aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Un téléfilm remet en cause la thèse du suicide de Robert Boulin

24/01/2013 | Le film "Crime d'Etat" a été projeté en avant-première à Libourne

Crime d'Etat, le téléfilm sur l'affaire Robert Boulin

Le 29 janvier, France 3 diffusera le téléfilm de Pierre Aknine consacré à l’affaire Boulin, ancien ministre du travail et Libournais, intitulé " Crime d’État" met en avant la thèse du règlement de comptes. Un événement, puisque à ce jour, c'est la première fois qu'une fiction sur ce drame est diffusé sur une chaîne publique. Le film a été projeté mercredi 23 janvier en avant-première à Libourne. En présence du réalisateur. Le cinéma a bien évidemment fait salle comble. Les questions de Libournais, souvent bien renseignés sur l'affaire, ont été nombreuses.

Revenons tout d'abord sur les faits incontestables. Ministre de Valéry Giscard d’Estaing, pressenti pour Matignon, Robert Boulin a été retrouvé mort dans l’Etang Rompu à Saint-Léger-en-Yvelines, dans 50 cm d’eau, le 30 octobre 1979. Officiellement, Robert Boulin, mis en cause dans une affaire immobilière à Ramatuelle, s’est suicidé en absorbant des barbituriques. Mais très vite sa famille a été convaincue qu'il s’agissait d’un assassinat politique. Depuis elle cherche désespérement à obtenir de la justice le rétablissement de la "Vérité". Désormais par la voix de sa fille, Fabienne Boulin.

De nombreuses incohérencesLa thèse retenue par le téléfilm est celle d’un Robert Boulin, écarté du pouvoir, qui menace de révéler des malversations sur le financement des partis par des filières africaines et une escroquerie à la sécurité sociale, ce qui le rend gênant. Dès les premières minutes du film, le ton est donné : la théorie de l’assassinat. "L’homme que vous voyez, c’est moi, Robert Boulin, ministre du Travail et de la Participation. On a assassiné un ministre de la République". Après enquête, le réalisateur, Pierre Aknine, a relevé un certain nombre d'incohérences, déjà relevées par la famille. Ainsi, le visage tuméfié de Robert Boulin ne colle pas avec la thèse du suicide. Ses chaussures et bas de pantalon ne portaient pas de traces de vase, signe que le ministre n’est pas entré seul dans l’eau. En outre, il présentait des traces de saignement de nez, et une 2e autopsie a révélé en 1983 une fracture du nez et une autre du maxillaire supérieur. Dans le téléfilm, les légistes s'interrogent en regardant les lividités cadavériques. "Quand bien même il se serait suicidé, il faut savoir pourquoi les lividités sont sur son dos alors qu’il a été retrouvé face contre terre !", déclarent les deux légistes.

Un meurtre lié au financement occulte des partis politiques et une "guerre des droites"Pierre Aknine, le réalisateur de ce téléfilm lance des accusations qui n’avaient jamais jusque-là été évoquées devant la justice : Jacques Foccart -l’éminence grise de la politique africaine française sous les présidences du général de Gaulle et de Georges Pompidou, avant d’être conseiller de Jacques Chirac à Matignon dans les années 1980- serait directement impliqué dans l’assassinat. C’est dans sa demeure que le ministre aurait perdu la vie après avoir été tabassé par des hommes de main. C'était le "cerveau" du SAC (Service d'action civique) à l'époque, "une police parallèle". Le rôle de l’escroc Henri Tournet, promoteur et homme d’affaires douteux, un proche du conseiller politique Jacques Foccart, qui a vendu illégalement à Robert Boulin un terrain à Ramatuelle dans le Var, est également mis en évidence.

Le téléfilm défend la thèse qu'il fallait empêcher Robert Boulin de parler, le faire plonger avec cette histoire d'acquisition de terrain illégale de Ramatuelle. Robert Boulin en sait trop. Il gêne beaucoup de monde et serait trop intègre. En 1974, il ne faut pas oublier la trahison à l’encontre de Jacques Chaban-Delmas, durant la campagne présidentielle. Chirac abandonne le candidat officiel pour se rallier à Giscard d’Estaing. Robert Boulin, qui doit être nommé Premier ministre, n’accepte aucune compromission. "Cette période de la Ve République est brutale – notamment les méthodes connues du Service d’action civique, le SAC – avec des morts qui n’ont jamais été élucidées : comme celle de Joseph Fontanet, victime, sans témoin, d’une « balle perdue »", a rappelé Pierre Aknine, le réalisateur.

La CIA aurait des pistesLa prochaine prescription sur l'affaire Boulin prend fin en 2017. Le parquet peut donc décider de relancer une information judiciaire close en 1992. De nombreuses preuves ont disparu. Mais, "la CIA aurait des renseignements", a-t-il déclaré en répondant aux interrogations du public. Le dossier est classé secret. C'est l'un des derniers espoirs de la famille Boulin. "J'espère que le film va aussi réveiller les institutions", a lancé Pierre Aknine. Une pétition sera en ligne le 29 janvier sur le site : www.robertboulin.net.

Nicolas César
Par Nicolas César

Crédit Photo : France 3

Partager sur Facebook
Vu par vous
344
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !