Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

26/02/21 : Faute de salon de l'agriculture cette année, la confédération paysanne organise du 27 février au 7 mars des fermes ouvertes pour faire découvrir l'agriculture paysanne.Liste des agriculteurs sur www.confederationpaysanne.fr/mobilisations.php?id=11079

24/02/21 : Charente-Maritime : selon un arrêté ministériel du 19/02 publié au Journal Officiel du 24/02, les communes reconnues en état de catastrophe naturelle en inondations et coulées de boue du 3 février 2021 au 9 février 2021 sont Crazannes et Le Mung.

23/02/21 : La ministre, Frédérique Vidal, en déplacement à Poitiers ce 23 février, a annoncé, devant une cinquantaine d'étudiants, la gratuité des protections périodiques dès la rentrée prochaine. 1 500 distributeurs devraient être installés sur les campus.

23/02/21 : Laurence Harribey, sénatrice de la Gironde, a été nommée par le Président du Sénat pour représenter la Chambre haute au conseil d'administration de l'Agence Nationale du Sport.

23/02/21 : L’ancien maire de Bayonne, Jean Grenet, est décédé ce mardi 23 février, à l'âge de 81 ans. Celui qui a également exercé les mandats d'élu départemental, régional et de député, a dirigé la ville, à la suite de son père Henri Grenet, de 1995 à 2014.

23/02/21 : La ministre Frédérique Vidal est à Poitiers ce 23 février pour rencontrer l'Association Fédérative des Étudiants de Poitiers. Début février, elle avait reçu 72 courriers d'étudiants poitevins qui l'interpelaient sur leurs difficultés au quotidien

19/02/21 : COVID 19 - Depuis 2 semaines, les indicateurs de surveillance du Sars-CoV-2 affichent une baisse significative dans tous les départements de Nouvelle-Aquitaine. Le taux d'incidence est de 113,3/100 000 et le taux de positivité à 4,2%.

19/02/21 : COVID 19 - Les dernières données sur l’évolution des nouveaux variants montrent une diffusion généralisée du variant anglais dans tous les départements de la région. Les variants sud-africain et brésilien sont aussi présents mais dans une moindre mesure

19/02/21 : COVID 19 - Le nombre de nouvelles hospitalisations est en baisse avec près d’une centaine d’hospitalisations et une vingtaine d’admissions en réanimation en moins par rapport à la semaine dernière. Néanmoins, l'activité hospitalière liée au COVID-19.

18/02/21 : A Libourne, le conseiller municipal d'opposition Charles Pouvreau a annoncé sa démission. Dans un communiqué, l'ancien élu raconte avoir fait face à des « menaces et insultes » répétées et choisit donc de se mettre en retrait de la politique libournaise.

17/02/21 : Charente-Maritime : ce jeudi, une intervention dans le cadre des travaux de réparation du pont de la Laisse, situé sur la RD9 à Charron entraînera une fermeture à la circulation entre la RD137 en Vendée et la RN11 en Charente-Maritime, de 9h à 16h.

15/02/21 : La Rochelle : Lutte ouvrière organise une journée à la rencontre mercredi 17 février, de 10h30 à 12h30 puis de 16h à 18h sur le vieux port (cours des Dames) où une structure sera montée, ainsi que dans les rues piétonnes du centre-ville.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/02/21 | Une nouvelle gamme de produits bio et sans sucres dans le Pays Basque

    Lire

    A Bardos (64), Elikatxo produit, transforme et commercialise des jus de fruits et des soupes. Afin d’élargir sa gamme de produits bio et sans sucres, l’entreprise doit créer une ligne de production automatisée. Pour aider la société dans cet investissement, la Région Nouvelle-Aquitaine a alloué une subvention de 30 270 euros lors de sa dernière commission permanente.

  • 25/02/21 | Mimizan va accueillir un tiers-lieu

    Lire

    Mimizan, territoire assez isolé en dehors de l’été, a décidé de créer un tiers-lieu, au travers de l’association « Lily dans les étoiles », pour permettre aux habitants de se rencontrer, d’échanger, de travailler mais aussi pour favoriser le lien social. Cette association, constituée d’une quarantaine de professionnels locaux issus de secteurs divers, souhaite avec ce tiers-lieu créer un pont entre le dynamisme économique de la saison estivale et l’activité des résidents à l’année. La Région Nouvelle-Aquitaine soutient ce projet à hauteur de 60 000 euros.

  • 25/02/21 | Dordogne : Rubi Cuir forme tous ses salariés

    Lire

    A Boulazac, Rubi Cuir fabrique des pièces de maroquinerie pour le secteur du luxe. Afin d’acculturer les salariés à ces savoir-faire particuliers, l’entreprise a mis en place un parcours de formation interne afin de professionnaliser rapidement les nouveaux salariés. Les enjeux de développement de l’entreprise portent aussi vers une professionnalisation des formateurs. Pour les aider à cela, la Région Nouvelle-Aquitaine a alloué à l’entreprise une aide de 67 708 euros.

  • 24/02/21 | A Canéjan, Hervé Thermique parie sur le numérique

    Lire

    Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir la transformation numérique de la société Hervé Thermique, basée à Canéjan en Gironde. L’entreprise, répartie sur 60 sites en France, a décidé de poursuivre sa stratégie de croissance en améliorant son offre en matière de maintenance. Pour ce faire, elle compte développer un outil numérique innovant autour de la maintenance du bâtiment.

  • 24/02/21 | Cybersécurité: Escape Technologies innove à Biarritz

    Lire

    Créée en septembre 2020, Escape Technologies, basée à Biarritz, se positionne sur le marché de la gestion des vulnérabilités et de l’audit cyber. Elle souhaite aujourd’hui innover et développer le prototype de sa solution de cybersécurité visant la génération des règles de sécurité automatisées et basées sur l’intelligence artificielle pour le cloud. La Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir ce projet à hauteur de 75 000 euros.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Robert Ménard bousculé à Saint André de Cubzac

06/05/2018 | Une bousculade qui ne peut faire oublier les idées véhiculées par le maire de Béziers

Robert Ménard, maire de Béziers, a été chahuté avant de rejoindre la salle où se déroulait un débat sur la recomposition politique.

Robert Ménard, maire de Béziers, a reçu un accueil plutôt musclé lors de sa visite à Saint-André-de-Cubzac ce samedi 5 mai. Il était convié à participer à un débat sur la recomposition de la droite, une rencontre initiée par des élus de l’association « Demain Saint-André » partageant la même sensibilité politique. Finalement, une mobilisation d’une cinquantaine de personnes issues principalement de la gauche girondine ont préparé un comité d’accueil qui a engendré une bousculade autour du maire de Béziers.

13h45, devant la salle Dantagnan à Saint-André-de-Cubzac. Robert Ménard, maire de Béziers arrive. Il a été convié par l’association « Demain Saint-André » à s’exprimer lors d’un débat autour de la question « de la recomposition politique, sur son expérience de la gestion d’une ville moyenne et sur les préoccupations de nos concitoyens », ce samedi 5 mai. Un comité d’accueil l’attend. Parmi eux, des sympathisants de la France Insoumise, le socialiste Louis Cavaleiro (secrétaire de la section PS de l’estuaire). Sur les grilles quelques pancartes et banderoles (« Pas de fachos dans nos quartiers ») dénoncent la venue du maire polémique. Ils sont là depuis 13 heures, tapant contre des casseroles et soufflant dans des cornes-brumes. Les premiers participants à ce débat arrivent sous les huées mais les anti-Ménard les laissent passer. Mais lorsque le maire de Béziers arrive enfin la situation dégénère. Ça se bouscule dans les deux rangs. Des mots sont échangés. Robert Ménard chute à terre.

Sa réaction est sans appel. A son arrivée dans la salle, il contacte la préfecture de la Gironde. « C’est inadmissible, dit-il après avoir demandé le numéro de la préfecture. Je suis sidéré par cet accueil. Les tensions ont été alimentées par les partis locaux. A leur place j’aurais honte. Je suis un élu de la république. On doit me protéger. Où était l’Etat ? » 

Robert Ménard entouré par Jean-Jacques Edard, le maire de Cavignac (à g.) et Georges Belmonte (à d.) ainsi que Martine Hostier (Debout la France)

Le débat autour de la recomposition politique a finalement pris du retard. Une soixantaine de personnes se sont inscrites à ce débat. Élus ex-Les Républicains (certains ont été exclus du parti), Debout La France, Front National et sympathisants sont présents. Le propos s’est surtout recentré autour du comité d’accueil houleux

Assis aux côtés de Jean-Jacques Edard, maire de Cavignac et à l’initiative de la création d’un mouvement pour la France - la France unie qui rassemble élus de droite et d’extrême droite en nord gironde, de Martine Hostier (Debout La France), Robert Ménard a fait le show. Il a cité sa ville comme exemple et a reconnu l’initiative de ralliement des droites. « Ici les gens se battent pour l’union de la droite. Ils m’invitent, je viens pour débattre, parler de mon expérience personnelle à Béziers. Si la droite veut gagner aux prochaines élections il faut qu’elle s’unisse. Tout le monde est d’accord sur ce point. C’est une bonne idée de commencer cette union par la base dans des communes comme celles-ci", déclare-t-il, se défendant de ne pas être encarté au FN. « Je ne tiens pas de propos extrémiste. Je suis tout sauf extrémiste. » Georges Belmonte de Demain Saint-André, à l’initiative de l’invitation de Robert Ménard semblait satisfait et a eu quelques réponses à ses interrogations. « On voulait échanger des idées pour se préparer au mieux pour les prochaines élections ».

A la fin de la réunion, Robert Ménard a déposé plainte auprès d’officiers de la gendarmerie. Ces derniers étaient intervenus pour calmer les hostilités. Il a assuré que cet événement ne restera pas sans suite.
"Se taire c'est laisser faire"

A midi, devant l'hôtel de ville de Saint-André-de-Cubzac, plus de 120 personnes se sont réunis pour lutter contre l'extrême droite.

A midi, l’appel du Parti Socialiste à toutes les forces luttant contre l’extrême droite a été entendu. Plus de 120 personnes se sont réunies. Elus socialistes, de La République En Marche, du Parti Communiste, GénérationsS, tous étaient là unis aussi contre la venue de Robert Ménard à Saint-André-de-Cubzac. Un rassemblement qui se voulait républicain, citoyen et pacifiste. Aziz Skalli, référent LREM 33 a remercié toutes les personnes présentes à cette mobilisation. « Quelle que soit notre étiquette politique. Car se taire c’est laisser faire. C’est indéniable, il y a un repli identitaire, des stigmatisations. Il faut être solidaire et partager les valeurs de la République. » Sébastien Laborde, secrétaire départemental du PCF partage le même avis: « c’est naturel que le PC ait répondu présent. Une partie de la droite tisse des liens depuis plusieurs semaines avec l’extrême droite. Nous ne voulons pas de ce projet dans notre circonscription. Et on le montre. » Quant à Louis Cavaleiro, il était indigné par la venue de Robert Ménard: « On ne peut pas laisser Ménard cracher son venin. Imaginez Saint-André, le Blayais, aux mains de ces gens-là. On ne peut pas tolérer. Merci de lutter pour la liberté, l’égalité et la fraternité. Il faut s’indigner, s’opposer… dire non au FN. Mais attention à trop diviiser,  on n’avancera pas, à nous de travailler ensemble sur le ce territoire merveilleux. » Nicolas Tellier, secrétaire de la section Nord Gironde du Parti socialiste a animé le rassemblement bon enfant ; distribuant la parole et rappelant pourquoi ils étaient tous là. Et a fait une proposition. « il y aura une réunion ouverte à tous au centre culturel de Pugnac le 1er juin prochain. L’objectif est de créer un mouvement ensemble et d’aboutir peut-être sur une charte commune face au gouffre qui  est devant nous. »

Aucune personnalité politique Les Républicains n’était présente ce samedi à Saint-André-de-Cubzac. Toutefois le parti a publié un communiqué vendredi. Affirmant que « les membres du Comité des Républicains de la 11ème circonscription, militants, élus, sont totalement opposés à tout rapprochement avec le Front National et ses représentants locaux. Le ralliement de certains ex-membres des Républicains, tout comme la venue prochaine du Maire de Béziers à Saint-André-de-Cubzac, relèvent d’initiatives isolées et individuelles. Elles n’engagent en rien la parole des Républicains dont ce n’est en aucune manière la ligne politique départementale où nationale ».

Saint-André-de-Cubzac a donc fait la une de l’actualité… des débordements redoutés par le rassemblement pacifique. Qui pensait, en le craignant, qu’on ne retiendrait que la bousculade de Robert Ménard et non les questions idéologiques soulevées derrière cet épisode.

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
8060
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 3 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
Frédérique Vidal, la ministre de l'Enseignement supérieur, a rencontré une cinquantaine d'étudiants poitevins ce mardi 23 février Politique | 24/02/2021

Frédérique Vidal face aux étudiants poitevins entre mesures et constat d’impuissance

Jean Grenet - Remise de la Légion d'honneur Politique | 23/02/2021

La grande histoire d'Adour entre Jean Grenet et Bayonne

Fanny Le Dauphin, éleveuse de caprins au Domaine de Nodris Politique | 05/02/2021

Gironde : le Domaine départemental de Nodris se dévoile pas à pas

5em CTO lormont une Politique | 05/02/2021

Lormont, Cité Éducative, a accueilli la cinquième Conférence Territoriale de l'Orientation

Proposition de loi Politique | 04/02/2021

Handicap : 3 questions à Philippe Mouiller, sénateur des Deux-Sèvres, rapporteur de la proposition de loi Mesures de justice sociale

Patrick Chastenet Politique | 01/02/2021

Tribune Libre Patrick Chastenet : On étouffe

Jean Castex Politique | 30/01/2021

Jean Castex : 4 annonces qui évitent un nouveau confinement

L'espace Noriac à Limoges Politique | 30/01/2021

Haute-Vienne : Le Département injecte 1,5 million supplémentaire pour aider le secteur culturel

Nicolas Thierry, tête de liste EELV aux élections régionales de juin 2021 Politique | 29/01/2021

Elections Régionales: "Terroirs, Résistance et Réinvention", pour les voeux de campagne de Nicolas Thierry (EELV)

Le pont A20 Politique | 28/01/2021

Limoges : Un pont réservé aux mobilités douces surplombera l’A20

Philippe Le Moing-Surzur, sous préfet de Bayonne Politique | 27/01/2021

Le sous-préfet Le Moing-Surzur est arrivé à Bayonne

Ostavals, le bâtiment Politique | 26/01/2021

Ostavals, prochain "relais" de la Communauté basque sur le chemin de Compostelle

Session extraordinaire du Conseil départemental des Landes le 25 janvier 2021 Politique | 26/01/2021

Crise aviaire : Le Département des Landes soutient la filière à l'unanimité

Jean-Luc Gleyze avec les membres de la fédération ATENA Politique | 22/01/2021

Le département de la Gironde à l'écoute des étudiants en situation de précarité

 Sarah El Hairy au coté de Mickaël Hammel Politique | 22/01/2021

En Dordogne, Sarah El Hairy vante les "solutions jeunes" du gouvernement