aqui.fr a besoin de vous : Soutenez nous !

19/12/14 : Un symbole: le président Alain Rousset présentera ses voeux à la Région le 16 janvier depuis la Cité de l'Océan à Biarritz. Dans la direction que son maire, Michel Veunac veut donner à la station balnéaire: l'océan, son potentiel et ses fragilités

19/12/14 : Les plus forts enneigements dans les stations de ski concernent actuellement les Hautes-Pyrénées avec Piau, Peyragudes et le Grand Tourmalet, qui ont affiché aujourd'hui 40 centimètres en bas des pistes et 60 centimètres en haut.+ d'info

19/12/14 : La comédienne Cécile Coustillac revient dans sa ville natale de Pau après un début de carrière remarqué. Elle sera l'interprète de "Gertrud", de Jean-Pierre Baro les mercredi 7 et jeudi 8 janvier, à 20h30, au théâtre Saragosse.+ d'info

19/12/14 : Max Cabanes sera l'invité de la librairie Bachi- Bouzouk, le samedi 20 décembre, de 15h à 19h, à Pau. Son album "Fatale" vient d'être nominé pour le prix Polar du festival international de BD d'Angoulême.

19/12/14 : Le redoux pose problème aux stations de ski des Pyrénées-Atlantiques. A Gourette, où l'on ne constatait jeudi que 20 cm de neige en haut du site, aucune piste n'a été ouverte, et 12 sur 24 seulement à La Pierre-Saint-Martin.+ d'info

18/12/14 : Petits frères des Beatles, les Beatlovs se produiront le samedi 20 décembre à 16h, place Clemenceau, à Pau, dans le cadre du Noël anglais. En attendant la course les Pères Noël pour la paix à 20h , et le spectacle de "Fiers à cheval" le lundi 22.+ d'info

18/12/14 : A partir du 22 décembre, il n'y aura plus de dossiers papier, mais des tablettes numériques, sur les bureaux des élus palois lors des séances du conseil municipal. Ce qui, estime la mairie, facilitera les échanges et la recherche d'informations.

17/12/14 : Nouvelle acquisition pour le musée des beaux arts d'Agen : le portrait d'Emmanuel-Armand de Vignerot du Plessis-Richelieu, duc d’Aiguillon entre 1769 et 1788. Huile sur toile

17/12/14 : Jeudi 18 décembre à 20h30, l'Ensemble Les Surprises donnera un concert de Noël à la Salle de l'Ermitage-Compostelle au Bouscat. Organisé par l'Académie J-S Bach, ce concert présentera des oeuvres de Rameau, Bach et Rebel. Entrée 15 euros.

17/12/14 : #LotEtGaronne Le futur complexe #CenterParcs sera implanté sur des terrains situés sur les communes de Pindères et Beauziac

16/12/14 : Deux épreuves du championnat du monde de moto trial indoor auront lieu en 2015 en France, dont l'une au Zénith de Pau le vendredi 6 février. Celle-ci sera organisée par l'ASM Pau Moto Verte. Elle verra les huit meilleurs pilotes mondiaux s'affronter.

16/12/14 : L'hippodrome de Pau accueille aujourd'hui 6 courses d'obstacles et 2 de plat, dont un Tiercé, Quarté + , Quinté +. La première course sera lancée à 12h45. Début des opérations à 12h15.+ d'info

16/12/14 : 2ème Convention Fruits et Légumes d’Aquitaine les 17 et 18 décembre au stade Armandie à Agen. Au programme, notamment, le jeudi, à 11h, la présentation du projet stratégique de FLA 2014-2020 par les professionnels de la filière.

16/12/14 : Les professionnels du bâtiment et des travaux publics, qui représentent 15 000 emplois dans les Pyrénées-Atlantiques, manifesteront le mercredi 17 décembre dans le centre de Pau. Leur colère est notamment liée à la forte chute des mises en chantier.

15/12/14 : Yves d'Amécourt, leader de l'opposition au conseil général de la Gironde fait partie des six membres du groupe de travail de l'UMP chargé de « coordonner la stratégie pour les élections départementales » présidé par Eric Doligé président du CG du Loiret.

15/12/14 : Succès pour la troisième édition de Bordeaux Tasting qui a réuni plus de 5200 visiteurs ce week-end au Palais de la Bourse. L'édition 2015 est déjà programmée : elle se déroulera les 12 et 13 décembre prochain.

14/12/14 : Christian Laine (PS) a été élu maire de Lescar, dans l'agglomération paloise, avec 50,7% des suffrages, soit 71 voix d'avance sur le DVD Philippe Coy. L'élection avait été annulée après que tous deux soient arrivés en mars à égalité parfaite de voix.

14/12/14 : Le complexe de pelote basque de Mont (64)accueillera les vendredi 19 et samedi 20 décembre des animations destinées à faire connaître la pelote basque au féminin. Les 8 meilleures joueuses françaises, championnes du monde 2014, s'y affronteront.

13/12/14 : Broadway, le jazz et la comédie musicale marqueront le concert du Nouvel an donné les samedi 3 et dimanche 4 janvier au Zénith de Pau par l'OPPB, avec l'ensemble symphonique, une formation jazz, les chanteurs Isabelle Georges et Frederik Steenbrink. + d'info

12/12/14 : L'exposition internationale Lascaux III sera présentée à la Porte de Versailles du 13 mai au 31 août 2015. Elle ira ensuite à Genève du 8 octobre 2015 au 31 janvier 2016 et ensuite le fac similé de la célèbre grotte est attendue à Rotterdam.

12/12/14 : 45 domaines ouvriront leurs portes de manière festive le dimanche 14 décembre dans le vignoble de jurançon. Cette opération qui permet de découvrir de nombreux millésimes est organisée par les Vignerons de la route des vins du Jurançon+ d'info

12/12/14 : Germinal Peiro a été désigné par les militants socialistes de la Dordogne à plus de 75 % des suffrages pour conduire la liste des élections départementales. En cas de victoire socialiste, il présiderait cette assemblée et succèderait à Bernard Cazeau.

12/12/14 : Les travaux de modernisation de la ligne ferroviaire reliant Cambo-les-bains à Saint-Jean-Pied-de-Port (64) ont débuté. Ils se dérouleront jusqu'en octobre 2015 et font partie des contrats de projets Etat-Région.

12/12/14 : Turbomeca, dont le siège se trouve à Bordes (64), a mis en service son moteur Arrius 2B Plus, spécialement conçu pour les hélicoptères légers. Avec 7 millions d'heures de vol, l'Arrius est la famille de moteurs la plus utilisée dans sa catégorie.

12/12/14 : Les poupées géantes de la compagnie Transe Express, dont les créations sont présentées dans le monde entier, animeront la fête des lumières organisée le samedi 13 décembre dans les rues de Pau, dans le cadre du Noël anglais. + d'info

11/12/14 : La coopérative agricole Terres du Sud vient de nommer Patrick Neaume à la Direction des Pôles Animal et Industrie Agro Alimentaire

11/12/14 : Jean-Christophe Giesbert, alias Norman Ginzberg (frère de F-O Giesbert) dédicacera son dernier livre « Omaha », (Ed. Héloïse d'Ormesson) le vendredi 12 décembre, à 18h30, à la librairie Martin Delbert à Agen.

10/12/14 : 107 tonnes de produits alimentaires ont été récoltés en Dordogne dans le cadre de la 30e collecte de la Banque alimentaire, des 28 et 29 novembre, un chiffre identique à celui de 2013. Cela représente 214 000 repas à destination des personnes démunies.

10/12/14 : Outre Peyragudes et Gourette, c'est finalement l'ensemble des stations de ski du réseau N'Py qui seront ouvertes ce week-end avec Piau, Le Grand Tourmalet, Luz-Ardiden, Cauterets et La Pierre Saint Martin. Les deux dernières ouvrent même vendredi.+ d'info

10/12/14 : Les ouvertures se succèdent dans les Pyrénées. Celle du domaine skiable de Gourette (64) aura lieu le samedi 13 décembre, en continu jusqu'au 6 avril, annonce la station.+ d'info

10/12/14 : Grace aux récentes chûtes de neige et à la fabrication de neige de culture, la station de ski de Peyragudes (65) sera ouverte les samedi 13 et dimanche 14 décembre. En attendant une ouverture en continu à partir du 20 décembre. + d'info

10/12/14 : Pour la première fois dans les Pyrénées-Atlantiques,36 anciens maires ayant exercé leurs fonctions pendant au moins 18 ans vont recevoir des arrêtés et des diplômes d'honorariat. La cérémonie aura lieu le vendredi 12 décembre à la préfecture, à Pau.

10/12/14 : Projection gratuite du film All that jazz (Que le spectacle commence !) de Bob Fosse en clôture de la carte blanche donnée à Mathieu Amalric le 11/12 au cinéma Les Colonnes (33).

09/12/14 : Une banderole déclarant que la ville s'oppose à la peine de mort sera déployée le 12 décembre sur la façade de la mairie de Pau. Un rassemblement pour l'abolition universelle de la peine de mort sera organisé à 18 h par Amnesty International.

09/12/14 : Le conseiller régional socialiste Pierre Chéret, ancien secrétaire départemental du PS dans les Pyrénées-Atlantiques, succède au député David Habib au sein du conseil municipal de Pau.

09/12/14 : La lescarienne Sylvie Kermin-Coiffier sera en séance de dédicace au Village Emmaüs Lescar-Pau, le samedi 13 décembre à 14 heures dans l’espace librairie. Elle proposera 2 animations à 14h et 17h : approche du chien et situations à risque de morsure

08/12/14 : Le Cercle Condorcet organise ce 9 décembre à 18h30, une conférence-débat à la salle des fêtes de la Mairie d'Anglet, "Europe et laïcité"animée par Alain Mouchoux ,vice-président de la Conférence des Organisations non-gouvernementales.

08/12/14 : Les communes d'Artigueloutan, Auga et Hagetaubin ont été reconnues en état de catastrophe naturelle après les inondations et coulées de boue survenues fin juin et début juillet dans les Pyrénées-Atlantiques.

05/12/14 : Golf, villas du 19e siècle... des visites patrimoniales destinées à évoquer le passé britannique de la ville sont organisées en décembre à Pau, où bien des animations et spectacles sont également prévus dans le cadre d'un exceptionnel Noël anglais.+ d'info

05/12/14 : A partir du 29 mars 2015, la compagnie Air France proposera 30% de sièges de plus sur la ligne reliant Pau à l'aéroport Charles-de-Gaulle. Un vol hebdomadaire reprendra par ailleurs à partir du 27 juin entre Pau et Bastia, puis Ajaccio.

04/12/14 : Le réseau des médiathèques communautaires d'Aire sur l'Adour vient de se voir attribuer le Grand Prix Livres Hebdo des bibliothèques francophones, présidé cette année par Amélie Nothomb ! + d'info

03/12/14 : Comme chaque premier dimanche du mois, la visite du château ainsi que des musées des Beaux-Arts et Bernadotte sera gratuite le 7 décembre, à Pau. Bouquinistes, artisans et artistes s'installeront ce jour-là le long du boulevard des Pyrénées. + d'info

03/12/14 : Dans le cadre de la création des nouvelles régions françaises les présidents des Régions Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes se retrouveront à Limoges ce lundi 8 décembre 2014

#aquiabesoindevous !



S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/12/14 | Le commerce bayonnais se muscle

    Lire

    Prochaine arrivée d'Ikea oblige? L'Office des commerçants bayonnais a décidé de se donner les moyens d’une nouvelle ambition pour son développement. 6 associations représentants 350 commerçants se sont fédérées autour de Monique Kayrouz, représentante du Club des associations de commerçants et artisans de Bayonne. On notera la présence comme vice-président d'André Garreta, le dynamique président de la CCI Bayonne Pays-Basque mais aussi, comme secrétaire, Sauveur Lagourgue, président Chambre de métiers.

  • 17/12/14 | Révision des tarifs pour l'accueil en centres de loisirs dans le Marmandais

    Lire

    Au 2 janvier 2015, Val de Garonne Agglomération adopte une nouvelle grille tarifaire pour l'accueil en centres de loisirs. En 2015, l'augmentation sera d'environ 10%. Ex : pour un couple avec 2 enfants dont le revenu correspond à 2.240 €, l'augmentation sera de 64ct d’€ /enfant/jour, soit un tarif global de 7,07€ /enfant/jour (repas compris). Le tarif du mercredi a-m sera augmenté afin de proposer un accueil supplémentaire et le transport en bus, de l'école vers le centre de loisirs.

  • 17/12/14 | A Bayonne, la mutuelle Jean-René Etchegaray

    Lire

    L'accès aux soins pour tous était une de ses promesses de campagne dans un pays aux 5 millions de personnes sans complémentaire santé. J.R. l'a fait et Bayonne sera la première ville de cette importance à se lancer dans un dispositif de mutuelle pour tous. Pour réaliser cela, la municipalité voulait passer par le CCAS. Impossible pour des raisons juridiques. Aussi s'est-elle tournée vers l'association Actiom qui garantissait les meilleurs tarifs du marché. Une permanence à la mairie le 22 décembre donnera des informations sur ce dispositif. Le CCAS prendra le relais en janvier

  • 17/12/14 | Bègles achète des kits de survie pour les sans-abris

    Lire

    En cette période hivernale, le groupe Secours Catastrophe Français propose des kits de survie pour les sans-abris comprenant notamment une mini-pharmacie et une couverture de survie. Une initiative soutenue par Noël Mamère, député EELV et maire de Bègles, qui a participé au financement de 17 de ces kits dont le prix va de 150 à 180 euros. Vendredi soir, il a effectué une maraude dans Bordeaux pour en distribuer une dizaine. Il souhaite ainsi "sensibiliser les élus à effectuer cette démarche".

  • 17/12/14 | Conférence sur les « Travailleurs indochinois de la 2de Guerre mondiale » à Villeneuve/Lot

    Lire

    Villeneuve/Lot, en partenariat avec l'association Ancrage en partage, propose une conférence du journaliste Pierre Daum, le jeudi 18 décembre à 20h30 à la Maison de la Vie associative. Pierre Daum qui expliquera comment, en 1939, la France fit venir 20.000 paysans vietnamiens en métropole. Recrutés pour la plupart de force, ils furent utilisés comme ouvriers dans les usines d’armement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Bordeaux 2030 Innov'action et Agriculture

Politique | Tribune libre - Alain Lamassoure : Budget européen, les ministres marquent contre leur camp

04/10/2012 | "Une fois l’opération engagée, le paiement n’est plus qu’une conséquence technique, juridique, comptable, inéluctable."

Alain Lamassoure, député européen, président de la commission des Budgets du Parlement européen

Comme les années précédentes, le débat sur le budget européen s’engage comme un jeu de rôles qui paraît aussi détestable qu’inexorable : d’un côté, les dépensiers incoercibles, que seraient la Commission et le Parlement européen ; de l’autre, les sages ministres du Budget, économes de l’argent des contribuables. Imaginez un peu : au moment où tous les pays sabrent héroïquement dans leurs budgets nationaux, « Bruxelles » propose d’augmenter ses dépenses de près de 7% ! Sur quelle planète vivent donc ces eurocrates incorrigibles ? Les acteurs eux-mêmes croient participer à un débat de sourds. Mais la bonne comparaison serait plutôt la parabole des aveugles : tout le monde perd de vue ce dont on parle vraiment. L’impasse budgétaire s’explique, non par un manque de moyens, mais par ce qui restera un cas d’école de mauvaise gestion politique : à Bruxelles ; dans les capitales nationales ; et entre les deux niveaux.

On s’en tiendra au cas des fonds structurels, ou fonds régionaux, qui représentent près de 40% du budget.
Comme dans tous les budgets publics, on distingue des crédits d’engagement et des crédits de paiement. Une opération ne peut être lancée que si l’on est sûr de disposer de l’argent nécessaire : ce sont les crédits d’engagement, sur la base desquels sont subventionnés les marchés, après ventilation par Etat membre et programmes opérationnels. Si l’opération dure plusieurs années, les prestations sont réglées au fur et à mesure à partir des crédits de paiement.

La vraie décision politique porte donc sur les crédits d’engagement : une fois l’opération engagée, le paiement n’est plus qu’une conséquence technique, juridique, comptable, inéluctable. Et jusqu’à une période récente, le débat annuel sur le budget européen ne portait bien que sur les engagements. Seulement voilà : le budget européen est financé par des contributions des budgets nationaux, et celles-ci sont versées sur la base d’appels de fonds de la Commission européenne en fonction des besoins de paiements. La crise de la dette ayant fait peser des tensions insupportables sur les budgets nationaux, depuis trois ans les gouvernements se désintéressent totalement du débat politique sur le budget européen, laissant leurs représentants se battre exclusivement pour réduire les paiements.

C’est un mauvais combat : les paiements ne reflètent pas les choix politiques. C’est un combat perdu d’avance : l’échéance n’est que retardée, de quelques semaines ou de quelques mois. Et surtout, c’est un combat perdant-perdant pour les Etats membres, autant que pour la politique européenne.
Lorsqu’un projet local est financé avec des crédits européens, l'autorité de gestion qui assure la maîtrise d’ouvrage règle les fournisseurs, puis demande à la Commission le remboursement de sa part de la dépense. Un remboursement qui ne peut être effectué qu’à partir de crédits de paiements. Si bien que les crédits de paiement demandés par la Commission ne sont que l’addition des demandes faites par les Etats membres, demandes qui correspondent à des dépenses déjà décidées par ceux-ci et, le plus souvent, déjà faites. Ainsi, les crédits de paiement ne sont pas « l’argent de Bruxelles », mais bel et bien « l’argent des 27 Etats membres », les droits de tirage que ceux-ci exercent légitimement envers l’Union. Et pourtant, chaque automne, quand les 27 ministres du Budget rencontrent la délégation de 27 députés européens pour décider du montant du budget annuel, chacun des acteurs joue à contre-emploi : les ministres se battent pour réduire les remboursements qui leur reviennent, et les députés plaident pour honorer les engagements des Etats ! Pire : chacun est de bonne foi.

Comment cette situation ridicule est-elle possible ? Tout simplement par le fait que, dans la plupart des Etats membres, l’autorité qui demande les remboursements à Bruxelles n’est pas la même que celle qui négocie le budget communautaire. Parfois, ce sont les collectivités territoriales elles-mêmes qui s’adressent directement à la Commission, sans passer par leur administration centrale. Il n’est pas rare qu’un ministre du Budget ignore la somme des demandes faites à Bruxelles par les collègues de son propre gouvernement. D’autres ont les moyens de savoir, mais préfèrent apparemment ne pas y regarder de trop près. La Commission a encouragé maladroitement la confusion générale, en gardant pour elle les informations provenant des capitales nationales, tout en se réservant le droit de réviser unilatéralement certaines demandes sur la base de critères qui lui sont propres, dans une cuisine comptable dont elle se réserve jalousement le secret. Ce faisant, elle achève de « bruxelliser » des demandes de paiements qui auraient dû rester nationales.

En cet automne 2012, cette procédure aberrante atteint un paroxysme qui remet en cause les décisions prises par le Conseil européen de juin dernier. Le 28 juin, en adoptant un « pacte de croissance », le Conseil européen a décidé de consacrer 120 milliards d’euros, au niveau de l’Union, au soutien immédiat de l’activité économique, dont 55 milliards de « crédits supplémentaires » (sic) provenant des fonds régionaux. Mais la machinerie budgétaire pilotée par leurs propres ministres est partie pour aboutir au résultat exactement contraire. Formulées par les Etats membres eux-mêmes, les demandes de crédits de paiement correspondant aux opérations déjà achevées ou en cours d’achèvement sont évaluées à une dizaine de milliards supplémentaires pour la seule année 2012. Si ces crédits ne sont pas ouverts, ce n’est pas le Parlement européen qui souffrira, ni la Commission, mais les collectivités locales et les budgets nationaux qui ne seront pas remboursés des dépenses qu’ils ont faites.

On peut évaluer l’ordre de grandeur du manque à gagner pour chaque pays. Pour la France, sur le seul exercice actuel, la perte représentera environ 400 millions de moins pour les investissements régionaux. Pour une région moyenne telle que l’Aquitaine, cela signifiera environ 10 à 15 millions de crédits européens promis dont le remboursement sera renvoyé sine die. Très à l’avant-garde pour comprimer les dépenses européennes, le Royaume-Uni se privera d’environ 180 millions de remboursements de l’Union.

Le manque à gagner sera encore plus élevé pour les pays qui ont le plus besoin des financements européens : de l’ordre de 600 millions pour la Grèce et 900 millions pour l’Espagne ! Au moment même où le Conseil européen met en place, dans la douleur, des mécanismes coûteux de soutien à ces pays. Et ces besoins ne sont pas prêts d’être satisfaits puisque les ministres du budget entendre réduire encore de 1,6 milliards les crédits de paiement de l’année à venir dans le seul domaine de la Cohésion.
En ce début d’octobre, le FSE est en cessation de paiement. Les programmes Erasmus le seront dès la semaine prochaine. Le programme-cadre recherche et les crédits d’aide à l’innovation le seront à la fin du mois. Qui donc sera rassuré de cette incapacité de l’Union d’honorer ses engagements ? Ni les opinions publiques, ni les marchés financiers.

Ainsi, les gouvernements se sont enfermés dans une logique qui est contraire à l’intérêt de chacun et qui contredit de manière choquante les engagements les plus solennels d’accroître la solidarité européenne et de soutenir la croissance. Il est temps d’en sortir.
Pour le budget 2013, le Parlement a bien l’intention d’engager un débat politique : donc, de négocier sur le montant du budget et sur ses priorités politiques à partir des crédits d’engagement. Nous considérons que, sur les crédits de paiement, la charge de la preuve incombe à ceux des Etats qui nient que deux et deux font quatre. Nous invitons la Commission à demander aux autorités nationales habilitées de certifier, dans un document rendu public, le niveau et la répartition des demandes complémentaires de crédits de paiement pour 2012 et l’actualisation de leurs besoins pour 2013.

Si cette suggestion est retenue, je proposerai au Parlement de retenir purement et simplement l’addition de ces besoins pour fixer les chiffres définitifs de crédits de paiement.
Dans le cas contraire, nous demanderons à la Commission de publier l’ordre de grandeur du manque à gagner pour chacun des Etats, des régions, des opérations et des programmes concernés. Chacun sera mis publiquement devant ses responsabilités.

Alain Lamassoure, député européen
Par Alain Lamassoure, député européen

Crédit Photo : Groupe PPE Parlement européen - 2011

Partager sur Facebook
Vu par vous
2825
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Thierry Merger | 08/10/2012

L'argumentation est complexe pour un profane, mais semble tenir la route ! Merci à Aqui.fr de l'avoir diffusée.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

Philippe Madrelle cède son fauteuil après plus de 36 ans de présidence au sein du Conseil Général Politique | 19/12/2014

Conseil général de Gironde : le budget adopté

Solange Ménival, Vice présidente du Conseil régional d'Aquitaine chargée de la santé et Jon Darpón, ministre de la santé d'Euskadi Politique | 18/12/2014

Maladies chroniques et vieillissement : Aquitaine et Euskadi signent pour une « Chronicity Valley »

Jean-Marie Darmian, Vice Président du Conseil général de Gironde en charge des Finances Politique | 17/12/2014

Le Conseil général de Gironde refuse de compenser la baisse des dotations de l'Etat par la fiscalité

Débat sans surprise sur un budget régional 2015 de continuité Politique | 16/12/2014

Débat sans surprise sur un budget régional 2015 "de continuité"

Philippe Madrelle, Président du Conseil général de Gironde Politique | 14/12/2014

Interview: Philippe Madrelle veut une contre offensive déconnectée de la politique nationale

Isabelle Boudineau, vice présidente du Conseil régional en charges des Finances et Alain Rousset, Président du Conseil régional d'Aquitaine Politique | 14/12/2014

Aquitaine: « Continuité et stabilité » pour le budget régional 2015

Gérard Boulanger et Patrick Beauvillard, membres du groupe Aquitaine Région Citoyenne aux Conseil régional d'Aquitaine Politique | 12/12/2014

Budget régional 2015: Aquitaine Région Citoyenne veut '"compléter les paroles par des actions précises et concrètes"

Jean-François Macaire, président de la Région Poitou-Charentes, Gérard Vandenbroucke, président de la Région Limousin et Alain Rousset, président de la Région Aquitaine devant l'Hôtel de Région du Limousin Politique | 08/12/2014

Poitou-Charentes, Limousin et Aquitaine préparent la noce

ACBA VIGNETTE Politique | 05/12/2014

L'agglo Bayonne Côte basque-Adour dans une nouvelle ère

ForumDémocratieLocale Politique | 05/12/2014

Mont-de-Marsan: La démocratie participative à l'épreuve des faits

Christophe Bay, le nouveau préfet de la Dordogne Politique | 04/12/2014

Emploi et sécurité, les priorités de Christophe Bay, préfet de la Dordogne

Le forum d'information sur les fonds européens organisé le 27 novembre à l'Hôtel de Région Politique | 01/12/2014

L'Europe attribue un milliard d'euros à l'Aquitaine

Alain Lamassoure Politique | 30/11/2014

Interview: A. Lamassoure: "Enflammer une majorité de militants est une chose. Séduire Marianne est une toute autre affaire"

Bertrand ABIVEN - Conseiller municipal PS -  BOURG sur GIRONDE Politique | 30/11/2014

Tribune Libre - Bertrand ABIVEN : Des sous-préfectures à repenser ?

Philippe Madrelle Politique | 28/11/2014

Philippe Madrelle ne sera pas candidat aux cantonales 2015

Gilles Savary, député de la 9ème circonscription de Gironde, a dirigé de cahier de doléances remis à Manuel Valls le 20 novembre dernier Politique | 24/11/2014

Gilles Savary bataille pour le monde rural girondin

"La France est un pays d'entrepreneurs", a notamment déclaré le maire de Bordeaux Politique | 22/11/2014

Grande conférence Darwin : "L'innovation, c'est la désobéissance qui réussit".

Nicolas Sarkozy et Alain Juppé à Bordeaux Politique | 22/11/2014

Nicolas Sarkozy en campagne : la guerre des chefs à Bordeaux

Jean Marie Cavada et la délégation régionale de Nous! Citoyens Politique | 22/11/2014

Nous citoyens: Jean-Marie Cavada et les trois ruptures