aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Un carton plein pour la droite en Dordogne

30/03/2014 | La droite emporte les villes de Périgueux, Bergerac, Ribérac, Le Bugue. Ces villes complètent les communes de Saint Astier et Mussidan, emportées au 1er tour

Antoine Audi (UMP) va devenir le futur maire de Périgueux

C'est exactement le scénario inverse de 2008 qui vient de se produire en Dordogne. La droite récupère les villes de Périgueux et de Bergerac. Les scores ont été serrés. Ribérac, après plus de 40 ans de socialisme, tombe dans l'escarcelle de la droite. A peine 118 voix séparent le maire sortant Rémy Terrienne de Patrice Favard, secrétaire départemental de l'UMP. A Périgueux, C'est Antoine Audi (UMP)qui l'emporte face au maire socialiste sortant Michel Moyrand de seulement 168 voix. Au Bugue et à Bergerac, les victoires de la droite sont plus nettes.

Ce deuxième tour des municipales marque de nombreuses défaites pour la gauche périgourdine. Les villes de Périgueux, Bergerac, Ribérac, Le Bugue, La Douze, basculent à droite. Ces communes s'ajoutent à celles de Saint Astier et de Mussidan gagnées par la droite lors du premier tour. La Dordogne vient d'enregistrer une véritable vague bleue, d'une ampleur que le département n'avait pas connue depuis plus de quarante ans. Seuls éléments de satisfaction pour elle, la sous-préfecture de Nontron et les villes de Thiviers et d'Excideuil, remportées dimanche dernier.

A Périgueux, avec une participation plus importante que lors du premier tour, Michel Moyrand (PS) est battu. Il est devancé par Antoine Audi (UMP) pour seulement 168 voix. Michel Moyrand, avait battu en 2008, Xavier Darcos. Avec cette défaite, la question de la future présidence de l'agglomération périgourdine se pose. Le Grand Périgueux restera visiblement à gauche, mais avec qui ? Jacques Auzou, maire communiste de Boulazac, qui sera candidat s'est refusé ce dimanche soir à se prononcer sur la future agglomération. Il a évoqué les nombreuses villes perdues par la gauche : Brive, Limoges, Angers, Toulouse. "C'est une sanction nationale d'une grande ampleur, le gouvernement doit en tirer les conséquences. Et les villes de Dordogne ont suivi la tendance nationale avec des scores plus serrés."

Garrigue retrouve son fauteuil de maireA Bergerac, Daniel Garrigue (divers droite), qui avait déjà été maire de 1995 à 2008, va retrouver son fauteuil. Il devance son successeur Dominique Rousseau, de 617 voix, lequel accuse le coup difficilement.  A Ribérac, la victoire de Patrice Favard, secrétaire départemental de l'UMP est serrée avec seulement 118 voix d'écart face au maire socialiste sortant, Rémy Terrienne. Ce dernier très déçu a indiqué qu'il mènerait une opposition constructive avec la connaissance des dossiers. Agé de 65 ans, et après deux mandats de maire, il a indiqué qu'il ne se représenterait pas dans six ans, mais qu'il aiderait à former quelqu'un pour permettre à la gauche de reconquérir ce fief qui fut pendant plus de 40 ans, socialiste. Sur le Ribéracois, avec cette défaite, il n'est pas certain que la présidence de l'intercommunalité revienne à la gauche. Autre commune de plus de 1000 habitants à basculer à droite, la ville du Bugue, qui avait emporté elle aussi en 2008, par les socialistes. Le conseiller général Gérard Labrousse est largement battu par l'UMP Jean Montoriol, qui réalise 57,8 % des voix. A Ladouze, le jeune candidat UMP, Vincent Lacoste emporte la mairie. Il était face à deux listes divers gauche dont celle du maire sortant Jean Claude Vibien, qui recueille seulement 26,43 % des suffrages. Enfin, signalons le cas très particulier de Saint Front de Pradoux, où il y avait la seule quadrangulaire du département. Deux listes obtiennent exactement le même nombre de voix soit 277. André Crouzille est élu au bénéfice de l'âge.

Ce soir, la Dordogne est un peu moins à gauche : lors de ces municipales, la droite a gagné sept communes importantes, a conservé Terrasson, Sarlat et Neuvic. La gauche  a remporté Nontron, Thiviers et Excideuil dès le premier tour et conserve sur le Grand Périgueux Bassillac et Agonac lors de ce deuxième tour. Pour la gauche départementale, majoritaire au Conseil général, les élections sénatoriales s'annoncent difficiles. Elle devra remobiliser les électeurs lors des prochaines élections, notamment celles de l'assemblée départementale dans un an.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Elections municipales - 2014Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
550
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !