Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

03/04/20 : Charente-Maritime : les maires de l'île Oléron ont pris des arrêtés hier soir pour interdire la venue sur le territoire de vacanciers ou de résidents secondaires, renforçant les pouvoirs de gendarmeries. Les contrevenants devront faire demi-tour.

03/04/20 : Charente : la préfète a autorisé l’ouverture de 47 marchés : 17 pour l’arrondissement d’Angoulême; 12 pour l’arrondissement de Cognac; 18 pour l’arrondissement de Confolens.

03/04/20 : Dordogne : au 2 avril, 63 marchés sont ouverts et ont obtenu une dérogation de la préfecture en tenant compte des mesures barrières et sanitaires. Ils sont limités à une quinzaine d'exposants de proximité à l'exception de Périgueux et de Bergerac.

03/04/20 : Charente : depuis le début du confinement, plus de 1700 demandes d’activité partielle ont été déposées auprès de la Direccte, pour près de 15 500 salariés, a annoncé hier la préfecture.

02/04/20 : Ce mercredi, le CHU et l'Université de Bordeaux ont lancé conjointement un appel aux dons pour soutenir la recherche et "accompagner les étudiants via la fondation Bordeaux Université", qui recueille les dons sur son site ou au 06 26 25 45 56.

02/04/20 : Le festival Big Bang de Saint-Médard-en-Jalles consacré à l'espace est annulé et reporté du 25 au 29 mai 2021. Les organisateurs préparent une conférence live et un podcast entre temps, "pour maintenir le lien avec la communauté".

01/04/20 : Covid-19 : le nombre de malades est établi ce mercredi soir à 1845 cas depuis le début de l'épidémie, selon l'ARS. 700 personnes sont hospitalisées; 215 en soins intensifs; 414 sont sorties guéries de l'hôpital. 82 décès sont à déplorer.

01/04/20 : Charente-Maritime : la ville de Marennes et son association de commerçants lancent un appel à manifestation d'intérêt pour créer une boutique en ligne rassemblant les commerçants locaux pour faire de la vente en ligne. Contact:j.girard@gigamotors.fr

01/04/20 : La ville de Périgueux maintient le stationnement gratuit, en voirie et sur le parking Bugeaud, pour toute la période de confinement. Une manière d'inciter les Périgourdins à rester chez eux, mais aussi pour soutenir les commerces restant ouverts.

01/04/20 : La Charente-Maritime se prépare à affronter la "vague" de malades du covid 19 : une quinzaine de centres de consultation temporaire, avec un dispositif sanitaire particulier, seront mis en place entre demain et la fin de semaine (sur rdv uniquement).

31/03/20 : Débuts prometteurs pour la plateforme www.produits-locaux-nouvelle-aquitaine.fr qui met en relation les producteurs et artisans de l'agro-alimentaire et les consommateurs : plus de 1 000 inscriptions de producteurs et 28 700 de consommateurs.

31/03/20 : Covid-19. Afin de permettre aux habitants de faire leurs courses et aux commerçants de poursuivre leur activité, le maire de Mérignac a obtenu de la préfecture une dérogation de réouverture des marchés sous la forme de drives sécurisés.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 02/04/20 | Opération "Résilience" pour la ville de Limoges

    Lire

    Dans le cadre de l’opération militaire « Résilience », un détachement du 92e Régiment d’Infanterie de Clermont-Ferrand va être déployé à Limoges et sa périphérie à partir du vendredi 3 avril. 27 militaires de ce régiment sont accueillis par la Ville de Limoges à la caserne Marceau. Cette opération "Résilience" aura pour but de protéger la population, de sécuriser les lieux sensibles (comme le CHU de Limoges) et d'apporter un soutien logistique (transports).

  • 02/04/20 | Lesparre-Médoc (33) installe son couvre feu

    Lire

    La commune de Lesparre-Médoc en Gironde entre en couvre-feu entre 22 heures et cinq heures à partir de ce jeudi 2 avril et jusqu'au 15 avril. C'est la sixième ville de Gironde a l'instaurer après Vendays-Montalivet, Le Verdon, Saint-Médard-de-Guizières, Villenave d'Ornon et Lège-Cap Ferret. L'arrêté municipal a été pris ce mercredi 1er avril et est réservé à tous les habitants de la commune, hormis les personnes disposant d'un justificatif professionnel pour leur trajet domicile-travail ou le personnel médical et social.

  • 02/04/20 | Coronavirus en Dordogne : l'épidémie a fait quatre décès

    Lire

    Le dernier bilan livré ce jeudi après midi par le préfet de la Dordogne fait état de quatre victimes du coronavirus en Dordogne. Quatre personnes sont décédées au centre hospitalier de Périgueux. Le préfet, Frédéric Périssat, indique en outre qu'en Dordogne, 64 cas identifiés de coronavirus ont été détectés depuis le début de l'épidémie. Onze personnes qui ont été hospitalisées ont pu rejoindre leur domicile. Dix huit personnes sont actuellement hospitalisées dont 3 en réanimation.

  • 02/04/20 | Pyrénées-Atantiques: 12 000 tests de dépistage prêts à être déployés

    Lire

    Apres consultation du Préfet des Pyrénées-Atlantiques et de l’ARS Nouvelle-Aquitaine, Jean-Jacques Lasserre, Président du Département, a décidé de proposer une vaste campagne de dépistage du Covid-19 des personnels médico-sociaux du secteur de l’autonomie dans le 64. L’ensemble des établissements et structures partenaires aura la possibilité de faire tester les 12 000 professionnels du secteur. Les premiers tests, menés par une équipe spécialement formée, seront effectués dès la semaine prochaine. Objectif : "rassurer des professionnels en première ligne auprès des personnes les plus fragiles mais aussi leurs familles".

  • 02/04/20 | Les tours de La Rochelle rendent hommage à tous les aidants

    Lire

    Les Tours de La Rochelle seront éclairées en bleu tout le mois d’avril, du coucher du soleil jusqu’à 1h du matin avec 5 minutes de scintillement toutes les heures en hommage à tous ceux qui sont mobilisés face au Covid-19 : personnels soignants, pompiers, secouristes, ambulanciers, forces de l’ordre, agents de la fonction publique, éboueurs, caissières et caissiers, commerçants, livreurs, et tous ceux qui apportent leur aide. Les images sont retransmises sur: www.larochelle.fr/webcam-en-direct.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Sénatoriales : la gauche recule dans les Pyrénées-Atlantiques

24/09/2017 | Deux nouveaux venus, l’un Modem, l’autre LR, sont élus au Sénat. Le PS garde un seul siège.

De g. à droite : Frédérique Espagnac (PS), Max Brisson (LR) , Denise Saint Pé (Modem)

Une centriste, une socialiste et un LR. Avec les sénatoriales, la donne change dans les Pyrénées-Atlantiques. Premier constat : la gauche n’est plus majoritaire. La sortante PS Frédérique Espagnac tire certes largement son épingle du jeu en obtenant 34,04% des suffrages. Par contre, la centriste Denise Saint Pé (22,86%) soutenue par le Modem, l’UDI et La République en marche, succède à Jean-Jacques Lasserre. Quant au biarrot Max Brisson, candidat LR (17,38%), outre les qualités dues à sa longue expérience d’élu, il profite d’un sursaut de la droite ainsi que, vraisemblablement, d’un réflexe basque pour faire son entrée au sein de la chambre haute du Parlement.

Pourquoi les choses seraient-elles simples au pied des Pyrénées ? Aucun mot de trop n’a été échangé, car ces choses-là ne se font pas.  Mais le torchon brûlait ces derniers temps entre les deux sortants de gauche sur les trois sénateurs que comptaient les Pyrénées-Atlantiques.

Désignée par les militants de son parti pour briguer un nouveau mandat et porter les couleurs du PS aux sénatoriales, Frédérique Espagnac, ancienne attachée de presse de François Hollande et conseillère régionale, s’est retrouvée confrontée à la fronde de son collègue, et camarade,  Georges Labazée. Un élu de 74 ans, ex-président de l’ex-Conseil général,  qui de toute évidence ne la portait pas dans son cœur.

Dans une interview accordée à nos confrères de La République des Pyrénées, celui-ci lui reprochait,  entre autres griefs,  l’attitude ambigüe qu’elle avait adoptée avec les centristes pour se faire élire sénatrice en 2011: un pied à gauche, l’autre un peu à droite.

 Sans hésiter à se mettre en congé du PS, Georges Labazée s’est donc maintenu pour présenter une candidature dissidente en 2017. Tout en annonçant que, s’il était élu, il cèderait la place à Nadine Lambert, deuxième sur sa liste. « Une personne remarquable qui a des valeurs sociales et une éthique » a-t-il commenté, en expert du sous-entendu. Une langue qui est aussi couramment parlée que l’occitan dans son pays de Béarn.

La tactique ne s’est pas avérée payante. La liste « Gauche, solidaires des territoires » conduite par Georges Labazée n’a recueilli dimanche que 11,91% des suffrages des grands électeurs.

 Ce qui la place très loin du score sans appel dont Frédérique Espagnac et ses colistiers, ont été crédités. Ces derniers profitant de manière très logique de l’inquiétude, voire de la colère,  provoquée chez les élus locaux par la suppression de la taxe d’habitation et par celle des emplois aidés.

La tradition centriste et le sursaut LR

Dans un département que préside un élu Modem et qui a vu déferler la vague Macron, la centriste Denise Saint-Pé, vice-présidente du Conseil départemental en charge de l’Education, est l’autre gagnante du scrutin.

Etiquetée Modem et soutenue par l’UDI ainsi que par LREM,  cette conseillère régionale qui préside le Syndicat d’énergie des Pyrénées-Atlantiques a été maire d’Abitain, dans le Béarn des gaves. Elle succède au basque Jean-Jacques Lasserre, l’actuel président de l’assemblée départementale.

Concerné par le cumul des mandats, celui-ci a en effet préféré garder cette dernière fonction. Parce que, explique-t-il, le Département est « un véritable espace de solidarité » et qu’il pourra continuer à y mener à bien des projets qui lui tiennent à cœur : le très haut débit, le plan montagne.

Quant à Max Brisson, vice-président LR du Conseil départemental  chargé des finances et représentant le canton de Biarritz avec Maïder Arosteguy, il bénéficie d’un score plus modeste. Cela dit, il recueille le bénéfice de deux tendances. Tout d'abord un sursaut des Républicains, mis à mal depuis les dernières élections nationales. Mais également, c’est fort probable, d’un réflexe  basque en dépit des positions adoptées ces dernières années par Frédérique Espagnac en faveur de cette partie du département.

Il est où, le FN ?

Dans une élection où huit listes avaient été constituées, on notera par ailleurs les 6,65% obtenus par le centriste souletin Jean-Pierre Mirande, conseiller départemental de la montagne basque et président du Service départemental d’incendie et de secours. Un score supérieur aux 3,3% attribués aux candidats régionalistes et aux 2,74% obtenus par le PCF.

Le Front National, lui, tombe dans les oubliettes avec 1,12%. Preuve que ce parti d’extrême droite ne constitue décidément pas la tasse de thé des élus de terrain.

Tous les résultats :

https://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Senatoriales/elecresult__senatoriales-2017/(path)/senatoriales-2017/064/index.html

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
31655
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 5 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
Sophie Borderie Présidente du CD47 Politique | 02/04/2020

« Notre société tient par la base, par la solidarité » Sophie Borderie, présidente du CD47

Parlement européen Politique | 01/04/2020

Tribune libre - Jean-Michel Arrivé: Crise sanitaire : pour une plus grande solidarité européenne

Anglet marché vignette Politique | 01/04/2020

Anglet: la Ville aux sept villages renforce ses liens face au Covid-19

SNCF 2017 Politique | 31/03/2020

La Région Nouvelle-Aquitaine au chevet de la ligne Limoges-Brive

Jean Luc Gleyze, président du département de la Gironde Politique | 26/03/2020

Gironde: Jean-Luc Gleyze, le président du Département demande aux citoyens une mobilisation collective pour "résister" au Covid-19

Fronton de la mairie de Saint-Macaire, en Gironde Politique | 18/03/2020

MAJ DU 20/03/20 - 30 000 conseils municipaux s'apprêtent malgré tout à élire leur maire (ou pas)

Macron 16 mars 2020 Politique | 16/03/2020

Coronavirus : l'essentiel des annonces

Mairie Agen Politique | 16/03/2020

1er tour en Lot-et-Garonne : Jean Dionis réélu haut la main à Agen, Patrick Cassany et Daniel Benquet en ballotage défavorable à Villeneuve/Lot et Marmande

municipales Gironde Politique | 16/03/2020

Municipales en Gironde : Bordeaux divisée, premier bilan contrasté et forte abstention

illustration élections municipales Politique | 16/03/2020

Pyrénées-Atlantiques : Du suspens et des surprises à l'issue du premier tour des municipales

La Rochelle Politique | 16/03/2020

Charente-Maritime : vers une triangulaire ou un duel serré à La Rochelle

Carte électorale Politique | 16/03/2020

Angoulême reste à droite, 2nd tour serré ailleurs

aaaa Politique | 16/03/2020

Municipales dans la Vienne. Une triangulaire à Poitiers et Abelin élu dès le 1er tour

Election à Limoges Politique | 16/03/2020

L’abstention grand vainqueur en Haute-Vienne avec 57,27%

Politique | 16/03/2020

Landes : Dax repasse à droite, Dayot rempile à Mont-de-Marsan