Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/10/21 : Après avoir été retenue pour devenir centre de préparation aux Jeux Olympiques dans 17 disciplines, la ville de Pau vient également d'être adoubée pour 3 nouvelles disciplines : le skateboard, le basketball 3*3 et le breakdance.

20/10/21 : Après un arrêt forcé en mars 2020 en raison de la crise sanitaire, Chalair annonce la reprise de la ligne Bordeaux-Montpellier à partir du lundi 15 novembre 2021, à raison de 4 fréquences hebdomadaires

19/10/21 : Pau Béarn Pyrénées Mobilités et ses Partenaires Engagés lancent la 3ème campagne d’Aide à l’achat Vélos, dont l'offre est doublée cette année. Cette 3ème session d’instruction des demandes aura lieu du lundi 1er novembre au mardi 30 novembre 2021.

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/10/21 | Mont-de-Marsan : Une enquête pour accélérer transition écologique

    Lire

    Afin d'associer tous les acteurs du territoire à la transition écologique et de pouvoir mettre en œuvre les actions les plus efficaces, Mont-de-Marsan Agglo a lancé 2 enquêtes publiques. Les habitants et les entreprises ont jusqu'au 15 novembre pour y répondre. Début décembre, après avoir récolter les avis de tous sur les projets et les idées d'actions, plusieurs ateliers de concertation seront organisés afin de co-construire la stratégie de transition écologique. Les enquêtes sont disponibles sur le site de l'agglomération.

  • 25/10/21 | Une ressourcerie à Uzerche

    Lire

    L'association « Aux Pas Perdus » à Uzerche en Corrèze a pour objectif de contribuer à la mise en place d'actions de gestion des déchets en intégrant le réemploi depuis 2017. Les membres de l'association ont décidé de créer une ressourcerie afin de réduire les déchets et leurs coûts de traitement et ainsi développer les filières locales de valorisation. Cette nouvelle activité va permettre de créer 4 emplois. Pour les aider dans cette démarche, la Région a décidé de les soutenir à hauteur de 43 450 €.

  • 25/10/21 | Challenge Positif 2021 c'est parti !

    Lire

    Eurekatech et Grand Angoulême ont lancé le 7 octobre la 2ème édition du Challenge Positif. Ce concours, à la fois local et programme d'apprentissage des techniques de l'entrepreneuriat innovant, ambitionne de détecter et de développer des projets à vertue positive pour le territoire et les habitants. Tout le monde peut déposer jusqu'au 10 novembre un projet innovant sur le site d'Eurekatech. A partir de décembre, les lauréats bénéficieront d'un programme pour apprendre les techniques de l'entrepreneuriat innovant.

  • 22/10/21 | GPSO: pas de concomitance pour Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax, mais presque

    Lire

    Guy Kauffman récemment nommé directeur de projet des LGV nouvelles était invité à la session plénière du Département des Landes ce vendredi. Face à la question du phasage des travaux des lignes Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax, au sein du GPSO, il a esquissé une réponse: "Le préambule du plan de financement va sans doute proposer que l'on enchaîne les travaux sans poser la pioche entre les 2 lignes. Le préfet coordonnateur a bien compris cette demande unanime des collectivités".

  • 22/10/21 | Bus à haut niveau de service à Périgueux : une expérimentation dès le 25 octobre

    Lire

    Le Grand Périgueux va réaliser des aménagements rue du Président Wilson, place Bugeaud et place Francheville, à Périgueux, pour permettre la circulation de Bus à Haut Niveau de Service (BHNS). Ils feront l’objet d’une expérimentation grandeur nature du 25 octobre au 26 novembre pour en valider la faisabilité avant de les engager. Le dispositif s’appuiera sur une trentaine de postes d’enquête, captant l’origine et la destination des véhicules et 24 points de comptage automatique. Il permettra d’évaluer la répercussion des aménagements envisagés.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Un coup de pouce pour le Service départemental d'incendie et de secours en Dordogne

12/01/2020 | Lors du débat d'orientations budgétaires, le Département de la Dordogne a prévu d'augmenter sa participation au budget du SDIS de 2,5 % et de renforcer l'effectif.

1

Le budget primitif du Département de la Dordogne pour l'année 2020 devrait s'établir à 522,4 millions d'euros. Malgré les contraintes liées notamment à l'augmentation des dépenses sociales qui s'élèveront à 250 millions, soit 48 % du budget, le conseil départemental de la Dordogne entend maintenir un bon niveau d'investissement sans augmenter la fiscalité et en réduisant le recours à l'emprunt (-500 000 euros).Le Département prévoit d'accroître sa participation au financement du Service départemental d'incendie et de secours et vingt postes de pompiers professionnels seront créés d'ici 2022.

 Une large part des débats de la session de vendredi dédiée aux orientations budgétaires a été consacrée au Service départemental et de sécours. Les pompiers sont en grève depuis juin dernier. Serge Mérillou, le président du SDIS a présenté un projet d'avenant à la convention de partenariat qui lie le SDIS au conseil départemental. Les élus départementaux ont voté une série de mesures à l'unanimité. Le budget du SDIS 24 sera augmenté sur les trois prochaines années. Pour 2020, 17,422 milllions d'euros sont affectés aux soldats du feu, soit une progression de + de 2,5 % par rapport à 2019, ce sera 17, 771 millions en 2021. Les organisations syndicales demandaient la création de 25 postes, ce sera en réalité 20 postes d'ici 2022 dont dix cette année. "Mais dans la réalité, nous allons recruter 18 sapeurs pompiers professionnels, car il manque 8 postes. Sur les 226 postes, 8 ne sont pas pourvus, a précisé Germinal Peiro. Les saveurs pompiers volontaires verront aussi l'augmentation de + 10 % des gardes postées. Le conseil départemental a aussi interpellé l'état, pour demander un renforcemement des moyens d'urgences et du SMUR. "70 % des interventions sont du secours à la personne, et beaucoup ne relève pas de situation d'urgence. La majorité départementale souhaite que l'Etat s'implique aussi financièrement, car le SDIS est intégré de fait dans la permanence de soins.

Progression des dépenses sociales

 Première bonne nouvelle, la part départementale de la taxe sur le foncier bâti n'augmentera pas. Mais la situation financière du Département reste fragile. "Le Département ne parvient pas à se désendetter : on reste le troisième le plus endetté de France, a indiqué Thierry Boidé, élu de l'opposition. Entre 2011 et 2019, la capacité de désendettement est passé de six à neuf ans.  le conseil départemental va poursuivre la diminution progressive du recours à l'emprunt, de l'ordre de - 500 000 euros sur 2020.
Le budget 2020 s'inscrit donc dans la continuité : il est fixé à 522, 5 millions d'euros, soit une hausse de 2,36 % par rapport au budget 2019, qui s'élevait à 510, 5 millions d'euros. Près de la moitié des dépenses sera consacrée au social et à la solidarité. Les dépenses sociales poursuivent leur hausse, notamment celles liées à l'aide sociale à l'enfance, + 6,42 millions d'euros, soit près de 4 millions supplémentaires par rapport à 2019. Elles atteindront les 250 millions d'euros. "Des réformes comme celle de l'assurance chômage vont directement impacter les Périgourdins et notamment les plus fragilisés et augmenter le nombre des bénéficiaires du RSA. L'aide sociale à l'enfance avec 1200 jeunes pèse de plus en plus lourd, indique Jeannick Nadal le rapporteur. La collectivité entend poursuivre la maîtrise drastique des dépenses de fonctionnement qui devraient s'élever à 419,48 millions d'euros, soit une hausse de 2,33 %. Les dépenses de personnel augmenteront d'un million, hors assistants familiaux ,  notamment pour respecter les engagements signés par l'Etat et certains syndicats au titre du parcours professionnel carrières et rémunérations.  Des créations de postes sont prévues à la maison départementale des personnes handicapées. Les dépenses de fonctionnement devraient être inférieures au seuil de 1,2 %  de hausse fixé par l'Etat, ce qui ne devrait pas impacter la dotation globale de fonctionnement (DGF) qui devrait être de 88 millions d'euros. 
Côté recettes toujours, la collectivité a préféré jouer la prudence concernant le produit des droits de mutation, autour de 57 millions d'euros. Les recettes de fonctionnement devraient s'établir à 470,34 millions d'euros, soit une hausse de 2,76 %. Le Département souhaite conserver un bon niveau d'investissement doté de 103 millions d'euros, soit + 2,47 %. L'aide aux communes représentera 19 millions, les bâtiments, 42,44 millions et le très haut débit, 4,5 millions d'euros. Les élus ont rendez-vous du 3 au 7 février pour la session consacrée au budget primitif. 

 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Denis Nidos CD 24

Partager sur Facebook
Vu par vous
3891
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !