu de base universel dans certains territoires volontaires de la grande région.

25/04/16 : Les élus Les Républicains/CPNT du Conseil régional se sont associés "à la tristesse du monde rural basco-béarnais" après le décès de Jean-Michel Anxolabehere, président de la chambre d'agriculture des Pyrénées Atlantiques, décédé dimanche.

14/04/16 : Le film "La Mort de Louis XIV" sera projeté hors compétition du festival de Cannes, qui se déroulera du 11 au 22 mai. Ce long-métrage de l'Espagnol Albert Serra a été principalement tourné en Dordogne, au château de Hautefort, à l'automne dernier.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 29/04/16 | Rousset et Fnsea : convergence de vues

    Lire

    Le Bureau de la FNSEA ALPC a rencontré ce 29 avril Alain Rousset pour lui faire part de l’inquiétude des agriculteurs qui " attendent un engagement fort de la Région, désormais autorité de gestion du FEADER. Le Conseil Régional devra veiller, dans les politiques agricoles qu’il met en œuvre, aux conditions de pérennité de notre agriculture productive, innovante, performante et créatrice de valeur ajoutée et d’emploi." La profession agricole a "salué l’accompagnement de la Région dans le cadre du Plan de Compétitivité et d’Adaptation des Exploitations agricoles (PCAE)"

  • 29/04/16 | Le Conseil régional finance la culture du 47

    Lire

    Le Conseil régional vient de mettre la main à la poche pour aider financièrement à hauteur de 10.000€ la 17ème édition du festival « Garonna Show » (8 et 9 juillet) à Port-Sainte-Marie ; de 12.000€ la 54ème édition du « Festival de Bonaguil » (2 au 7 août)) ; de 8.000€ la 22ème édition du « Festival International Bastid'Art » (4 au 7 août) à Miramont de Guyenne.

  • 29/04/16 | L'évèque de Bayonne saisit le Parquet pour actes de pédophilie

    Lire

    Mgr Aillet, évèque du diocèse de Bayonne a saisi le Parquet pour signaler des actes de pédophilie concernant un de ses prêtres. Celui-ci, ancien curé de la paroisse Saint-Étienne et la semaine dernière encore, prêtre coopérateur de Saint-Pierre d'Irube, a fait deux tentative de suicide suite à une affaire familiale en 1991 et en 2007 concernant un jeune fille du quartier Saint-Étienne. Faisant fi de la présomption d'innocence, le prélat publie sur internet une lettre où est mentionnée son identité.

  • 29/04/16 | Le joli mois de l'Europe, en mai, dans les Pyrénées-Atlantiques

    Lire

    Comprend-t-on bien l'Europe ? Sait-on réellement ce qu'est l'Union européenne et comment elle fonctionne ? Avons-nous toutes les cartes en main pour comprendre les crises actuelles ? Pour répondre à ces questions et bien d'autres encore, tout une série de rencontres et d'animations sont organisées du 2 mai jusqu'au 4 juin dans les Pyrénées-Atlantiques. Qu'il s'agisse de conférences, ciné-débat, expositions, animations scolaires etc. Tout le programme peut être consulté sur https://lc.cx/46dv

  • 27/04/16 | Rallye citoyen à Villeneuve-sur-Lot

    Lire

    Ce jeudi 28 avril, ne soyez pas étonnés de voir courir, marcher, déambuler quelque 170 collégiens et lycéens dans les rues de Villeneuve. En effet, la Bastide accueillera le « Rallye Citoyen », une journée destinée à promouvoir le civisme et l'esprit de défense auprès des jeunes. 170 collégiens et lycéens issus du département s'affronteront donc par équipe sur 4 sites de la Bastide. Ce rallye est organisé par l'armée, l’Institut des hautes études de défense nationale et l'éducation nationale.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | La mode des marques territoriales ne passera pas par l'Aquitaine

27/10/2012 | Si la marque territoriale frôle le phénomène de mode au sein des collectivités publiques, elle n’est pas toujours la réponse idéale aux besoins réels d’un territoire

Plus de 300 participants au Rencontres territoriales de la communication publique organisé le 26/10/12 à Bordeaux

Dans un environnement de plus en plus mondialisé, ouvert et donc concurrentiel, le développement des territoires passe par leur visibilité. Or sur cette question, les villes, communautés de commune, départements ou régions sont de plus en plus friands d’un concept inspiré du marketing commercial : la «marque territoriale». Une notion qui était au cœur des échanges et tables rondes des Rencontres territoriales de la communication publique organisées ce 26 octobre au Conseil régional. Une occasion pour celui-ci de présenter son diagnostic d’image et expliquer en quoi la création d’une marque pour la région Aquitaine serait pertinente, ou pas.

En Aquitaine, le Conseil régional qui a lancé en février dernier une bannière agroalimentaire commune avec Midi-Pyrénées, s’interroge désormais plus largement sur  « sa signature » et son positionnement, et donc d’une manière indirecte sur une stratégie de marque.  Dans cette optique elle a mandaté le cabinet «Image et Stratégie» pour la réalisation d’un diagnostic d’image. Une étude dont une partie des résultats ont été communiqués ce vendredi et qui dresse un bilan «d’entre deux» sur la notoriété de l’Aquitaine. Un état finalement commun à de nombreuses collectivités, selon Xavier de Catheu, directeur associé d’Image et stratégie. Pour lui,  «les collectivités ont de grandes difficultés à faire comprendre à quoi elles servent. Les gens ont bien connaissance de quelques actions, mais ils ne savent pas les définir en termes de projets».

Premier constat de cette étude, l’Aquitaine est « une mosaïque mal connue », dans laquelle certains territoires sont plus identifiés que d’autres, notamment la Gironde, avec un fort tropisme bordelais, et le pays basque. Autre aspect à noter­, les élements liés à la modernité et au développement économique sont très peu connus. La Région voit donc son centre de gravité placé dans les «clichés» traditionnels de la qualité de vie, du vin, de l’océan, etc. De la même manière, si la presse européenne peut parler de ce qui se fait en Aquitaine, elle ne parle pas en soit du territoire Aquitain. D’ailleurs 54% des leaders économiques nationaux ne voient pas l’Aquitaine comme une région ayant les moyens de devenir une région de premier plan en Europe.

Des propositions gardées secrètesPour autant, selon Xavier De Catheu, il ressort de cette étude un sentiment que la région est à «un point de basculement» positif, et ce notamment en raison de sa capacité d’innovation qui lui est bien reconnue. 58% des Aquitains perçoivent l’Aquitaine comme une région innovante, un chiffre qui monte à 70% pour les leaders économiques allant jusqu’à 80% lorsque ceux-ci connaissent effectivement la Région. De même, les compétences de la collectivité sont à peu près connues et le Conseil régional commence bel et bien à être perçu comme un «mini gouvernement local».

Au total, concernant le choix d’une stratégie de marque pour l’Aquitaine, Xavier de Catheu ne le conseille pas, ou du moins «pas maintenant». D’une part, parce qu’il note que «le paysage aquitain est déjà encombré » de marques ou assimilées. Selon lui, « l’Aquitaine doit conserver sa signature de Région Aquitaine et faire valoir son projet de territoire », d’autant que «la perspective de l’Acte 3 de la décentralisation à venir pourra en soi avoir un impact sur la perception du rôle de la Région». Pour autant, ce n’est pas parce qu’il exclut une stratégie de marque que Xavier de Catheu, conseille le statut quo. D’autres types de propositions tenues secrètes sont actuellement à l’étude sur le bureau de Président de Région.

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
261
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 3 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !