aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Pyrénées - Atlantiques : Alain Rousset s’impose, mais l’orage FN gronde

06/12/2015 | Alain Rousset arrive en tête a au pied des Pyrénées. Ce qui n’empêche pas le Front National de tripler son score

Alain Rousset aux côtés du Béarnais Bernard Uthurry

Le socialiste Alain Rousset arrive en tête avec 32,79% des voix dans un département qui voit l’alliance du centre et de la droite s’affaiblir nettement par rapport à 2010. Les voix rassemblées par les écologistes fléchissent, elles aussi, tandis que le Front de gauche se retrouve hors course. Seul le FN tire clairement son épingle du jeu. Les 18,51% de voix qu’il obtient pour le premier tour lui permettent de tripler son score par rapport au scrutin précédent. Rien de moins.

Aucune élection ne ressemble à une autre. Bien qu’elles soient revenues au centre lors des Départementales, les Pyrénées-Atlantiques ont offert à Alain Rousset la place de favori qu’il espérait pour le premier tour, dans un climat national qui était pourtant celui de tous les dangers.

Même les Basques s’y sont misTraditionnellement ancré à gauche, le Béarn a joué ici son rôle. Y compris à Pau, ville conquise depuis peu par François Bayrou, le patron du Modem. Le candidat socialiste y devance de plus de six points sa concurrente LR en dépit du soutien que le nouveau maître des lieux a apporté à cette dernière. Un scénario similaire est observé à Oloron-Sainte-Marie, qui avait été reprise au PS (de très peu il est vrai)  par Hervé Lucbéreilh.

Une fois n’est pas coutume, même l’électorat basque, habituellement droitier, est venu apporter son eau au moulin  socialiste. La ville de Bayonne, dirigée par un maire UDI, a elle aussi hissé Alain Rousset sur la première marche du podium. Bien plus haut que ses challengers.

Appels du piedCertes, à Pau comme à Bayonne, la participation qui tourne autour de 43% n’a pas été mirobolante. Il n’empêche. Le résultat est là.

L’appel au rassemblement et au vote utile de gauche lancé ces jours derniers par Henri Emmanuelli lors de la dernière réunion publique organisée en Béarn a-t-il été entendu ? La chose est possible.Tout comme il ne fait aucun doute que, d’ici dimanche prochain, ce clou-là continuera à être enfoncé sur des terres sudistes où le communiste  palois Olivier Dartigolles, candidat du Front de Gauche (4,64%) est éliminé de la course.

"Le Front de gauche est attentif à ceux qui souffrent" explique déjà Alain Rousset. Tout en faisant du pied à des écologistes crédités de 5,83% des voix et qui ont pâti de leur dispersion. Issu de la Nouvelle Donne et associé à une candidate, Marie Bové, qui n’avait pas reçu l’onction des Verts, Joseph Boussion, le tenant de la démocratie participative, a en effet contribué à rogner le score de 10% obtenu cinq ans plus tôt par Europe Ecologie Les Verts.

Darcos et Lassalle sont loinA droite et au centre, le drapeau noir flotte-t-il   sur la marmite ?  Il y a cinq ans, l’UMP Xavier Darcos et le Modem Jean Lassalle avaient totalisé à eux deux plus de 37% des voix. Les 28,2% recueillis cette fois-ci par Virginie Calmels l’amènent loin du compte.

Virginie Calmels et Monique Sémavoine, maire Modem de Mazères-Lezons

Dès que les résultats du premier tour ont été connus, la candidate girondine – qui est secondée dans les Pyrénées-Atlantiques par Monique Semavoine,  maire Modem de Mazères-Lezons – a donc joué une sorte de va-tout. Si les électeurs qui ont déposé un bulletin FN dans l’urne persistent dans cette voie au second tour, cela reviendra à « élire des candidats socialistes en place depuis 18 ans » a-t-elle estimé. 

Quelques minutes plus tard, Alain Juppé, dont elle est l’adjointe à Bordeaux, a joué d’un autre registre en invitant les abstentionnistes de la grande région à revenir vers les urnes le 13 décembre. Sera-t-il entendu au moment où les Républicains ne donnent pas l’image d’un bloc sans fissures ? Affaire à suivre. D'autant plus que  la donne a fortement changé en cinq ans.

Le jackpot du FNComme beaucoup le pressentaient, le désabusement, la déception et la colère d’une partie de l’électorat ont en effet largement profité au FN dans un pays en proie au doute. Un sentiment de délaissement dont les fruits ont été récoltés, à gauche  comme à droite,  par les Lepénistes. Quasiment sans que ces derniers aient à faire campagne, se désole Virginie Calmels.

Le score est sans appel. Au pied des Pyrénées, les 6,05% obtenus par l’extrême droite en 2010 ont été multipliés par trois en 2015 pour atteindre le résultat historique de 18,51%. Une vague brutale qui a en particulier  submergé les zones rurales.

Les partis « classiques » perçoivent bien le danger. « Les gens doivent se sentir protégés. Il faut faire en sorte que le développement de notre pays profite à tous » a ainsi affirmé Alain Rousset, tout de suite après l’annonce des résultats. Ses oreilles résonnaient encore du coup de semonce.

Les résultats dans le département :

Inscrits : 499 959. Votants : 245 447 (49,09%). Exprimés : 233 043
Alain Rousset (Union de la gauche) 32,79 %
Virginie Calmels (Union de la droite et du centre) 28,27%
Jacques Colombier (FN) 18,51%
Françoise Coutant (Ecologie Les Verts) 5,83%
Olivier Dartigolles (Front de Gauche) 4,64%
Yvon Setze (Debout la France) 3,13%
Joseph Bouisson (divers gauche) 2,71%
Nicolas Pereira (Nouvelle Donne) 1,69%
Guillaume Perchet (Lutte Ouvrière) 1,46%
William Douet (UPR) 0,96%

Les résultats par commune :

http://elections.interieur.gouv.fr/regionales-2015/75/7564/7564.html

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : Aqui

Elections régionales - 2015Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
3723
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !