Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/06/18 : Ce 19 juin, l’état de catastrophe naturelle, a été reconnu pour les communes de Salies-de-Béarn et des Eaux-Bonnes (Gourette) pour les inondations des 12 et 13 juin 2018. Les autres demandes seront examinées le 3 juillet prochain.

19/06/18 : La Rochelle : Raphaël Glucksmann, Directeur du Nouveau magazine littéraire, sera au Musée maritime samedi 23 juin à 14h30 pour une rencontre avec le public sur le thème des relations entre océan et climat et les impacts du changement climatique.

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

Arte Flamenco 2018 - du 2 au 7 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/06/18 | Carte judiciaire : échappée Paloise

    Lire

    La Cour d'appel de Pau échappera visiblement au recalibrage de la carte des cours d'appel sur celles des régions administratives prévues dans le projet de loi de programmation pour la justice, examiné au Sénat en octobre, selon une information délivrée par une délégation du ministère de la Justice. Traduction : elle continuera à traiter les affaires des Hautes Pyrénées, des Landes et des Pyrénées Atlantiques. Le tribunal d'instance d'Oloron, lui, fusionnera et deviendra une chambre délocalisée de Pau, perdant ainsi l'autonomie de sa juridiction.

  • 20/06/18 | Marché et pique-nique de producteurs à Lormont

    Lire

    Dimanche 24 juin de 10h à 17h les producteurs du Drive Fermier Gironde organisent leur 2ème marché au Château de Valmont: vente directe de produits fermiers locaux, restauration dans un esprit pique-nique, baptêmes de poneys (10h-12h) et animaux de la ferme (14h-16h)! Au menu : canard ou burgers de la Ferme Gauvry, assiettes de légumes et samoussas du Jardin des Demoiselles, salades de pâtes et sandwiches de la Ferme de Fontaud, pâtisseries de la Ferme de Martineaux, cerises et jus de fruits des Coteaux des Fargues, bières et limonades de la Brasserie Saint-Léon et les vins du Château Marceaux.

  • 20/06/18 | Un nouveau topoguide de randonnée pour la Charente-Maritime

    Lire

    Charente Maritime Tourisme vient d'éditer une nouvelle version de son topoguide de randonnée. Avec la Fédération française de randonnée, elle a sélectionné 37 chemins les plus emblématiques du département, sur les 350 circuits existants (soit 3500 km balisés). Le territoire est notamment traversé par 5 itinéraires de Grandes Randonnées (GR), les GR36, 360, 4 et 655, ce dernier étant une chemin de Compostelle. Le GR8, de l'Estonie au Portugal, y sera bientôt prolongé.

  • 20/06/18 | Pyrénées-Atlantiques: des mesures pour les agriculteurs sinistrés

    Lire

    Suite aux intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques, plusieurs mesures sont mises en œuvre à destination des agriculteurs: ouverture des démarches de reconnaissance de calamité agricole et catastrophe naturelle, numéro vert pour permettre aux agriculteurs en grande difficulté de se faire connaître (0 800 620 069), évaluation des sinistres auprès des 7 500 éleveurs du département et des organismes de défense des signes officiels de qualité, ou encore organisation de missions d’enquête pour établir et reconnaître les sinistres. Infos : www.pa.chambagri.fr

  • 19/06/18 | Thalys : de nouvelles lignes au départ de Bordeaux

    Lire

    C'est la compagnie ferroviaire Thalys qui l'a annoncé directement ce mardi 19 juin : un aller-retour par semaine, sans arrêt, entre Bordeaux et Bruxelles tous les samedi sera proposé à partir du mois de juin 2019. Deux autres allers-retours quotidiens ont aussi été annoncés à des échéances plus courtes. À compter d'avril 2019, vous pourrez donc voyager en Thalys au départ de Bordeaux vers Amsterdam, Rotterdam, Anvers, Bruxelles, Roissy et Marne-la-Vallée. Enfin, Thalys a annoncer la révision de ses 26 rames à horizon 2022.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Tribune Libre - Florent Boudié: L’élection régionale sera un choix entre authenticité et artifice

03/12/2015 | Florent Boudié porte parole d'Alain Rousset candidat PS PRG société civile à l'élection régionale des 6 et 13 décembre

Florent Boudié

Dans un monde idéal, le temps électoral devrait être celui de l’approfondissement du débat public. Un rêve, bien sûr, à l’heure des réseaux sociaux qui condensent et distordent la moindre pensée. Mais une exigence, à coup sûr, alors que le rejet de la « classe politique » - et des élites - atteint des sommets dans le pays. Comment convaincre de l’utilité du débat démocratique si les candidats eux-mêmes se livrent à toutes les simplifications et même au mensonge ? Si l’artifice l’emporte sur la vérité et l’authenticité ? Car les responsables politiques sont bien souvent les premiers à alimenter la machine à défiance et à abstention qui fragilise notre démocratie.

Le FN est de ceux-là dont les dirigeants aiment le désordre parce qu’il fait office d’assurance-vie politique. Avec le parti de la famille Le Pen, les terroristes sont sûrs de gagner. Parce que l’extrême droite a besoin du désordre économique, social, sécuritaire pour affoler plutôt que sécuriser, dénoncer plus qu’agir, exploiter et non résoudre.

Depuis les premiers attentats de janvier et ceux de novembre, les prises de position du FN sont d’ailleurs frappantes : rejet, au parlement européen, du fichier des passagers de l’aviation civile (PNR) ; dénonciation de l’état d’urgence jugé liberticide ; appel à dissoudre Schengen lorsque l’urgence est à son renforcement ; jusqu’au refus des perquisitions et assignations à résidence…

Et pourtant, tout se passe comme si les armes déployées contre le FN finissaient par se retourner contre les partis de gouvernement. La question qui est posée dès ces élections régionales est donc celle-ci : les Français voudront-ils rajouter de l’instabilité politique à un pays attaqué par le terrorisme ?

Simplifications d’une autre nature, certes, mais tout aussi dangereuses pour qui veut restaurer le blason de l’action publique : je veux parler de la campagne menée par la candidate LR, Virginie Calmels. Celle qui assume sa filiation avec le thatchérisme des années 80 en signant ses documents électoraux d’un modeste « Dame de Faire ».

Il est inutile de revenir ici sur son parcours au sein cette industrie de la production audio-visuelle qu’est Endemol. Si ce n’est pour dire qu’il révèle, de façon criante, la mutation d’une classe politique de moins en moins « pensante » et de plus en plus « communicante ». Et lorsque la communication l’emporte sur la pensée, le mensonge n’est jamais très loin.

Deux exemplesLe premier sont les accusations de la candidate LR contre le quotidien Sud Ouest, dans des termes identiques à ceux de Marine Le Pen contre la Voix du Nord. Dans les deux cas, les candidates s’en sont pris à la liberté éditoriale de la presse, suggérant un complot ourdi par des journalistes forcément « achetés » à coup de subventions. Mensonge.

Le second est la dénonciation, sur toutes les estrades, du projet de LGV au sud de Bordeaux, par pur opportunisme électoral. Avec en ligne de mire des voix à gagner dans les Pyrénées-Atlantiques, au sud de la Gironde et dans l’électorat écologiste. Quand bien même son programme, écrit trop tôt, défend, noir sur blanc, le projet de LGV… Mensonge.

Virginie Calmels n’a peut-être pas « froid aux yeux », pour reprendre l’expression d’Alain Rousset, mais sa pratique politique est glaçante. Parce qu’elle traduit un cynisme total, revenu de tout, et d’abord de la noblesse du débat démocratique et de sa concrétisation qu’est le droit de vote.

Dans la Nouvelle République, Alain Rousset est décrit cette semaine comme un homme « libre », « pragmatique », qui « détonne sous les ors de la République où il a ses entrées ». Vrai et terrien, en quelque sorte. Là est le vrai renouvellement des pratiques politiques : dans l’authenticité de la parole publique, pas dans l’artifice de sa dérive quasi-publicitaire.

Florent Boudié, porte parole d'Alain Rousset
Par Florent Boudié, porte parole d'Alain Rousset

Crédit Photo : Florent Boudié

Elections régionales - 2015Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
4379
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !