aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

24/06/16 : "Pour la France, pour la Gauche": tel est le thème de la réunion publique qui aura lieu le 29 juin à 18h30 à l'Athénée Municipal de Bordeaux en présence de Stéphane Le Foll, d'Alain Rousset et de l'ensemble des sénateurs et députés PS de Gironde.

24/06/16 : Le Salon du livre gourmand se tiendra à Périgueux, les 25, 26 et 27 novembre et aura pour thème "Tables de France. La conférence de presse a eu lieu à Bordeaux, car c'est le chef Philippe Etchebest qui sera le président de cette 14e édition.

24/06/16 : 1er Forum de l'intérim jeudi 30 juin de 9h à 12h et de 13h30 à 16h30 au Centre Culturel du Passage d'Agen (47). Au menu : rencontres avec des agences d'intérim dans le cadre d’un job dating et 353 postes d’intérimaires à la clé !

23/06/16 : "Se fédérer pour changer" Entreprises-relations sociales":J.M Cavada, Député Européen, A.Turby, Changeons la France, Maire de Carbon-Blanc, P.Block, auteur du "Moi, Président(e), la 4ème solution". Deux réunions le 27/6 17h puis 18H30 à l'Inseec H18.

23/06/16 : LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax. Alain Vidalies, Sec d’Etat aux Transports souhaite créer une mission conjointe du Conseil de l'environnement et du développement durable, de l'Inspection des finances pour consolider le financement de ces lignes.

Festival Arte Flamenco 2016 - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 27/06/16 | Juppé se réjouit du succès populaire des Fan Zones

    Lire

    Dans un communiqué, Alain Juppé, président du Club des sites d’accueil de l’UEFA EURO 2016, a annoncé le nombre d’entrées dans les Fan Zones mises en place par les villes hôtes dans le cadre des programmes d’accompagnement : plus de 2 550 000 personnes y ont été accueillies. "Le Club des Sites d’accueil de l’Euro 2016 souhaite féliciter l’état d’esprit irréprochable et festif de l’ensemble des supporters venus sur les Fan Zones et veillera à ce que celui-ci perdure jusqu’à la fin de l’Euro en parfaite collaboration avec les services de l’État.

  • 27/06/16 | Face à la crise aviaire, des Toqués de canard landais cuisinent à Paris

    Lire

    Le 24 septembre, les charmants jardins du Palais Royal à Paris accueilleront de grands chefs parisiens autour de Michel Guérard pour une fête gastronomique landaise "Toqués de canard", à l'initiative du département qui entend promouvoir le canard fermier des Landes et son foie gras. Des concours de cuisine amateurs y seront aussi organisés. Façon de redorer l'image d'une filière durement touchée par la crise aviaire alors que les Landes concentrent le quart de la production nationale

  • 27/06/16 | Anglet: Le porte-parole du NPA trouve la mort lors d'un trail

    Lire

    Ancien professeur, et porte-parole du Nouveau parti anticapitaliste (NPA), Claude Larrieu, 70 ans, a trouvé la mort lors du 27e Trail Hirukasko qui réunit 600 participants à l'assaut de trois sommets. "Toujours fidèle à l'idéal qu'il défendait sans être sectaire, actif sans être autoritaire, aimant le travail collectif sans chercher à en tirer profit", résume le Comité pour la Défense des Droits de l'homme qu'il avait accompagnés efficacement lors de sa création en 1984 et durant de nombreuses années.

  • 25/06/16 | La Dordogne, de nouveau navigable

    Lire

    La Dordogne est repassée depuis mercredi sous le seuil qui la rend navigable : 1,50 m à l'échelle de mesure du pont de Cénac. Depuis près d'un mois, les embarcations ne pouvaient en effet s'élancer sur la rivière pour des raisons de sécurité. Mi-juin, le niveau a même dépassé les deux  mètres, le seuil de navigabilité pour les gabarres : ces embarcations avaient alors dû rester restées à quai. Les loueurs de canoës peuvent enfin reprendre le travail.

  • 24/06/16 | Chômage ALPC: - 0,4% en mai , France:+ 0,3%

    Lire

    300 884 demandeurs d'emploi de catégorie A, fin mai:-0,4 % sur un mois (soit –1 077 personnes), -1,3 % sur 3 mois et -0,8 % sur un an. En France ce nombre augmente de 0,3 % sur un mois, recule de 2,0 % sur 3 mois et de 1,0 % sur un an. En Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, en mai 2016, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A diminue de 0,2 % pour les moins de 25 ans (–1,1 % sur 3 mois et –7,3 % sur un an), de 0,3 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (–1,4 % sur 3 mois et –1,2 % sur un an) et de 0,5 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus (–1,1 % sur 3 mois et +4,2 % sur un an).

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Tribune Libre - Emmanuelle Ajon : la protection de l'enfance est dans l'ADN du département

15/01/2016 | Au coeur des compétences de solidarité du Conseil départemental la protection de l'enfance n'est pas connue à sa vraie importance. Rappel avec Emmanuelle Ajon

Emmanuelle Ajon

C’est avec fierté et consciente de cette responsabilité que j’ai accepté, en Avril dernier la proposition du Président Jean Luc Gleyze de devenir vice-présidente du conseil départemental de la Gironde en charge de la promotion de la santé et de la protection de l’enfance.

Je mesure l'importance de cette mission parce que ces politiques sont la traduction bien concrète des solidarités humaines et territoriales, ADN du département. Je  pense aussi que s’intéresser à la protection de l’enfance, c’est d’abord lever le voile sur la complexité, sur la confusion des sentiments, les différentes normes familiales. C’est être convaincu que malgré notre pudeur, il est juste de pousser la porte de l’intimité de la famille quand un enfant est en danger.

La politique publique de la protection de l’enfance est complexe, pleine d’affect et d’images préconçues. Aussi, je ne peux que saluer le travail accompli sur le terrain par les agents du département et nos partenaires associatifs. Dans cet état d'esprit, le président Jean Luc Gleyze et moi-même, voulons mettre en musique une politique de la protection de l’enfance bienveillante, une politique globale en lien avec les autres politiques sociales.

Nous  pensons que protéger l’enfant, c’est le penser dans toutes ses dimensions, dans tout son parcours.

Protéger l’enfant, c’est lui donner accès au monde, c’est tout faire pour ne pas restreindre son champ des possibles, c’est démultiplier son avenir.

Protéger l’enfant, c’est inscrire notre institution dans une perspective de bientraitance également. Aussi, nous continuerons une politique extrêmement volontariste, grâce à la participation budgétaire de 190 millions d'euros que nous y consacrerons, mais également avec nos actions de recherche et d’innovation. Je pense en particulier à la réalisation des états généraux de la Protection de l’enfance que nous réaliserons lors du dernier trimestre 2016. Nous concentrerons aussi nos efforts sur l’accompagnement  des jeunes majeurs à la sortie du dispositif d’accueil, et là aussi, l’innovation et les acteurs de l’ESS seront à la base de notre réflexion.

Enfin l’accueil, pilier de notre politique de protection s’appuie sur le Centre Départemental de l’Enfance et de la Famille, le CDEF, centre d’hébergement ouvert 365 jours par an, accueillant chaque enfant en difficulté, de quelques jours, jusqu'à sa majorité et de manière inconditionnelle. Elle s'appuie également sur l’accueil familial, les foyers et les structures de nos partenaires associatifs. Nous consacrerons des moyens d’investissement sur le CDEF et de fonctionnement pour l’accueil familial afin de contribuer à leur modernisation. En effet, face à l’augmentation des enfants accueillis, plus de 4000 en 2015 et, compte tenu de la pyramide des âges, nous avons choisi de lancer, ce dernier trimestre, une campagne de recrutement des assistants familiaux afin de répondre aux besoins et à l’adéquation entre le profil des enfants et l’accueil proposé. 200 embauches sur nos territoires pour les deux ans à venir prouvent bien que la solidarité crée des emplois durables et non délocalisables.

L’objectif est ainsi  de proposer au plus grand  nombre d’enfants un accueil familial (associé à une diversité d’accueil porté par les acteurs associatifs) offrant une stabilité de liens affectifs, éducatifs et une sécurisation de leur parcours, essentiels à leur développement.

Il nous faut aussi réformer les pratiques. Ce que nous essayons d’enclencher dans la concertation qui se prolongera tout au long de l’année 2016, jusqu’aux états généraux. La  protection de l'enfance dont nous allons poser conjointement les bases départementales renouvelées, exige de nous du consensus, l’absence de faux débats; elle exige de rechercher dans chacune de nos interventions, de nos suggestions, le juste intérêt de l'enfant.

Emmanuelle Ajon
Vice-présidente du Conseil départemental de la Gironde
en charge de la promotion de la Santé et de la protection de l'enfance

Emmanuelle Ajon
Par Emmanuelle Ajon

Crédit Photo : Emmanuelle Ajon

Partager sur Facebook
Vu par vous
2681
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !