Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

24/11/20 : Âgé de 90 ans, André Luberriaga, ancien maire d'Ascain, au Pays basque, s’est éteint lundi, une semaine après son épouse Martta. Conseiller général d’Ustaritz de 1976 à 1988, l'UDF André Luberriaga, avait dirigé la commune de 1977 à 2001.

19/11/20 : Charente-Maritime : le taux de positivité au Covid-19 était ce soir de 75 pour 100 000 habitants, et de 90 pour La Rochelle, soit moitié moins que la semaine dernière, selon l'ARS. 34 patients sont hospitalisés à La Rochelle, dont 14 en réanimation.

17/11/20 : Charente-Maritime: dans le cadre de la poursuite du chantier de changement des câbles du Pont de Ré, la circulation automobile aura de courtes interruptions jeudi 19 novembre entre 12 et 13h, sans conséquence pour le passage des piétons et des vélos.

17/11/20 : Le festival de la BD d'Angoulême se fera en deux temps: en janvier pour la remise des fauves et en juin pour un festival en présentiel. Une exposition sera dédié à l'art d'Emmanuel Guibert au musée des beaux arts d'Angoulême, inauguré le 20/11/2021.

16/11/20 : Les communes de La Mothe Saint Héray et Saint Maixent l'Ecole dans les Deux-Sèvres ont été reconnues en état de catastrophe naturelle, suite aux inondations subies au mois de mars.

15/11/20 : Le Centre communal d’action sociale CCAS de La Rochelle lance un appel à la solidarité et au bénévolat pour épauler les acteurs de l’aide alimentaire. Contact : Frédérique Duchesne àfrederique.duchesne@ccas-larochelle.fr ou au 05 46 35 21 16.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/11/20 | Les Chemins de l’Art Rupestre Préhistorique a un nouveau président

    Lire

    A l’occasion du renouvellement du Bureau Directeur de l’association ; principal réseau de tourisme archéologique du continent, Germinal Peiro, président du Conseil Départemental de la Dordogne, a été élu Président de l’Association pour la période 2020-2024. Initiée en 2010 en tant que projet d’initiative européenne de promotion, du patrimoine, de la culture et du tourisme, l’Association est une association internationale qui compte 151 sites d’art rupestres et près de 41 institutions dans tout le continent européen.

  • 30/11/20 | Travaux d’urgence sur les lignes Brive-Ussel et Périgueux-Brive

    Lire

    Afin de sauvegarder le réseau néo-aquitain, le Conseil régional s’est engagé en faveur d’un Plan Directeur d’investissements du réseau ferroviaire. Compte-tenu de l’état très dégradé des lignes régionales, des travaux d’urgence vont être menés sur 6 axes en 2021 parmi lesquels Brive-Ussel et Périgueux-Brive. La Région va prendre en charge 3 930 000 euros.

  • 30/11/20 | Lacs médocains: Début du programme global de restauration

    Lire

    Le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a voté une subvention de 184 000€ au Syndicat intercommunal d’aménagement des eaux du bassin versant des étangs du littoral girondin. En effet, les deux grands lacs médocains et le bassin d’Arcachon sont des écosystèmes qui apportent beaucoup à l’activité économique et touristique. Seulement, ils sont soumis à des risques de dégradation de l’eau. C’est donc dans un but de restauration et préservation que le programme global des restauration des zones humides et des lacs médocains est mis en oeuvre.

  • 30/11/20 | L’argile bentonite se développe en Dordogne

    Lire

    Lafaure, située à Mazeyrolles en Dordogne, est spécialisée dans l’exploitation de carrières et la commercialisation de produits extraits ou transformés. Afin de se positionner sur de nouveaux secteurs, l’entreprise souhaite développer l’exploitation d’argile bentonite en perspective de 3 domaines d’application : la cosmétique, avec le développement de la marque « Argile du Périgord », la protection des plantes et l’alimentation animale. Pour l'aider dans ce développement, la Région la soutient à hauteur de 173 712 euros.

  • 28/11/20 | Forte mobilisation contre la loi sécurité

    Lire

    Forte mobilisation populaire à l'initiative de La Ligue des Droits de l'Homme, d'Amnesty, de syndicats de journalistes, contre la loi sécurité globale, ce samedi, dans plusieurs villes de la région, à Pau, Bayonne, Mont-de-Marsan, Périgueux, La Rochelle, Bordeaux où La marche des libertés réunissaient quelques huit mille personne qui se sont rassemblées place de la Bourse et se sont dirigées vers la place Pey Berland. Des casseurs ont saccagé en marge de la manifestation plusieurs magasins du centre ville notamment entre la rue Sainte Catherine la place Camille Jullian

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Un barbecue des policiers au goût plutôt amer

24/08/2019 | Gardiens de la paix et officiers de police s'étaient donnés rendez-vous dans un stade la veille de l'ouverture du G7

Le barbecue des policiers

Près de 200 policiers se sont retrouvés hier à Anglet pour un barbecue "convivial", même si certains ne trouvaient pas ce terme au goût de leurs jours et de leurs nuits. Ils l'avaient mis sur pied depuis quelques semaines et ont donc décidé de se retrouver la veille de l'arrivée des délégations participantes au G7 dans un ensemble sportif de plein air, à Anglet, entre Bayonne et Biarritz et au pied d'une piste d'aéroport étroitement surveillée.

À première vue, le stationnement de véhicules de police le long du stade Girouette hier soir à Anglet n'avait pas de quoi surprendre. Colonnes de ces véhicules, comme ceux de la gendarmerie abondent depuis le début de la semaine dans le secteur n'a rien de surprenant. Une compagnie de CRS est installée dans un lycée voisin d'une part. En outre, cet ensemble sportif lieu d'entraînement des footballeurs et rugbymen mais aussi scolaires, se situe en bordure de la piste de l'aéroport dont tous les accès sont barrés de véhicules de gendarmerie.

Quelque 200 policiers avaient répondu à une invitation bien estivale de l'inter syndicale Unité SGP FO et Alliance pour les gardiens de la paix et Synergie qui concerne les officiers de police.
Si le ministre de Christophe Castaner avait organisé une mega opération de relations publiques pour présenter les 13 200 hommes et 490 sapeurs-pompiers pour rassurer la population, profitant du gros coup de projecteur de ce G7, succédant aux sapeurs pompiers qui avaient manifesté devant la mairie de Biarritz, eux ont choisi un barbecue., plaisante presque ce policier.
Trêve de plaisanterie, Philippe Dosba, secrétaire régional adjoint d'Alliance police nationale sur la Nouvelle Aquitaine, Éric Marrocq, et Daniel Domengé, secrétaire départemental d'Alliance Police nationale, effacent le ton de la plaisanterie pour exprimer leur lassitude et leurs inquiétudes.

"Cela fait quelques semaines que nous envisagions d'organiser cette rencontre. Devant l'immobilisme de notre gouvernement qui ne prend pas en compte certains phénomènes et exaspérations comme la vague de suicides chez nous (1), explique Philippe Dosba. La DGPN (direction générale de la police)    -NDLR.- Éric Morvan, passé par la préfecture des Pyrénées-  nous avait recommandé d'organiser des moments de rencontres, de convivialité, avec nos femmes et nos enfants, mais ce sont des choses qui ne sont que rarement mises en place et c'est pour cela que ce barbecue est le contre-pied de la proposition qui a été faite, mais cette direction n'assume pas vraiment les difficultés des policiers sur le terrain et ne se rend pas compte du mal-être qu'il peut avoir. On est sur employés. Personnellement, comme pour beaucoup de collègues, cette charge date depuis 2015 avec les attentats terroristes. Depuis, avec les manifestations hebdomadaires des Gilets jaunes, la charge a augmenté, mais ce n'est pas le cas des effectifs."

" Nous sommes suremployés avec un matériel non efficient "

On nous sollicite de plus en plus en heures supplémentaires et avec moins de matériel efficace et efficient parce qu'il n'est pas renouvelé, donc à un moment on essaie, comme ce soir de défendre nos intérêts et nos valeurs. On a choisi justement cette veille du sommet du G7 pour que l'opinion soit sensible à nos difficultés et une certaine lassitude"
Ils étaient en moyenne deux cents donc à se retrouver. "Il y en a qui nous rejoignent car ils ont fini leur service et d'autres qui nous quittent car ils vont le prendre." dit encore Philippe Dosba.
Alors que flotte l'odeur des grillades, une colonne de véhicules de CRS passe devant Girouette. Elle va emprunter l'autoroute au péage voisin pour relever des collègues qui ont essuyé les premiers heurts avec des manifestants qui, occupant le camp de base du contre sommet d'Urrugne ont tenté d'occuper la bretelle menant à l'autoroute... Résultat 17 interpellations et 4 policiers légèrement blessés.
(1).- Une policière a mis fin à ses jours avec son arme de service jeudi à Drancy. Quarante-septième policier à se donner la mort jeudi dernier dans la banlieue parisienne.

 

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Félix Dufour

Partager sur Facebook
Vu par vous
4111
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !