Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

25/04/18 : Les 28 et 29 avril, c'est la troisième édition du Printemps de Caudéran (Bordeaux). Au menu : animations sur la nature, le jardin, ateliers de bouturage ou musique végétale (!). Un programme éclectique à retrouver sur www.bordeaux.fr/e149093

25/04/18 : Angoulême : le festival du film court commence aujourd'hui avec une cérémonie d'ouverture à 18h30 à la Maison des Peuples et de la Paix (entrée libre), suivit d'un quizz cinéma au Rockn'Bol à 21h. 75 films sont à découvrir durant 4 jours sur 9 sites.

24/04/18 : Charente-Maritime : pendant la semaine de vacances du 16 au 22 avril, 14 accidents sont à déplorer sur les routes du département, au cours desquels 2 personnes ont perdu la vie, et 19 ont été blessées.

24/04/18 : La CCI de Bordeaux Gironde a remis ce mardi 24 avril le label national "Qualité tourisme" aux Galeries Lafayettes Bordeaux. Il s'agit du premier commerce néo-aquitain labellisé, et la Chambre a indiqué que d'autres pourraient suivre.

24/04/18 : Après Port-Vendres ce week-end, L'Hermione est attendue demain à Nice pour une escale de 24h. Elle rejoindra ensuite Bastia où elle sera visible du 27 au 29 avril.

19/04/18 : Dans le cadre du championnat de France du jeu d'échecs jeunes qui se tient à Agen, Anatoli Karpov, champion du monde de cette discipline de 1975 à 1985 et de 1993 à 1999, sera reçu à l'Hôtel de ville d'Agen le samedi 21 avril à 19 h.

19/04/18 : La Maison de l'Europe de Lot-et-Garonne/CIED est à la recherche d'un service civique à compter du mois de mai pour une mission de huit mois à raison de 30h/semaine. Plus d'infos : 05 53 66 47 59

12/04/18 : Le Pôle Agri Sud-Ouest Innovation vient de renouveler son conseil d’administration, son bureau et sa gouvernance pour assurer sa représentativité sur l’ensemble des territoires couverts. Daniel Segonds a été réélu à la présidence du Pôle.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 26/04/18 | Pêche et coquillage interdits sur le Bassin d'Arcachon

    Lire

    Ce jeudi, la préfecture de la Gironde a prononcé une interdiction temporaire de la pêche et de la consommation de coquillages (sauf les huîtres) dans le secteur Aval du Bassin d'Arcachon. Cette décision fait suite à des analyses effectuées par le réseau de surveillance de l'IFREMER, qui ont révélé "la contamination des moules, en provenance du banc d’Arguin et des passes, par les toxines lipophiles". Quant-à-savoir jusqu'à quand cette mesure sera effective, la préfecture précise qu'elle sera levée "dès lors que les analyses établiront la bonne qualité sanitaire des coquillages dans cette zone".

  • 26/04/18 | Pas de court-jus pour la Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Dans un bilan de productivité dévoilé ce mardi, l'antenne régionale d'RTE (filiale d'EDF) a dévoilé les chiffres du bilan électrique de la Nouvelle Aquitaine en 2017. Conclusion : avec 2,5 TWh, elle est la première région productrice d'énergie solaire en France, sa production d'énergie éolienne a bondi de 30% (1,2 TWh), la part du renouvelable atteint le seuil de 10% de la production régionale (5,3 TWh). D'ici 2022, RTE prévoit d'investir près de 550M€ pour l'amélioration du réseau régional dont la production annuelle, toutes filières confondues, "a dépassé de plus d’un tiers la consommation régionale en 2017".

  • 25/04/18 | Les logiciels libres à la une en novembre

    Lire

    Les 6 et 7 novembre, le pôle de compétences en logiciels libres Aquinetic (basé à Pessac) organise une nouvelle manifestation professionnelle d'envergure internationale autour du logiciel libre: B-Boost. Avec pour thème «Open Digital Transformation», l'évènement s'articulera autour des notions d'expertise (90 conférences sur 2 jours) et de business (30 stands d'entreprises Open-source de Nouvelle-Aquitaine et de toute la France). Appuyé par de nombreux acteurs nationaux et locaux, le pôle vient d'obtenir un soutien de 75 000€ voté par les élus régionaux ce 23 avril pour l'organisation de ce rendez-vous.

  • 24/04/18 | Bordeaux: Solidarité alimentaire, parlons-en avec Les Amis d'Aqui!

    Lire

    Ce sera ce vendredi 27 avril à 18h30, au Café Maritime à Bordeaux (1), dans la foulée de l'Assemblée générale des Amis d'Aqui.fr nous débattrons, à l'heure où la précarité ne recule pas, du thème «  La solidarité alimentaire : du don à l’engagement » avec la participation de Pierre Pouget, vice-président de la Banque alimentaire de Bordeaux et de la Gironde et de ses partenaires de la distribution. 1. Tram B : Cité du Vin

  • 24/04/18 | Agriculture : découvrir les races anciennes à La Rochelle

    Lire

    Le Conservatoire des REssources GÈNEtiques du centre ouest atlantique organise les Journées du Patrimoine Vivant, les 28 et 29 avril au square Bobinec à La Rochelle. Le CREGENE fédère l'ensemble des associations de sauvegarde des races et variétés locales. Cette manifestation a pour objectif de sensibiliser les citoyens à la protection de la biodiversité élevée et cultivée. Sont attendus de nombreux animaux et producteurs, ceux-ci viendront à la rencontre du public et feront déguster leurs produits.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Le budget du Département de la Dordogne s'élève à 498 millions d'euros

04/02/2018 | A partir de lundi, le conseil départemental de la Dordogne se réunira pour adopter son budget. Celui ci sera de 498 millions d'euros, en légère diminution.

Le débat sur le budget  a lieu du 5 au 9 février au conseil départemental de la Dordogne

Les conseillers départementaux de la Dordogne adopteront, le 9 février, un budget prévisionnel de 498 millions, en légère baisse. Germinal Peiro a annoncé jeudi face à la presse, le maintien des investissements à hauteur de 54 millions d'euros avec notamment la poursuite du chantier de la fibre optique et des investissements sur les routes et les collèges. Il demande également un nouvel effort aux Périgourdins, avec une nouvelle hausse de la taxe sur le foncier bâti, limitée à 1,5 % , après deux hausses consécutives de 4,5 %.

Le budget  2018 du Département de la Dordogne, qui sera débattu la semaine prochaine, passe sous le seuil des 500 millions d'euros. Il s'élève à 498 millions d'euros en légère baisse. Malgré les contraintes, Germinal Peiro, en présentant jeudi les principaux dossiers à la presse, l'a qualifié de "bon budget." Pourtant, après deux années de hausse consécutives de la taxe sur le foncier bâti à hauteur de 4,5 %, le président de la collectivité va demander un nouvel effort aux Périgourdins. "Pas d'autre choix estime ce dernier. Il sera moins important en 2018, une hausse de 1,5 % est envisagée. "On peut ne pas augmenter les impôts pendant cinq ou dix ans mais après on se retrouve avec une ardoise. Je préfère augmenter les impôts d'une façon raisonnable sur le long terme et emprunter moins pour rétablir nos finances. Nous avons des impôts à payer nous aussi, des charges de carburant, d'assurances qui ne diminuent pas. La contribution des Périgiourdins en matière de recettes fiscales s'élève à 110 millions d'euros, nous leur rendons 234 millions en aides sociales", explique Germinal Peiro.
Les dépenses sociales pèsent très lourd sur les finances de la collectivité : elles enregistrent une hausse de 13 millions : + 4 millions sur l'APA et 6 millions pour l'aide sociale à l'enfance. Germinal Peiro estime que l'Etat ne prend pas ses responsabilités : "L'Etat nous demande de prendre en charge ce qui relève de la solidarité nationale. Il y a aussi le nombre de mineurs isolés, qui continue de progresser. L'Etat réclame aux collectivités de ne pas dépasser une augmentation de 1,2 % sur les dépenses de fonctionnement sous réserve de sanction financière. Nous ne sommes pas contre, mais nous demandons que les aides sociales soient exclues de ce calcul." Il rappelle que l'Association des départements de France ne souhaite pas contractualiser avec l'Etat sur ces bases.  

54 millions d'investissement

Le recours à l'emprunt va être réduit, de l'ordre de 500 000 euros par an. Au chapitre des investissements, ils sont maintenus à hauteur de 54 millions. En 2018, le Département va investir 4,5 millions pour la fibre optique, le plus gros chantier de la mandature avec 165 millions d'euros investis.  L'objectif est que tous les coeurs de bourgs soient fibrés, pari audacieux, il en reste 150 à fibrer dont 66 en Bergeracois. Le Département prend acte de l'engagement du gouvernement d'en finir avec les zones blanches d'ici 2022. Le territoire de la Dordogne est particulièrement touché par des soucis de couverture de téléphonie mobile. Le conseil départemental va poursuivre les chantiers routiers et va engager 21 millions d'euros. Les travaux de la déviation de Mussidan et de Nontron vont se poursuivre : celle de Nontron devrait être achevée début 2019. L'étude sur la troisième tranche  de la rocade de Sarlat va être lancée. Sur le tronçon Bergerac Lalinde, le dossier va être repris à zéro, car la déclaration d'utiiité publique a été invalidée. Le conseil départemental va interpeller les parlementaires sur le projet de contournement Est de Périgueux. Périgueux est la seule préfecture de Nouvelle Aquitaine à avoir un contournement inachevé. Concernant le contournement de Beynac, qui vient d'obtenir le feu vert de la préfète de la Dordogne, la collectivité va consacrer 8 millions en 2018. Les travaux devraient débuter dans les prochaines semaines.

Le Département poursuit ses investissements sur les collèges. "Nous sommes dans un contexte de baisse de démographie scolaire depuis plusieurs années. 650 élèves de moins sont annoncés à la rentrée 2018. C'est un gros point d'inquiétude.  Nous avons de petits collèges à moins de 200 élèves.  Je ne crois pas à la fermeture de collèges mais je milite pour une mutualisation des équipements entre certaines écoles primaires qui pourraient rejoindre les collèges. Certaines écoles vont disparaître, c'est certain. Nous avons dans une même commune des collèges où il y a des classes vides  et des écoles primaires qui ont besoin de gros travaux. 5 millions seront consacrés aux collèges. Le plus gros chantier concerne celui de Piégut Pluviers. Toujours au chapitre éducation, le Département participera financièrement à la rénovation du site universitaire de Périgueux à hauteur de 850 000 euros sur un chantier évalué à 6,7 millions d'euros. 

Le vote de ce budget primitif  aura lieu vendredi 9 février au conseil départemental.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Denis Nidos CD 24

Partager sur Facebook
Vu par vous
18051
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !