28/06/22 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la section de rocade A630 sera fermée dans les 2 sens entre l’échangeur 2 et l’échangeur 4, de 21 h à 6h, les nuits du 29 au 30 juin et 30 juin au 1er juillet.

17/06/22 : Le département des Landes est placé en vigilance rouge pour canicule extrême à compter de ce jour 14 h. En conséquence, les manifestations en plein air (sauf marchés) et les manifestations sportives en salles fermées non climatisées sont interdites

17/06/22 : En raison de la canicule, la Mairie de Cenon annonce l'annulation de la fête du Cypressat (ce soir) ainsi que celle de la Commémoration du 18 juin 1940 qui aurait du avoir lieu demain.

17/06/22 : Le département de la Gironde est placé en vigilance ROUGE canicule dès 14h ce jour jusqu’à la fin de l’épisode caniculaire. La température estimées ce jour est de 40°C et 41°C samedi. Elle restera supérieure à 23°C la nuit de vendredi à samedi.

12/06/22 : A Anglet (64), la députée sortante Florence Lasserre Modem) est en tête de ballotage de la cinquième circonscription avec 39,83% de suffrages, devant Sandra Pereira-Ostanel (Nupes), 22,12%. LR n'avait pas présenté de candidats.

10/06/22 : La préfecture de Nouvelle-Aquitaine appelle à la prudence sur toutes les plages de la région samedi 11 juin en raison de conditions de baignade dangereuses entre houle, vagues de bord, forts courants et baïnes, températures de l’air et de l’eau élevées.

02/06/22 : En Dordogne, la RD66 à Peyzac-le-Moustier est rouverte à la circulation depuis le 1er juin. Elle avait été fermée suite à la chute de blocs rocheux de plusieurs mètres cubes en novembre 2018 et dans l'attente du confortement définitif de la falaise.

20/05/22 : HAUTE-VIENNE Sur la 2e circonscription, la candidate LREM investie Shérazade Zaiter devra composer avec le dissident Jean-Luc Bonnet, maire du Vigen et son suppléant Bertrand Venteau, président de la Chambre d’agriculture et frère du député sortant.

19/05/22 : DORDOGNE. Dans la 4e circonscription, Jérôme Peyrat LREM, maire de La Roque-Gageac, se retire après une polémique sur sa condamnation pour violence conjugale. Il briguait le siège de la sortante Jacqueline Dubois, qui repart non investie par LREM.

18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6 e circo, LREM prononce l’exclusion de Philippe Jouvet, candidat contre Vincent Bru, le sortant LREM. Philippe Jouvet était jusqu'ici le suppléant de Florence Lasserre dans la 5e circonscription.

18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 4e, l'écolo Julien Brunel se retire au profit d'Inaki Echaniz PS-Nupes. "Notre responsabilité politique nous oblige au retrait. Mais notre responsabilité morale nous interdit de soutenir le candidat PS," tweete J. Brunel

13/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES - Dans la 3ème circonscription, David Habib député socialiste sortant critique sur la NUPES, est candidat à sa succession en son nom propre face à un candidat LFI /NUPES. Alain Rousset vient de lui apporter son soutien.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 29/06/22 | Le centre de vaccination de Pau ferme ses portes

    Lire

    Ce 29 juin marque le dernier jour d’activité du Centre de Vaccination de Pau, qui fermera ses portes à 18h. Si depuis le début de l’année 2022, la Ministère de la Santé a réorienté la stratégie vaccinale vers la médecine de ville, il a été décidé en lien avec l’ARS et la Préfecture, que la Ville de Pau poursuivrait son activité jusqu’à la fin du mois de juin pour finaliser les parcours vaccinaux des patients. Même si une accélération des contaminations est en cours, la baisse de la demande y est notable depuis plusieurs semaines. Ouvert depuis le 18 janvier 2021, 258 630 actes de vaccination y ont été réalisés.

  • 29/06/22 | L'édition 2022 du Festival du film ornithologique se prépare

    Lire

    Dans les Deux-Sèvres, Ménigoute Animation Internationale Nature Environnement porte un projet fédérateur autour de la protection de l'environnement notamment au travers du Festival International du Film Ornithologique (FIFO). Pour l'édition 2022, le FIFO revient sous une forme classique avec notamment la diffusion de la trentaine de films en compétition. Elle verra également la reconduction de deux appels à projets en partenariat avec France 3 Nouvelle-Aquitaine et Ushuaia TV à destination de réalisateurs de films documentaires animaliers.

  • 29/06/22 | Agriculture : 80 M€ débloqués par l'Etat suite au gel 2021

    Lire

    Le Conseil de bassin viticole «Bordeaux-Aquitaine», avec Fabienne Buccio, préfète de la région, des représentants des vignobles de Bordeaux, de la Dordogne et d’une partie du Lot-et-Garonne, vient d'activer plusieurs dispositifs d’accompagnement des agriculteurs, dont les viticulteurs touchés par les épisodes de gel de la campagne 2021. Sur la région, l’État a débloqué près de 80 M€: 60M€ pour l’activation exceptionnelle du régime de calamités agricoles en viticulture, 12M€ en soutien à l’aval, 2M€ pour un fonds d’urgence, 4,1 M€ pour un dégrèvement de Taxe Foncière sur les propriétés non bâties en Gironde.

  • 28/06/22 | Le Festival et Académie Maurice Ravel se renouvellent

    Lire

    En septembre 2020, l'Association Musique en Côte-Basque et l'Académie Maurice Ravel ont fusionné pour devenir l'Académie Internationale de Musique Maurice Ravel. A Saint-Jean-de-Luz, l'Académie a pour projet de conjuguer la formation et la mise en réseau de jeunes interprètes et compositeurs avec la programmation de concerts et la mise en œuvre d'actions de médiation auprès des jeunes publics et des publics éloignés de l'offre culturelle. L’édition 2022 du Festival et Académie Ravel qui s’inscrit dans ce nouveau projet aura lieu du 19 août au 11 septembre à Biarritz.

  • 28/06/22 | Budget participatif de Bordeaux : derniers jours pour déposer des projets

    Lire

    Plus que quelques jours pour proposer, dans le cadre du budget participatif de la ville de Bordeaux, un projet en lien avec la thématique « Ensemble et solidaires », sur la plateforme participation.bordeaux.fr, ou dans les urnes dédiées dans les mairies de quartier. Toute personne à partir de 7 ans, en collectif (associatif ou non), est invitée à proposer ses idées sur participation.bordeaux.fr, avant le 10 juillet. Le montant total affecté au budget participatif 2022/2023 est de 2 millions d’euros HT avec un montant maximum de 150 000 € par projet.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Un budget en hausse pour le Département de la Dordogne

31/01/2019 | A quelques jours du vote du budget primitif du conseil départemental de la Dordogne, Germinal Peiro a annoncé que les impôts foncier ne vont pas augmenter.

1

Hier, le président du conseil départemental de la Dordogne, Germinal Peiro a fait le point des principaux dossiers qui seront présentés lors de la session consacrée au budget primitif, du 4 au 8 février. Le budget s'établira à 510 millions d'euros, en progression de 2,7 % par rapport à l'an dernier. Les investissements pour moderniser le Périgord seront accrus avec une enveloppe de 65 millions, en hausse significative de 5,4 millions d'euros. Le chantier du très haut débit, les collèges et les routes font partie des chantiers prioritaires. Parmi les annonces, il n'y aura pas de hausse des impôts.

Lors de sa présentation à la presse du budget primitif 2019, Germinal Peiro, président du Conseil départemental de la Dordogne, est longuement revenu sur le contexte national marqué par les gilets jaunes, et sur la situation de la Dordogne qui enregistre un vieillissement de la population et bon nombre de périgourdins vivant avec de faibles revenus et de petites retraites. Le département entend mener une politique pour favoriser l'attractivité du territoire départemental. Le budget primitif, qui sera débattu par les conseillers départementaux entre le 4 et 8 février, s'élèvera à 510 milions d'euros, soit une hausse de 2,7 % par rapport à l'exercice précédent. 
Cette exercice sera marqué au niveau national par la création d'un fonds de péréquation à hauteur de 250 milliions, faisant appel à la solidarité entre les départements. Selon les premières prévisions, le Département de la Dordogne devrait bénéficier d'une recette de 7,47 millions d'euros pour un prélèvement d'un million. Le programme d'investissement a donc été revu à la hausse avec une enveloppe de 65 millions d'euros. Ce sera une première dans la mandature, la fiscalité sur le foncier bâti n'augmentera pas. "Pour les Périgourdins, les charges incompressibles n'ont fait qu'augmenter ces dernières années dont les impôts. Il fallait faire en sorte que nous l'allégions, surtout dans le contexte de demande de hausse de pouvoir d'achat exprimée par bon nombre de nos concitoyens," souligne Germinal Peiro. Ce choix pourrait être reconduit si l'Etat ne contraint pas la collectivité à une reprise financière qui serait liée à la forte croissance des dépenses sociales difficilement maîtrisables. Les dépenses sociales poursuivent leur progression, en raison de la croissance continue des aides aux personnes âgées, aux bénéficiaires du RSA et de l'aide sociale à l'enfance avec aujourd'hui, 1000 mineurs placés sur la responsabilité du Département. Les dépenses sociales atteignent 242, 07 millions. "Depuis 2015, les recettes compensatoires que doit nous verser l'Etat n'ont pas progresser. Dans le même temps, on nous demande de ne pas dépasser le seuil d'1,2 % d'augmentation sur notre budget de fonctionnement sous peine de pénalité financière. C'est un non sens," s'insurge Germinal Peiro. La masses salariale qui s'élève à 95 millions d'euros est gelée, notamment en raison de départs à la retraite non remplacés et d'une douzaine d'agents affectés aux transports scolaires transférés au conseil régional. 

Le Très haut débit 

 Au cours de cette présentation, Germinal Peiro a réaffirmé que le chantier du très haut débit était la priorité de la mandature. Il bénéficie d'un plan d'investissement  de 165 millions d'euros sur la première phase qui sera achevée en 2021. Le déploiement de la fibre optique va encore se voir attribuer une enveloppe de 5 millions en 2019, et ainsi de suite jusqu'en 2021. Sur la phase 1, l'état a participé à hauteur de 56 millions d'euros.  "En 2021, on aura emmené la fibre dans tous les coeurs de bourgs et en limite de propriété pour 60 % des Périgourdins. C'est un chantier majeur pour le développement de la Dordogne. Aujourd'hui, on travaille sur la deuxième phase, qui devait s'étaler initialement sur huit ans. On a convenu qu'au sein du syndicat Périgord numérique, de faire en quatre ans ce qu'on devait faire en huit ans, pour arriver en 2025 à la totalité de "desserte fibre" des habitations périgourdines. A partir de 2022, l'investissement de la collectivité sera de 10 millions par an, la Région est d'accord pour faire pareille et les EPCI participeront financièrement" détaille le président du Conseil départemental. Le réseau sera ensuite loué aux opérateurs de téléphonie et devrait permettre de rentrer dans ses fonds. La phase 2 et 3 représentent un budget de 270 millions d'euros dont 174 millions d'emprunt. 

Le maintien des 38 collèges

La volonté du conseil départemental  est de maintenir les 38 collèges de la Dordogne, et ce malgré la baisse démographique, notamment scolaire. Les travaux de modernisation et d'équipement seront poursuivis, notamment à Terrasson, La Force. Les travaux de restructuration du collège de Piégut-Pluviers, sont presque terminés. Au Bugue, le chantier du gymnase est en cours. L'équipement numérique sera également poursuivi dans les établissements avec notamment l'acquisition d'un millier d'ordinateurs. Germinal Peiro, a annoncé  qu'il comptait convertir les cantines des 35 collèges dont le département à la gestion au bio, avec dès le fin du premier semestre l'objectif du premier collège de France 100% bio. Ce devrait être celui de Belvès. "On travaille depuis deux ans à faire entrer le bio et le local dans nos collèges. Le département a embauché un cuisinier spécialiste, le cuisinier qui avait créé à Marsaneix la première cantine d'école 100% bio de France. On espère que dans le courant de cette année, le collège de Belvès sera 100% bio. On souhaitee montrer que c'est possible, financièrement, et que l'on peut dupliquer cette expérience", a expliqué Germinal Peiro. 

Les travaux routiers

Cette année, encore, les travaux routiers mobiliseront 38 % des crédits d'investissements :c'est 15 % de plus qu'en 2018. Si l'on y ajoute, les crédits d'entretien programmés sur le volet fonctionnement, ce sont au total 31,7 millions d'euros qui seront fléchés sur l'entretien et la modernisation des routes départementales. La fin des travaux de la déviation  de Nontron devrait intervenir d'ici la fin de l'année. Le chantier de la déviation de Sarlat, pourrait débuter.  Germinal Peiro espère toujours voir la reprise du chantier du contournement de Beynac, suite à la décision du Conseil d'Etat du 28 décembre. "Nous avons prévisionné des sommes pour Beynac, nous allons continuer comme prévu en espérant que le chantier reprenne. Si la décision du tribunal administratif intervient d'ici six mois, on peut espérer une inauguration  avant la fin 2020."Dans la présentation de ce budget primitif, il fut aussi question d'autres projets routiers : de la RN 21 et son passage à deux fois deux voies et du projet de barreau autoroutier entre Mussidan et Langon. Le président du Conseil départemental devrait directement interroger Élisabeth Borne, la ministre des Transports, dans le cadre de son déplacement en Dordogne, jeudi 31 janvier. C'est l'axe qui nous traverse en diagonale, et je voudrais savoir exactement la position de l'Etat. Cela fait 20 ans que j'entends parler de l'amélioration de la nationale 21, le département paye aujourd'hui 40% des travaux de cette route, je pense que c'est un axe primordial pour la Dordogne, donc je veux lui demander de nous dire si oui ou non l'Etat va faire oeuvre d'aménagement du territoire en doublant cet axe qui nous traverse" dit Germinal Peiro. "Des bruits de couloir laissent entendre que le projet fait son chemin au niveau de l’État,  mais le mieux est d’en avoir le cœur net."

 

 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Denis Nidos-CD 24

Partager sur Facebook
Vu par vous
5128
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
En séance plénière du Conseil départemental, les élus se sont prononcés sur 38 dossiers soumis au vote Politique | 24/06/2022

Haute-Vienne :un nouveau schéma autonomie pour personnes âgées ou en situation de handicap

Réunion de bilan du SRDEII le 3 mars 2022 à la Maison de la Région à Poitiers. © Région Nouvelle-Aquitaine / Françoise Roch Politique | 20/06/2022

Développement économique : un schéma régional en guise de leçon au gouvernement

Urne Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES dans les Pyrénées-Atlantiques : Avantage à la majorité présidentielle et une conquête de la gauche

Photo d'illustration urne vote élection Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES Ensemble! remporte quatre sièges sur cinq en Charente-Maritime

Les candidats élus dans la métropole bordelaise Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES: la métropole obtient trois députés Nupes et trois députés Ensemble!

législatives Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES Gironde (hors Métropole): Le RN décroche deux circonscriptions

Genevieve Darrieussecq, Lionel Causse et Boris Vallaud, les 3 députés des Landes Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES : Le département des Landes esquive le séisme électoral du 2nd tour

Les 4 candidats élus en Haute-Vienne Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES Trois candidats de la Nupes élus en Haute-Vienne

Les 2 candidats élus de la Corrèze Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES En Corrèze, les deux candidats LR Frédérique Meunier et Francis Dubois élus

Ce dimanche 19 juin 2022 s'est déroulé le 2nd tour des législatives Politique | 19/06/2022

LEGISLATIVES dans la Vienne : 3 députés pour Ensemble et 1 pour Nupes

Les candidats élus des 4 circonscriptions de la Dordogne Politique | 19/06/2022

LEGISLATIVES En Dordogne, un seul sortant réélu, un député RN et deux Nupes

Catherine Fabre, la candidate LREM de la deuxième circonscription de Bordeaux arpentait jeudi le centre de la ville en compagnie d’Olivia Grégoire, la porte-parole du gouvernement, secrétaire d’Etat auprès du Ministre des finances Politique | 17/06/2022

LEGISLATIVES Tant de circonscriptions dans une totale incertitude en Nouvelle-Aquitaine

Ce dimanche 19 juin 2022, les électeurs de la Vienne sont appelés aux urnes pour le 2nd tour des élections législatives Politique | 17/06/2022

LEGISLATIVES : Dans la Vienne Nupes et RN pour détrôner Ensemble ?

Didier Quentin, député sortant LR battu dès le premier tour des élections législatives 2022 Politique | 16/06/2022

LEGISLATIVES - Didier Quentin (LR), battu dès le premier tour: la fin d'un grand chapitre

Urne Politique | 13/06/2022

LEGISLATIVES: Trois candidats RN qualifiés pour le second tour en Charente-Maritime