Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

05/08/20 : Dès aujourd'hui, le port du masque est obligatoire dans les secteurs piétonniers d'Hossegor.

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

05/08/20 : L'Agence régionale de santé (ARS) Nouvelle-Aquitaine, organise un dépistage COVID-19 à Biarritz, ce jeudi 6 août, de 9h à 13h sur l’Esplanade du Casino Municipal; un acte gratuit. Se présenter avec sa pièce d’identité, et carte vitale

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : Le maire d'Anglet Claude Olive, après entretien avec le préfet, a pris la même décision que Maïder Arosteguy et fermera ses 4,5km de plage de 22 h à 6 h à partir du 4 août. Une décision logique en raison de la proximité des deux stations balnéaires.

30/07/20 : En Dordogne, aucun record de température n'est tombé ce jeudi 30 juillet. Météo France a enregistré un maximal de 39 degrés aux Eyzies, dans la vallée de la Vézère. Le département est placé en vigilance jaune jusqu’au samedi 1er août à 12 heures.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

30/07/20 : Albin Chalandon,l'une des figures de la V° république et du gaullisme, qui occupa plusieurs postes ministériels dont celui de Garde des Sceaux mais fut aussi PDG du groupe Elf-Aquitaine est décédé à l'âge de cent ans.

30/07/20 : A Pau, le départ de la course cycliste féminine « Donnons des ailes au vélo » sera donné le 6 août à 8 heures au Tour des Géant Stade Tissié. Cette course reprend les 21 étapes du Tour de France parcourues par les cyclistes masculins.

30/07/20 : Ce jeudi, sur la Côte basque, Biarritz devrait battre ses records de chaleur avec 41°, soyons fous, selon les spécialistes, ressenti 47°. Bref la Côte basque flirtera avec sa concurrente d'Azur, voire en matière de culture assumée, sa cousine, la Corse.

29/07/20 : Surf, longboard, bodyboard, Stand-up paddle... les meilleurs surfeurs du département des Landes sont attendus les 1er et 2 août à Labenne Océan pour le Championnat des Landes Open et Junior.

29/07/20 : A mi-parcours de la saison estivale, avec 64 destinations et une évolution très positive des flux de voyageurs, l’Aéroport de Bordeaux va rouvrir le Hall B au public, à compter du jeudi 30 juillet.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 05/08/20 | L’appel à organisation des Voisinades niortaises est lancé !

    Lire

    La Ville de Niort organise la 5e édition des Voisinades niortaises le 18 septembre prochain. Les habitants qui souhaitent organiser ce temps fort convivial entre voisins dans leur quartier doivent s’inscrire jusqu’au 4 septembre auprès du service Proximité et Relations aux citoyens. Les particuliers, organisateurs, bénéficieront d’un accompagnement personnalisé. La Ville offrira aussi un kit apéro constitué de produits locaux.

  • 05/08/20 | Un mois de juillet positif pour la Cité du Vin

    Lire

    La Cité du Vin de Bordeaux dresse un premier bilan de l’activité du mois de juin plutôt positif. Si les chiffres de fréquentation des visiteurs étrangers enregistrent une forte baisse à cause du Covid-19, la fréquentation des visiteurs locaux, elle, bondit. 61% de visiteurs bordelais supplémentaires par rapport à 2019 sont venus admirer et visiter l’emblématique musée bordelais.

  • 05/08/20 | L'appelation Sainte-Foy Côtes de Bordeaux ouvre ses Châteaux

    Lire

    Dimanche 9 août, les vignerons de Sainte-Foy Côtes de Bordeaux organisent leurs premières portes ouvertes. Objectif : "dynamiser notre territoire et notre appellation ; offrir des activités aux visiteurs, touristes et locaux" explique Christiane Deffarge, présidente de l’appellation. Les huit propriétés participantes proposeront des animations diverses et variées : visite, initiation à la dégustation, accords mets et vins, atelier pédagogique pour les enfants, balade à la découverte des cépages… Et une tombola ouverte à ceux qui auront visité au moins 3 propriétés dans la journée.

  • 04/08/20 | Agglomération du Niortais : le délai du fonds de soutien de proximité est prolongé

    Lire

    Les entreprises et associations du territoire, dont l’activité économique a été impactée par la crise du Covid-19, ont un mois supplémentaire pour demander à bénéficier du fonds de soutien de proximité mis en place par Niort Agglo. Le délai est prolongé jusqu’au 31 août 2020.Cette aide a pour objectif de répondre aux besoins de trésorerie des Petites et Moyennes Entreprises et des associations du territoire de la Communauté d’agglomération du Niortais.

  • 04/08/20 | Un marché nocturne à Guéret (23)

    Lire

    Actions Quartiers, en partenariat avec la Ville de Guéret, organise le vendredi 21 août un marché nocturne de producteurs et artisans. De 18h à 22h, des animations musicales et des stands de producteurs locaux attendent les visiteurs qui pourront aussi se restaurer sur place. Les producteurs souhaitant y participer ont jusqu’au 14 août pour s’inscrire

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Sophie Borderie : « Je serai une présidente de terrain à l’écoute des Lot-et-Garonnais »

17/05/2019 | Sophie Borderie a été élue avec 26 voix pour, 14 contre et 2 blancs, présidente du Département de Lot-et-Garonne suite à la démission de Pierre Camani…

Sophie Borderie siégeant pour la première fois en ce 17 mai en qualité de présidente du Département de Lot-et-Garonne

Le vendredi 17 mai au matin, Sophie Borderie a été élue présidente du Conseil départemental de Lot-et-Garonne, suite à la démission de Pierre Camani. C’est la première femme à accéder à ce poste en terre lot-et-garonnaise. Cette jeune quinquagénaire vit à Marmande depuis trente ans avec son mari et ses trois enfants. Elle travaille au centre hospitalier intercommunal de Marmande-Tonneins en qualité d’infirmière-anesthésiste. Poste qu’elle compte, à présent, exercer cinq jours par mois afin de « garder un pied dans le monde du travail pour ne pas être déconnectée des réalités de la vie quotidienne ». Sur le plan politique, son premier mandat remonte à 2006, en tant que conseillère municipale de Marmande. Elle a exercé également les fonctions de maire-adjointe en charge des affaires sociales et de déléguée communautaire à Val de Garonne Agglomération. Dans le même temps, elle accède au poste de conseillère générale en 2008 et devient, en 2015, vice-présidente du Département en charge des Solidarités…

@qui ! : Vous avez été élue présidente du Département de Lot-et-Garonne le 17 mai au matin. La première femme présidente. Quel est votre ressenti ?
Sophie Borderie : Le fait d’être la première femme présidente du Département est pour moi un honneur, mais cela ne s’arrête pas là car il reste du chemin à parcourir pour que la parité soit totale sur le territoire national. Dans ma vie personnelle comme dans ma vie professionnelle, mon regard se porte à hauteur d’homme et de femme. Ni en surplomb, ni tête basse. C’est avec une grande humilité que j’aborde ce mandat.

@ ! : Quelles sont vos priorités en tant que présidente du Département ?
S. B. : Certes il y a des priorités mais mes actions vont essentiellement être dans les pas de ce qui a été porté jusqu’à présent par la majorité départementale. Teintée de ma sensibilité, ma démarche sera guidée par l’intérêt général et l’intérêt pour les Lot-et-Garonnais, ma boussole sera la justice que nous devons rechercher dans tous les domaines. Une justice sociale avec une vision positive et inclusive du développement social. La solidarité n’est pas une charge, c’est une chance. Et une justice territoriale car il n’est pas question pour moi qu’il y ait des territoires ou des Lot-et-Garonnais de seconde zone. Que l’on vive à Boussès ou à Agen, à Villeneuve-sur-Lot ou à Tourliac, à Esclottes ou à Marmande, l’accès aux services publics, aux soins, à la culture, à l’éducation ou au sport doit être le même pour tous sans discrimination.

@ ! : Que signifie ‘Lot-et-Garonnais’ de seconde zone ?
S. B. : Je suis très attachée à l’équité territoriale. Il n’y a pas de raison que des territoires éloignés des grosses agglomérations qui ressentent les mêmes besoins que les Lot-et-Garonnais citadins n’aient pas les mêmes services que les autres. L’accès aux services publics demeure bien un objectif majeur pour chacun d’entre nous.

« Un objectif commun à l’Assemblée départementale : le développement de notre département et le bien-être de ses habitants »

@ ! : Vous prenez la suite de Pierre Camani, qui a officié pendant onze années à la tête du Département. Votre mandat sera-t-il synonyme de continuité ?
S. B. : En effet, il n’est pas question de déroger aux projets qui sont en cours. Au contraire, je vais continuer à les soutenir et à les accompagner, car pour demeurer utile à tous, notre collectivité doit marcher sur ses deux jambes : poursuivre la réalisation des grands projets structurants qui préparent l’avenir et améliorer le quotidien de nos concitoyens. Ainsi, par exemple, sous l’autorité de Patrick Cassany, nous poursuivrons l’aménagement et la modernisation du réseau routier départemental avec notamment la réalisation de la rocade de Marmande.

@ ! : Votre prédécesseur Pierre Camani était le chef de file des départements ruraux. Allez-vous continuer ce « combat » ?
S. B. : Je suis convaincue de la nécessité des Conseils départementaux et je pense même que collectivement le Conseil départemental a un avenir. C’est une collectivité de proximité qui déploie de nombreux services publics sur le territoire et qui est nécessaire aussi notamment dans les territoires ruraux pour se situer entre les grandes agglomérations et le bloc communal. Pour moi, c’est un interlocuteur privilégié des intercommunalités et des collectivités. Et notre combat pour la ruralité n’est pas terminé ! Je le poursuivrai au sein de l’ADF, l’Association des Départements de France.

@ ! : Vous avez été élue grâce aux 26 voix de la Majorité, mais 14 voix contre et deux votes blancs. Quel message souhaitez-vous transmettre à l’opposition ?
S. B. : J’ai un profond respect pour l’opposition. Je sais ce que veut dire siéger dans la minorité. Comme je l’ai démontré dans le cadre de la commission sociale que je présidais, je serai extrêmement attentive aux remarques et aux propositions de l’opposition. Je veillerai donc à ce que l’opposition continue à bénéficier, dans le respect des lois et règlements, des moyens auxquels elle peut prétendre pour bien travailler. Par de-là nos couleurs politiques, nous avons un objectif commun à l’Assemblée départementale : le développement de notre département et le bien-être de ses habitants.

@ ! : Vous souhaitez mettre en place un Département d’initiative citoyenne…
S. B. : Pour que la République garde sa vitalité, nous avons la volonté de mettre le citoyen au centre de la démocratie locale. Les récents mouvements sociaux ont mis en lumière le désir d’une prise d’une parole nouvelle et d’une meilleure écoute de nos concitoyens. Dans cet esprit, Pierre Camani a proposé dès le débat d’orientations budgétaires pour cette année 2019 une série de mesures allant du droit de pétition à la création d’un collège consultatif de citoyens tirés au sort pour associer davantage les Lot-et-Garonnais à la décision. Ainsi, trois piliers forts illustrent cette volonté : la mise en place prochaine d’un conseil citoyen, d’un droit d’initiative citoyenne et d’un budget participatif.

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : Xavier Chambelland / CD47

Partager sur Facebook
Vu par vous
4347
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 7 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !