aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Tribune libre - Gilles Savary : Dernière cartouche avant dissolution?

15/04/2014 | Gilles Savary député socialiste de la 9°circonscription de la Gironde revient pour Aqui.fr sur les leçons à tirer des élections municipales

Gilles Savary, député de la Gironde

Dans notre cher et vieux pays, qui rechigne a regarder en face les formidables mutations qui préfigurent le XXI ème siècle, les élections intermédiaires sont devenues pour les français, une occasion rituelle d'exprimer un vote rebelle contre le Gouvernement en place ! En 2008, la Droite n'y avait pas échappé, et il était attendu que ces élections municipales, soient l'occasion d'un vote sanction contre un Gouvernement de Gauche. C'est incontestablement l'ampleur de la débâcle de la Gauche qui a surpris ! Car il s'agit bien de toute la Gauche et pas seulement du Parti Socialiste et de ses alliés de la Gauche de Gouvernement !

S'il s'était agi d'un déficit d'orientation à Gauche, il y avait des offres concurrentes prêtes à en capitaliser les déçus. Mais force est de convenir, à l'analyse des résultats, que les diverses composantes de la Gauche de la Gauche, quelles soient internes ou externes au Parti Socialiste n'ont pas profité de la sanction adressée au Gouvernement ! En Aquitaine par exemple, il n'est pas possible d'établir une corrélation catégorique entre le positionnement des candidats sur le curseur de la Gauche et leur fortune électorale. Les déconvenues des socialistes landais, comme celles d'ailleurs des communistes en région parisienne, l'illustrent suffisamment.
Les causes d'un recul d'une telle ampleur, ne sont pas réductibles aux explications simplistes dont s'accommodent évidemment les déçus et les victimes du scrutin. Certes, l'ampleur nationale, homogène sur tout le territoire, du recul des candidats du parti Socialiste exprime une forte composante protestataire du vote. Mais l'interprétation en est rendue malaisée. Certes, on peut penser que l'abstention, importante mais guère plus qu'en 2008, est cette fois le fait de déçus de la Gauche. Cela n'empêche pas de constater qu'elle n'a pas trouvé son compte dans l'offre politique de la Gauche de la Gauche et qu'au total c'est très nettement un coup de barre a Droite et a l'extrême Droite qu'exprime le scrutin.

Tout indique que les Français sont conscients de l'état du pays et des efforts a consentir, mais ces élections ont surtout manifesté leur doute sur la capacité de la Gauche a être a la hauteur de la situation. En particulier, l'amplification de la sanction du premier tour au second, a clairement poussé le Président de la République à changer de Gouvernement. Mais il ne faudrait pas que cette dimension nationale du scrutin occulte la très nette aspiration au renouvellement des mœurs et des comportements politiques exprimée par l'électorat ! Il est très frappant de constater en Gironde que les défaites de la Gauche les moins prévisibles ont sanctionné des failles ou des fragilités, souvent anodines et imperceptibles, de têtes de liste qui n'ont pas lucidement apprécié les évolutions qui affectent la culture et les exigences politiques de l'électorat de Gauche. Cette aspiration à un changement de mœurs politiques s'est, a contrario, manifestée par la facilité paradoxale de candidates féminines, affichées socialistes ou proches, à conserver voire conquérir des Mairies, à Bruges, Le Haillan, Eysines, Parempuyre, Saint André de Cubzac, Cénac, Guillos ou Saint Selve !

Doit on l'interpréter comme une prime au pragmatisme et au désintéressement ? L'étiquette de Gauche n'a pas plus nui à la conquête de certaines mairies par des hommes quand ils incarnaient une fraicheur d'engagement comme a Mios, Origne, Villandraut, Langon, Saint Savin-de-Blaye ou encore Libourne. Jamais, à Gauche, plus qu'à Droite puisque les Balkany, Woerth ou Bechter n'ont visiblement pas souffert de climats d'affaires délétères, une telle aspiration au renouvellement des comportements politiques, et en particulier à la limitation du cumul des mandats, ne s'était aussi clairement exprimée lors d'un scrutin local. Ce serait s'aveugler que ne pas en tirer de fortes leçons pour les prochains scrutins.

Une ligne pragmatique

Au plan national, un message aussi nettement adressé au Gouvernement et au Président de la République en particulier, ne pouvait rester sans réponse politique forte ! Faute de pouvoir renoncer à redresser des comptes publics et une hémorragie industrielle héritées d'années d'aveuglements et de mirages idéologiques ultralibéraux, il n'avait guère comme option que de changer de casting et d'incarner une nouvelle étape de sa mandature. En nommant Manuel Valls à Matignon, il envoie aux français un message de détermination à une ligne pragmatique plus encline à la recherche de résultats qu'aux délices des débats d'école et à l'intellectualisme éthéré qui ont tant détourné le peuple du Parti Socialiste, ces derniers années. En constituant un gouvernement resserré, et en faisant un grand ménage de printemps a l'Elysée et au Parti Socialiste, il ajoute a l'image de fermeté, de professionnalisme et d'énergie du nouveau Premier Ministre la volonté d'exorciser celle d'amateurisme et de procrastination qui lui colle a la peau. Il n'en reste pas moins que le handicap originel de François Hollande est d'être contraint par les defis économiques et financiers exceptionnels auxquels est confrontée la France, de mener une politique à contre emploi du retard intellectuel et idéologique dans lequel, pour des raisons tactiques et carriéristes, la Gauche française a été délibérément entretenue et infantilisée par ses dirigeants.

Le Président est aujourd'hui rudement confronté aux renoncements d'hier du Premier Secrétaire du Parti Socialiste qu'il fut. Cette singularité européenne, pour ne pas dire mondiale, d'une impréparation de la Gauche française aux multiples et formidables bouleversements de notre environnement socio économique, constitue la difficulté majeure de l'exercice du pouvoir de François Hollande et explique largement les prudences qui lui sont reprochées. Le retrait des Verts de la majorité gouvernementale, au moment ou les élections municipales les ont remis en selle, réduit la majorité théorique du nouveau Gouvernement aux 2 voix du Parti Socialiste qui lui donnent la majorité absolue a l'Assemblée Nationale, puisque le Sénat est déjà virtuellement perdu. Mais la Gauche et le Parti Socialiste en particulier sont familiers des contre réflexes qui aggravent leur situation.

Il s'est déjà trouvé 11 socialistes à l'Assemblée pour ne pas voter la confiance au Gouvernement, avec pour conséquence d'ouvrir un pouvoir de négociation démesuré mais aléatoire aux Verts, et aux Radicaux qui,  du coup, imposent 3 des leurs au Gouvernement. Le Gouvernement Valls est d'emblée condamné à cheminer sur une étroite ligne de crête par fort blizzard ! S'il devait perdre pied, alors les subtilités bonapartistes de notre robuste constitution Gaullienne, laisserait encore au Président l'ultime solution de dissoudre l'assemblée, pour solde de l'échec du second souffle qu'il sollicite aujourd'hui d'une majorité peau de chagrin !

Gilles Savary
Par Gilles Savary

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
737
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !