Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

28/01/21 : Le 30 janvier prochain, le FC Libourne recevra Saint-Jean d'Angély dans le cadre de la coupe de France de football à 12h45. Le match se déroulera à huis-clos mais pourra être suivi sur les antennes de aquitele.fr .

26/01/21 : La Rochelle: la compagnie aérienne britannique Jet2 va ouvrir une nouvelle ligne entre Birmingham et La Rochelle l’été 2022. Les 2 lignes actuelles avec Leeds-Bradford et Manchester seront desservies du 29/05 au 18/09 et du 3/07 au 18/09 - 1 vol/samedi.

22/01/21 : Charente-Maritime : Cédric Tranquard, 44 ans, a été élu ce matin président de la Chambre d'agriculture départementale. Il succède à Luc Servant, élu en décembre à la présidence de la Chambre régionale.

22/01/21 : La Rochelle : le Centre de vaccination de l’Espace Encan sera ouvert à partir du 25 janvier. Les vaccinations seront assurées par les professionnels de santé du lundi au vendredi, sur RDV, pour les résidents du territoire âgés de 75 ans ou plus.

21/01/21 : Charente-Maritime : Rémi Justinien, adjoint au maire de Tonnay-Charente, succède à Cyril Chappet, adjoint à Saint-Jean d'Angély, comme premier secrétaire fédéral du PS en Charente-Maritime, à l'issue d'un conseil fédéral mardi.

18/01/21 : Au 16 janvier, 34 689 vaccinations ont été réalisées en Nouvelle-Aquitaine, la plaçant parmi les régions ayant le plus vacciné. L’objectif national de 1 million de vaccinations à fin janvier, se traduit par un objectif régional de 100 000 vaccinations.

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 28/01/21 | Agrifeel.fr, la 1ère plateforme de pilotage « tout-en-un » pour les agriculteurs

    Lire

    Elaborée avec un groupe d'agriculteurs adhérents et des technico-commerciaux du groupe coopératif Terres du Sud, la plateforme Agrifeel.fr a été déployée auprès de ses premiers utilisateurs le 5 janvier dernier. Ella a pour but de répondre aux besoins des agriculteurs touchant à quatre grandes thématiques : commander, produire, vendre et piloter. Cette solution s'inscrit dans le programme de transformation des activités du groupe.

  • 27/01/21 | L'incubateur Sportech accueille sept nouvelles start-ups !

    Lire

    L'incubateur régional, mené par Unitec et le Comité Régional Olympique et Sportif (CROS) a dévoilé sa deuxième promotion. Ainsi, Beyond Sport, Kyango, Nomads, Performind, Soccer BI, TipTapTape et Zufo intègrent l'incubateur Sportech pour l'année 2021. Pour rappel, l'incubateur Sportech a été lancé en septembre 2019, dans le but de rapprocher les entrepreneurs et le mouvement sportif régional.

  • 27/01/21 | Vaccination en Lot-et-Garonne : 5 centres opérationnels

    Lire

    Depuis le 18 janvier dernier, les personnes de plus de 75 ans et les patients vulnérables à très haut risque, bénéficient de l’accès à la vaccination. Pour ce faire, cinq centres de vaccination sont opérationnels dans le département de Lot-et-Garonne, à Villeneuve-sur-Lot, Marmande, Nérac et deux à Agen. Aussi, les premières vaccinations dans une maison d’accueil spécialisée pour adultes handicapés se sont tenues le 22 janvier dernier.

  • 27/01/21 | Lascaux gratuit pour les scolaires

    Lire

    Le Conseil Départemental de la Dordogne, en accord avec la Semitour, société gestionnaire de Lascaux, a décidé de rendre gratuite la visite virtuelle du fac-similé de la grotte ainsi que l’Atelier de Lascaux 4 aux scolaires. Ces visites virtuelles s’effectuent avec une réservation préalable. Objectif du Département: participer au maintien de la vie culturelle et éducative malgré les restrictions sanitaires.

  • 26/01/21 | Landes : 1 M€ pour réparer les dégâts des intempéries de 2020

    Lire

    Ce 25 janvier, le Conseil départemental des Landes réuni en séance plénière extraordinaire a voté une enveloppe d'1 M€ suite aux 4 épisodes de pluie et de crues connues en 2020, et particulièrement ravageuses sur le réseau et ouvrages d'art routiers. 500 000 € sont dédiés à la remise en état du réseau départemental et 500 000 € iront en soutien des collectivités locales dans leurs propres chantiers de réhabilitation. L'enveloppe globale pourra être revue à la hausse selon les besoins.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Tribune libre - Jean-Michel Arrivé: Crise sanitaire : pour une plus grande solidarité européenne

01/04/2020 |

Parlement européen

Si ces temps de mobilisation totale contre l’épidémie ne prêtent pas à se perdre en controverses inutiles, rien ne doit empêcher les militants européens de se montrer vigilants sur les implications qu’aura cette crise sans précédent sur l’avenir de la construction communautaire.

Et, le moins que l'on puisse dire, les raisons de s'inquiéter ne manquent pas. La petite musique sur les faiblesses de la " bureaucratie européenne » et son incapacité à se mobiliser et faire front n’a pas tardé à se faire entendre en effet. Et déjà se tiennent en embuscade ceux qui, sitôt la crise passée et pour de prétendues raisons de souveraineté et de sécurité, ne manqueront pas d’appeler au détricotage des liens européens, à la prorogation de la fermeture des frontières, au retour du chacun pour soi.

Osons affirmer tout d’abord que l’Union européenne (si l’on entend derrière ce vocable les institutions européennes) n’a pas à rougir de son action. La Banque Centrale Européenne en annonçant par la voix de Mme Lagarde l’injection de plus de 1000 milliards d’Euros et sa disponibilité à intervenir « quoiqu’il en coûte» a répondu à la hauteur de l’événement (si l’on excepte les regrettables erreurs de communication initiale). La Présidente de la Commission européenne, Mme Von der Leyen n’a pas été en reste en proposant l’assouplissement immédiat des règles du pacte de stabilité et celles des aides d’Etat ainsi que l’injection de plusieurs dizaines de milliards d’Euros issus des fonds de la politique de cohésion ainsi que le possible recours au Mécanisme Européen de Stabilité.

 

Santé: des compétences négligeables


Sans doute certains crieront-ils encore aux lourdeurs de l’Union européenne et à son incapacité à agir en période agitée. Avançons deux contre-arguments.

Tout d’abord et malheureusement, les compétences de l’Union en matière de santé sont négligeables, relevant encore très largement du ressort des Etats. Dans le même temps, le budget de l’Union européenne (à peine plus de 1% de la richesse communautaire) ne lui permet pas une intervention aussi massive que nécessaire. Dans ces conditions, difficile de faire le reproche à l’Union de ne pas avoir agi avec assez de force dans ce qui est avant tout une crise sanitaire et difficile de lui reprocher de ne pas mettre sur la table des moyens financiers que les Etats s’entêtent à lui refuser.

Mais surtout, si insuffisances il y a, elles sont à rechercher dans le manque plutôt que dans l’excès d’Europe. A quoi a-t-on assisté ces derniers jours en effet ? Au repli sur soi désordonné des Etats, à leur absence totale de concertation dans les décisions de fermeture des frontières, au défaut de soutien des pays les premiers et les plus gravement touchés. Nos voisins italiens qui avaient déjà pu mesurer le manque de soutien au moment de la crise financière et de la crise migratoire sont ainsi en droit de s’interroger sur la réalité de la solidarité européenne. Ce manque de volonté évident des Etats à « jouer collectif » se mesure encore dans la réticence de plusieurs d’entre eux, et pas des moindres, à envisager la mise en place des Eurobonds.

 

Plus d'Europe et non le contraire


Dans ces conditions, qui donc est responsable de la faiblesse européenne sinon les Etats eux-mêmes ? Et quelle leçon en tirer sinon que quand le péril pointe, ce qui est nécessaire pour lui faire face c’est de donner plus de moyens à l’’Europe et non le contraire ? Qui osera dire en effet qu’une plus grande solidarité et plus d’entraide entre Européens est de trop dans de telles circonstances ? Qui osera prétendre qu’une plus grande intégration des services de santé et de sécurité n’est pas indispensable ? Enfin comment imaginer que pour éviter de telles catastrophes dans le futur, une plus grande collaboration entre médecins, chercheurs, administrations de pays qui restent (encore…) parmi les plus avancés de la planète n’est pas cruciale ?,

A la pensée que les nationalistes se saisiront de cette crise sanitaire pour mener un procès anti-européen et préconiser, au péril de la démocratie, des Etats plus forts, nous devons nous mobiliser dès maintenant pour affirmer que la nécessité, plus criante aujourd’hui que jamais, est au contraire de renforcer l’Union européenne.



Jean-Michel Arrivé

Président du Mouvement Européen France Gironde

  

Jean-Michel Arrivé
Par Jean-Michel Arrivé

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4405
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !