aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

17/01/17 : La RN 134 a été rouverte à la circulation en vallée d'Aspe, ce mardi, par le préfet des Pyrénées-Atlantiques. Si l'accès au tunnel du Somport est rétabli, ce n'est par contre pas le cas de celui menant au col du Somport.

17/01/17 : Le plan "grand froid" est de nouveau activé en Charente-Maritime, depuis hier soir. Des températures allant jusqu'à -10 degrés étant attendues la nuit d'ici vendredi. Les 175places supplémentaires créées lors de la 1re vague de froid sont maintenues.

16/01/17 : En raison de la météo et du risque d'avalanche, la RN 134 est fermée aux poids lourds en vallée d'Aspe (64) dans le sens France-Espagne à partir de Gurmençon, et aux véhicules légers à partir d'Urdos. L'accès au col et au tunnel du Somport est fermé.

16/01/17 : La Maison de l’Europe de Lot-et-Garonne/CIED vous invite à vivre une soirée à l'heure allemande, le vendredi 27 janvier à la Maison de l’Europe à Agen. Une soirée présentée par Katharina, une jeune allemande en service volontaire européen

16/01/17 : A l’occasion des soldes, l’Agglomération d’Agen et Keolis Agen proposent le ticket de bus illimité à 1,20€ la journée le samedi 21 Janvier.

15/01/17 : Les acteurs de la filière bio de la Nouvelle-Aquitaine vont se réunir pour la 1ere fois dans le cadre d'un forum, qui se tiendra jeudi 19 à Saint-Jean-d'Angely, en Charente-Maritime. Objectif: faire avancer le développement économique du territoire.

14/01/17 : Une femme de 50 ans est décédée ce samedi dans une avalanche survenue en vallée d'Ossau (Pyrénées-Atlantiques), dans le vallon de Gabardères. Elle faisait partie d'un groupe de randonneurs. Son mari a été retrouvé en état d'hypothermie.

14/01/17 : Le Bergerac Périgord football club jouera son 16e de finale de coupe de France contre le RC Lens le mardi 31 janvier à 18 heures. Le président Christophe Fauvel l'a confirmé sur son compte Twitter. Le lieu de la rencontre n'est toujours pas connu.

13/01/17 : Gironde: Les services des cartes grises, permis de conduire et des armes de la préfecture ainsi que la sous-préfecture de Blaye seront exceptionnellement fermés au public mardi 17 janvier. Les services ouvriront normalement mercredi 18 janvie à 8h30.

13/01/17 : Jean-Luc Mélenchon, candidat à l'élection présidentielle est attendu à Périgueux le 26 janvier. Il tiendra une réunion publique à la salle de la Filature, à partir de 19 h 30. Le candidat est soutenu par le Parti de Gauche et le Parti Communiste.

13/01/17 : Noël Mamère a saisi l'occasion de ses voeux pour annoncer ce 12 janvier qu'il renoncerait en juin à ses mandats de député de la Gironde et de maire de Bègles laissant le champ libre à un élu écologiste de sa majorité, Clément Rossignol.

12/01/17 : Le maire de Sarlat, Jean-Jacques de Peretti (LR), est candidat aux élections législatives du mois de juin sur sa circonscription de Sarlat, la quatrième de la Dordogne. Il a annoncé sa candidature par un communiqué.

11/01/17 : Avec 61 000 entrées, le Musée basque et de l'Histoire de Bayonne a connu une année 2016 exceptionnelle. Grâce aussi à l'exposition cet été, "1660-La Paix des Pyrénées" avec une trentaine de tableaux dont deux Velasquez qui a reçu 34 000 visiteurs.

11/01/17 : Jean-Marc Bassaget, Secrétaire général de la Préfecture de la Dordogne quitte le Département. Il a été nommé Sous-préfet de St-Julien-en Genevois en Haute-Savoie. Il est remplacé par Laurent Simplicien, ingénieur de recherche, à partir du 30 janvier.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/01/17 | Gironde: Dispositif grand froid encore renforcé

    Lire

    Des températures pouvant atteindre -7° localement, le préfet Pierre DARTOUT a décidé d’activer le niveau 2 du plan grand froid, à partir de ce 17 janvier, pour permettre la mise à l’abri des personnes vulnérables. Cela se traduit par l’ouverture en lien avec la mairie de Bordeaux et les associations de protection civile de 70 places supplémentaires dans deux salles, le renforcement du 115, celui des maraudes et la mobilisation des services du SDIS, gendarmerie et police pour détecter les situations difficiles: 1 089 places étaient ouvertes dimanche pour l’accueil des sans-abri : 833 places pérennes et 256 au titre du dispositif hivernal. 

  • 13/01/17 | Enquête publique sur la ZPPAUP d'Agen

    Lire

    Une enquête publique portant sur la transformation de la Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager (ZPPAUP) d’Agen en Aire de Valorisation de l'Architecture et du Patrimoine (AVAP) et sur la modification des périmètres de protection des monuments historiques de la ville d’Agen a lieu du lundi 30 janvier au jeudi 2 mars. Les pièces du dossier sont déposées à la mairie d'Agen et à l'Agglo.

  • 12/01/17 | Élections syndicales dans les TPE

    Lire

    Les salariés des très petites entreprises (TPE de moins de 11 salariés) et les employés à domicile ont jusqu’au 13 janvier pour désigner l’organisation syndicale qui les représentera pour les 4 prochaines années. En votant, ils désigneront également les conseillers prud’hommes du collège salarié et les représentants dans les commissions paritaires régionales interprofessionnelles. En Lot-et-Garonne plus de 22 400 salariés sont ainsi appelés aux urnes.

  • 12/01/17 | Gironde: Dispositif grand froid renforcé

    Lire

    En prévision des conditions climatiques rigoureuses attendues pour ce week-end et le début de la semaine prochaine dans le département, le préfet de la Gironde a pris les dispositions pour que 30 places supplémentaires soient ouvertes pour l’accueil et l’hébergement des personnes sans abri dès ce vendredi, dans l’agglomération bordelaise selon la répartition suivante : 15 places sur le site du gymnase Palmer à Cenon,15 places sur le site de Dupas à Bordeaux. Des places supplémentaires seront également mises à disposition pour quelques familles dans une maison sociale située au sein de la métropole.

  • 11/01/17 | Pyrénées-Atlantiques : la neige tombe sur les stations de ski

    Lire

    La neige, qui avait boudé les stations de ski des Pyrénées-Atlantiques à Noël, s'est mise à tomber au début de la semaine. Ce mercredi, Gourette dispose d'une couche allant de 15 à 90 cm et a ouvert 7 pistes sur 35. La Pierre-Saint-Martin (65 cm à 90 cm) a ouvert 15 pistes sur 24, tandis que la station d'Artouste (30 cm au sommet) a ouvert 6 pistes sur 18. Une baisse des températures et de nouvelles précipitations sont prévues pour la fin de la semaine. Les équipements sont obligatoires pour accéder en voiture à Gourette et à La-Pierre-Saint-Martin.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Soraya Ammouche, la dame du faire de La Rochelle

11/09/2016 | Femme de terrain, fraîchement élue au Conseil régional, elle ne se considère pas comme « un politique » mais un « citoyen exerçant des fonctions démocratiques »

Soraya Ammouche, adjointe à La Rochelle, fait partie des 20 conseillers régionaux de Charente-Maritime

Elle avait annoncé son intention de quitter le conseil municipal de La Rochelle à la veille de vacances d’été, pour ne pas cumuler ses mandats d’adjointe à la Ville, de conseillère à la communauté d’agglomération et d’élue à la Région. Jean-François Fountaine lui a demandé de rester, pour mieux porter les dossiers rochelais à Bordeaux. Elle a finalement coupé la poire en deux : elle garde un pied à la ville et à l’agglo, mais ne sera plus adjointe. Retour sur le parcours d’une femme de conviction.

Depuis huit ans au conseil municipal de La Rochelle, avec Maxime Bono (PS), puis avec Jean-François Fountaine (DVG), Soraya Ammouche, 41 ans, fait partie de ces jeunes élus non issus du sérail, entrée en politique un peu par hasard. « On est venu me chercher parce que j’étais une femme d’action, issue de la diversité. J’ai conscience de ça », affirme cette fille d’immigré, arrivée en France à 22 ans. Pour autant, elle fustige les mauvaises langues qui voient dans ces nouveaux politiques de simples faire-valoir de têtes de listes : elle estime avoir sa place et un rôle à jouer. « Pour moi, l’élu est la passerelle entre l’administration, qui peut paraître froide, et le citoyen, qui est en attente de réponses.» Cette ancienne chargée de développement de l’économie sociale et solidaire (2005 – 2009) ne se considère d’ailleurs pas comme « un politique » mais un « citoyen exerçant des fonctions démocratiques ». Et ne cache pas son admiration pour le modèle scandinave, où l’égalité entre l’élu et le citoyen lambda n’est pas seulement sur le papier.

En femme de terrain, cette dame du « faire » regrette la lenteur de l’appareil politique, là où elle voit l’urgence d’agir in situ : « On est toujours dans les promesses, les critiques, les petites phrases, la posture, au lieu d’incarner des projets ». Elle avoue sans complexe avoir découvert un univers fait de calculs, de coups bas et de combats d’égos qu’elle ne soupçonnait pas. « Je n’aurais jamais imaginé qu’on puisse se positionner pour quelqu’un sans être automatiquement considéré en opposition à un autre », faisant notamment référence à son soutien au dissident PS Olivier Falorni aux législatives de 2012, face à Ségolène Royal. Un systématisme en contradiction avec sa vision du monde, elle qui confie croire davantage aux hommes qu’aux partis. D’ailleurs, si elle est encartée au PRG, c’est autant « par fidélité à des gens » que par adhésion à ses « valeurs humanistes ».

Huit ans de pratique du milieu l’ont laissé un peu désabusée, mais l’ont convaincue de la nécessité urgente d’incarner les valeurs républicaines - valeurs auxquelles elle croit depuis toute jeune fille, elle qui rêvait d’intégrer Sciences-Po ou une école de journalisme, avant de faire du Droit. C’est d’ailleurs pour respecter la loi sur le non cumul des mandats (effective en 2017) qu’elle dit avoir voulu démissionner. « Mais je me rends compte, en voyant les réactions autour de moi, que le non cumul des mandats est has been avant même d’avoir été.» Elle ira donc porter ses valeurs à la Région, tout en continuant à assumer un certain nombre de ses missions rochelaises (notamment en tant que présidente déléguée de la Mission locale). Cette fois, ce sont les questions de la transition énergétique et écologique qui l’attendent, ainsi que l’élaboration d’un plan de lutte contre le gaspillage alimentaire. Soraya Ammouche prévient : ses nouvelles fonctions vont l’obliger à prendre du recul avec le terrain. « Aujourd’hui, je ne me perçois plus comme un acteur de proximité […] je suis toujours pour l’action dans l’urgence, mais quand vous êtes dans la construction d’un projet à terme, on est forcément dans la réflexion, ce qui nécessite une prise de distance. » La dame du faire a pris son envol.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4848
Aimé par vous
4 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Dekkiche Ben | 12/09/2016

courage et respect vous être sur la bonne voix amitiés indéfectible

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !