aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/08/16 | Luc Grislain nouveau président du GIPSO

    Lire

    Luc Grislain qui succède à Alexandrine Roubière est depuis 1993 Directeur de l'Institut de Pharmacie Industrielle à l'Université de Bordeaux. Son laboratoire spécialisé dans le développement pharmaceutique gère de nombreux projets dans le domaine de la mise au point de médicaments pour des maladies tropicales.Il est également co-fondateur avec le Groupe Bertin Technologies de Bertin Pharma, une spin off de l'Université de Bordeaux, société de R&D dans le domaine Pharmaceutique créée en 1999 et qui emploie à ce jour plus de 130 collaborateurs, dont la moitié est basée en Aquitaine.

  • 24/08/16 | Dernier concert des « Mercredis de la Cale » 2016 à Villeneuve/Lot

    Lire

    Soirée « Beatles » pour le dernier Mercredi de la Cale, le 24 août à 21h, à la Cale de la Marine à Villeneuve-sur-Lot. Rejoints par le chanteur-guitariste Michaël Jones, les Get Back ont conçu ce spectacle unique spécialement pour cet événement. En 1ère partie, les finalistes locaux du concours « Ma Ville a du Talent » se produiront sur scène. Aussi, So Sosax, grand gagnant de la catégorie « danse » de ce même concours fera une démonstration de hiphop. Soirée gratuite et en plein air.

  • 23/08/16 | A Anglet, les agriculteurs jouent la transparence

    Lire

    Pour la 9ème année, la FDSEA 64 et les Jeunes agriculteurs transforment, ce mercredi 23 août dès 10 h, une partie du parking de la Barre en vaste ferme. Éleveurs et producteurs présentent leurs animaux et leur savoir-faire. "Une opération vérité" revendique le syndicat qui d'ailleurs attire la foule des touristes et les locaux d'une ville qui a une longue tradition maraichère. Fabrication de fromage, expositions, démonstration de chiens de troupeaux sur le parking herbeux d'Izadia et déjeuner sur place sont au menu. Une opération de relations publiques bien utile

  • 23/08/16 | 180 panneaux de signalisation vandalisés en Béarn

    Lire

    Pour une raison inconnue, près de 180 panneaux de signalisation ont été recouverts de peinture noire dans les vallées d'Ossau et de l'Ouzom, dans les Pyrénées-Atlantiques. Ces dégradations qui n'ont pas été revendiquées se sont produites au cours de la nuit du jeudi 18 au vendredi 19 août. La remise en état des panneaux est évaluée à plusieurs centaines de milliers d'euros par le Conseil départemental. Son président et le préfet ont dénoncé des "actes irresponsables", préjudiciables à l'économie locale ainsi qu'à la sécurité routière. Un numéro d'appel à témoins a été diffusé (05 59 05 49 87)

  • 22/08/16 | La Rochelle : une grande parade pour fêter le retour des athlètes de Rio

    Lire

    Une parade nautique est prévue samedi 26 août entre 11h et midi, entre la maison de la Charente Maritime (Les Minimes) et le vieux port de La Rochelle, en présence des sportifs locaux de retour des Jeux Olympiques de Rio. Pour la Ville et le pôle Voile de La Rochelle, c'est l'occasion de saluer la performance de ces athlètes, qui prendront part à la parade en présence de nombreuses autres embarcations. Parmi eux, Charline Picon, qui a décroché l’or en planche à voile RS:X.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Tribune libre: La régionalisation, on en a rêvé mais qui la fera ?

29/11/2012 | On dit que la politique doit faire rêver pour intéresser les citoyens...

David Grosclaude

De régionalisation nous avons un peu rêvé espérant qu'enfin la France se dirige vers un acte nouveau et fort en ce domaine, bien distinct d'une décentralisation assez proche des précédentes.Mais le réveil risque d'être difficile. Depuis quelques jours arrivent des messages négatifs. Le gouvernement semble se préparer à proposer une réforme « service minimum ».

Le refus de choisir clairement la région comme la collectivité d'avenir est évident.
Alain Rousset, le président socialiste de l'Association des Régions de France s'en émeut et, au nom des présidents de régions, il dit dans une lettre au président de la République que les orientations annoncées ne correspondent pas à ce que le chef de l'Etat avait dit aux régions il y quelques semaines à peine.

Parmi les messages négatifs, le Parti Occitan note par exemple le fait que les fonds européens  seraient gérés à la fois par les préfets et par les régions. C'est une double gestion qui risque de créer de l'incohérence.
Le refus de Marylise Lebranchu de se prononcer sur une collectivité propre au Pays-Basque montre aussi que l'on n’a pas trouvé encore le courage de s'opposer aux centralisateurs et recentralisateurs de tout poil. La ministre dit qu'elle n'a pas de « solution institutionnelle ». Mais ce qu'il faut c'est de la volonté politique, une solution politique.

Il faudrait aussi parler des futurs modes de scrutin. La proportionnelle ne coule pas de source au point d'inventer pour les départements des binômes (un homme /une femme) pour élire des conseillers départementaux.
Quant à la fiscalité des régions elle risque de rester maigre, chétive et inefficace. De quelles compétences élargies et de quels budgets revus à la hausse les régions pourraient-elles se prévaloir,  dans un cadre départementaliste qui ne changerait pas et face aux divers niveaux administratifs actuels maintenus, voire renforcés pour certains ?

Tous ceux qui rêvent de décentralisation vont avoir un réveil difficile si le gouvernement ne fait pas de vrais choix. La région est la collectivité qui est à la mesure de l'Europe et des enjeux économiques, écologiques, politiques auxquels nous sommes confrontés.

Décentraliser, régionaliser, donner de vrais pouvoirs aux régions : on en a rêvé mais trouvera t-on quelqu'un pour le faire vraiment ?

David Grosclaude, Partit Occitan  Conseiller Régional Aquitaine,
Par David Grosclaude, Partit Occitan Conseiller Régional Aquitaine,

Crédit Photo : David Grosclaude

Partager sur Facebook
Vu par vous
207
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Thierry Merger | 02/12/2012

Ceux qui rêvent d'une vraie décentralisation, avec des régions fortes, pouvaient difficilement rêver sur Hollande, même dans le déluge de promesses de la campagne présidentielle : il ne proposait pas grand chose à ce sujet. Il m'étonnerait que Grosclaude s'y soit trompé, mais c'est peut-être de bonne guerre de jouer la déception. La réforme sarkozyenne du Conseiller territorial menait, elle, adroitement à la fusion région/département, et je pense, à terme, à la prééminence de la région. C'est pour ça que les élus départementaux de droite et de gauche s'y sont pour beaucoup opposés, et que le gouvernement Hollande veut l'abroger. Dommage.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !