Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/07/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques la tour sud de la cathédrale de Bayonne et la Chapelle des Prébendés, ainsi que le Château de Pau, le couvent des Récollets à Ciboure et l’Espace Jéliote à Oloron vont bénéficier du plan France relance pour leur rénovation

19/07/21 : Face à la montée en puissance du nombre de contaminations au Covid-19 en Charente-Maritime, le préfet a étendu l'obligation du port du masque dans tout espace public pour 45 communes, essentiellement littorales.

16/07/21 : Eté Jeunes est un nouvel agenda en ligne, à destination des jeunes Bordelais. Il permet d'accéder à l'ensemble de l'offre municipale et associative ainsi qu'à toute l'actualité culturelle, sportive et de loisirs proposée cet été à Bordeaux.+ d'info

13/07/21 : Du 15 juillet au vendredi 13 août inclus, l’Hôtel de ville de Poitiers fermera ses portes à 16 h 30 au lieu de 17 h 30. Sur cette période, du lundi au vendredi, l’accueil du public s’effectuera de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30

07/07/21 : Pyrénées-Atlantiques - 1 compagnie de CRS, 23 nageurs-sauveteurs CRS, 13 agents de police-secours et de BAC, 4 agents spécialisés dans l’investigation, 8 motards CRS soit 118 policiers vont cet été venir renforcer les forces de sécurité du département

07/07/21 : Saint-Médard-en-Jalles : le centre intercommunal de vaccination Covid 19 restera ouvert tout l’été, grâce à l'implication des 50 agents et 229 professionnels de santé des 6 communes partenaires qui s'y relaient. En 3 mois, 31000 doses ont été injectées

05/07/21 : EthicDrinks, le négoce vert bordelais est lauréat du 1er prix du “Millésime 2021” organisé par l’Adelphe, éco-organisme à but non lucratif axé sur le recyclage des emballages ménagers des entreprises et notamment dans le secteur des Vins et Spiritueux.+ d'info

05/07/21 : Les inscriptions universitaires 2021-2022 de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour démarrent, de manière entièrement dématérialisée, mardi 6 juillet pour tous ses campus : Pau, Bayonne, Anglet, Mont-de-Marsan et Tarbes.+ d'info

01/07/21 : Mmes Albenga et Poulet, MM. Patin et Stambolis-Ruhstorfer, enseignants-chercheurs à l’Université Bordeaux Montaigne, ont été nommés membres de l'Institut Universitaire de France. La récompense la qualité scientifique de leurs activités universitaires.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/07/21 | Ouverture des candidatures pour la Semaine de la Diversité 2022

    Lire

    Pour la 6ème édition, la Ville de Bayonne organise du 1er au 8 mars 2022 la Semaine de la Diversité et de l’égalité des droits. Jusqu’au 20 septembre, les associations peuvent déposer leurs propositions sur les thèmes de la lutte contre les discriminations et la promotion de l’égalité ainsi que de la diversité culturelle et de la citoyenneté. Les projets sélectionnés percevront une aide de la ville. Toutes les informations sont disponibles sur le site de la Ville

  • 30/07/21 | A la découverte du bijou régional

    Lire

    Jusqu’au 19 septembre, le Musée Bernard d’Agesci de Niort propose l’exposition « Le bijou régional, une spécialité niortaise, fonctions, types ». Les visiteurs partiront à la découverte de plus de 200 bijoux traditionnels, d’outils et de machines ayant servi à leur fabrication. Autour de l’exposition, le Musée propose également 2 accrochages dans le grand hall : « Trésors d’archéologie : parures et objets de prestige » et « Bijoux contemporains ».

  • 29/07/21 | France Relance : Repeuplement forestier, les entreprises lauréates landaises

    Lire

    Forelite-Evolution à Arue, la SCEA Pépinières Planfor à Uchacq-et-Parentis, Bois de Gascogne à Saint-Eulalie-en-Born, Landes Forêt à Levignac, Planfor SAS à Uchacq-et-Parentis sont les 5 entreprises landaises soutenues dans le cadre du plan France relance pour leurs investissements dans des outils et matériels performants pour la production de plants qui seront utilisés pour le repeuplement forestier. Objectif: permettre plus de compétitivité et de résilience face aux défis climatiques. Au total, un coup de pouce de 386 470 euros.

  • 29/07/21 | La Nature a rendez-vous en Creuse en août

    Lire

    Tout au long du mois d’août, la Réserve Naturelle de l’étang des Landes en Creuse propose aux petits et aux grands des « Rendez-vous Nature ». Le 6 août, les petits pourront observer le plumage des oiseaux, le 11 août, partez à la découverte de la vie des abeilles en devenant le temps d’une journée un apiculteur ou encore devenez explorateur avec 4 épreuves sur le thème des oiseaux le 18 août. Programme et réservation

  • 29/07/21 | Les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes

    Lire

    Comme chaque année, les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes au public. Cette année, le rendez-vous est donné du 30 juillet au 1er août pour découvrir ou redécouvrir les vins et leur mode d’élaboration. Le public pourra par exemple pique-niquer au Château Tour Bel Air et se balader au milieu du vignoble Médocain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Tribune libre - Jean-Michel Arrivé: Crise sanitaire : pour une plus grande solidarité européenne

01/04/2020 |

Parlement européen

Si ces temps de mobilisation totale contre l’épidémie ne prêtent pas à se perdre en controverses inutiles, rien ne doit empêcher les militants européens de se montrer vigilants sur les implications qu’aura cette crise sans précédent sur l’avenir de la construction communautaire.

Et, le moins que l'on puisse dire, les raisons de s'inquiéter ne manquent pas. La petite musique sur les faiblesses de la " bureaucratie européenne » et son incapacité à se mobiliser et faire front n’a pas tardé à se faire entendre en effet. Et déjà se tiennent en embuscade ceux qui, sitôt la crise passée et pour de prétendues raisons de souveraineté et de sécurité, ne manqueront pas d’appeler au détricotage des liens européens, à la prorogation de la fermeture des frontières, au retour du chacun pour soi.

Osons affirmer tout d’abord que l’Union européenne (si l’on entend derrière ce vocable les institutions européennes) n’a pas à rougir de son action. La Banque Centrale Européenne en annonçant par la voix de Mme Lagarde l’injection de plus de 1000 milliards d’Euros et sa disponibilité à intervenir « quoiqu’il en coûte» a répondu à la hauteur de l’événement (si l’on excepte les regrettables erreurs de communication initiale). La Présidente de la Commission européenne, Mme Von der Leyen n’a pas été en reste en proposant l’assouplissement immédiat des règles du pacte de stabilité et celles des aides d’Etat ainsi que l’injection de plusieurs dizaines de milliards d’Euros issus des fonds de la politique de cohésion ainsi que le possible recours au Mécanisme Européen de Stabilité.

 

Santé: des compétences négligeables


Sans doute certains crieront-ils encore aux lourdeurs de l’Union européenne et à son incapacité à agir en période agitée. Avançons deux contre-arguments.

Tout d’abord et malheureusement, les compétences de l’Union en matière de santé sont négligeables, relevant encore très largement du ressort des Etats. Dans le même temps, le budget de l’Union européenne (à peine plus de 1% de la richesse communautaire) ne lui permet pas une intervention aussi massive que nécessaire. Dans ces conditions, difficile de faire le reproche à l’Union de ne pas avoir agi avec assez de force dans ce qui est avant tout une crise sanitaire et difficile de lui reprocher de ne pas mettre sur la table des moyens financiers que les Etats s’entêtent à lui refuser.

Mais surtout, si insuffisances il y a, elles sont à rechercher dans le manque plutôt que dans l’excès d’Europe. A quoi a-t-on assisté ces derniers jours en effet ? Au repli sur soi désordonné des Etats, à leur absence totale de concertation dans les décisions de fermeture des frontières, au défaut de soutien des pays les premiers et les plus gravement touchés. Nos voisins italiens qui avaient déjà pu mesurer le manque de soutien au moment de la crise financière et de la crise migratoire sont ainsi en droit de s’interroger sur la réalité de la solidarité européenne. Ce manque de volonté évident des Etats à « jouer collectif » se mesure encore dans la réticence de plusieurs d’entre eux, et pas des moindres, à envisager la mise en place des Eurobonds.

 

Plus d'Europe et non le contraire


Dans ces conditions, qui donc est responsable de la faiblesse européenne sinon les Etats eux-mêmes ? Et quelle leçon en tirer sinon que quand le péril pointe, ce qui est nécessaire pour lui faire face c’est de donner plus de moyens à l’’Europe et non le contraire ? Qui osera dire en effet qu’une plus grande solidarité et plus d’entraide entre Européens est de trop dans de telles circonstances ? Qui osera prétendre qu’une plus grande intégration des services de santé et de sécurité n’est pas indispensable ? Enfin comment imaginer que pour éviter de telles catastrophes dans le futur, une plus grande collaboration entre médecins, chercheurs, administrations de pays qui restent (encore…) parmi les plus avancés de la planète n’est pas cruciale ?,

A la pensée que les nationalistes se saisiront de cette crise sanitaire pour mener un procès anti-européen et préconiser, au péril de la démocratie, des Etats plus forts, nous devons nous mobiliser dès maintenant pour affirmer que la nécessité, plus criante aujourd’hui que jamais, est au contraire de renforcer l’Union européenne.



Jean-Michel Arrivé

Président du Mouvement Européen France Gironde

  

Jean-Michel Arrivé
Par Jean-Michel Arrivé

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
5174
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 7 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !