Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

09/12/18 : La Rochelle : selon l'association Info Trafic 17, le dépôt pétrolier de La Pallice est bloqué ce soir par près de 200 personnes.

09/12/18 : Charente-Maritime : Annick Baillou a été nommée inspectrice d’académie-directrice académique des services de l’éducation nationale (IA-DASEN) de la Charente-Maritime. Elle succède à Gilles Grosdemange qui a fait valoir ses droits à la retraite.

09/12/18 : Samedi vers 23 heures, Jacqueline Dubois, députée du Sarladais a découvert sa voiture en feu, ainsi que celle de son mari, garées dans la rue devant son domicile de Vézac. L'élue a reçu de nombreux soutiens de la classe politique de tous bords.

09/12/18 : la manifestation des gilets jaunes d'abord pacifique à Bordeaux a dégénéré au milieu de l'après-midi lorsqu'une centaine de casseurs, ont jeté des projectiles divers sur les forces de l'ordre. Scènes de guérilla urbaine et dégradations ont suivi

08/12/18 : Forte participation à Bordeaux pour la Marche pour le climat: de l'ordre de 6 à 7000 personnes

08/12/18 : La Rochelle sera présente au Nautic de Paris du 8 au 16 décembre, stand G2 Hall 1, sous la bannière La Rochelle Force Océan. Elle y présentera ses différents événements sportifs comme la Minit Transat, dont les inscriptions sont désormais ouvertes.

07/12/18 : Rochefort : Véritable institution rochefortaise, l'ancien cinéma Alhambra devenu un studio de post-production de films et de musique inauguré au printemps dernier, organise une porte ouverte avec visite de ses locaux ce samedi de 14h à 19h. Gratuit.

07/12/18 : La Rochelle fait sa Marche pour le climat samedi 8 décembre. Départ à 14h de la Tour de la Chaine, direction le Cours des Dames, Quai Duperré, puis Quais Maubec, Louis-Durand et Valin puis Place du Cdt de la Motte Rouge et le bassin des chalutiers.

07/12/18 : Le 8 décembre, à Bordeaux le tram sera interrompu à partir de 13h entre Stalingrad et Mériadeck (tram A), entre Saint-Nicolas et Quinconces (tram B), entre Gare Saint-Jean et Quinconces (tram C). Interruptions et déviations bus sont aussi à prévoir.

07/12/18 : 2 manifestations déclarées auront bien lieu à Bordeaux ce 8 décembre: la marche citoyenne pour le climat (COP 24) et le Noël des motards girondins. "Les organisateurs ont accepté d’en modifier les parcours et les horaires", indique la Préfecture.

07/12/18 : La Cité du Vin vient de recevoir 3 nouvelles récompenses de la part des professionnels de l'œnotourisme. Un International Best of Wine Tourism et 2 Iter Vitis awards "pour son action innovante et audacieuse en matière d'œnotourisme".

07/12/18 : Les manifestations "Pleins Feux sur l'Autriche" prévue le 8 décembre à la médiathèque de Limoges et organisée par la Maison de l'Europe Limousin sont reportées.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 09/12/18 | Premier rassemblement régional de la filière fruits et légumes à Saintes

    Lire

    La première prise de contact collective et officielle entre les acteurs de la filière fruits & légumes de Nouvelle-Aquitaine se tient les 11 et 12 décembre au lycée Georges-Desclaude à Saintes (17). Objectif : co-construire des actions collaboratives de demain pour développer la filière. Ils s'appuieront notamment sur des thématiques abordées par l’Enquête Propulso « Identification des besoins & des attentes des professionnels de la filière Fruits et Légumes de Nouvelle-Aquitaine » menée au printemps.

  • 09/12/18 | Gilets jaunes : des violences à Bordeaux

    Lire

    Ce samedi à Bordeaux, de violents affrontements se sont déroulés en marge de la manifestation des gilets jaunes dès la fin d'une marche (ayant rassemblé environ 5000 personnes) vers l'hôtel de ville, en milieu d'après-midi. Dans un communiqué tardif, la préfecture évoque des "dégradations de bien publics (notamment des feux de barricades), de vitrines commerciales (, de mobiliers urbains". Les services de police ont interpellé 44 personnes. 26 blessés sont à déplorer, dont un jeune manifestant ayant perdu sa main en voulant renvoyer une grenade lacrymogène.

  • 07/12/18 | «Signalement Voie Publique» le nouveau service de proximité de la Ville de Lormont

    Lire

    Déployé par la municipalité début novembre sous l’acronyme SVP, il vise à améliorer le signalement des dysfonctionnements ou anomalies au sein des espaces publics (propreté, stationnement abusif, éclairage défectueux). A bord d’un véhicule sérigraphié «Signalement Voie Publique» et du numéro de téléphone créé pour l’occasion (0633146911), deux agents circulent du lundi matin au samedi soir dans la commune. Ils doivent s’assurer et faire preuve de vigilance quant à la bonne tenue de la voirie, du mobilier urbain, de la chaussée ou des éclairages publics.

  • 07/12/18 | Noël se met au bio à Nérigean

    Lire

    Demain samedi 8 décembre, les Caves coopératives de Rauzan organisent à Nérigean un marché de Noël bio. Vins et produits locaux bio vous y attendent...ainsi que le Père Noël ! La cave de Nérigean accueillera dans une salle spécialement aménagée pour l’occasion, une dégustation d’une dizaine de vins bio. Dans cette ambiance festive vous pourrez évaluer vos talents d’œnologue et gagner divers prix. A 12h, un verre de l’amitié sera offert. Vous pourrez profiter d’un déjeuner confectionné avec des produits bio en réservant au 0557245064.

  • 06/12/18 | Gilets Jaunes: mesures préventives à Bordeaux

    Lire

    En raison des manifestations prévues samedi 8 décembre, les services de la Mairie de Bordeaux seront fermés ainsi que de nombreux établissements culturels: Bibliothèque Mériadeck, Conservatoire, CAPC, Musée d'Aquitaine, MADD, Musée des Beaux-Arts, Jardin Botanique, Halle des Chartrons, Espace St-Rémi, Marché de Lerme, Théâtre l'Inox et le Grand Théâtre où la manifestation Bordeaux en Livres est annulée. Par ailleurs, Place Pey Berland, les chalets du marché de Noël Solidaire ont été démontés. Le Marché de Noël des Allées de Tourny ne subit quant à lui pas de fermeture, sauf injonction de la Préfecture ou de la Police

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Tribune libre - Lettre ouverte aux Préfets de la République

06/10/2010 |

PIERRE LANDETE Avocat à la Cour

Il est de mon devoir citoyen de vous écrire, car sous votre responsabilité s'exécutent les lois envers les migrants qui vivent en France où la tradition d'accueil est conforme à notre devise républicaine : liberté-égalité-fraternité. Chaque asile a nourri la France, mais en se mettant à la marge de cette devise, notre Gouvernement fait fausse route et dérape. Si de Gaulle évoquait après-guerre « la nécessité d'introduire, avec méthode, de bons éléments d'immigration dans la population française », le traitement administratif des migrants, n'est plus aujourd'hui acceptable.

Qui sont les bons éléments ? C'est à cette question que vous devez répondre chaque jour avec la méthode que l'on vous impose et qu'exige la nécessité d'exclure...les mauvais éléments d'immigration dans la population française. De réformes mal pensées en circulaires douteuses, la méthode s'affine. Portant le masque de la légalité, elle devient massive, liberticide, inégale et si peu fraternelle. L'épaisse idéologie de l'exclusion ne doit pas tout infiltrer. Vous ne pouvez pas vous laisser contraindre à l'obtention de résultats scandaleusement ethnicisés. Les injonctions, les sommations données, de quota en quota, allient l'injustice au désordre. Je suis astreint à un devoir de vigilance, d'alerte et, observant au quotidien de mon métier d'avocat, les horreurs auxquelles vous devriez mettre un terme, il est pour moi impératif de dénoncer sans jamais faiblir, le traitement inhumain et dégradant que l'on inflige chaque jour un peu plus dans vos circonscriptions, en France, dans mon pays, notre pays, aux étrangers qui le choisissent pour s'y réfugier. L'Histoire retiendra amèrement cet épisode indigne. Déjà la communauté internationale et l'Union Européenne nous montrent du doigt. Nos enfants demanderons des comptes à ceux qui n'ont rien dit, qui n'ont rien fait, engageront la responsabilité des acteurs principaux des violations de la dignité humaine que les arrêtés que vous signez génèrent sans cesse. Ces actes tracent une ligne bien sombre. Parmi les atteintes au droit, il en est une d'une particulière violence qui s'apparente à un châtiment. Le menottage des étrangers, de leur capture à leur départ, est illégal. Aucune disposition de notre droit ne l'autorise, pourtant il est systématique. La procédure applicable aux étrangers ne peut se confondre avec le système coercitif pénal. Ce menottage est une voie de fait manifeste, un inacceptable abus de l'administration. Aucun homme sensé ne peut tolérer que des fonctionnaires, sous votre autorité, avec l'aval d'une justice souvent indifférente, le commettent. L'article 5 de la Déclaration des Droits de l'Homme de 1789 appelle la conscience de chacun : nul ne peut contraint à faire ce que la loi n'ordonne pas...Dans ce cas précis, la loi n'ordonne pas. Alors, ne laissez pas commettre. L'argument lié à la sécurité pour justifier cette violation flagrante de la Constitution ne tient pas. Dans un Etat de droit, les arguments et les palabres ne sont pas publiés au Journal Officiel. Seule la procédure pénale permet, sous l'autorité des magistrats encore garants des libertés, de menotter les auteurs supposés d'infractions. Les étrangers, innocents, vivent tous cette emprise comme une humiliation, une mesure vexatoire, surtout les malades, les femmes enceintes et les enfants. Aucun d'entre eux n'oubliera car il observera toujours à son poignet, la trace du fer. La Cour Européenne des Droits de l'Homme a condamné plusieurs fois cette pratique en la qualifiant de châtiment. Je le nommecrime administratif. Vous devez prendre en urgence toute mesure utile pour faire cesser cette pratique qui résume à elle seule toutes les dérives dégradantes à l'égard des migrants et qui heurtent la conscience des hommes de bonne volonté. Dégradante, la rétention. Dégradante, l'organisation des départs. Dégradante, l'indifférence. Il faut mettre un terme à cette politique sauf à rompre gravement avec les valeurs de notre République. Si vous n'évitez pas ces dérapages, ils seront j'en suis sûr, jugés plus tard avec sévérité, par ceux qui auront honte d'avoir à supporter le poids d'une histoire trop lourde. Sans attendre les prochaines saisons, c'est partout et maintenant qu'il faut dire et écrire que la République dont vous êtes les représentants sur ses territoires, ne peut aller plus loin sauf à se compromettre. Conscient de la complexité des missions qui sont les vôtres, je souhaite que vous ayez à cœur en tant qu'agents de l'Etat, de veiller avec humanité à l'application des principes qui fondent la solidarité de notre Nation. Vous devez être vigilant et alerter le Gouvernement dont vous aurez demain à appliquer les nouvelles consignes, sur les conséquences gravissimes de la méthode qu'il met en place pour exclure un peu plus sous votre responsabilité, les migrants qui ne demandent finalement à la France que le droit de vivre en homme libre. La France peut leur dire oui.

PIERRE LANDETE
Avocat à la Cour
Ancien membre du Conseil de l'Ordre

Ancien Président de l'Institut de Défense des Etrangers

Partager sur Facebook
Vu par vous
591
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 12 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !