aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

  • 16/09/16 | L'Aragon et la Nouvelle Aquitaine réunis sur la liaison Pau-Canfranc-Saragosse

    Lire

    Alain Rousset, le président du Conseil régional, et Javier Lambán Montañés, le président du gouvernement d'Aragon, se rencontreront le 21 septembre à Pau pour travailler à la réouverture de la liaison ferroviaire Pau-Canfranc-Saragosse. Dossier dont ils iront souligner l'urgence le 18 octobre à Bruxelles. Un groupe de travail réunissant l'Aragon et la Nouvelle Aquitaine sera constitué et dédié au dossier transeuropéen de transport RTE-T tandis qu'une structure permanente de coopération sera mise en place sur le sujet.

  • 15/09/16 | Eric Morvan nouveau préfet des Pyrénées Atlantiques

    Lire

    L'histoire se répète au Pays Basque: Eric Morvan, directeur de cabinet adjoint auprès du ministre de l'Intérieur va succèder à Pierre-André Durand à la préfecture des Pyrénées Atlantiques. En effet, les deux hommes ont tous deux été sous préfet de Bayonne, le second entre 2008 et 2010. Ce dernier va hériter du dossier d'intercommunalité unique Pays basque (EPCI) mis en place par son prédécesseur. Avec sur son bureau un recours -a priori suspensif- déposé par des maires opposants de l'intercommunalité Côte-Basque Adour.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | "Un budget 2014 rigoureux et offensif" pour l'Aquitaine

17/12/2013 | Un budget régional offensif pour 2014, à l'image du conseiller régional Gérard Boulanger, qui en conséquence d'un vote contre le budget s'est vu retiré sa délégation.

Séance plénière du Conseil régional d'Aquitaine le 16 décembre 2013

En 2014, le Conseil régional consacrera 46,2% de son Budget aux crédits d'investissement, soit 651M€ sur un total de 1408,464 M€. C'est une hausse de 7% par rapport à 2013. Dans un contexte de baisse des dotations de l'Etat (-3,70%) et d'une fiscalité toujours moins dynamique, l'effort d'investissement de la région est en partie soutenue par une augmentation de l'emprunt de 245M€ en 2013 à 275M€ en 2014. Pour autant, la Région Aquitaine reste la 4ème région de France la moins endettée, avec un taux de désendettement de 1,36 année, quand la moyenne française est à 4,39 années.

Sur les bancs de l'hémicycle régional, la question d'un recours à un emprunt augmenté n'a pas vraiment fait débat ce lundi matin. Au regard de la faiblesse des ressources, et de l'absence de marge de manœuvre fiscale, difficile pour les élus régionaux d'imaginer d'autres sources de financement... à l'exception de la réduction des dépenses de fonctionnement comme l'a suggéré Michel Diefenbacher, président du groupe UMP-NC-CPNT, peu convaincu par la baisse annoncée des ces dépenses par l'Executif régional. "Une diminution purement optique" estime-il. Concernant l'emprunt, et pour tenir les différents engagements de la collectivité régionale sur la LGV, le Plan campus, ou encore le renouvellement du matériel ferroviaire, il va d'ailleurs continuer à augmenter jusqu'en 2017, mais «dans la limite d'une capacité de désendettement maximale de quatre ans», prévient Alain Rousset.
«Renoncer momentannément à la Pau-Canfranc»Quant à la répartition des dépenses, la Région conserve ses trois objectifs prioritaires que sont le développement économique du territoire pour un budget de 385,75 M€, la recherche et l'innovation pour 353,08M€ et l'Aménagement du territoire et environnement pour 410,57M€.
Si le Président de la Région a insisté sur le fait que «le vrai débat de ce budget est de savoir si on doit plus ou moins emprunter», les chefs des groupes UMP-NC-CPNT et Forces Aquitaine (Modem UDI) ont choisi de porter la critique du projet de budget davantage sur la répartition des investissements que sur le choix stratégique du recours à l'emprunt. C'est plus particulièrement sur un sujet cher au Président de la Région, la réhabilitation de la ligne Pau-Canfranc, que se sont focalisés Michel Diefenbacher pour le groupe UMP et Geneviève Darrieussecq et Yohan Taris, pour le groupe Forces Aquitaine.
Après avoir souligné les quelques revers récemment subis par le projet dont une certaine défection des partenaires européens et espagnols, chacun a très solennellement et par voie d'amendement demandé de «renoncer momentanément à la Pau-Canfranc», au regard du contexte de faibles ressources de la région. L'amendement de Forces aquitaine proposait de redistribuer sur d'autres lignes budgétaires (dont l'apprentissage qui subit une baisse des dotations de l'Etat) ainsi que sur le remboursement de la dette, les 24M€ destinés en 2014 démarrage des travaux de la section Oloron-Bedous de cette ligne de chemin de fer France-Espagne abandonnée depuis 1972. Tentative échouée puisque l'amendement n'a pas obtenu la majorité des voies. En conséquence Forces Aquitaine a choisi de voter contre le budget proposé, suivant le sillon déjà tracé par le groupe UMP.

Gérard Boulanger, sa délegation retirée par le Président du Conseil régionalMais si une telle position venant de l'opposition n'est somme toute pas si surprenante, l'annonce de Gérard Boulanger de ne pas approuver le budget a davantage surpris l'Assemblée, d'autant que celui-ci, élu Front de gauche, est également membre de l'éxecutif du Conseil régional en charge de la Culture et de la citoyenneté depuis 2010. Dans son intervention vive, Gérard Boulanger a notamment évoqué, une baisse des moyens mis à la disposition de la culture. Baisse de 2%, qui selon Isabelle Boudineau, "ne justifie pas de stigmatiser la Région, quand certains départements ont baissé jusqu'à 60% de leurs crédits" ajoute-t-elle. La position assez ferme de Gérard Boulanger qui dans l'après-midi lui aura couté sa délégation, retirée par le Président du Conseil régional en raison «du manque de solidarité» de l'élu à l'égard de l'exécutif régional. Son ancienne délégation est ainsi désormais confiée à Naïma Charaï.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
253
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !