Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/05/20 : Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs, les 24 et 31 mai 2020 à Vitrezay, BioSphère Environnement propose 2 sorties de découverte des oiseaux des marais de Gironde, de 8h30 à 10h30. Réservations: 05 46 49 89 89.

19/05/20 : Allant dans le sens de la déclaration du Premier Ministre ce matin, le préfet des Pyrénées Atlantiques Eric Spitz déclare que les Bordelais et les Toulousains en zone verte pourraient venir en vacances en juillet et août dans les Pyrénées Atlantiques

18/05/20 : L’incertitude de l’évolution sanitaire, et l’impossibilité de mettre en œuvre les mesures barrières, entrainent l’annulation de l’opération de sensibilisation des jeunes à la nage, Objectif Nage, pour l’été 2020, annonce le Département de la Gironde.

15/05/20 : Initialement prévu le samedi 12 septembre prochain, la 36ème édition du marathon des Châteaux du Médoc est reportée au samedi 11 septembre 2021.

14/05/20 : L'activité partielle pour les entreprises du tourisme et de l'évènementiel sera maintenue jusqu'à fin 2020 et que l'accès au fonds de solidarité est prolongé jusqu'à fin septembre. En revanche, pas de baisse prévue pour la TVA.

12/05/20 : La Compagnie aérienne Chalair annonce la reprise progressive de ses vols entre Bordeaux, Brest et Montpellier. Au rythme de 2 vols hebdomadaires, rdv le 8 juin, pour la reprise des liaisons Bordeaux-Brest puis le 15 juin, pour Bordeaux-Montpellier

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/05/20 | Les Jardins de l'Imaginaire à Terrasson (24) rouvrent le 30 mai

    Lire

    Après les jardins d'Eyrignac et de Marqueyssac, c'est autour des Jardins de l'Imaginaire à Terrasson-Lavilledieu de recevoir à nouveau les visiteurs à partir du samedi 30 mai. Face au contexte sanitaire, le port du masque sera obligatoire. Les visites seront uniquement guidées et limitées à 9 personnes à la fois. Il faut donc réserver à l'avance. Les départs sont programmés de 10 h à 11 h 30 et de 14 h à 17 h 30. La saison doit durer jusqu'au 31 octobre.

  • 25/05/20 | Drones: L'UAV Show 2020 annulé, mais pas oublié

    Lire

    Initialement prévu les 15, 16 et 17 septembre à Bordeaux, la 10ème édition de l'UAV Show est annulé. Mais, pour ne pas être absent une année de plus l'événement se déclinera en 3 temps forts tout au long de l'année 2020/2021. Le 16 septembre avec l'UAV Day, rdv au centre d'essais CESA Drones et en ligne, entre expositions statiques, démonstrations en conditions réelles sur des applications métiers et tables rondes. Au printemps 2021, dans le cadre du salon Electric Road. Et enfin les 19, 20 et 21 octobre 2021, l'UAV Show fêtera ses 10 ans au Parc des Expositions de Bordeaux.

  • 25/05/20 | Un projet de "circuit pré-historique" inter-départemental

    Lire

    A l'initiative de la Maison de la Dame de Brassempouy (musée sur la préhistoire et Archeoparc dans les Landes), un projet de coopération, accompagné par la Région a vu le jour entre 5 sites préhistoriques du Grand Sud-Ouest : les Grottes d'Isturitz et Oxocelhaya (Pays Basque), la Maison de la Dame de Brassempouy (Landes), le site de Castel Merle (Dordogne), le musée d'Arudy (Béarn) et l'espace préhistorique de Labastide (Hautes-Pyrénées). Les sites partenaires construisent leur projet autour de l'Itinérance, à l'image de celle des hommes de la préhistoire entre ces sites, au gré de la saisonnalité des campements.

  • 25/05/20 | Aéro: des cabines connectées et modulables fabriquées à Rochefort

    Lire

    Equipementier aéronautique depuis plus de 40 ans, l'entreprise Simair à Rochefort développe une stratégie d'innovation de produits et de services en proposant notamment une nouvelle gamme d'équipements modulables permettant aux compagnies aérienne de reconfigurer des avions (3000 par an) en réduisant les coûts environnementaux mais aussi financiers sur la destruction et le réaménagement. La Région soutient son projet de développer une seconde génération de ces produits avec des matériaux recyclables, connectés et adaptables tout au long de leur vie à hauteur de 892 316 €.

  • 25/05/20 | Des planches de surf sur-mesure et écoresponsables produites à Anglet

    Lire

    Lors de la dernière commission permanente, les élus régionaux ont voté une subvention de 20 000€ à Hexa (Anglet - 64), afin de soutenir l'amorçage de cette start-up émergente de la filière Glisse, engagée dans une démarche de production écoresponsable, dans un contexte économique tendu compte tenu de la crise sanitaire Covid-19. La start-up a l'ambition de fabriquer localement et de commercialiser sous sa propre marque des planches de surf sur-mesure (imprimées en 3D), à partir de plastique recyclé. 9 embauches sont prévues sur les 3 années à venir.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Tribune Libre - Jacques Mangon : Police municipale: Le garde champêtre n’est plus !

08/11/2019 | Jacques Mangon, maire de Saint-Médard-en-Jalles: "Il faut doter les policiers municipaux de moyens performants pour leur permettre de prendre une part active à la sécurité publique"

Jacques Mangon, maire de Saint-Médard-en-Jalles, vice-président de Bordeaux Métropole et  conseiller départemental de la Gironde

A ses débuts, dans la France des années 80, la police municipale s’est coulée dans les habits du garde-champêtre, figure bonhomme et rassurante, chargée de la police rurale, forcément plus proche de la conciliation que de la sécurité.

Cette France-là qui s'éloigne de plus en plus de la France rurale, avec une société apaisée, n'est plus

L’effacement des cadres institutionnels ou religieux, les nouvelles formes de la famille, Internet et les réseaux sociaux, la montée de la violence et le terrorisme ont profondément changé notre rapport à l’autorité, à l’autre, à la liberté et à la sécurité. Incontestablement, la France de 2020 est plus violente que celle du XXème siècle et la demande de protection exprimée par la population autant que les besoins objectifs de sécurité sont en forte croissance.

"L'intervention exclusive de l’Etat ne peut plus suffire"

Dans ce domaine typiquement régalien, l’Etat était jusqu’à peu, le seul à intervenir.

Aujourd’hui où les besoins de sécurisation augmentent et où l’argent public se fait rare, cette intervention exclusive de l’Etat ne peut plus suffire pour assurer à la fois la lutte contre la criminalité et la délinquance et la police de proximité.

Dans ce contexte, les maires qui exercent des pouvoirs de police sur leurs territoires peuvent adopter
deux attitudes :
- soit refuser le changement de paradigme, faire pression sur l’Etat pour qu’il adapte ses moyens à la réalité de terrain, ce qui parait hors de portée dans les contextes budgétaires tendus que nous connaissons,
- soit prendre leurs responsabilités et créer ou réorienter leur police municipale vers un rôle de police de proximité, complémentaire des forces de police et de gendarmerie, efficace sur la tranquillité publique tout en étant proche des gens et accessible.

Ces deux attitudes ont leur cohérence : la première fait l’économie d’une police municipale en considérant que la sécurité est exclusivement affaire d’Etat. La deuxième refuse le déni de réalité et investit en moyens et en personnel dans la sécurité.

La police municipale dispose en effet de beaucoup des atouts nécessaires à une police du quotidien en particulier ce qu’on appelle l’intelligence territoriale, c’est à dire la connaissance approfondie du terrain, de ses acteurs et la coopération naturelle avec les collectivités locales.
Chacun s’accorde à saluer le professionnalisme et l’abnégation dont font preuve les policiers municipaux mais désormais les éloges ne suffisent pas. Ces atouts de proximité doivent aussi se conjuguer avec de réels moyens d’action qui supposent un investissement significatif car le temps des polices municipales faiblement dotées en personnel et en moyens, qui s’occupaient plus de régulation administrative qu’elles ne s’occupaient de sécurité, est définitivement révolu.

"Permettre à la police municipale de se défendre et de nous défendre"

Il faut aujourd’hui doter les policiers municipaux de moyens performants (véhicules, moyens radio, vidéosurveillance, formations régulières, locaux adaptés etc…) pour leur permettre de prendre une part active à la sécurité publique et de collaborer étroitement et efficacement avec la gendarmerie ou la police nationale.
Il faut aussi armer la police municipale pour lui permettre de se défendre et de nous défendre en cas d’agression grave et notamment d’actes terroristes.

A Saint-Médard-en-Jalles, ces décisions, nous les avons prises non pas par idéologie sécuritaire mais par pragmatisme et esprit de responsabilité.
Cette police municipale très professionnelle, bien formée, bien encadrée, bien dotée, orientée vers la tranquillité publique est une nécessité objective de terrain et j’observe que tous les maires, même ceux qui y étaient autrefois réticents s’y engagent.

Mais l’Etat !

L’Etat qui bénéficie de ce renfort indispensable à son action mais si couteux pour les communes, doit encourager cette mutation des polices municipales, aussi bien sur le plan réglementaire que sur le plan financier. Il doit tenir compte dans ses dotations des efforts faits par les communes qui font le choix d’investir en matière de sécurité et donc mieux les doter financièrement.
Aujourd’hui, un premier rapport parlementaire témoigne d’un début de prise de conscience. Mais c’est encore très insuffisant du côté de l’Etat qui doit cesser son déni de réalité et acter ce nouveau partage des rôles dans les lois et dans les faits.

La tranquillité publique est à ce prix.

Jacques Mangon
Par Jacques Mangon

Crédit Photo : Ville de Saint-Médard-en-Jalles

Partager sur Facebook
Vu par vous
7040
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
betote richard | 09/11/2019

bonjour,
cet article est un véritable enfumage. voici 6 ans que ce monsieur est élu et n'a jamais publié de statistiques sur la délinquance dans cette ville de saint Médard en jalles. il faut donc le croire sur paroles quant à la nécessité d'augmenter les effectifs de police municipale...à moins de s'être inspiré de l'excellent programme de la liste "Mieux Vivre Saint Médard".
cordialement,
RB

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !