aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

21/07/17 : Le nouveau sous-préfet de Blaye Frédéric Doué prend ses fonctions le 24 juillet; il occupait depuis septembre 2015 le poste de directeur de cabinet du préfet des Côtes d'Armor.

21/07/17 : Le chanteur Manu Chao est attendu ce soir en Charente-Maritime sur la scène du festival des Fous Cavés (21 et 22 juillet), à Port d'Envaux. Le concert de ce soir est complet depuis plusieurs mois, mais il reste des places le 22. www.lesfouscaves.f

17/07/17 : Le nouveau préfet de Charente-Maritime prendra officiellement ses fonctions mercredi. Fabrice RIGOULET-ROZE succède à Eric Jalon, nommé à Matignon par Emmanuel Macron. Il était dernièrement préfet de région de la Martinique.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/07/17 | Travaux sur la rocade de Bordeaux les nuits du 24 au 25 et 25 au 26/7

    Lire

    La rocade extérieure (A630-N230) de Bordeaux sera fermée à la circulation entre l’échangeur 20 (Tartifume) et l’échangeur 24 (Le Canon), les nuits du 24 au 25 juillet de 21h00 à 6h00 et du 25 au 26 de 21h00 à 6h00. Durant ces fermetures, une déviation par la rocade intérieure sera mise en place, le pont Mitterrand (sens extérieur) étant inclus dans la section fermée à la circulation, les usagers en transit dans le sens Sud-Nord (en provenance notamment de l'A63 et de l'A62) devront emprunter la rocade intérieure et le pont d’Aquitaine.

  • 19/07/17 | Le festival Emmaüs de Pau-Lescar résiste à l'individualisme

    Lire

    "Jours de résistance". Tel est le nouveau nom que s'est donné le festival organisé le samedi 22 et le dimanche 23 juillet par la communauté Emmaüs de Pau-Lescar. Résistance "à l'inertie et à l'individualisme pour essaimer et découvrir ensemble les clés pour construire demain". Ces journées "festives et militantes" qui commémoreront les 50 ans de la mort de Che Guevara seront marquées par une série de conférences ainsi que par des concerts. Kenny Arkana, la rappeuse Casey, HK et les Saltimbanks sont notamment à l'affiche avec Fakear, Taiwan MC, Dee Nasty. Rens. www.emmaus-lescar-pau.com

  • 18/07/17 | Henri Bies-Péré, nouveau président de AFDI

    Lire

    Le béarnais Henri Pies-Péré est le nouveau président de l'association de solidarité Agriculteurs Français et Développement International (AFDI). Installé à Montaner, dans les Pyrénées-Atlantiques où il produit du lait et du maïs grain, Henri Bies-Péré est par ailleurs le deuxième vice-président de la FNSEA. Il a été le fondateur d'AFDI Aquitaine en 1995. L'association qu'il anime construit des partenariats entre les mondes agricoles français et ceux des pays en développement. Plus d'infos: http://www.afdi-opa.org

  • 17/07/17 | Une dernière belle Nuit (et journée) atypique le 22 juillet

    Lire

    Elles animent le Sud Gironde depuis le 4 juin dernier avec leur brin de poésie, de réflexion et d'exotisme. Les Nuits atypiques, qui nous emmènent encore en Mongolie depuis Cadillac et Verdelais cette semaine (19 et 20 juillet) ont vu grand pour leur final le samedi 22 juillet. Rendez-vous à Saint-Macaire pour de précieux moments au côté, notamment, du magicien des mots franco-rwandais, Gaël Faye, et de nombreux autres artistes. Une dernière belle journée en perspective pour les 26 ans de ce Festival résolument pas comme les autres.

  • 16/07/17 | Oléron: Le département ne renonce pas à un droit de passage

    Lire

    Le Tribunal administratif de Poitiers a annulé le 13 juillet les délibérations du Département 17 concernant le lancement d'une consultation des électeurs d'Oléron concernant l'implantation d'un péage à l'entrée de l'île. Dans un communiqué, le Département a annoncé qu'il ne ferait pas appel. Il présentera lors de la session d’hiver "un rapport portant sur le principe de l’instauration d’un droit départemental de passage et d’une redevance pour service rendu" par le pont.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Soraya Ammouche, la dame du faire de La Rochelle

11/09/2016 | Femme de terrain, fraîchement élue au Conseil régional, elle ne se considère pas comme « un politique » mais un « citoyen exerçant des fonctions démocratiques »

Soraya Ammouche, adjointe à La Rochelle, fait partie des 20 conseillers régionaux de Charente-Maritime

Elle avait annoncé son intention de quitter le conseil municipal de La Rochelle à la veille de vacances d’été, pour ne pas cumuler ses mandats d’adjointe à la Ville, de conseillère à la communauté d’agglomération et d’élue à la Région. Jean-François Fountaine lui a demandé de rester, pour mieux porter les dossiers rochelais à Bordeaux. Elle a finalement coupé la poire en deux : elle garde un pied à la ville et à l’agglo, mais ne sera plus adjointe. Retour sur le parcours d’une femme de conviction.

Depuis huit ans au conseil municipal de La Rochelle, avec Maxime Bono (PS), puis avec Jean-François Fountaine (DVG), Soraya Ammouche, 41 ans, fait partie de ces jeunes élus non issus du sérail, entrée en politique un peu par hasard. « On est venu me chercher parce que j’étais une femme d’action, issue de la diversité. J’ai conscience de ça », affirme cette fille d’immigré, arrivée en France à 22 ans. Pour autant, elle fustige les mauvaises langues qui voient dans ces nouveaux politiques de simples faire-valoir de têtes de listes : elle estime avoir sa place et un rôle à jouer. « Pour moi, l’élu est la passerelle entre l’administration, qui peut paraître froide, et le citoyen, qui est en attente de réponses.» Cette ancienne chargée de développement de l’économie sociale et solidaire (2005 – 2009) ne se considère d’ailleurs pas comme « un politique » mais un « citoyen exerçant des fonctions démocratiques ». Et ne cache pas son admiration pour le modèle scandinave, où l’égalité entre l’élu et le citoyen lambda n’est pas seulement sur le papier.

En femme de terrain, cette dame du « faire » regrette la lenteur de l’appareil politique, là où elle voit l’urgence d’agir in situ : « On est toujours dans les promesses, les critiques, les petites phrases, la posture, au lieu d’incarner des projets ». Elle avoue sans complexe avoir découvert un univers fait de calculs, de coups bas et de combats d’égos qu’elle ne soupçonnait pas. « Je n’aurais jamais imaginé qu’on puisse se positionner pour quelqu’un sans être automatiquement considéré en opposition à un autre », faisant notamment référence à son soutien au dissident PS Olivier Falorni aux législatives de 2012, face à Ségolène Royal. Un systématisme en contradiction avec sa vision du monde, elle qui confie croire davantage aux hommes qu’aux partis. D’ailleurs, si elle est encartée au PRG, c’est autant « par fidélité à des gens » que par adhésion à ses « valeurs humanistes ».

Huit ans de pratique du milieu l’ont laissé un peu désabusée, mais l’ont convaincue de la nécessité urgente d’incarner les valeurs républicaines - valeurs auxquelles elle croit depuis toute jeune fille, elle qui rêvait d’intégrer Sciences-Po ou une école de journalisme, avant de faire du Droit. C’est d’ailleurs pour respecter la loi sur le non cumul des mandats (effective en 2017) qu’elle dit avoir voulu démissionner. « Mais je me rends compte, en voyant les réactions autour de moi, que le non cumul des mandats est has been avant même d’avoir été.» Elle ira donc porter ses valeurs à la Région, tout en continuant à assumer un certain nombre de ses missions rochelaises (notamment en tant que présidente déléguée de la Mission locale). Cette fois, ce sont les questions de la transition énergétique et écologique qui l’attendent, ainsi que l’élaboration d’un plan de lutte contre le gaspillage alimentaire. Soraya Ammouche prévient : ses nouvelles fonctions vont l’obliger à prendre du recul avec le terrain. « Aujourd’hui, je ne me perçois plus comme un acteur de proximité […] je suis toujours pour l’action dans l’urgence, mais quand vous êtes dans la construction d’un projet à terme, on est forcément dans la réflexion, ce qui nécessite une prise de distance. » La dame du faire a pris son envol.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
6980
Aimé par vous
4 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Dekkiche Ben | 12/09/2016

courage et respect vous être sur la bonne voix amitiés indéfectible

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !