Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

27/05/19 : Roman Mikhalev, danseur étoile du Ballet de l'Opéra National de Bordeaux depuis 2012, fera ses adieux à la scène le 31 mai lors du ballet Quatre Tendances. Une soirée durant laquelle il offrira au public un solo de danse parmi ceux qu'il a préférés.

27/05/19 : Résultats complets Bordeaux (33) : LREM 29,47%, EELV 21,54%, RN 9,40%, LR 9,02%, PS 8,49%, LFI 6,20%, G.S 4,21%

27/05/19 : Dordogne : Résultats définitifs : Participation : 58,28 % : RN : 25,15 %, LREM : 19,26 %, EELV : 11,38 %, LFI : 8,60 %, PS-LUG 7,45 % ; LR : 7,05 %, PC : 3,68 %, LDG Hamon : 3,62 %, DLF : 3, 50 %

27/05/19 : Résultats complets Bègles : EELV 21,69%, LREM 17,67%, RN 14,47%, LFI 10,63%, PS 9,20%

27/05/19 : Angoulême (16) : LREM : 24,05%, EELV : 17,02%, RN : 16,12%, PS-PP : 8,46%, LFI : 8,40%, LR : 7,68%, G.S : 4,79%. Taux de participation : 52,54%.

27/05/19 : Résultats complets Vienne (86) : RN 22,58%, LREM 21,78%, EELV 14,24%, LR 7,35%, PS 7,30%, LFI 6,58%, DBLF 3,63%, G.S 3,54%

27/05/19 : Résultats complets Charente (16) : RN 25,56%, LREM 21,48%, EELV 12,23%, LFI 7,61%, LR 7,17%, PS 6,56%, DBLF 3,61%, G.S 3,54%

27/05/19 : Deux-Sèvres, résultats départementaux définitifs : LREM : 23,62%, RN 20,64%, EELV : 14,09%, LR : 7,52%, PS-PP : 7,04%, LFI 6,16%, G.S : 3,63%. Taux de participation : 48,99%.

27/05/19 : Résultats Lot-et-Garonne : RN : 29,47 %, LREM : 19,17 %, EELV : 10,30 %, LR : 7,38 %, LFI : 6,70 %, PS : 6,11 %, , DBLF : 4,46 %, GS : 3,03 %, PC : 2,56, UDI : 2,39 %. Taux de participation : 50,20 %. Taux de participation : 55 %.

27/05/19 : Charente-Maritime : résultats départementaux définitifs : RN 25,26%, LREM 22,60%, EELV 13%, RN 7,68%, LFI 6,60%

27/05/19 : Landes résultats complets: LREM 22,95%, RN 21,29%, EELV 10,80%, PS 10,47%, LR 6,95%, LFI 6,88%, GS 4,23%

26/05/19 : Résultats complets Creuse (23) : RN 24,37%, LREM 18,28%, EELV 9,82%, LR 9,68%, LFI 8,89%, PS 6,97%, G.S 4,21%

26/05/19 : Résultats Tulle (19) : dans la ville de François Hollande, les résultats font office d'exception à la règle. RN : 18,5% ; LEREM : 18,4% ; PS : 14,2% ; EELV : 11,8% ; LFI : 7,7% ; LR : 7,4% ; PCF : 6,3% ; autres listes : 15,7%.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/05/19 | Canicule: le registre de prévention réouvre à Pau

    Lire

    Conformément à la loi, une cellule de veille saisonnière communale est à nouveau mise en place à Pau entre le 1er juin et le 31 août, afin de veiller à la situation des personnes isolées, âgées ou handicapées, pouvant être fragilisées par des températures élevées et persistantes. Dans ce cadre, un registre nominatif et confidentiel, répertoriant les personnes vulnérables est ouvert dans toute commune de plus de 5000 habitants. Pour vous y inscrire, ou inscrire un proche, contacter le Service Autonomie et Solidarités Seniors de la Ville de Pau 0559278370

  • 27/05/19 | Recrudescence des cas de rougeole en Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    La rougeole est de nouveau présente dans notre région. Une recrudescence du nombre de malades est apparue dans les Pyrénées-Atlantiques (en lien avec un foyer de personnes ayant participé à la Foire au jambon de Bayonne), et plus généralement dans le sud de la région. Au total, entre le 1er janvier et le 19 mai, 98 cas de rougeole ont été signalés en Nouvelle-Aquitaine, dont 22 ont nécessité une hospitalisation. L'âge médian des malades est de 22 ans. La plupart n’était pas, ou insuffisamment, vacciné.

  • 27/05/19 | La Rochelle planche sur des solutions de mobilités innovantes avec le Québec

    Lire

    Depuis juillet 1996, la Communauté d’Agglomération de La Rochelle et la Ville de Saint-Jérôme au Québec coopèrent pour développer des projets innovants en particulier dans le domaine des véhicules électriques et véhicules hybrides rechargeables et l’intégration de bornes de recharge dans le mobilier urbain. Les deux villes ont signé un nouveau partenariat ce 24 mai pour continuer de favoriser l'innovation. Pour La Rochelle, la mobilité durable fait partie de son programme territoire zéro carbone.

  • 27/05/19 | Réaction Sophie Borderie psdte PS du CD47

    Lire

    "En Lot-et-Garonne, les résultats enregistrés sont conformes aux résultats nationaux avec néanmoins une accentuation du vote d’extrême droite, comme cela était malheureusement déjà le cas en 2014. Localement, il est plus que jamais nécessaire de poursuivre notre combat pour la ruralité et pour l’équité territoriale. Bien souvent, celles et ceux qui subissent des injustices et vivent un sentiment de relégation trouvent refuge dans le vote extrême. Acteurs de la vie publique, nous avons tous un rôle à jouer dans ce combat. J’y prendrai toute ma part."

  • 24/05/19 | Coup froid sur le Festival "Biarritz en été"

    Lire

    Le maire, Michel Veunac, a appris avec stupéfaction -et une certaine colère- l’annulation de ce festival par ses organisateurs. Festival d'envergure faisant partie des nouveaux temps forts de l’été. Les organisateurs évoquent des raisons d’ordre financier pour justifier l'annulation soudaine de cette deuxième édition qui leur avait confiée. La Ville de Biarritz a donc décidé de réinscrire deux soirées supplémentaires des Jeudis de l’Océan en juillet et elle organisera un grand concert gratuit le 10 juillet à la Côte des Basques, en collaboration avec l'Atabal.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Sur l'Agglomération périgourdine, un vaste plan pour mieux se déplacer

29/04/2019 | Le Grand Périgueux a fait des déplacements une priorité du mandat en investissant 45 millions d'euros d'ici 2021. Principal objectif: diminuer le trafic routier.

Le pôle d'échanges multimodal a ouvert ce 29 avril

En 2011, une étude révélait que plus de 80 % des déplacements quotidiens au coeur de l'agglomération périgourdine se faisaient en voiture. En novembre 2016, le Grand Périgueux votait son plan global de déplacements baptisé Périmouv. En cours de réalisation, il prévoit la création de huit parkings relais, la restructuration complète du réseau de bus réalisée en septembre, l'instauration d'un bus à haut niveau de service, le lancement d'un grand plan vélo. Le but à terme est de réduire le trafic automobile et de favoriser l'utilisation de plusieurs modes de transports sur un même trajet.

Transformer le territoire du Grand Périgueux, modifier les habitudes et les mentalités en matière de transports et de déplacements quotidiens, c'est la philosophie du plan global de déplacements dont les effets devraient se faire sentir à l'horizon 2021 - 2022. "Si rien n'est fait au niveau des transports, la ville de Périgueux sera complètement saturée aux heures de pointe. Le plan global de déplacements a été adopté fin 2016. Les efforts sont conséquents, l'investissement est de 45 millions d'euros dont 11 sont déjà réalisés et 15 millions en cours de réalisation, rappelle Jean-François Larenaudie, maire de Sanilhac et vice-président de l'Agglomération en charge des déplacements.
La réalisation la plus voyante, pour les habitants, c'est la mise en service du pôle d'échanges multimodal, en service depuis ce 29 avril au matin. Ce Pole, situé derrière la gare SNCF, avenue du Maréchal Juin, constitue désormais un point de convergence de tous les modes de transports : le train, le bus avec six lignes qui s'y arrêtent, le vélo avec des box sécurisés avec possibilité à terme de location. Alors sur les 45 millions d'euros votés pour Périmouv', près de 3 millions ont servi à financer le pôle d'échanges multimodal de la gare.  Des transports qui serviront aussi à desservir le futur quartier d'affaire situé à proximité immédiate.
Ce pôle sera complété par la construction de la nouvelle passerelle, en lien avec la réhabilitation du parvis de la gare. Celle-ci doit permettre une accessibilité totale de la gare depuis l'ensemble des quais d'ici  septembre 2021. "L'objectif de ce plan est de faire diminuer la circulation automobile et que les gens se reportent sur d'autres modes de transports, d'utiliser sur un même trajet, plusieurs modes de transports et surtout désengorger le centre ville de Périgueux du trafic routier", insiste Jean-François la Renaudie. Des efforts sont donc réalisés sur le bus, avec une ligne de bus à haut niveau de service,  sur 10 kilomètres est ouest. La mise en service totale de la ligne est prévue pour cet automne. Le nouveau réseau s'articule autour de huit parkings relais. Ceux de Trélissac et Borie Marty seront équipés de box vélos sécurisés. 

La navette ferroviaire, c'est pour 2021

Jacques Auzou, président du Grand Périgueux, a tenu lui-même à apporter des précisions sur les avancées du dossier de la navette ferroviaire.  Il s'agit de créer une liaison en train entre Mussidan et Niversac, par TER toutes les demi-heures aux heures de pointe, puis toutes les heures. "Nous avons repris les discussions avec la Région et la SNCF. Celle-ci verra bien le jour fin 2021. La future navette s'arrêtera à Neuvic, Saint-Astier, Razac, Marsac piscine, gare de Périgueux, Boulazac à proximité de la Sobeval et du pôle de formations des métiers et Niversac. Ce que nous avons ouvert ce matin, c'est une interconnexion avec le train et les bus, nous anticipons l'arrivée de la navette." Des haltes ferroviaires sont à créer, d'autres à aménager. Les études doivent se poursuivre d'ici la fin de l'année : la mise en service de Boulazac, à proximité des pôles de formations est prévue, en décembre 2020.

Favoriser le vélo

Dernier volet de ce plan global de déplacement, le vélo. Actuellement, 2 % des trajets quotidiens sur l'agglomération périgourdine se font à vélo. Pour favoriser ce mode de transport doux, le Grand Périgueux, met en place un nouveau service de location sur de la moyenne durée et de la longue durée, minimum un mois. 110 vélos sont proposés dont 70 vélos à assistance électrique, 20 vélos classiques et 20 vélos pliants. Ce service s'adresse aux habitants du Grand Périgueux et à ceux qui travaillent sur le territoire. Le coût de la location au mois est de 30 euros pour un vélo à assistance électrique, le demi-tarif est proposé pour les demandeurs d'emploi, les personnes en situation de précarité, les plus de 65 ans. Pour les salariés, 50 % de la location du vélo peut être pris en charge par l'employeur. Par ailleurs, l'Agglomération propose une aide à l''achat d'un vélo à assistance électrique (hors VTT) de 250 euros chez des vélocistes locaux et partenaires, dans la limite de 100 bénéficiaires pour cette année.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
2566
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !