Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

25/04/19 : Trois bâtiments-écoles de la Marine Nationale font escale à Bordeaux du vendredi 26 au lundi 29 avril. "Chacal", "Léopard" et "Guépard" sont trois navires brestois en charge de la formation maritime des officiers et officiers mariniers.

25/04/19 : La Cité du Vin est exposée au Centre Pompidou depuis le 10 avril. Une salle de l'établissement parisien est dédiée au travail de l'agence XTU Architects. Ainsi, 9 maquettes et un diaporama retracent la construction et l'ouverture de la Cité du Vin.

23/04/19 : Le pont d'Aquitaine sera fermé à la circulation pour travaux dans la nuit du 24 au 25 avril entre les échangeurs 2 et 4 ainsi que les échangeurs 4 et 5 et dans la nuit du 25 au 26 avril entre les échangeurs 4 et 4a en intérieur et 5 et 4 en extérieur.

23/04/19 : Après Jo-Wilfried Tsonga, ex n°1 français et ex n°5 mondial, Lucas Pouille 32ème joueur mondial, n°10 en 2018, vient de confirmer sa participation au tournoi bordelais BNP ParisBas Primrose qui démarre le 29 avril sur les cours de la villa Primrose

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/04/19 | Daniel Barenboim honore Beethoven à Bordeaux le 28 avril

    Lire

    Le pianiste Daniel Barenboim revient sur la scène du Grand-Théâtre de Bordeaux dimanche 28 avril à 15 h 00 pour un programme consacré au compositeur Beethoven. 4 sonates interprétées par l'un des maitres incontestés du piano, qui dirigea - entre autres - l'Orchestre de Paris, et qui consolide cette saison encore ses liens avec l'Opéra de Bordeaux, fruit de sa complicité avec Marc Minkowski. Au programme notamment la célèbre "Clair de lune"...

  • 25/04/19 | L'Europe au secours des bouquetins ibériques en Béarn

    Lire

    En février, mars et avril 2019, 1 502 projets sélectionnés par le Conseil régional, ont pu bénéficier de 69,8 M€ de fonds européens pour leur réalisation. Parmi les bénéficiaires, le Parc national des Pyrénées qui a ainsi obtenu un soutien de 142 800 € de l'Union européenne et de 15 000 € de la Région pour son projet de réintroduction du bouquetin ibérique dans le Béarn, espèce disparue il y a plus d'un siècle en France. Objectif: lâcher 75 animaux sur 3 ans pour créer 2 noyaux d'individus en vallées d'Aspe et d'Ossau et ainsi favoriser le maintien durable de l'espèce dans les Pyrénées.

  • 25/04/19 | "AVC Tous Concernés" pédale pour la prévention des attaques cérébrales

    Lire

    L'association de prévention des AVC organise "la vie est un sourire", trajet de 1 000km à tricycle. Philippe Meynard était maire de Barsac quand il a été victime d'une attaque cérébrale et a dû réapprendre à marcher, écrire et parler. Il partira de Narbonne le 2 mai pour rejoindre Bayonne le 14, en suivant un parcours en forme de sourire passant par l'Espagne. En France, 150 000 AVC ont lieu chaque année. Des actions de prévention seront organisées au départ et à l'arrivée grâce au minibus AVC.

  • 25/04/19 | Festival Philosophia en approche !

    Lire

    La treizième édition du festival Philosophia se tient du 22 au 26 mai prochain. Le thème retenu est l'histoire. La présentation officielle du festival aura lieu le 29 avril prochain à Cap Sciences. 34 rendez-vous sont au programme de ce festival qui se déroule à Saint-Émilion, Libourne et Pomerol. L'archéologue préhistorien Jean-Paul Demoule, auteur de "Comment l'archéologie bouleverse nos civilisations" (éd. La Découverte) sera présent, accompagné de nombreux spécialistes.

  • 24/04/19 | Commerce : la Nouvelle-Aquitaine excédentaire

    Lire

    La balance commerciale régionale a été dévoilée ce mercredi 24 avril. Tandis que la France dégrade son déficit, la Nouvelle-Aquitaine dégage un excédent commercial de 600 millions d'euros. L'analyse des données publiées par la Douane est réalisée l'Observatoire régional des échanges internationaux, co-pilotée par la Région et la Chambre du Commerce et de l'Industrie Nouvelle-Aquitaine. Les trois plus importantes destinations de l'export régional sont les États-Unis, l'Espagne et l'Allemagne. Les 9 553 entreprises exportatrices de la Nouvelle-Aquitaine dont 1 406 sont des primo exportateurs (14,7%) ont réalisé 23,4 milliards d'euros d'exportations en 2018.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Calmels: Un « business Plan » pour la grande Région

25/11/2015 | C’est un programme digne d’un véritable budget d’entreprise que Virginie Calmels a conçu pour la future grande Région Aquitaine-Poitou Charentes-Limousin.

Virginie Calmels dans sa permanence de campagne

C’est dans sa permanence de campagne, cours Xavier Arnozan à Bordeaux que Virginie Calmels a choisi de présenter, hier, son programme pour la future grande Région ainsi que le « Business Plan » sur lequel il est fondé. L’occasion pour la candidate de la Droite et du Centre de rappeler son attachement aux valeurs de l’entreprise ; valeurs sur lesquelles elle base également ses propositions de campagne. Au menu, donc, de nombreux investissements dans des domaines potentiellement porteurs, mais aussi, des économies non négligeables dans d’autres secteurs de dépenses jusqu’ici plus favorisés.

C’est donc un programme digne d’un véritable budget d’entreprise que Virginie Calmels a conçu pour la future grande Région Aquitaine-Poitou Charentes-Limousin. Au programme, donc, un certain nombre d’investissements, mais aussi d’économies, et non des moindres. À commencer par celles qui concernent le train de vie de la Région ; un secteur de dépenses que la candidate — si elle est élue — envisage de réduire grandement. Des économies qui commencent par le non-remplacement des agents (hors TOSS) partant à la retraite. 410 postes devraient ainsi être concernés sur cinq ans. « Une mesure complétée par une véritable politique de gestion des ressources humaines pour nos 8000 agents, incluant une valorisation des résultats avec des primes liées à des objectifs clairement définis et une lutte contre la précarité dans les lycées. Un travail élaboré avec les partenaires sociaux », précise la candidate. L’objectif étant notamment de « résoudre le problème du mal-être au travail et de motiver les fonctionnaires afin de lutter contre l’absentéisme -35 jours par an et par agent en Aquitaine, plus mauvaise région de France en 2014 — », poursuit la candidate qui envisage de faire chuter l’absentéisme de 3 à 4 points durant la mandature. Une revalorisation du travail des agents qui s’accompagne aussi de perspectives d’évolution grâce à des possibilités de « formations et de mutations en fonction de leurs compétences et projets de carrière ».

Autre domaine impacté par le plan d’économies : les dépenses de fonctionnement des services généraux de la Région pour lesquels une baisse de 5 % par an est prévue. À ce titre, 116 millions d’euros d’économie sont prévus, sur une économie totale de 250 millions durant la mandature.

Des réformes fiscales et de grands projetsDes fonds qui vont notamment servir à financer certaines mesures fiscales dont :

  • la suppression de la taxe pour le permis de conduire (coût estimé : 1 M€)
  • l’alignement vers le bas de la taxe sur la carte grise (coût estimé : 12 M€ en 2017)
  • la baisse de la Taxe Intérieure sur la Consommation des Produits Énergétiques (TICPE) (coût estimé : 69 M€ en 2018 et 24 M€ en 2019)

Une baisse des dotations de l’État est également envisagée à raison de 57 M€ en 2016 puis de 50 M€ les années suivantes.

D’importants projets, notamment liés aux infrastructures, sont également prévus dans le programme de la Chef de liste « Génération nouvelle Région ». Et parmi eux, l’arrêt de la ligne Pau-Canfranc. « Un projet onéreux – 470 M€ — uniquement financé par le Conseil Régional et que nous souhaitons stopper, du moins pour la ligne Bedous-Canfranc ; la ligne Oloron-Bedous étant déjà engagée, il ne nous est pas possible de revenir en arrière », précise Virginie Calmels.

Une décision qui permettrait, malgré tout, selon la candidate, d’économiser 370 M€ ; manne financière qu’elle envisage de réinvestir à raison de 110 M€ (soit 25 % CPER) pour les routes d’intérêt régional, « vecteurs de développement économique ».
Autre investissement majeur prévu par la candidate de la Droite et du Centre : le numérique. Un secteur dans lequel, elle envisage de mettre 260 M€.

Virginie Calmels dans sa permanence de campagne

« Aujourd’hui, le budget du numérique pour la Région est de 1,4 milliard d’euros. Nous souhaitons le monter à 1,75 milliard d’euros et porter la part de financement de la Région à 24 % (contre 11,5 % actuellement) », annonce la candidate. La Région investirait donc 420 M€ contre 159 M€ aujourd’hui. L’objectif étant de « venir à bout des zones grises et blanches à la fin de la mandature (75 % grâce à la fibre et 25 % grâce au haut débit) ».

Le renforcement de la sécurité dans les trains et les gares grâce à la vidéosurveillance et l’installation de portiques (pour 10 M€), de même que la modernisation des TER et la lutte contre les retards en ouvrant éventuellement certaines lignes à la concurrence est envisagé.
Pour la partie strictement économique, 120 M€ sont prévus afin d’augmenter les aides de la Région aux TPE, PME, artisans et commerçants, « acteurs économiques majeurs de notre territoire et auxquels le budget actuel ne consacre que 8 M€ ». Une simplification des démarches administratives pour leur faciliter l’accès aux aides est également prévue.

Autre point fort de ce programme : l’apprentissage. Afin d’enrayer « le taux de chômage des jeunes le plus important de France », Virginie Calmels envisage de porter le nombre des apprentis de 36 000 à 72 000 en six ans et d’investir 210 M€ notamment dans la modernisation et la hausse de capacité d’accueil des CFA et en soutenant les Maisons Familiales et les secteurs qui embauchent (hôtellerie, tourisme, restauration...).

Une augmentation du budget de l’agriculture (+10 M€ soit une hausse de 20 %) de même que 6 M€ (soit une hausse de 20 %) du budget destiné au tourisme sont également envisagés.

D’autres dépenses notables...

  • les lycées (+30 M€, soit une hausse de 7 % durant la mandature)
  • l’enseignement, la recherche, la culture, le sport, le logement, notamment en zone rurale (+90 M€)
  • la politique énergétique et les énergies renouvelables (230 M€)

D’importants investissements qui, selon la candidate, n’endetteront pas davantage la Région. Un emprunt de 30 M€ remboursable en un an, devant permettre, à terme, de revenir à l’équilibre.
« Aujourd’hui, 40 % du budget régional est consacré à l’investissement et 60 % au fonctionnement. On espère être à 50/50 d’ici six ans » conclut-elle.

Emmanuelle Diaz
Par Emmanuelle Diaz

Crédit Photo : E. Diaz

Partager sur Facebook
Vu par vous
5089
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !