Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/11/18 : Une subvention de 50 000 euros a été votée en faveur de l’association « SOS Méditerranée » lors de la commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine qui s’est tenue le vendredi 16 novembre à Bordeaux.

17/11/18 : Lors de l'ouverture des Rencontres littéraires "les Idées mènent le monde" à Pau, François Bayrou a annoncé le désistement du penseur Edgar Morin, pour des raisons de santé. Il devait initialement intervenir ce 17 novembre dans la matinée.

15/11/18 : Une nouvelle invitée vient rejoindre les 21 personnalités des Idées mènent le Monde (Pau): Christine Ockrent interviendra sur "Europe : évitons la marginalisation", samedi 17 novembre à 16h30.

15/11/18 : L'auteur palois David Diop, lauréat ce 15 novembre du prix Goncourt des lycéens pour son ouvrage Frère d'âme (Editions du Seuil), participera au Grand débat de Lettres du monde – Welcome ! vendredi 23 novembre, 18h30 à la cour d'appel de Bordeaux

15/11/18 : Journée nationale d’action samedi 17 novembre. En Lot-et-Garonne, les accès aux supermarchés, stations-service, centres-villes et à l’A62 risquent d’être perturbés. Plus d'infos sur http://www.lot-et-garonne.gouv.fr/

14/11/18 : Rencontre/débat avec les parlementaires du 47 autour de la réforme des retraites et des nouvelles revendications de l'ADRA 47 le vendredi 16 novembre à 14 H 30 à la Salle de l'Orangerie du Conseil Départemental d'Agen.

14/11/18 : Dans la continuité de la réflexion d’Agen 2030, des tables rondes autour du handicap et de l’accessibilité de la Ville d’Agen sont proposées le lundi 19 novembre de 14 h à 16 h 30, Salle des Illustres à l’Hôtel de ville d’Agen.

14/11/18 : Dans le cadre de la Journée international des droits de l’enfant, le centre social Maison pour Tous de la Masse (Agen) présentera le 20 nov dans son local à 17 h 30 les travaux des enfants inscrits au CLAS autour de la charte nationale.

14/11/18 : Invitée en Martinique afin de partager son expertise en vue de la création de La Cité du Rhum, La Cité du Vin accueillera à Bordeaux les 21 et 22 novembre une délégation martiniquaise porteuse de ce projet.

14/11/18 : Une lecture du livre posthume de « Charb » « Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes » se tiendra le 19 novembre à 20 h au théâtre du Pont Tournant, à Bordeaux.

14/11/18 : 10 établissements touristiques de Gironde viennent de recevoir l’Ecolabel européen hébergement touristique label officiel de la Commission européenne pour les établissements qui souhaitent allier qualité et écologie. En NA, 82 sont dénombrés.

14/11/18 : 10ème Forum Environnemental du Vin de Bordeaux le 6 déc au Palais des Congrès de Bordeaux. « Après avoir dressé le bilan des actions menées, cette journée permettra de partager l'ambition d'amener la filière vers une politique RSE collective. »

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/11/18 | Vienne: 2.9M€ en soutien aux FPF

    Lire

    Les "Fonderies du Poitou Fonte" (FPF) qui font l'objet d'un plan de redressement industriel de 12 M€, vont bénéficier de 2 aides du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine: une subvention d'investissements de 1,2 M€ et un prêt public de 1,7 M€ pour aider à la restructuration financière de l'entreprise. Les dispositifs régionaux de formations sont aussi mobilisés à destination des salariés. Le projet subventionné consiste notamment à consacrer une ligne de production à de nouveaux produits. Une diversification qui vise à sortir de la dépendance aux pièces du véhicule diesel vue la chute rapide des volumes de ce marché.

  • 19/11/18 | A Limoges, « La lavandière et le Tommy »

    Lire

    Le musée de la Résistance de Limoges présente dans le cadre du Centenaire de la Guerre une exposition pédagogique du 19 novembre au 17 février 2019. Au travers d’une quinzaine de panneaux et de nombreux objets d’époque, l’exposition rend hommage aux troupes britanniques. Elle met aussi en avant le devoir de reconnaissance et de mémoire grâce à la construction des monuments aux morts notamment.

  • 19/11/18 | Bordeaux : l'histoire de l'antisémitisme en expo

    Lire

    C'est une première à Bordeaux: l'exposition "L'Antisémitisme du Moyen Âge à nos jours", conçue par la LICRA, présente en 36 panneaux les origines et la montée de l'antisémitisme à travers le temps. Ayant pour but de sensibiliser à la lutte contre l'antisémitisme, cette exposition illustre l'histoire des attitudes hostiles aux juifs et de l'antisémitisme actuel qui durant le XXème siècle a causé la mort de millions de personnes. Une exposition qui permet aussi de mieux appréhender certains faits de l'actualité, en Europe ou au Moyen Orient. A voir jusqu'au 23 novembre dans le hall d'entrée de Bordeaux Métropole.

  • 16/11/18 | Libourne et le dessin...180 ans d’amour

    Lire

    Du 19 au 23 novembre, pour fêter les 180 ans de l’Ecole de Dessin de Libourne, l’école municipale se délocalise au sein de l’Hôtel de Ville pour proposer de nombreuses séances de dessins gratuites et ouvertes à tous : dessin d’observation dans l’Hôtel de Ville, dessin d’après des sculptures au musée, workshop arts graphiques, exposition...Mais attention le nombre de places est limitée. Inscription : 05 57 25 02 58

  • 16/11/18 | Tout ne va pas à l’égout

    Lire

    A l’occasion de la Journée mondiale dédiée aux toilettes et portant sur les enjeux de l’assainissement des eaux usées le 19 novembre, l’Eau de Bordeaux va mener une campagne de sensibilisation « Le geste essentiel : les lingettes dans la poubelle » durant 3 semaines. Celle-civise à rappeler qu’il est primordial de jeter les lingettes dans la poubelle. Cette campagne cible les structures de la petite enfance de Bordeaux Métropole mais aussi le grand public avec un affichage dans les bars et restaurants de Bordeaux.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Une étude inédite sur le vote des pauvres présentée à Sciences Po Bordeaux

06/09/2013 | Le Consortium européen de recherche politique tient sa conférence générale pour la première fois en France, à Sciences Po Bordeaux jusqu’à samedi.

Nonna Mayer, présidente de l'Association française de science politique (à droite)

Près de 3 000 chercheurs internationaux sont cette semaine à Sciences Po Bordeaux pour l'assemblée générale du Consortium européen de recherche politique, qui se tient pour la première fois en France. Il est question de démocratie, des minorités, des religions… Mais aussi du vote des pauvres. Nonna Mayer, présidente de l’Association française de science politique, a présenté les premiers résultats d’une enquête, qu’elle a coordonnée, du Centre d’études européennes de Sciences Po Paris, en association avec les IEP de Grenoble et Bordeaux, sur les conséquences politiques de la crise. Interview.

Aqui! : C'est une étude assez inédite. Vous avez enquêté pendant la présidentielle en France en 2012 à l’aide d’un indicateur rarement utilisé en science politique, "Epices", prenant en compte, au delà du seul revenu monétaire, les conditions de vie, la couverture santé, les soutiens mobilisables dans la famille… Comment la précarité influence-t-elle le vote ?

Nonna Mayer : A notre étonnement, les précaires représentent plus d’un tiers (36,4%), de notre échantillon*. La précarité favorise d’abord l’abstention : environ un quart s’est abstenu, à chaque tour. Mais, même les très précaires ne sont pas indifférents à la politique. Ainsi plus de 90% d’entre eux se situent sur l’échelle gauche-droite, sept sur dix ont une préférence partisane, sept sur dix ont voté. Et, pour cette population socialement isolée et/ou économiquement fragile inscrite sur les listes électorales, la gauche, à la veille du premier tour présidentiel, est encore perçue comme le recours. D’ailleurs, au premier tour, le score des candidats de l’extrême gauche à François Hollande, est supérieur chez les précaires de cinq points à la moyenne de l’échantillon, tandis que celui de la droite modérée (François Bayrou, Nicolas Sarkozy, Nicolas Dupont-Aignan) y est inférieur de six points.

@! : Y-a-t-il aussi une "poussée" de l’extrême droite chez les plus pauvres en France ?

Nonna Mayer : On note chez eux un fort potentiel de sympathie pour Marine Le Pen. Toutefois, il ne se traduit pas dans les urnes (deux points au dessus de la moyenne). Dans notre enquête, ceux qui disent voter pour la présidente du FN sont plutôt des non précaires, qui possèdent leur logement, un statut et ont peur de le perdre. Chez les ouvriers, le vote Marine Le Pen en 2012 passe de 22% chez les précaires à 36% chez les non précaires, soit 13 points au dessus du niveau de vote lepéniste des précaires. En revanche, fait nouveau, à la dernière élection présidentielle, c’est l’inverse chez les employés, un monde essentiellement féminin. Jusque là, plus réticentes que les hommes à voter FN, elles ont franchi le pas, notamment dans le commerce et les services. Ces femmes particulièrement touchées par la crise et la précarité (chômage, travail à temps partiel subi…) ont été séduites par le discours social de Marine Le Pen sur les "invisibles", broyés par le système financier. C’est un vote de révolte. Il faudra voir s’il se confirme dans la durée.

@! : Cette tendance à la montée de l’extrême droite se développe-t-elle en Europe ?

Nonna Mayer : Oui, depuis le milieu des années 80, c’est une nouvelle famille politique qui émerge et brouille le clivage gauche-droite. Mais, une famille désunie. Qu’y a t il de commun entre le Front national français (FN), l’Union démocratique du Centre suisse (UDC) et le Parti pour la liberté aux Pays Bas (PVV) ? Ceci étant, malgré leurs origines très différentes, ils partagent un discours commun, de fermeture des frontières, de rejet des immigrés et de l’islam, de défense de la souveraineté nationale, exacerbé par la mondialisation et la crise. La seule parade serait un renouvellement des idées et du débat politique à droite comme à gauche.

Interview : Nicolas César

*L’enquête par sondage a été réalisée auprès d’un échantillon aléatoire représentatif de la population française métropolitaine inscrite sur les listes électorales de 2014 personnes interrogées en face-à-face au domicile entre le 9 mai et le 9 juin 2012

Nicolas César
Par Nicolas César

Crédit Photo : NC

Partager sur Facebook
Vu par vous
999
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !