aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

24/05/17 : La Rochelle met ses drapeaux en berne aujourd'hui en hommage aux victimes des attentats de Manchester.

23/05/17 : Législatives en Lot-et-Garonne : 38 candidats en lice le 11 juin prochain. Dans le détail : dans la 1ère circonscription (Agen-Nérac) : 13 candidats. Dans la 2ème (Marmande) : 13 candidats et dans la 3ème (Villeneuve) : 12 candidats.

22/05/17 : Une conférence ayant pour thème " Hydrocarbures non conventionnels : catastrophe écologique ou El Dorado futur ?" sera donnée le mardi 23 mai à 21h au bar-librairie l'Entropie, 27 rue Bernadotte, à Pau, par JP Callot, professeur de géologie à l'UPPA.

22/05/17 : La France a remporté un premier titre mondial de surf à Biarritz par la Française d'Hendaye Pauline Ado qui a battu en finale la Réunionaise Johan Defay. Après Tony Estanguet, un membre du nouveau gouvernement se rendra cette semaine sur le spot.

22/05/17 : La France a remporté un premier titre mondial de surf à Biarritz par la Française d'Hendaye Pauline Ado qui a battu en finale la Réunionaise Johan Defay. Après Tony Estanguet, un membre du noveau gouvernement est attendu cette semaine sur le spot.

22/05/17 : Vainqueur 41-20 de Montauban devant quelques 30.000 personnes au stade Chaban Delmas le SU Agen retrouvera l'élite du rugby français le Top 14 la saison prochaine.

19/05/17 : La traditionnelle cavalcade de La Rochelle se tiendra les 24 et 25 mai. Elle débutera le 24 à 22h avec un défilé nocturne, puis un défilé diurne le 25 à partir de 15h15 dans le centre-ville. Rens. 05 46 30 08 50.

17/05/17 : Salon du livre de Villeneuve-sur-Lot. Concert-lecture de et avec Marcus Malte, Prix Femina 2016, le vendredi 19 mai à 20h30, au Théâtre Georges-Leygues. Lecture de roman et concert jazzy. Entrée libre.

17/05/17 : Le Collectif Sortir des Pesticides 47 invite à « marcher contre Monsanto » à Agen le 20 mai à midi au Gravier. Ainsi, pour la 5ème année consécutive (2ème à Agen), des citoyens de tout le globe manifesteront contre « Monsanto et les multinationales »

17/05/17 : En rugby, le SUA LG disputera la finale de Pro D2 dimanche à 15h15 au stade Chaban-Delmas à Bordeaux face à Montauban. Pour suivre cet événement depuis Agen, la municipalité met en place un écran géant au Gravier.

17/05/17 : Le député béarnais Jean Lassalle, maire de Lourdios-Ichère, briguera un nouveau mandat aux légistatives dans les Pyrénées-Atlantiques. Il se présentera sous l'étiquette du mouvement "Résistons", qu'il a créé.

16/05/17 : En Dordogne, Jean-Pierre Cubertafon, maire Modem de Lanouaille, a été finalement investi pour les législatives par République en Marche sur la 3e circonscription de Dordogne (Périgord vert), détenue par Colette Langlade (PS), candidate à sa succession.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/05/17 | La Nouvelle-Aquitaine reprend quelques couleurs

    Lire

    Selon une dernière étude de l'Insee, la région Nouvelle Aquitaine profite d'une légère croissance économique. D'abord au niveau du chômage, qui baisse de 0,3 points au quatrième trimestre (9,3% contre 9,7% au niveau national); puis sur l'emploi salarié marchand (+1,4%), majoritairement poussé par l'intérim dans le secteur tertiaire. Enfin, les exportations régionales progressent elles aussi (+1%) mais l'ensemble des secteurs porteurs sont en recul, malgré la bonne santé de l'aéronautique et du spatial.

  • 24/05/17 | La ministre des Sports au Mondial de Surf... et au jaï alaï de Biarritz

    Lire

    Demain jeudi, Laura Flessel, la ministre des sports se rendra aux Mondiaux de surf, sur la Grande plage de Biarritz où elle sera accueillie par le président de la Fédération Jean-Luc Arassus et où elle passera une bonne partie de l'après midi. Puis elle ira au jaï Alaï d'Aguilera et sera accueillie par M. Lilou-Pierre Echeverria, président de la Fédération française de pelote basque et Michel Poueyts, directeur technique national. Elle en profitera pour visiter enfin l'Académie basque du sport.

  • 20/05/17 | Une nouvelle caserne de gendarmerie à Tonneins

    Lire

    Avant de quitter son poste au ministère de l’Intérieur, Matthias Fekl a confirmé la construction d’une nouvelle caserne de gendarmerie à Tonneins, au profit de la brigade territoriale de proximité chef-lieu de Tonneins et du peloton de surveillance et d’intervention de Marmande, dès cette année.

  • 20/05/17 | François Amigorena persiste et signe dans la 6e des PA

    Lire

    "Dans l'attente de la décision finale de la Commission d'éthique et de la Commission d'investiture de la République en marche, j'ai déposé à titre conservatoire ma candidature à l'élection législative des 11 et 18 juin dans la 6° circonscription". François Amigorena, n'est pas tombé dans le piège de la résignation suite à la désignation, sur insistance de François Bayrou de Vincent Bru comme représentant de la République en marche dans la 6ème circonscription, Biarritz et sud Pays basque. 800 signataires s'étaient mobilisées contre l'investiture du maire de Cambo-les-Bains.

  • 19/05/17 | Pyrénées-Atlantiques: Michel Bernos, candidat En Marche face à Habib

    Lire

    Le doute planait jusqu'à présent. Mais il y aura bien un candidat de En Marche face au député PS David Habib sur la 3e circonscription des Pyrénées-Atlantiques. Il s'agit de Michel Bernos, le maire de Jurançon, également porte-parole de ce mouvement dans le département. Il aura pour suppléant Michel Cuyaubé, le maire de Sévignacq, qui a quitté le PS pour rejoindre En Marche. Agé de 57 ans et magistrat au tribunal administratif, Michel Bernos est également l'un des vice-présidents de la Communauté d'agglomération Pau Béarn Pyrénées.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Tribune Libre de Philippe Madrelle : Biodiversité - La France doit devenir une nation exemplaire

01/02/2016 | Le sénateur PS de la Gironde défend l'importance de la loi en discussion au parlement

Philippe Madrelle, Président du Conseil général de Gironde, lors de ses voeux à la presse le 21/01/2013

Après le succès de l'accord historique de Paris à l'issue de la COP21, le projet de loi "Pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages" est enfin arrivé au Sénat, un peu moins d’un an après son examen à l'Assemblée Nationale et trois ans après l'annonce par le Président Hollande de sa principale disposition,-la création de l'Agence de la Biodiversité-.

Au commencement de l'examen de ce texte, fondamental car il est pleinement lié à la question du changement climatique puisqu'il s'agit de préserver la vie dans sa richesse et sa diversité, la Ministre Ségolène Royal a rassuré d'emblée les sénateurs en renonçant à légiférer par ordonnance montrant ainsi sa volonté de "co-construire cette loi magnifique". Plus de six-cent amendements ont été examinés lors de la discussion qui a eu lieu la semaine dernière. Cette loi est qualifiée par Ségolène Royal de "deuxième pilier" de sa politique avec celle qui concerne la transition énergétique. Ces deux textes constituent un cadre législatif volontariste destiné à faciliter la mise en œuvre et l’application des décisions prises et des solutions envisagées lors des récentes négociations internationales sur le climat.

Ce projet de loi a le mérite de proposer une définition de la biodiversité ambitieuse qui prend en compte "l'ensemble des organismes vivants ainsi que les interactions qui existent entre ces organismes, leurs habitats naturels et leurs milieux de vie". La France doit devenir une nation exemplaire en matière de préservation et de valorisation de la biodiversité, du vivant. C’est l’objectif du gouvernement. En effet, il faut savoir qu'en dépit de tout un arsenal législatif et d’un empilement d'outils réglementaires qui encadrent les parcs, les réserves, les sites Natura 2000, 1% seulement de notre territoire est sous protection véritablement forte. Ceci alors que la France possède un domaine maritime immense -le deuxième de la planète- et que les territoires d'outre-mer concentrent à eux-seuls 80% de la biodiversité de notre territoire, un patrimoine naturel d'exception. Cette richesse est aujourd’hui menacée, notre pays se situe au 6e rang des états hébergeant le plus grand nombre d’espèces en danger.

Des chiffres alarmants

Un rapport de l'Agence européenne pour l’environnement estime plus généralement que 67% des espèces sont en situation défavorables en Europe où en trente ans, 420 millions d'oiseaux ont disparu. Une espèce de plante sur huit est menacée d'extinction; 30% des abeilles ont disparu en 2014; un cinquième de toutes les espèces vivantes pourrait disparaitre dans les prochaines décennies. Une étude publiée fin juin par les universitaires de Stanford et Berkeley estime que la faune de notre planète est en train de subir sa sixième grande extinction de masse...Et cette sixième extinction est provoquée par la seule action de l'homme!

Face à ces risques et conscients de l'urgence, nous n'avons pas le choix! Nous devons changer de paradigme et ce texte, même imparfait, doit nous aider et nous guider pour inventer de nouveaux comportements. Il s'agit d'un choix de civilisation alliant le respect des droits humains à ceux des biens communs du vivant!

En six titres ce texte aborde les principes fondamentaux, la gouvernance de la biodiversité, la protection des espaces naturels et des espèces, puis celle des sites et des paysages. J’ai travaillé plus particulièrement sur le titre 4 qui lui concerne "la mise en place d'un dispositif d'accès aux ressources génétiques et de partage juste et équitable des avantages pour l'ensemble des acteurs". Il s'agit de proposer un dispositif de lutte contre la biopiraterie, c'est à dire de lutter contre l'appropriation illégitime de ressources génétiques, de connaissances et de savoir-faire des peuples autochtones(communautés d'habitants) sans partage des bénéfices liés à la valorisation marchande de ces ressources. Les amendements présentés ont eu pour objectif d’endiguer le pillage dont pourraient se rendre coupables certaines filières industrielles. Lors de l'examen des principaux articles de cette partie du projet de loi, nous avons voulu renforcer quelques-uns des points fondamentaux qui sont directement liés au protocole de Nagoya : mettre en place un régime de réglementation ou d’autorisation de l’accès aux ressources génétiques, qui renforce l’information des communautés d’habitants et instituer des règles d'accès et de partage des avantages. Il s’agit également de renforcer le système de sanctions pénales prévu en cas d'utilisation commerciale des ressources génétiques sans autorisation et nous avons souhaité l'introduction de l'annulation de tout brevet obtenu de manière frauduleuse.

En décidant ainsi des conditions efficaces de la lutte contre la biopiraterie, du contrôle du partage équitable des ressources dans le respect de la dignité des droits humains, nous réalisons l’application concrète du protocole de Nagoya adopté en Japon en 2010, que la France avait signé en 2011 et qu'elle n'a pas encore ratifié. Le protocole de Nagoya précise que le partage des avantages doit faire l'objet de conditions convenues d'un commun accord construit dans un dialogue entre les Etats, les communautés d'habitants, les chercheurs et les entreprises pour un partage des avantages juste et équitable. Ce titre offre le cadre d’une coopération future entre les différents acteurs responsables ensemble de la préservation de la biodiversité !

Comme l'a souligné Ségolène Royal, "cette ratification permettra à la France d'honorer ses engagements vis-à-vis de l'Union Européenne tout en préparant la COP13 sur la biodiversité qui se tiendra au Mexique en 2016."

Quarante ans après la loi du 10 Juillet 1976 sur la protection de la nature, le vote de cette loi sur la reconquête de la biodiversité représente un enjeu majeur de politique publique car il prépare l'avenir des générations futures tout en créant les conditions de la mise en œuvre de l'accord historique de Paris. Je suis fier que le gouvernement de François Hollande ait porté ce texte fondateur!

Philippe Madrelle
Par Philippe Madrelle

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3767
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !